mardi 14 août 2018

JAMAIS SEUL ! ...

      Qui sait si le marin  retrouve  son compagnon des grandes solitudes, le Puffin Cendré ...? Qui sait si le Puffin Cendré  le reconnaît et se montre ainsi toutes les fois que la mer et l'azur les rejoignent ? L'homme ne  navigue jamais seul, même à bord de la tempête, de l'hiver, survolant ensemble la nuit profonde. Un oiseau toujours l'accompagne, prend son envol ou croise sa route, où qu'il aille, au terme du jour ou le matin,  baignés d'aubes uniques. Sternes naines, essaim... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:39:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mercredi 1 août 2018

L'AUTRE CIEL !...

            Loin   loin   ce vau l'eau de ville heurtéhors de ma vue la certitude  de ses délivres d'entre les laisses de la mer souilléequi monte et se dilate comme l'acideAu-là des pistes tracées faussant les horizons de l'aventure et tant d'échos Au plus profond de l'azur   fluide que j'aille à la rencontre  d'autres ciels limbiques  constellés de nuages  Résilles d'écume  fol embrunque les métamorphoses  recouvrent Que je... [Lire la suite]
mardi 15 mai 2018

DROIT DANS LE MUR !...

    D'une rive à l'autre en rade c'est de bonne guère mais quel banal      ne fonces-tu pas déjà   droit dans le murDu moins  le simules-tu ici - bas   en ricochant Fausserais-tu  compagnie au large    à l'espoir des libertés fauchées d'avance Malgré l'évidence frontale le cours obstinément léthal des habitudes con-figurées Quitte le golfe glauqueles baies surfaites d'agréments et d'aisances Elance-toi      distance la rengainela gestuelle... [Lire la suite]
mercredi 9 mai 2018

SILENCE...!

        J'observe souvent le silencecomme à demeure devant l'Océan En présence du silence c'est un autre regard que l'on pose  l'avers du  décor La raison  s'étiole et toute pensée au geste       languit de se donner A l'ébat     qui ne faillit paset se renouvelle       si vrai au diapason des vents blancs  Une danse     dont la folle pantomimesublime la courbeirradie la beauté _________ De ce choeur   ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:16:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
dimanche 6 mai 2018

ICARE DÉÇU !...

   Mornes étendues marines que les bras, les mains, les  doigts décharnés et calcinés des genévriers abandonnent aux saisons qui ne sont plus       Il glisse   le silence frissonneà ses heures tardéespuis survole en solitairetant de regrets l'incendie    la désolationMutiques   les suppliquessidèrent l'horizon Il lui suffit   l'instant d'une rafalede coucher son aile pour que le rêve Icare s'achève et soit emporté par le sombre Levant D'une rive à l'autre... [Lire la suite]
jeudi 3 mai 2018

MON ESQUIF VÉLIVOLE ...!

          ESQUIF VÉLIVOLE     Ne Romps plus jamais au  vol Albatros  habitéQue vos ailes destinent le voyage  Au-delà des terres  par delà les champs de  ciels l'espérance vague  Réfugie ce qui te fut de peine       Telle est la voie des sibyllines solitudes où croisent  hermétiques    pensées et foi Oiseaux des angesaux écueils aux vagues  qui s'entent ralliez le chant posthume de la mer   !... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 3 mai 2018

OCÉANIQUE ! ...

    Le silence de l'Océan m'est cet appel  que l'horizon des vagues grée Solitudes immaculées       camaïeuxme content au présent le temps du rêve De ces vastités poétiques     Marin à terre que je renaisse   comme au printempsles fleurs des tombants       les vergers des adrets Îles       par les vents     bercées qui embaument et s'enivrent d'azur Je suis déjà  de vos  folles étreintes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:52:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 30 avril 2018

POÈME INTERROGATIF !...

          Ne décline pas l'exploit   l'aventure    l'extrême à l'aune du temps     de l'espace parce qu'ils distancent  et  situent Qu'ils y contribuent      certescomme une ouverture sur les mondes allant à la rencontre de la différence       de la diversité Soit      Mais rien ne saurait aussi manquer à l'appel de la solitude mutique au chant général de la Nature La conscience    en... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 12 avril 2018

DES-RAISONS !...

   LIMITE   La solitude ne se voit pas       Elle plane comme l'amer que l'on aurait manqué qui tintinnabule dans les brumesdu naufrage     L'heure est au bilan de la dériveau bout de la routelà où il n'est plus aucun choix Verserai-je au registre de l'énigme le fruit gâté des maux dont l'improbable décours ne laisse plus aucun espoir de rémission Insupportable limite qui rive et qui porte    obstinément le regard à terrequand la bordée du retour demeure paraphe... [Lire la suite]
lundi 2 avril 2018

LA MER N'EST JAMAIS SI LOIN ! ...

      La ronce liane a noué les pas de ta subsistance Elle te fait chuter dans les rudessesd'un profond maquiset de l'abandonpour quelques misérables deniers Il en est ainsiparce que tu m'as suivientravédepuis si longtemps     déjà Loin de durer       tu endures le calvaire des réclusions mutiques     Mais lève les yeux        regardedepuis le lit reposé des cyclamenet la cime des arbresqui t'accueillent il est     plus que... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:11:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,