jeudi 10 janvier 2019

BRINS DE FOLIE !...

        Que n'aurais-je pas été encore        plus souvent réfugié    à bord de la folie      témoin de cet univers    sans autre foi ni loi que l'intuition   la clairvoyance où le tout vire aux métamorphoses du néantgravite en silence    seul et si distant des choses  dévoyées Redécouvrant  le sens des motsceux qui pansent les maux de l'être à naître et à mourir     ailleursÉcrins bleutés ... [Lire la suite]

vendredi 1 février 2019

SONGES !...

   Il est des chants d'îles constellés qui émeuvent. Terre est telle une île en partance  dans l'univers. Filles, fils d'Elle et de Lui, je veux dire,  " Frère Soleil ",   nous croisons sidérés à travers le cosmos avant que de sombrer dans le Chaosmos !   Songes de nous  narcotiques   calligraphiés à l'intime des azurs hiémaux    Allants  évanescents  qui vont  l'amble des  vents   ailés  et des palpitations enivrées  de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:56:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
samedi 10 février 2018

RUPTURE !...

  Oeuvre Vincent VAN GOGH      Que n'écris-je d'autreQue traduis-je        ici et las sinon l'ineptie    le non-sens-bipolaires'esseulant à la dérive de l'angoisse  psychotique Que je me résume          pas à pas humble expressionpeine tangiblevraie foliereclus Reste-t-il en mer de ce lointain destin quelque dessein animé qui me rattache à l'inexistenceau silence   Depuis les pans d'une geôleà part où l'homme ne parvient plus à... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:59:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 15 mai 2017

LE SANGLOT ÉTRANGLÉ ! ...

  Petit inconnu, trop jeune pour te nommer, désormais seul, déjà orphelin  de ton jumeau ; il ne te reste plus que la fuite sous le vacarme tonitruant de l'artifice létal ! Un détail, une goutte fait déborder le vase... Qui prétend de toi différer sous les pluies de bombes, la stridulence des réacteurs ?   Il me vient comme un sanglot étrangléun spasme dont  l'instant décide des deux infinisQui de l'homme  de l'oiseau dont on relate à toujours     en amont du dogme la merveilleuse... [Lire la suite]
dimanche 27 septembre 2015

L'EAU DELÀ L'ABSINTHE !...

  Vincent VAN GOGH    Écouter, c'est tout ! Eau  Delà  Les  Mots    Ami    poète   chanteur    je t'invite à lire   à parcourir ce texte à voix haute Y trouveras-tu    peut-être l'harmonique-Océan d'un songe    de la brume qui nimbe l'Île dont tu attends au petit jour l'unicité d'une rencontreCes bras de terre embrassantla mer  et qui nous bercent Ô limbes      léthéennesconfessions que roulentsans fin un ressouvenir... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:09:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
jeudi 17 septembre 2015

PERLES RARES DANS L'AZUR !...

          Une Sirène nommée SAVINA     Elles seraient innombrables, toutes aussi belles et galbées,   les unes comme les autres. Ainsi des jolies filles, n'est-ce pas,  Michel ?  Nous les eûmes aisément rapprochées d'un rêve, associées au songe plus exactement ; ô paréidolies fascinantes ! combien de fois ne vous aurais-je pas évoquées, cherchées, par-delà  la longue nuit de la mer et de ses hivers ! Au temps, je ne dirais point : " suspend ton vol "  et... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
mercredi 5 août 2015

CROISER HORS DU TEMPS ! SAIL AWAY ...

Et d'allier de numineuses bordées au bord des maux, du tourment  qui en faisaient la trame et les chaînes ! Comme pour conjurer  le complot, les menées de l'obscurément trouble et les arcanes de l'éphémère que l'on fuit, honnissant la trahison, je gravais dans ma mémoire le poème de l'amer. J'allais à  en perdre le souffle de la raison,  sillonnant les travées antiques et  mystérieuses d'un  éternel écrin chamarré d'émeraude et de saphir : l'Océan de l'âme, les lames de l'Océan, l'alme azur des ciels... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:57:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,