samedi 17 juin 2017

COMPLÈTEMENT ABSURDE !...

      Tu es de passage ; comme la vire est étroite et le regard hagard ! A l'acmé de la lutte, corps et stelle scelleront à jamais le domaine de la chute imminente. Catabase, anabase rentreront dans l'ordre universel de la poussière. Ainsi du sacre de l'inutile, du néant ! D'entre l'insondable illusion ou le rêve de vol social :   que choisir ? ... Plus de quatre milliards d'années t'auront  par ici et maintenant conduit. Je ne dis pas parfait !  C'est donc à cette aune qu'il te faut acquitter la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:21:00 PM - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

jeudi 4 mai 2017

OMÉGA !....

  " MUCHACHO " Nous envoie ce texte venu d'ailleurs, de la profonde solitude, du vaste coup de temps et se confie, sous le nuage d'embruns poétique, allégorique, évanescent !...    En cet instant vaguedestine-moi au galbeà l'orbe élyséende la mer en beauté N'ai-je pas écouté  et tant appris à tes côtés entre deux ondes et le rocherle chant du monde       la voixde la délivrance Tu me suis et me précèdesparaphant la scansion affranchie  d'une révélationl'allégorie de l'envol azuréen ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:17:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 26 avril 2017

L'ESCALE !...

      Quels maux    quel animal en moi eurent dès lors  retrouvé le Message Au-delà de la raisonnûment  au coeur d'une  pensée nueconvolons  Divaguons un peu   l'autel de la merparticipe du grand Toutduquel revenir toutes les foisunitivementEt je me pose comme on loue  serein  le croissant de lune vespéral Fouler le rivage l'onde  le désert et ses ombres  allant par les silences immaculés de l'azurN'est-ce pas s'inviter aux noces de la terre et de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:21:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 19 avril 2017

DE PASSAGE !...

" DE PASSAGE  "  constitue un thème poétique majeur dans lequel je ne laisserai jamais de me définir, de rendre compte de ces rapports aux mondes entiers qui  me soutendent et me fondent en tant que passager sur " Terre des Hommes ". C'est là même l'objet de cet espace  numérique où à travers les pratiques extrêmes, le contact avec les mondes et la nature, l'homme suit une voie, jalonnée de repères essentiels que la paix et l'amour éclairent, au-delà de toutes les nuits surfaites et les artifices pompeux... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:41:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 8 janvier 2017

HORLOGE INTERNE ! ...

L'empreinte est là, intemporelle, qui va comme vague mémorise la mer avant que de se  fondre !    Que ne réponds - tu    passionà la mer amène te conviant au temps des jeunes années Lorsque par trop éclairé tu vacilles      égal au doute allant pourtant par les corridorsinsensés de  saines alliances Ne te resterait-il que cet anneauqui en boucles et à l'oreille cèle sans faimle chant des vagues  Renoncerais-tu   malgré  ToutQui de lui   du marin  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:03:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 6 janvier 2017

SANTA RESTITUTA !...

  Eglise Sta Restituta - Balagna -    OU A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU    Il n'est là aucun aucun lien Proustien qui nous rapproche de cet endroit bien que cette évocation, via une Nouvelle Catégorie, nous ramène sur les traces d'un passé très lointain . Un nom de  lieu, une destination, une réalité conférant à la spiritualité l'envergure de ces horizons qui sont ceux de la Terre  et des Ciels de Balagna,  aussi purs  et cristallins, éminemment bleus et profonds, surtout depuis les... [Lire la suite]

lundi 2 janvier 2017

DEUX VOILES BLANCHES !...

Gouache Léon HAFFNER (1881-1972)     Et l'aube amène la pluie, la brume. Dans l'eau du port brille la lune. Un sac posé sur une dune Et dans les tasses, le café fume. Oublie les folies, les rancunes. La mer est remplie d'algues brunes. Avec le temps les gestes meurent Et rien ne reste, rien ne demeure. La femme, la fille, le garçon pleurent. Il va s'en aller tout à l'heure... Y aura toujours deux voiles blanches Sur la mer, Quelque part, n'importe où, A... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:32:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 28 décembre 2016

METEO A L' OUEST DU BASSIN !...

  Face aux indices de confiance émis par les Prévisions et les Modèles, restons prudents. Toutes dépressions relatives confondues, on peut espérer un écart  à la réalité moindre à 24 heures d'échéance. Au-delà, rien n'est moins sûr et la prudence confine à l'humilité ; on se tait ou alors disons les possibles scénarii ou scénarios. 1 Un gradient de Pression très modéré au coeur d'un vaste Anticyclone peut engendrer un épisode de vent non négligeable ;  La position du champ de plus basse pression canalisant le secteur... [Lire la suite]
mercredi 28 décembre 2016

GARDE-MOI, LA MER / ALLAIN LEPREST

    Merci Claude, pour ce Lien, ce poème qui me colle à la peau ; comme un mal de terre  que je ressens au plus profond du regard océan. Des sens à la toucher, la caresser, la sentir, l'entendre, la goûter ! C'est là un très beau cadeau que vous me faites, de très très loin, tout près, mais déjà ailleurs, hier, après demain... La mer, ma folie et ma nuit, mon hiver qui ne sauraient abjurer, abdiquer, qui cachent comme ils bercent dans un lit azur les habits de l'exil, le chagrin des paradis perdus, l'espoir... Mer,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:31:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 25 juillet 2016

LA PHOTO / JUILLET 2016 !...

    Oh ! rien d'exceptionnel et pourtant, un cliché  chargé, empli d'émotions, donnant  sur tant d'horizons inconnus qui  ne laissent jamais plus de révéler les versants d'un temps précieux, à mourir à petit feu ... Une évocation dont nul ne peut pénètrer les arcanes, l'alme profondeur de l'écume et des vents purs où les Muses s'invitent toujours. J'allais en ce jour  lumineux décliner le chant vague d'un azur océanique, ultramarin. Je cotoyais celui qui me donna la vie comme il  me trahit... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:22:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,