dimanche 27 septembre 2020

Ô VAGUE REGARD ! ...

    Psyché sans tain     Iris dont la vague lyrique  décline les camaïeux dans le silence et la moire   des azurs confondus et-qui-vaut instant  _   éternité  . Une vire que l'on  s'accorde et qui s'offre depuis  la lice des  cimes  écumeuses un peu plus près du Ciel en ressemblant aux nuages  . Si la mer est belle-de-jour  que dire     à  ses champs  tardés  musant à... [Lire la suite]

mardi 25 août 2020

J’ÉCRIS / GUISES D’ÉPILOGUE ! ...

    Persée Monumental  Sculpture  -  Christophe CHARBONNEL  - Musée d' ALERIA      "  Le corps, la tendresse, la création, l'action, la noblesse humaine, reprendront alors leur place dans ce monde insensé. L'homme y retrouvera enfin le vin de l'absurde et le pain de l'indifférence dont il nourrit sa grandeur. " Albert CAMUS  Le Mythe de Sisyphe  / 1942 - Page  75   *** J'écris. Le temps passe, le temps presse et la durée,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:25:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 29 juillet 2020

DE TOUTE ÉTERNITÉ ! ...

  " ... Mais il est une porte simple, sans verrou, ni loquet Tout au fond du couloir tout à l’opposé du cadran La porte qui conduit hors de toi Personne ne la pousse jamais. " YVAN GOLL (1891~1950) Les Portes / Extraits  (Les Cercles Magiques ; Éditions Falaize, Paris 1951)           Vieillir  jeune  Que je fasse mien ce  fabuleux  oxymore Me tenir    enfin      en un profond recès  où  les vagues... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:27:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 15 juillet 2020

GRATITUDE !...

            ET - VA -  NAISSANT    Que j'esquisse ici-bas  l'évanescence d'un visage unique ; l'ovale d'une île vu de la mer et des monts, en hiver, alors que la tempête, unitivement,   réconcilie  les ciels meurtris ! Que les éléments déchaînés  en apprêtent ainsi et, ensemble, les pérennelles   sublimités. Aux  allants  courroucés  de la mer et du ciel,  lancés  à l'encontre du déni  et de  la ... [Lire la suite]
dimanche 12 juillet 2020

" UNE HISTOIRE DE BLEU " ! ...

Peinture / Emile NOLDE      Magnifique Plume, inextinguible soif de mots ! Y perdre sainement le venin des maux existentiels, de l'Absurde, fût-il une expérience positive, " Sysiphe heureux ". MAIS, renaître, co-naître, en esprit " existant - ciel " !        " Une histoire de bleu "   Ne rechigne pas à la dépense. Quand tu ne lui arracherais que des loques, il te faut écrire comme si tu devais liquider la mer. Les mots sont tout ce qu'il te reste : lance toi à l'assaut de... [Lire la suite]
lundi 6 juillet 2020

CONTINGENCES ? ...

    " Carpe diem, quam minimum credula postero ". " cueille le jour sans te soucier du lendemain, et sois moins crédule pour le jour suivant ". HORACE    Naître là   et puis    passer  ici-bas  N'être plus  que tumulus  défait  porte -  croix Le vieil  aître abandonné en aura perdu  la trace   Par-delà le souvenir       la liturgie  des vivants que les  ifs dolents  balaient  dans le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:13:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 21 juin 2020

DES - ACCORDS DE BLUES ! ...

          Comme un soir de noces en plain-ciel     j'ai dans le coeur     hâlant hélant le Ponant  de lointains  accords  de Blues    On y allie       fou  ivre de vents  les vagues  aux nuages  Et le rêve et   l'éveil  à la musique  des îles   se livrent  et se donnent   Là-bas    Eau-Delà  en guise de  pureté     ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:31:00 PM - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 11 juin 2020

UNE AILE DANS LE VENT !...

      Mais il y a la mer _  Et qui l'épuisera ?  La mer qui nourrit  et toujours renouvelle la sève précieuse  d'une pourpre infinie. Eschyle. ( Agamemnon ) V.  959 - 960       Une aile dans le vent coudoie l'Eau-Delà ! Orpheline et qui  vole et plane  au-dessus des flots, sur les ciels, danse ... N'est-ce pas,  déjà,  s'éteindre  un peu, quelque part s'oublier, s'extraire des contingences  inexorablement basses.  Toucher... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:21:00 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 26 mai 2020

COMME UNE ESCALE ! ...

        De passage      à toujours  Comme une escale         sur la longue route du temps dont  rien ne saurait suspendre le vol lent Tu es   à  demeure      l'éphémère  d'un jour    Mais qu'ils te soient  saine  épiphanie Île à toujours  éclose poème de la mer blanchie   que les vents promènent      antiques métamorphoses   Que ne te vaudrait le numineux ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:51:00 AM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 2 mai 2020

CIELS VERNAUX !...

Nuages de Foehn / Île de Corse    Nuages de Foehn. Fabuleuses  toupies,  spires  éthérées constellent et  ponctuent les ciels insulaires. Éblouissantes calligraphies que le calame des vents voue aux  cents noms de l'Amour. Songes  Omega, les yeux dans les étoiles,  " Eau-Delà "  de toute paroi verticale ! Le vent Ponant souffle, s'élève en coiffant son Île de rêves  aux mille tours de magie. Avant que d'essaimer ses nuées  d'embruns qui  poudroient l'azur ... [Lire la suite]