mercredi 12 octobre 2016

RUDESSES DE L'AZUR ! ...

        Évoquer l'Azur, n'en retenir que le son du silence. Vivre un moment l'écho évanescent des lointains et des îles à qui l'on confie dolentement ses pensées. On dit de la Musique qu'elle serait peuplée de silences ! L'Azur ou la mer, qu'importe ; en est-il  ainsi de ces deux ciels,  immuablement palpables et insaisissables à la fois, que l'hiver exalte et rudoie entre splendeurs et géhenne de l'eau ! S'y aventurer, loin des lieux communs, c'est courir  les affres de l'isolement,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:30:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mercredi 12 octobre 2016

LA MER ENTÉNÉBRÉE !...

    Par un après-midi d'automne, déjà si sombre, règnent  les prémisses de l'hiver et des  futures  galernes. Les charrois de nuages augurent du vent fort qui dévale le long des îles. L'horizon flou vacille comme un mirage au désert, dans les lointains irradiés de dunes. Les voiliers d'une probable  course égrènent le chapelet de la mer du vent en ralliant le bon port. Tout n'est que profonde solitude. Le chant du silence ne laisse plus de combler et de ravir  l'ivresse des ailes blanches qui... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:49:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 29 septembre 2016

LE BOURDON DES VAGUES !...

    J'ai comme un refrain qui me revient des cimes       des pics  de la folieLà-bas     à bord d'un esquif       divinement vélivole entre les écueils         la solitude  vague  Et rien ne saurait en  travestir les versants ondésDes neiges de l'azuraux  ailes blanches des confins mutiques  Convolons  veux-tu  toi et moi A l'orée des champs ivre de nuitperpétuelle et étoiléeJe me suis confié aux lointains clochers... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:24:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 18 septembre 2016

LE CHANT MYSTIQUE DE L’ÉCLAIRCIE !!!!

  Pour avoir tant levé les yeux,  Ô Ciel !  et  pensé l'éclaircie qui m'eût délivré des murs d'une prison  ouverte où continuent  de mourir et de souffrir les liens de l'Azur, ce texte énigmatique que je dédie au vitrail sans nef  que l'on ne voit que sur la mer, l'océan, sur fonds d'horizons sombres,  que diluvient des cordes de pluies acides et sanglantes  ...! Par le mal de terre qui tourmente et blesse, s'évader, là-bas... Une éclaircie, tout en poésie, la seule qui vaille d'oser... [Lire la suite]
dimanche 31 juillet 2016

NO MAN ' S LAND !...

    Ah ! ce ne sont pas les " No Man's Land " que les hommes infligent sur Terre par la géhenne des feux d'un ciel sciemment artificier ! Ce " No Man' s Land " n'en serait pas, il est de  ceux des grands espaces parcourus de vent et d'embruns purs. Seuls les oiseaux en décèlent la précieuse alchimie, honorent le chant des vagues iroises. Les humains ne laissent plus de les souiller, de les endeuiller, de prélever quand ils le peuvent la vie que recèle et qu'abrite l'Azur tutélaire, souverain, imprescriptible.... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:19:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 25 mai 2016

MAGIE DU TOURNANT ! ...

 Une destination qui se mérite, qui engage, où la mise est à la hauteur des exigences du Solo : revenir ou pas ?  La mer est au fort coup de vent, qui  s'offre et se rend. L'immensité convoie les imposants charrois  du large, tant de dômes liquides qui croisent leur route, à l'infini ; la magie du Tournant opère et compose ! Alchimies des éléments, inconnues d'une Île à part ont scellé un pacte. Près des écueils, tout n'est que rayonnantes diaprures, longues écharpes marines, eaux révulsées, incessantes... [Lire la suite]

mardi 24 mai 2016

EXTRÊME ESSENCE DU SOLO !...

La Mer, le Large, à perte de vue ! Sur un bord, il n'y a que l'horizon ; c'est le départ, un infini, l'espérance n'est plus que vain mot Vertus curatives ou inclinations qui relèvent de la catharsis, quête  insatiable d'harmonie, voie mystique où se devine en filigrane cette allégeance à l'Océanisme, au sentiment océanique qui nous émeut et nous habite, relation intime ou de claire voyance  au coeur des éléments exaltés :  le Solo, représente une dimension de l'Extrême à prendre très au sérieux ! Ce temps fort... [Lire la suite]
mercredi 13 avril 2016

STÈLE MARINE !...

    BARBARA FURTUNA IN CANTU      Sanctuaire déchu     au nom du lienau-delà du sang     recueille le silence Une pensée   une prière que l'encenset la liturgie vers l'Azur   élèvent Demeure au vieil amer    Adieu  père aux petits enfants depuis disparus En ton abside arasée plane  feuel'ombre fraternelle de la folie Nos plaintes criblées de larmesà la transe des vagues se sont mêlées Un genou à terre     le front prosternéJe confesse... [Lire la suite]
samedi 9 avril 2016

" BARNABÉ " LE PUFFIN !...

        NOBLE  PUFFIN   MON PETIT ALBATROS  M'aurait-il attendu          làau coeur des Roches Noiresau plus creux des lames entre  eau de roche et moire  jaspée d'écume Lorsque je surgis   devers luipar-delà une  crête ivre de vent un sidéral violon  aux trilles éthérées honorait la mer Posé sur l'eau     si légeril ouvrit ses ailes et sans les mouvoir prit son envol en avalant les vagues Je ne vis pas son regard mais... [Lire la suite]
lundi 7 mars 2016

PUFFIN !...

      Rider / Laouled MERZOUKI - Images / Antonia        ...  Je sais que tu ne pourrais  plus rien qui me vînt en aide en cas de fortune de mer... Mais combien de choses essentielles m'auras-tu dévoilées, au coeur de la solitude et de  la tempête, ma nuit ? Tu es si pur, et ta présence m'est sacrée, angélique cantique, ode à la mer que ton vol honore sur l'azur ! Je te perçois tel un message, en esprit, souvenir habité de mes petits enfants à jamais perdus, égarés par... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,