vendredi 20 avril 2018

" NEMO "

     OU LE POEME DE PERSONNE      Comme le tempsà l'aune des faits lentement   défait Et ses pans essaiment en l'instantcomme  volonté du monde Qu'adviendrait-il de ce viatique s'il n'était alors voué à la Voie       l'intervalle d'une vie  Et je mesure combien importe l'essence initiatiquede l'engagement qui destine et parfait  Au-delà de soitoujours plus haut plus profondément que les mots Et lorsque brasillent quelques linéaments de véritél'aura... [Lire la suite]

dimanche 11 mars 2018

FUNESTES DÉTOURS !...

    Toutrendu aux champs ondoyés te rappelle les guerres lointaines les massacres impunis    la misèreles bombes   les obus dilacérant la vie la colombe assassinéeEt pourtant En ces tombants de solitudeset de blocs dé-valléesla mer veille à l'orée de toute véritéet se rapelle Rien en pareilles complétude ne fausse le regardne détourne de la voie qui est espriten Tout suprême élévationquête mystique de paix Mais voyageau bout de la nuit dont on aurait souhaité qu'elle fût solennellement Obscureje... [Lire la suite]
jeudi 29 septembre 2016

LE BOURDON DES VAGUES !...

    J'ai comme un refrain qui me revient des cimes       des pics  de la folieLà-bas     à bord d'un esquif       divinement vélivole entre les écueils         la solitude  vague  Et rien ne saurait en  travestir les versants ondésDes neiges de l'azuraux  ailes blanches des confins mutiques  Convolons  veux-tu  toi et moi A l'orée des champs ivre de nuitperpétuelle et étoiléeJe me suis confié aux lointains clochers... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:24:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 10 mai 2016

LE SOUFFLE DU BLUES !...

     Korafola ( The Kora player) - Print by Mariam Martinet aka Angel's hairCopyright © 2015 all rights reserved       OTIS TAYLOR / /  ALI FARKA TOURE   ... A ÉCOUTER SURTOUT CES BLUES    Le Blues          Ô déshérités de la  Terre Africaine  Goré      Teranga spleenétiquement plane sur les champs persde la mer coule depuis le chant du fleuve Niger vers la  source du Mississipi Compagnon... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:23:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
jeudi 7 avril 2016

C'EST UNE FUGUE !...

        Ecoute ce que je confie à la mer qui me prendet reçoit mon tourmentquand je lui dis tout ce que en moi  elle ressent C'est une fugue je  la- voue aux soleils marins que le peuple migrateur hante à souhaitquand vient la saisondes petits albatros Point de tillac ni de lents vaisseauxpour contrister la Lyretoute la poésie des anges de l'océan que l'on poursuit en les traquant jusqu'au massacre C'est une fugue Ainsi d'en tracer le dessein le sens l'empreinte prodiguedes sillages que je... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:39:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 4 mars 2016

L' ÂME DE FOND !...

      BLUES AFRICAIN / LA SOURCE    L'ÂME DE FOND   Comme un écho   une complainte livré  à ce blues éminemment Africain j'ai dans la tête qui résonne si fort la criée aux déracinés de la terre des AncêtresSur la mer obscure du Pot au Noir       le chant des exilés se lamente Assis face à la mer de Goréela musique spleenétiquement nouée à la longue houle océane s'en revient des contes  lointainsque j'aime et qui me rivent au tout dans la souvenance dévastée des... [Lire la suite]

jeudi 11 février 2016

QUAND DE VIRER DE BORD ? ...

     Quand tu n'as plus ou pas de nom, à quoi bon écrire !... Alors, Marin, à quand de virer de bord ? Mais avant, Matelot, écoute ce Musicien, il te dira tout.       Ô berceau   pierre - eau de lunela nuit qui porte conseilleje vois à tes pointes d'en-haut et si claires venir la bruine et le crachin des vents fous neiger les amandiers  Et toi étoile du berger que ne laisses-tu jamais plus de scintillerdans les clartés vespérales des cimes et des campanilesÔ songes des vallées... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
mardi 9 février 2016

L'ANGOISSE TROUVE REFUGE !...

        L'ANGOISSE TROUVE REFUGE   Vainc l'angoisse qui vientfrère pèlerinLes ciels d'en baset ses ellipses y pourvoient encore Que l'ivresseentre spires neigeuses des vents et galbes safres défie quiconquede con-descendre à l'origine ténébreuse du létal complot  comme  de l'énigme des rocs qui vous honorent Une lointaine complainte pour ultime vagueà l'âmeDes nues archers d'un dolent violonsur les flots de haines apaisent les brûlures de l'absenceÔ visage que de jeunes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:19:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 18 janvier 2016

Ô ÉCAILLES DE LUNE !...

  Ce Lamento est magnifique !    Ô écailles de lune célestes arabesques sur la mer nacréeVagues _ percées de lumièreVous auriez fait de Mélancolie le berceaux des larmes oniriques Pour un songe solairemes rêveries éthéréesIci  réinventent comme elles révèlentla fulgurance de l'instant caché           presque reclus La vie    l'essence   l'existence toute la beauté du monde à l'envergure d'une stance sans fin            divague Sur... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:23:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
dimanche 17 janvier 2016

VAGUE COMME ESPRIT !...

    Ce chant est magnifique ! Joyeuse Lumière ici, chasme obscur vers l'Orient  où tous les dieux s'affrontent, s'entredéchirent ... Ailleurs les mêmes dieux pactisent, font des affaires, se livrent des armes et se gavent d'ortolans ! C'est du délire... Ainsi vaguent en Esprit ces humbles pensées que la mer isole, que les vagues auréolent d'un encens immaculé !     Vague séraphique Toi qui vagues gracilecomme vague - abondele champ de la merintouchéJe te suis humble errantmécréant sursitairem'en... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:33:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,