dimanche 3 mai 2015

CIEUX ULTRAMARINS !...

  Une page  bleu- de-ciel. Sérénité ! lever les yeux :  l'azur ne se conquiert pas ; il s'offre au regard, sans la limite. Ainsi de la mer, et, de ne jamais taire ce qui est beau et neige en pluie de nuages sur nos jours odieusement grimés, sans autres semences que la limaille et  la particule fine. Mais une aile, une voile suffit à dire les cieux ultramarins, à nouer ensemble les racines du Ciel. Alors, Marin, va de ton aile orpheline caresser l'espoir d'un éternel retour, de cette étrange couleur bleue,... [Lire la suite]