mardi 13 septembre 2011

A MORTE DI U FIUMU ...

CLIQUER SUR CES DEUX FICHIERS ET DECOUVREZ   AVANT___JUIN_2011  AUJOURD_HUI_   LA MORT D'UN TORRENT PARMI TANT D'AUTRES OU L'EAU ASSASSINEE Hélas ! le Lit d'un Torrent, l'Artisan de nos vallées n'est plus dans les mentalités que l'égout, la buse, ce boyau ou ce conduit capable de perdre, de précipiter les eaux souillées vers la mer ; on en a peur, parce que l'on a construit tout près, refusant à l'Hôte des montagnes son droit d'exister et de pérénniser la beauté, acceptant cupidement de lui voler le nectar des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:08:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 25 août 2011

RIZZANESE : LE CONTRASTE

Découvrez la playlist Alan Stivell avec Alan Stivell " ... Oui, le torrent joue parfois comme la Lyre, coule comme les notes cristallines de la Harpe ; il est la muse des poètes, le génie des terroirs, le chef d'orchestre de toute une vallée où sommeillent à jamais les rêves des enfants de l'eau, sans âge ...! Dans sa fuite éperdue vers la mer, l'Enfant et la Rivère torrent nous viennent des cieux, abrite les légendes vivantes, l'étant que l'on ne saurait étreindre, fût-il avec un barrage ...! On ne retient pas l'eau, encore moins... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:18:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 16 août 2011

RIZZANESE IN MIMORIA

  J’avais tout juste sept ans quand septembre et le mistral levaient pour nous l'étoffe colorée des cieux. Une grande et profonde vallée aux clartés d'île vit naître un jour, il y a plusieurs siècles, une éternité, le village de mes origines. Le vent de la nuit avait chassé plus au sud d’énormes vagues de nuages, les arrachant aux sommets tout proches, les poussant comme de gros ballons blancs et ouatés dans le lit du vent. Nous allions le matin, voguant entre deux saisons, plus près de l‘automne et de ses humeurs franches... [Lire la suite]
lundi 15 août 2011

U RIZZANESE, L'ADDIU !!!

      Ils dévalaient, les années aidant, le cours sinueux du torrent, des vasques et, lentement touchaient à la rive, à la mer, avec un sentiment de plénitude et d'accomplissement. Les hautes terres leur avaient ouvert le monde. Ils voyagèrent, très loin. Mais l'absence de racines leur donnait froid, loin de la Terre ancestrale, aux pays du Soleil Levant. Alors, ils revinrent, les yeux de l'âme aussi vastes que la mer, profonds comme le temps, clairs comme l'étreinte du retour, aux pays des vérités perdues... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:48:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 19 novembre 2010

SAUVER LE RIZZANESE, SALVEMU U RIZZANESE

...     A NOTRE VALLÉE,  PA U  RIZZANESE OU L' ADIEU A LA MONTAGNE     Toutes les vallées charruées, parcourues de ruisseaux participaient au grand charroi de l’automne et du printemps, débondant un cœur d’île montueuse et sauvage. L’eau vive, l’eau ivre de pentes du noble et grand torrent dévalait alentour, entonnait le chœur des plus hautes cimes emporté par les vents altiers. Viens mon petit, écoute petite fille l’histoire des enfants et de la rivière qui chantaient et qui voyageaient... [Lire la suite]
jeudi 20 août 2009

COMMETTRE L'IRREPARABLE, LE RIZZANESE...

    LE MASSACRE   LISEZ, DIFFUSEZ, SIGNEZ   Au début du XXème Siècle, les vallées et les Pièves comptaient tellement de personnes qu'elles regorgeaient de champs cultivés, de vergers, d'Oliveraies, de Nature harmonieuse, de Châtaigneraies. Les sources, la rivière, les pluies pourvoyaient à l'abondance des besoins et la micro-région était prospère, surement très belle. Il ne fallait pas faire cela, détruire la vallée, c'est un Crime contre la nature et le passé irréparable! Les orages et les dérèglements... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:37:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,