mercredi 18 mars 2020

SILENCE VIRAL ! ...

        DE LA PROSE AU RÉEL  UN AUTRE POSSIBLE     Comme si une île s'élevait au-dessus de la mer,  quittait les flots qui la portent. Tel  un vaisseau appareillant dans un silence onirique  ! La rumeur, le grondement de la houle et des vagues la distancent, se perdent  dans les lointains éthérés. État second  de la nuit étale. Immensité apaisée des grands espaces  que les vents  désertent sous la Lune,  que la neige recouvre sous l'épais manteau de... [Lire la suite]

vendredi 15 novembre 2019

RÉSILIENCE ZÉRO !...

    Nous aurions au moins eu  cette conscience immédiate du déclin, de la fin, de  toutes les phases de la décadence de notre grille de civilisation ! Insupportable constat que doivent assumer les dirigeants, les décideurs les dominants au courant depuis déjà des décennies et  déjà en mesure de contenir, d'endiguer les conséquences désastreuses de leurs émissions... Sursis, fuite en avant suicidaire que nous dénoncions il y a déjà plus de 15 années. Tout s'accélère et ne laisse plus aucun doute sur l'issue... [Lire la suite]
mercredi 5 juin 2019

A NOUVEAU PERDU ! ...

    De passage    la mer  prend    les vents emmènent Univers de rigueur     de liberté    d'incertitude Sois de la complaisance sybilline des vagues  Ne démérite plus   Transe-en-danse Pas de deux  duels Musique des ciels  dans le  jour  étoilé  L'orbe féline de l'audace  renverse  les - sens du vertige    A  bord de la violente tempête au coeur de dantesques charrois que l'hiver déchaîne ... [Lire la suite]
mardi 10 juillet 2018

POÈME ECO-LOGIK !...

      Peinture OSWALDO  GUAYASAMIN     POEME  PRO-LOGIK  C'EST  AU CHOIX DU LECTEUR  AIR-POCALYSPE  ANNONCE AVEC  UN    VERTIGINEUX MARILLION        MARIN    Tu as pris le pouls de Océantu perçois la palpitation des mers asphyxiées Les courants marins se diluentdans la matière plastique qui dérive     Ô   Septième  ContinentLes températures de l'air viciévirent à la surchauffe... [Lire la suite]