mercredi 18 janvier 2012

NAVIGUER, AU-DELA !!!

  HAUTS_FONDS_CARA D' ORIENTI   J'aurais traversé, emprunté un instant la mémoire du vent, des flots, à bord de l'azur ! Marin   Une planche munie d'une voile, d'une aile, un voilier ... Un trait d'union : la mer avec le vent !... Une Traversée Transocéanique ou bien l'audace insensée lâchée au coeur d'une violente tempête, à vivre au large des brisants, seul, au commencement des mondes, en marchant sur l'azur, léger comme la brise !... Le Navigateur solitaire s'en remet à son bateau et à une somme colossale... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:24:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

samedi 6 août 2011

FASCINATIONS SOLITAIRES ...

" Combien fécond le plus petit domaine quand on sait bien le cultiver." J.W  GOETHE   Purraghja / Sperdutu   Fascinations_Solitaires   Une Île et ses centaines d'îlots essaiment leurs pensées de myrtes et de pierres... Qu'importe l’envergure et le cercle de la terre finissante sur la mer immense ; et ces clartés qui palpitent au-delà des âges et de la brume comme une promesse d'astres et d'infiniment bleu que les cimes pointent de si loin !  Quel éclat de temps sublime le soleil octroie dès l’aube... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:04:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 18 mai 2011

TRAMONTANE

  TRAMUNTANA_   Solitaire ! mais que signent la rue, Mille tours de portes closes Un bain de foule au coeur du néant Ces voies rapides et muettes Déchirant l'innommable saison  Ces corridas bardées d'opprobres et de morts ?   Risque ou témérité, qu'importe ! La bordée hasardée vaut bien la déraison Au loin, un soupçon d'étrange, de crainte La certitude d'être déjà de l'autre côté du monde ...!   Des regrets, des remords ? oui, sûrement . Amer, non ! Mais que la candeur du jour Ne soit pas... [Lire la suite]
lundi 31 janvier 2011

OCEAN ' S SONGS

" J'ai connu le monde dont la porte tournait autour d'un seul gond ."" La mer prend parfois mais jamais ne vole. Elle rend en douceur la peine que le marin s'est donnée " " J'ai traversé toutes les mers pour gagner leurs délicates puissances, pour leurs vierges solitudes, pour l'exactitude de leurs colères ."" ... D'abord la mer est endroit d'hostilité. Une nature brute, un monde sauvage. Quand je m'y aventure, j'ai l'impression d'être le premier homme. "L'océan Indien aura profondément marqué Olivier de Kersauson, il nous confie,... [Lire la suite]
lundi 28 juin 2010

SOLITAIRE

  Il me semble que le ciel se couche sur la mer, comme s'il avait été allégi, unissant en une seule et même onde l'abîme et l'existence... Les embruns volent et voyagent ; l'écume s'étire et compose avec les nuages de la mer et du ciel qui passent et reviennent inlassablement. Les flots virnt au bleu roi, vertigineux; ils m'ouvrent les portes de l'azur que je caresse tout autour de moi, que j'appelle de tous mes voeux. Qui de nous, de vous, de cette magistrale symphonie tutoie réellement la vérité, la beauté, l'expression... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 6 juin 2009

DE M. PROUST A B. MOITESSIER ....

                                " Leurs voiles étaient molles du vent qui les avait gonflées et, de la proue à la poupe, la courbure de leur coque semblait garder la grâce mystérieuse et flexible de leur sillage. " M. Proust   (...) O mer amère ô mer profonde Quelle est l'heure de tes marées Combien faut-il d'années-secondes A l'homme pour l'homme abjurer Pourquoi pourquoi ces simagrées   Rien n'est précaire comme... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:47:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 20 mai 2009

BERNARD MOITESSIER, CITATIONS..

Un Marin, un Homme, s'exprime ; je suis allé dans le Net recueillir ces pensées de B. Moitessier, emplies de sagesse et de flots.Mieux que toutes ses phrases, ses Ouvrages sont immenses de vérités et de profondeur, de bontés aussi aussi pures que l'origine de l'eau. Portrait emprunté à Ailleurs Magazine   « Cela fait des mois et des mois que je rêve ma vie, pourtant je la vis vraiment. »   La longue route  « Je n'ai pas lu la Bible. C'était écrit trop petit. »  La longue route  « On continue quand... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:05:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 23 mars 2009

DE LA MER AU DESERT, TOUJOURS NAVIGUER ...

  "... D' ailleurs, passant de la mer au désert, faisais-je plus que changer d'océan? Qu'il soit d'eau ou salée, de sables ou de cailloux, c'est toujours un océan. Et voilà pourquoi, à les avoir vécues tour à tour, on découvre tant de points communs entre la vie du marin et celle du Saharien, une  secrète et profonde parenté.Matérielle, tant les deux milieux - au sens biologique du mot - sont, malgré les apparences, comparables, et partant, psychologiques aussi.Le monde polaire, océans de glace et déserts de neige,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:40:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 12 février 2009

ALCHIMIE DE LA VOILE, par Yves PARLIER...

Découvrez Enya! .............   Le Bateau d'Yves PARLIER, sous Gréement de Fortune Bien mieux qu'un Portrait, je n'en serais pas capable, voici en quelques lignes, le Marin, Monsieur PARLIER, raconté par lui-même, à travers l'Aventure de la plus belle, de la plus audacieuse des Régates à la Voile autour du Monde: LE VENDEE GLOBE CHALLENGE   (...) Je pense bien sûr au danger, je me le suis promis en partant, alors je m'attache systématiquement avec le harnais dès que je vais sur le pont. Le spectacle est bruyant,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:01:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 10 février 2009

IMAGES A DIRE LE TEMPS...

    Il bruine des bribes d’instants accourus de toutes parts, il tempête dans le cœur d'un homme, de ces coups de temps rudes, à figer la détresse et la désolation au fil de l'écume et de l'embrun solitaires, fussent-ils lumineux et translucides, apparitions. Le grand ballet divague à travers le chaos complaisant de la nature animée de l’esprit envoûtant de toute chose. L’aventure glisse silencieusement dans ce jeu de rôles cosmiques, s’empare furtivement de la partition harmonieuse des éléments et de l'ordre sibyllin.... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:00:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,