mardi 14 novembre 2017

LA PHOTO DU MOIS DE NOVEMBRE EN POÉSIE !...

    PHOTOS A ECRIRE OU  DU DIALOGUE AVEC LE TEMPS     Un signe      insigne qui n'est pas anodinmais rencontreMessage Retrouvé qui eût interpellé Louis Cattiaux et ses admirables écrits Elle repose làl'ancre à jas comme elle se  sera si souvent couchéeau-delà de l'immensurablesi lourde et si légère à la fois comme la foi que le solitaire embarque à bord en regagnant l'azur et qui confie son âme à Dieu En chemin      je me suis recueilli A cette évocation ... [Lire la suite]

mercredi 1 novembre 2017

AVEC FEDERICO GRACIA LORCA !...

    "   Je veux dormir un instant,un instant, une minute, un siècle ;mais que tous sachent bien que je ne suis pas mort ;qu’il y a sur les lèvres une étable d’or ;que je suis le petit ami du vent d’Ouest ;que je suis l’ombre immense de mes larmes.      » Federico GARCIA LORCA . . . Ne laisse plus la durée disposer    circonscrire  arbitrairement l'horizonElle fausse comme elle fauche  le chant de l'éternelSois   des-accords incessantsqui des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:46:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
jeudi 5 octobre 2017

A BORD DES CITATIONS !...

  Oscillons, vaguons entre les pôles de la poésie, de la philosophie, de la prose, là même où tous les mots convolent au Choeur harmonieux du verbe, du message, de la Lumière. Entre les mots et la poussière, deux rives, à jamais distantes et si proches à la fois révèlent l'unique, la synchronicité qui  partout élèvent et dépassent la durée de l'éphémère. M& M   " Dieu est un Océan  dont nous n'avons reçu que quelques gouttes. "   LEIBNIZ / Essais de Théodicée   " Dans le régime des âmes,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:08:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 4 octobre 2017

ÉNIGME !...

    Il souligne  de son aile orpheline la beauté opaline des brisantsla frange d'écumeodoriférantede nuages éthérés L'amour et la mortconvolent en cet instant de vie énigmatique nimbés d'astresau sillage évanescent de nos bordées Qui du jeu de la violence souveraine l'emporteà l'orée de l'écueildu naufrage inéluctablequand vague et museimmarcesciblel'ultime allant de jeunesse § MARIN - Enigme - 
Posté par marin56 à 07:28:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 13 septembre 2017

L'INACCESSIBLE ETOILE !...

    " Voir le monde dans un grain de sableEt le paradis dans une fleur sauvageTenir l'infini dans le creux de sa mainEt l'éternité dans une heure. "  William BLAKE    Il en serait dès lors comme d'une vision, d'une quête, d'un très long décours parfois insoutenable :  tombant, abnégation temporaire, panique existentielle  ?...   On s'y inviterait, si petit, humble, à toujours imparfait ! La mer des coups de temps impressionne, isole et rudoie. Il est des jours où l'hiver... [Lire la suite]
dimanche 3 septembre 2017

MERCI TAO !...

  Un  cliché que me fait parvenir  la famille de TAO, saisi au bon moment par Tao, justement et, Ti-Black, l'incontournable  et inépuisable voltigeur des sables insulaires... C'est vrai, Punta Testarella aura perdu de son intimité, de sa magie, à terre comme sur l'eau... Mais  le danger menaçait de voir les lieux  totalement surinvestis et aussi très impactés ! Nous aurions alors tout tenter pour aboutir à ce que  nous connaissons aujourd'hui ; il  convient de regarder devant. Derrière,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:41:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

jeudi 31 août 2017

JUSQU’OÙ - JUSQU’À QUAND - POURQUOI ? ...

   Oeuvre  //   TCHOBA    Antonin ARTHAUD  "   Il y a dans tout dément un génie incompris dont l'idée qui luisait dans sa tête fit peur, et qui n'a pu trouver que dans le délire une issue aux étranglements que lui avait préparé la vie.   "   A mon Frère, Michel, cette pensée qui sourd de la même prison d'azur !     Dis-moi       quelles limites quelle échéance    de cheminespères-tu encore côtoyer Ne devise plus interroge le charroyeur qui... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:41:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mercredi 16 août 2017

FAIM DE BORDÉE !... PHOTO DU MOIS / JUILLET 2017

  FAIM DE BORDÉE Tu en auras étanché la soifapaisé le cours nocturne de ses  longs crissi souvent seul et vraiempruntant déjà le corridorde la mortet des métaphores de haute lice Eau-delà   un mystère    l'énigme Ne rêves-tu pas les yeux grands ouverts refermés depuis le jour et la nuit de Dieuen ces heures de maréesque délivre l'immensurable clepsydre Fulgurance D'entre la pierre et l'eauvont les années-lumièresun brin d'espérance à vau l'eau bercé allie sillage et délivrance ! FIN DE BORDÉE   ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:01:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mardi 15 août 2017

L’HORLOGE DE LA NUIT !...

      Un jour   tu livreras cette mancieles clés de ces énigmes amiesce " Sésame, ouvre-toi " qui de l' âme hermétiqueen esquisse lointainement l'essence et l'épure Tu ne braveras point l'élément fouabondant ainsi  le parchemin d'un langage sans paroleque l'éternel déroule indéfiniment à vos pas de deux Quel est-il   où mène-t-ilque transcende-t-il si ce n'est la métamorphose subliméed'une gestuelle harmonieuseallant  symbolique  en résonance avec Lui Qu'importe le temps  les... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:57:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
dimanche 13 août 2017

VISIONS ! ...

  Présence subreptice que les vagues révèlent entre les rochers dénudés  des pointes, qui va traversant l'instant entre deux blocs polis par les vents et le sel. Les arbustes les plus robustes ici se couchent, torses, optent pour un profil bas et ras ; on dit anémomorphose, à juste titre car les tempêtes ne ménagent rien, complices des millions d'années. L'érosion est partout, le figement incommensurable. L'onde demeure reine, jeune, perpétuellement renouvelée. Contrastes édifiant les sentinelles ! Vastes champs... [Lire la suite]