vendredi 21 juin 2019

L’ÉNIGME PHILOSOPHALE ! ...

    §   Conscience      qui veut vivre parmi toutes les autres consciencesqui veulent vivreégales et libres à la fois d'aimer      sans donner la mortfût-il par pro-curation indifférente et pléthorique Conscience d'être ici-bas et     d'avoir été de passage        humble pèlerinrespectueux des grands desseins d'En-Haut     de l'Au-Delàinexplicables     mystérieux ineffables Ainsi     accepter... [Lire la suite]

vendredi 8 juin 2018

DE PASSAGE !...

  " ... Que voulais-tu de moi, bon joailler en faux,Qui ne sus que la Poésie alme et pieuseEst l’âme du Futur bleu, sereinement beauQui parle tout bas à des âmes douloureuses ?   "  ***    John-Antoine NAU  Vers la Fée Viviane, Édition de la Phalange, 1908, page 42)     Je vis      le cercueil     vide  inexorablement destiné à la terre En traversant un songe  l'ovale précieux signe à jamais  l'unicité du... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:50:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 24 octobre 2017

AVEC LES MOTS ou D'UN AMER ! ...

          IL  Y A  DES JOURS COMME ÇA     On attend le frissonà nos pulsations agrippéou terré plus loinquand la paroleéchappe. On attend le soufflele balbutiementla note perduela voix vagabondant Il y a des jourscomme çaoù rien ne vient.On attend le poèmele chant puren équilibreentre deux mondes.On attend le silencel’écriture du silenceou son illusion.On aimerait être prochede l'immense.La rage au cœuron attend l’espace étroit.Un rythme alterneforce à s’immobiliserà... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:52:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 16 juin 2016

POUR UN SOUFFLE !...

  Je garde toujours un coquillage à mes côtésune conque dont l'enroulement et l'écho me parlent de la mer et des vents lointainsQuand j'étais enfant   les strombes fossilescelaient profondément son chant et bien que l'opercule manquât à ce refugeun souffle étrange résonnait depuis l'infiniFascination de qui ne veut plus comprendrela raison ici trébuche et  ne s'impose point Un seul regard suffit à noyer l'horizondes larmes et des petits enfants perdusque la mer distance ou absente à jamaisCes maux lancinants... [Lire la suite]
mercredi 25 novembre 2015

LES SOUFFLES / B. DIOP !...

  Photo / Michael VILJOEN        Écoute plus souvent Les Choses que les Êtres La Voix du Feu s’entend, Entends la Voix de l’Eau. Écoute dans le Vent Le Buisson en sanglots : C’est le Souffle des ancêtres. Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :Ils sont dans l’Ombre qui s’éclaireEt dans l’ombre qui s’épaissit.Les Morts ne sont pas sous la Terre :Ils sont dans l’Arbre qui frémit,Ils sont dans le Bois qui gémit,Ils sont dans l’Eau qui coule,Ils sont dans... [Lire la suite]
vendredi 3 octobre 2014

RISÉE SUR LA MER !...

      Cette Toile est signée : Île de Corse ou de l'Univers, depuis le Cosmos et le Chaos ! Quant aux hommes, qu'ils restent à leur place ; et de ne louer de telles complétudes sans s'en arroger la paternité, quoiqu'ils fissent ...! Car ce que l'homme  aurait à revendiquer sur Terre serait bien pittoyable ! Lanza Del Vasto ne disait-il pas à celui qui écrasa sous ses yeux une chenille : " Tu as écrasé la Chenille, maintenant, recommence-là ! "    RISÉE   Sous les nues aux seins blancsComme... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:10:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,