" J'ai connu le monde dont la porte tournait autour d'un seul gond ."

" La mer prend parfois mais jamais ne vole. Elle rend en douceur la peine que le marin s'est donnée "

" J'ai traversé toutes les mers pour gagner leurs délicates puissances, pour leurs vierges solitudes, pour l'exactitude de leurs colères ."

" ... D'abord la mer est endroit d'hostilité. Une nature brute, un monde sauvage. Quand je m'y aventure, j'ai l'impression d'être le premier homme. "

L'océan Indien aura profondément marqué Olivier de Kersauson, il nous confie, dans OCEAN' S SONG :

" ... Mais si l'Indien ne peut être comparé à un labyrinthe crétois, il m'a semblé que cela ressemblait plutôt à une navigation prométhéenne car, ici, c'est le pays du grand recommencement, du grand tumulte et de la perpétuelle insurrection des vagues ."


OLIVIER DE KERSAUSON
OCÉAN ' S SONG
Édition : le cherche midi
2008




 

4