vendredi 6 mai 2022

OCEANE CLEPSYDRE !...

  Oeuvre Salvador DALI    "  L'Océan goutte à goutte en sa clepsydre pleure ; Tout Sahara, tombant grain à grain, marque l'heure Dans son effrayant sablier "  Victor HUGO La Légende des Siècles Tome 3 - 1877 / Page 897      L' horizon  Perpétuelle  limite     Bout de la route Ultime  issue    Fin  Grand départ  Déroute Y   penser   de chemins    J'embarque  à bord du grand... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:11:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mardi 19 octobre 2021

AU LIMBE DES FLOTS ! ...

    JE NE SUIS RIEN     Ici   marin      point de passe ni de sauf-conduits       douteuxL'écriture immersive y pourvoit et le poème naît de la prose comme l'aile orpheline s'éploie rebelle aux désordres établisà la crasse patentéeconfondant les cons en marche Que reste - il T'en souvient-il de ces éclats d'île ceinteaux yeux de son regardOcéan     fébrileL'imprécis des vagues de nuages envivreobstine   nos folles échappées Tu y a... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:19:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 17 septembre 2021

SOÛLTITUDE / L'AUTRE VERSANT ! ...

    Au cristallin de la  vague par les sels iodés  les effluves légers  des goémons  de longues houles  emplies de nonchaloir  exhalent à l'unisson de l'écume    une souvenance  bordée de rouleaux    Saines ivresses de nous  exaucées  que les  ciels  essentiels Sans  alcool  je vainc  la phobie    je fuis  l'agora   la foultitude ces prémices    du tombeau   Je t'ai enfin... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:26:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 28 août 2021

" FAIRE COULER L'ACIDE " !...

    Oeuvre Régis MINOIS   Le Vent l'Emportera   Ces deux  chansons, hauts textes beaudelairiens ! deux poésies absolument poignantes tant les accords, le fond, le rythme, la musique, les reprises et les relances,  simulent les rimes et la longue scansion de la souffrance, du temps qui passe, des années mortes, d'une nature morte. L'incompréhension,  l'indifférence, l'oubli, le deuil sur le vivant   que le silence ou les vents  emportent, implacablement, inexorablement, si... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:41:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 22 août 2021

A L'OREE DE L'INCERTAIN !...

    Parvenu   à l'orée de l'incertain si proche et déjà   si loin de tout au terme de la folie En vain    Il ne  me reste que l'illusoire  paréidolique des rochers    la danse  éphémère des mots perdurables le sillage de l'exil  abîmant  enfin  les maux à  la source   A chacune  de mes échappées  salutaires solitaire j'attends         l'inexorable délivrance  d'un naufrage ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:41:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 10 août 2021

AUTANT LE TEMPS !...

      "    L'Océan goutte à goutte en sa clepsydre  pleure ; Tout Sahara, tombant grain à grain, marque l'heure Dans son effrayant sablier  " Victor HUGO  La Légende des siècles t. 3, 1877, p. 897.   Je pense   autant  au temps  qui passe  qu'à l'eau de la source qui flue entre les doigts  en  quittant inexorablement  la paume de la main jusqu'à la dernière goutte et la vérité de la soif    L'autan grime  ... [Lire la suite]

jeudi 31 décembre 2020

TOUT EST LIE !...

     POUR UN  ENIGMATIQUE ANAGRAMME  QU'UN ACCENT  EFFLEURE  LIE   / ILE      Ballets inconnus    Mers croisées  allant  par le prisme  des vagues insulaires  Eployez  sur le couchant   guipures tourmalines  enivrantes ocelles de vies  et de pierres précieuses   D'entre la parade  sauvage des ciels et des lames  ces  envols   métaphoriques  Qu'une journée... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:09:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 6 décembre 2020

" VOIE LACTEE " ...!

  VOIE LACTEE    Notre galaxie s'étend sur 100.000 / 200.000  Années - Lumières ! Soit  360.000 fois  le nombre de secondes-lumières ( kilomètre par seconde  ),  incluses  dans une  / deux  années, mille ans,  cent / deux cent milles ans. Evoqouns le nombre de secondes    /   jour   3600 sec (  =  une  heure  _  60 " x 60 '  = 1h  )   x 24 heures   font donc  86.400 sec  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 18 septembre 2020

LE JEU DE LA FOLIE ! ...

      Tu joues    sur le fil ténu  d'intenses   rencontres  L'immédiateté est ce versant  azuré  qu'il  t'importe d'explorer et de  comprendre comme on embrasse sitôt une toile de maître   Ainsi en décident ces vagues faits   de vagues et de vents  que tu nous rapportes  qui destinent  et qui cernent l'au-delà  du rêve    Dans la  quête de l' absolu vont l'inhabituel et l'imprévu  des grands... [Lire la suite]
dimanche 6 septembre 2020

ÉGAREMENTS !...

      " Car enfin qu'est-ce que l'homme dans la nature ?   Un néant à l'égard de l'infini, un tout à l'égard du néant, un milieu entre rien et tout, infiniment éloigné de comprendre les extrêmes. "  Blaise PASCAL  Les Pensées - ( 230 - 199 )     J'évoque souvent les abrupts et l'arbitraire de la durée. Cet espace-temps qui nous est mesuré, décompté et  qui donne et ouvre pourtant  sur  tant d'infinis et,   bien au-delà, sans  que je ... [Lire la suite]