dimanche 21 juin 2020

DES - ACCORDS DE BLUES ! ...

          Comme un soir de noces en plain-ciel     j'ai dans le coeur     hâlant hélant le Ponant  de lointains  accords  de Blues    On y allie       fou  ivre de vents  les vagues  aux nuages  Et le rêve et   l'éveil  à la musique  des îles   se livrent  et donnent   Là-bas    Eau-Delà  en guise de  pureté       la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:31:00 PM - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mardi 16 juin 2020

INFINIMENT BLEU ! ...

    La mer        le temps  longuement ondoient  allant  l'amble des figements de la terre métamorphique Les rochers pensent  en fabulant Rodin    J'en perçois lointainement  la scansion  comme l'être aux mondes  les palpitations        les envolées  d'un vaste poème  au Grand Bleu   J'aurai confié   mon âme  aux champs des baleines un jour  l'espace d'un éclair depuis tant ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:35:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 17 octobre 2018

A CES CHAMPS DE FOLIES ! ...

A la Folie -  Oeuvre  MISHRA   Verse dans l'étant un nuage frangé  de rêve Songe que l'instant tutoie l'éternité quand fleurissent   de chemins la pensée      le poème au printemps de l'être aux mondes qui se redécouvre en naissant tardé Mets de la couleur aux sons caressants la luneparfums     accords  reflets dont les vires de hautes lices coudoient le lys et le pavotflavescent des dunes Cueille un brin d'humilité au galbe     à la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:08:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 12 mai 2018

UN PÈRE ET PASSE !...

    _  Photo / Gaëlle de trescadec  _  « C'est une chose terrible que de tomber aux mains du Dieu vivant » (saint Paul, Hébreux, X, 31).   ÉCOUTEZ    Un jour numineux pointsans que tu ne saches déjà qui    quoi      de vous deux t'abjurera d'abdiquer         de partir Qu'un mal insidieux trouble le dictamen de la conscience C'est assez     ne lutte pas     lâche prise le verdict de la balance prime Je... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
vendredi 20 avril 2018

" NEMO "

     OU LE POEME DE PERSONNE      Comme le tempsà l'aune des faits lentement   défait Et ses pans essaiment en l'instantcomme  volonté du monde Qu'adviendrait-il de ce viatique s'il n'était alors voué à la Voie       l'intervalle d'une vie  Et je mesure combien importe l'essence initiatiquede l'engagement qui destine et parfait  Au-delà de soitoujours plus haut plus profondément que les mots Et lorsque brasillent quelques linéaments de véritél'aura... [Lire la suite]
mardi 17 avril 2018

A L'ENCRE BLEUE !...

      Tant d'histoires auront vécuautour des mondesprécèdent l'absenceEt ce silence pesantque la grève réfugie au coeur des étés insouciants Combien de larmes auront été du départ à la liesse des jours retrouvésLe temps des concrétionsretient de chaque traverséeles secrets que le sillage a celé Et le poète en son écrin d'images depuis ses ailes allégoriques dit à l'âme Laisse le corps au fond de la merde ta vietelle l'ancre Il y a dans les parfums de la brise marine comme un chant   un... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:54:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 15 avril 2018

ABSENCES !...

    Toile  /  Ingrid LEDDET  _ -  La Maison du Phare -  Le bout d'un môle au pied du phare, Orly le dimanche ou Quai des Brumes, une  gare l'hiver  sous l'épais brouillard vers le plateau de Langres, la fenêtre arrière  embuée d'une voiture qui s'éloigne...! l'absence décline un à un les pans d'une histoire sans fin    ABSENCE   Tu transcendes les sphères idéaleset me ramene aux horizons platoniques de la beautéTon domaine demeuresans limiteschaque jour encore... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:56:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 2 février 2018

MYSTIQUE SYNTHÈSE !...

  JAN  GARBAREK  & MARI BOINE  AU-DELÀ DU RÉEL   Écouter, aller jusqu'à la dernière note d'une Musique tombée du Ciel, tel un fruit, sur la terre qui fleurit        Par le chemin qu'il obombrel'arbre se rappelle en la caressant à l'histoire de la rivière D'entre la canopéeles plus hautes futaies la solitude des mornes plaineset le vergerla frondaison renaît à son chant plurielau comble du cantiquecomme il élèvesolennel les racines au ciel Jamais muet jamais figé qui... [Lire la suite]
jeudi 11 juin 2020

UNE AILE DANS LE VENT !...

      Mais il y a la mer _  Et qui l'épuisera ?  La mer qui nourrit  et toujours renouvelle la sève précieuse  d'une pourpre infinie. Eschyle. ( Agamemnon ) V.  959 - 960       Une aile dans le vent coudoie l'Eau-Delà ! Orpheline et qui  vole et plane  au-dessus des flots, sur les ciels, danse ... N'est-ce pas,  déjà,  s'éteindre  un peu, quelque part s'oublier, s'extraire des contingences  inexorablement basses.  Toucher... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:21:00 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 26 mai 2020

COMME UNE ESCALE ! ...

        De passage      à toujours  Comme une escale         sur la longue route du temps dont  rien ne saurait suspendre le vol lent Tu es   à  demeure      l'éphémère  d'un jour    Mais qu'ils te soient  saine  épiphanie Île à toujours  éclose poème de la mer blanchie   que les vents promènent      antiques métamorphoses   Que ne te vaudrait le numineux ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:51:00 AM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,