samedi 12 mai 2018

UN PÈRE ET PASSE !...

    _  Photo / Gaëlle de trescadec  _  « C'est une chose terrible que de tomber aux mains du Dieu vivant » (saint Paul, Hébreux, X, 31).   ÉCOUTEZ    Un jour numineux pointsans que tu ne saches déjà qui    quoi      de vous deux t'abjurera d'abdiquer         de partir Qu'un mal insidieux trouble le dictamen de la conscience C'est assez     ne lutte pas     lâche prise le verdict de la balance prime Je... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

vendredi 20 avril 2018

" NEMO "

     OU LE POEME DE PERSONNE      Comme le tempsà l'aune des faits lentement   défait Et ses pans essaiment en l'instantcomme  volonté du monde Qu'adviendrait-il de ce viatique s'il n'était alors voué à la Voie       l'intervalle d'une vie  Et je mesure combien importe l'essence initiatiquede l'engagement qui destine et parfait  Au-delà de soitoujours plus haut plus profondément que les mots Et lorsque brasillent quelques linéaments de véritél'aura... [Lire la suite]
mardi 17 avril 2018

A L'ENCRE BLEUE !...

      Tant d'histoires auront vécuautour des mondesprécèdent l'absenceEt ce silence pesantque la grève réfugie au coeur des étés insouciants Combien de larmes auront été du départ à la liesse des jours retrouvésLe temps des concrétionsretient de chaque traverséeles secrets que le sillage a celé Et le poète en son écrin d'images depuis ses ailes allégoriques dit à l'âme Laisse le corps au fond de la merde ta vietelle l'ancre Il y a dans les parfums de la brise marine comme un chant   un... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:54:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 15 avril 2018

ABSENCES !...

    Toile  /  Ingrid LEDDET  _ -  La Maison du Phare -  Le bout d'un môle au pied du phare, Orly le dimanche ou Quai des Brumes, une  gare l'hiver  sous l'épais brouillard vers le plateau de Langres, la fenêtre arrière  embuée d'une voiture qui s'éloigne...! l'absence décline un à un les pans d'une histoire sans fin    ABSENCE   Tu transcendes les sphères idéaleset me ramene aux horizons platoniques de la beautéTon domaine demeuresans limiteschaque jour encore... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:56:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 2 février 2018

MYSTIQUE SYNTHÈSE !...

  JAN  GARBAREK  & MARI BOINE  AU-DELÀ DU RÉEL   Écouter, aller jusqu'à la dernière note d'une Musique tombée du Ciel, tel un fruit, sur la terre qui fleurit        Par le chemin qu'il obombrel'arbre se rappelle en la caressant à l'histoire de la rivière D'entre la canopéeles plus hautes futaies la solitude des mornes plaineset le vergerla frondaison renaît à son chant plurielau comble du cantiquecomme il élèvesolennel les racines au ciel Jamais muet jamais figé qui... [Lire la suite]
dimanche 17 juin 2018

SAIS-TU QUE TU SAIS ?...

    « Ce que l'on ne sait pas que l'on sait » SOCRATE     Alexander LOCKHART  _   « Une personne optimiste ne refuse pas de voir le côté négatif des choses, elle refuse de s'attarder dessus » ...!     Que ne serais-tu d'autretoi   le terrien locataire   ici-bas en transit et désormais en sursis qui que tu sois ciron gâté      déclinant et jamais plus à demeureque dans ce corps qui te réfugie envers et contre luisitôt fait    sitôt... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:55:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

mercredi 30 mai 2018

BLOCAGE MÉTÉO SUITE !...

  ...  On ne dit pas pas tout sur le sujet plus que controversé des tendances, des prévisions météorologiques, des anomalies de plus en plus fréquentes ! Loin de là ...  Il y a déjà de nombreuses années, nous évoquions les interférences plausibles et probables de la climatologie changeante et de la jeune science météorologique. Rien à ce sujet ne filtrait et, aujourd'hui, pas davantage. La météorologie se perd et s'enfonce vers son propre abîme de données innombrables, déconnectées des réalités à multiples visages... [Lire la suite]
dimanche 27 mai 2018

EN GUISE D’ÉPILOGUE !...

    Quand on revient à la cendre, disséminé selon la volonté, sans stèle, il n'y a plus de place pour une épitaphe ... Alors, en guise de nouvel épithalame, loin de tout cénotaphe, cette ébauche d'épilogue pour l'épiphénomène  et le cénobite qui fut un jour, une année, un siècle. Un seul et unique instant, un regard, une oeillade de ce côté du monde lui  eussent suffits !  Un certain évoqua un jour ces " marées au petit coefficient "  ! Quel triste lapsus sourd là  du sommet de l'echelle, ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:06:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 23 mai 2018

AU CORPS-MORT !...

          Lentement imperceptiblement voilà que tu lâches priseau coeur des flots L'intention n'ose  puis  faiblitRéagis donc Car tout est là qui désormais mûrit en sommeil pourtant si vrai vers de nouveaux départs Le corps à l'ancre se balançant déjà sur son corps-mortQuel triste sort de nous consumés qui presse et qui enjoint De la pente insensée l'onde se dresseavant de chuter dans le vide l'espace infiniment bleu d'une éternité Chaque jour emporte son lot de clartélas  avant... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:34:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 7 mai 2018

CORSE / EXOPLANÈTE ! ...

  UN NOUVEL ALBUM    Très personnel, un brin de curiosité posé comme un regard médusé sur la roche, la pierre, le minéral  ! Un véritable kaléidoscope pour l'Artiste en quête de pigments, de mélanges, de compositions ! Et ce n'est pas clos, nous déposerons  de nouveaux clichés de matière brute aux volumes et aux modelages étonnants, que l'on peut voir aisément  mais que l'on ignore souvent  d'ignorer ! ... Nous n'évoquons  ni bestiaire ni paysage, mais la métamorphose,  éperdue... [Lire la suite]