jeudi 25 janvier 2018

LE SIÈCLE DERNIER, DE TABARKA A GABES !...

      POUR UN AMI, TRÈS LOINTAIN, QUE J'AIME ET QUI MANQUE A L'APPEL DES JOURS DES MOIS DES ANNÉES   " L'enfance, ou le précieux écrin aux souvenirs. Puissions-nous ne jamais en rabattre la pierre sépulcrale "     Je ne suis pas  protocole, N.... ! Mais le coeur y est, près de toi.Ne le sais-tu, depuis  ! Je quittai la Tunisie, je trouvai un ami, en Espagne... Rencontre ! Je pense souvent à vous, à la Terre, à la vérité du jasmin et des orangers en fleurs, caressant le... [Lire la suite]

lundi 15 janvier 2018

LONGUE NUIT DE VEILLE !...

        J'emprunte comme une voie   J'entends comme une Voix enfin  et déjà     moins amer Des lointains lactescents monte l'azur d'un Blues à la fois dense et vaporeux Au plus étrange d'un  camaïeu  et   de ses   émaux une voile diaphaneévanescente s'en remet aux  lumières et au  daisd'un théâtre     unique Ainsi    me serais-je  confiéaveuglément à la révolution astrale aux vagues aurorales... [Lire la suite]
jeudi 11 janvier 2018

L ' HORLOGE DE LA NUIT !...

  Toile / Daniel SIGUIER  -  " Le bout de la route "    ! " Je vis en ce moment l'abrutissement des gens qui courent après le monde ou plus modestement après leur quotidien. Et je comprends qu'on ne peut faire autrement que de s'oublier, oublier son âme dans le tombeau du corps. Il  y a là une injustice apparente inexplicable et qui fait trembler car il est impossible de réveiller quiconque  qui s'est endormi dans les fatigues et les soucis du monde. Dieu attend  que l'absurde nous... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:32:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 31 décembre 2017

AVEC EUX _ DE TOUT CŒUR ! ...

     
Posté par marin56 à 08:20:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 27 décembre 2017

POUSSIÈRE DE MONDES !...

  Les Chevaux Blancs de Paul GAUGUIN    "... Ce que le large a de plus intéressant ce sont les terres qui surgissent du cercle strict de l'horizon ..." Victor SEGALEN Les années défilent à nulles autres pareillesahanent          puis sèment la confusion            Mais en fuyant vers l'avent point le sacre de la lumière A l'île    qui obstinément s'éloigne Par le sac et le ressac des lames quand l'obscurité s'invite pour l'éternité de nos infinis... [Lire la suite]
lundi 18 décembre 2017

POINT DE NON RETOUR ...

    Quand à l'allant qui  manque à l'appel des grands espacescomme aux invites de l'azurde la lumière et du tempsL'envie de jouer te quittesi près de l'enfancerevenu   Au point de non retouroù les souvenirsà l'écume des vagues ressemblent Mais de la certitude d'avoir été nomade - voyageurà bord d'un fabuleux vaisseaupour une traversée uniqueoù l'éternité pas à pas s'édifieà l'aune des mots    des pensées entrés en poésieQue ces accord bercentla beauté d'un cantiquequi ne peut tarir Délivré des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:01:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 14 novembre 2017

LA PHOTO DU MOIS DE NOVEMBRE EN POÉSIE !...

    PHOTOS A ECRIRE OU  DU DIALOGUE AVEC LE TEMPS     Un signe      insigne qui n'est pas anodinmais rencontreMessage Retrouvé qui eût interpellé Louis Cattiaux et ses admirables écrits Elle repose làl'ancre à jas comme elle se  sera si souvent couchéeau-delà de l'immensurablesi lourde et si légère à la fois comme la foi que le solitaire embarque à bord en regagnant l'azur et qui confie son âme à Dieu En chemin      je me suis recueilli A cette évocation ... [Lire la suite]
mercredi 1 novembre 2017

AVEC FEDERICO GRACIA LORCA !...

    "   Je veux dormir un instant,un instant, une minute, un siècle ;mais que tous sachent bien que je ne suis pas mort ;qu’il y a sur les lèvres une étable d’or ;que je suis le petit ami du vent d’Ouest ;que je suis l’ombre immense de mes larmes.      » Federico GARCIA LORCA . . . Ne laisse plus la durée disposer    circonscrire  arbitrairement l'horizonElle fausse comme elle fauche  le chant de l'éternelSois   des-accords incessantsqui des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:46:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
jeudi 5 octobre 2017

A BORD DES CITATIONS !...

  Oscillons, vaguons entre les pôles de la poésie, de la philosophie, de la prose, là même où tous les mots convolent au Choeur harmonieux du verbe, du message, de la Lumière. Entre les mots et la poussière, deux rives, à jamais distantes et si proches à la fois révèlent l'unique, la synchronicité qui  partout élèvent et dépassent la durée de l'éphémère. M& M   " Dieu est un Océan  dont nous n'avons reçu que quelques gouttes. "   LEIBNIZ / Essais de Théodicée   " Dans le régime des âmes,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:08:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 4 octobre 2017

ÉNIGME !...

    Il souligne  de son aile orpheline la beauté opaline des brisantsla frange d'écumeodoriférantede nuages éthérés L'amour et la mortconvolent en cet instant de vie énigmatique nimbés d'astresau sillage évanescent de nos bordées Qui du jeu de la violence souveraine l'emporteà l'orée de l'écueildu naufrage inéluctablequand vague et museimmarcesciblel'ultime allant de jeunesse § MARIN - Enigme - 
Posté par marin56 à 07:28:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,