mercredi 16 décembre 2020

ÊTRE / DURER / L'AUTRE TEMPORALITE ! ...

        Je dérive, je gravite  entre les pôles de  Être et  du Temps -, et pourtant !  Comment  l'- éviter, autrement ? Transcendance facticielle ou quête d'éternité  du vivant sur l'état perpétuel, omnipotent  de la  mort  ... Il arrive un moment où  l'on ne trie plus les souvenirs. Maladroite, inopportune gageure que de les ranger, les reléguer quelque part, hors de soi, tels des objets disparates  figés dans une armoire ou des tiroirs dérobés. Je les... [Lire la suite]

dimanche 6 décembre 2020

" VOIE LACTEE " ...!

  VOIE LACTEE    Notre galaxie s'étend sur 100.000 / 200.000  Années - Lumières ! Soit  360.000 fois  le nombre de secondes-lumières ( kilomètre par seconde  ),  incluses  dans une  / deux  années, mille ans,  cent / deux cent milles ans. Evoqouns le nombre de secondes    /   jour   3600 sec (  =  une  heure  _  60 " x 60 '  = 1h  )   x 24 heures   font donc  86.400 sec  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 6 novembre 2020

VIDEO @ TOUTESTETATOUS A L'EAU ! ...

  CRIS  / SPOT   _ " A TESTA "    _ FORWARD LOOP / Single SUN7  Waveboard & 4.5  Wo0doo  2002   Ca Swing, Slash, Glisse, Chute, Déferle, Ouvre, Ferme, Envoie, BacK & Front WINDSURFING, ça se Corse et Sur-Rotationne haut, le Vieux Marin se penche au balcon des années folles et ne se laissera In Finé devenir Con - Con-Finé - Tous à l'eau et dans les Vagues ! Marin-Cris ou " CPP65 " See You Next Time On Baords,   " Liquid Friends " !    VIDEO ... [Lire la suite]
mercredi 4 novembre 2020

NATURE ETERNELLE ...

      «  Dans les bois se trouve la jeunesse éternelle. Parmi ces plantations de Dieu règne la grandeur et le sacré. Une fête éternelle est apprêtée et l’invité ne voit pas comment il pourrait s’en lasser en un millier d’années. Dans les bois, nous revenons à la raison et à la foi. Là je sens que rien ne peut m’arriver dans la vie, ni disgrâce, ni calamité, mes yeux m’étant laissé que la nature ne puisse réparer. Debout sur le sol nu, la tête baignée par l’air joyeux et soulevée dans l’espace infini, tous... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:52:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 8 octobre 2020

SUR LA FAIM !...

  "     J'aime de vos longs yeux la lumière verdâtre, Douce beauté,  mais tout aujourd'hui m'est amer,  Et rien, ni votre amour, ni le boudoir, ni l'âtre ,  Ne  me vaut le soleil rayonnant sur la mer.  "  Charles BAUDELAIRE    Participer de la solitude absolue des lieux qui eussent révélé et animé l'orée des grands espaces. On y joue quelques  partitions aventureuses, à la recherche de son  île lointaine. S'enivrer à  ces pas de  deux, de folles... [Lire la suite]
dimanche 27 septembre 2020

Ô VAGUE REGARD ! ...

    Psyché sans tain     Iris dont la vague lyrique  décline les camaïeux dans le silence et la moire   des azurs confondus et-qui-vaut instant  _   éternité  . Une vire que l'on  s'accorde et qui s'offre depuis  la lice des  cimes  écumeuses un peu plus près du Ciel en ressemblant aux nuages  . Si la mer est belle-de-jour  que dire     à  ses champs  tardés  musant à... [Lire la suite]

mardi 25 août 2020

J’ÉCRIS / GUISES D’ÉPILOGUE ! ...

    Persée Monumental  Sculpture  -  Christophe CHARBONNEL  - Musée d' ALERIA      "  Le corps, la tendresse, la création, l'action, la noblesse humaine, reprendront alors leur place dans ce monde insensé. L'homme y retrouvera enfin le vin de l'absurde et le pain de l'indifférence dont il nourrit sa grandeur. " Albert CAMUS  Le Mythe de Sisyphe  / 1942 - Page  75   *** J'écris. Le temps passe, le temps presse et la durée,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:25:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 29 juillet 2020

DE TOUTE ÉTERNITÉ ! ...

  " ... Mais il est une porte simple, sans verrou, ni loquet Tout au fond du couloir tout à l’opposé du cadran La porte qui conduit hors de toi Personne ne la pousse jamais. " YVAN GOLL (1891~1950) Les Portes / Extraits  (Les Cercles Magiques ; Éditions Falaize, Paris 1951)           Vieillir  jeune  Que je fasse mien ce  fabuleux  oxymore Me tenir    enfin      en un profond recès  où  les vagues... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:27:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 15 juillet 2020

GRATITUDE !...

            ET - VA -  NAISSANT    Que j'esquisse ici-bas  l'évanescence d'un visage unique ; l'ovale d'une île vu de la mer et des monts, en hiver, alors que la tempête, unitivement,   réconcilie  les ciels meurtris ! Que les éléments déchaînés  en apprêtent ainsi et, ensemble, les pérennelles   sublimités. Aux  allants  courroucés  de la mer et du ciel,  lancés  à l'encontre du déni  et de  la ... [Lire la suite]
dimanche 12 juillet 2020

" UNE HISTOIRE DE BLEU " ! ...

Peinture / Emile NOLDE      Magnifique Plume, inextinguible soif de mots ! Y perdre sainement le venin des maux existentiels, de l'Absurde, fût-il une expérience positive, " Sysiphe heureux ". MAIS, renaître, co-naître, en esprit " existant - ciel " !        " Une histoire de bleu "   Ne rechigne pas à la dépense. Quand tu ne lui arracherais que des loques, il te faut écrire comme si tu devais liquider la mer. Les mots sont tout ce qu'il te reste : lance toi à l'assaut de... [Lire la suite]