Corsica...Go56

UPSIDE DOWN ET U - JUMP WINDSURF ! ...

TENTATIVE_U_____JUMP_BY__WAVERIDER_CPP_

Pour notre Catégorie les

" MOVES D'AVANT 

Nous avons recherché, en vain,  des photos, des traces et des témoignages de ces Jumps Windsurf de OUFS  que les waveriders d'antan  balançaient à tout va, avec des boards  qui l'étaient tout autant... Redonner  à ces moves leurs lettres de noblesse et de paternité, - ROBOT  DIT NAISH LE KING US 1111 - D'aucuns ne soupçonnent  pas l'existence de ces figures  de feu ! Il est temps d'y remédier, jeunes Beach Boys ! Il y a de quoi faire et du potentiel pour le Haut -  Niveau ...

Nous avons  alors  décidé de remettre au goût du jour ce panel de têtes renversées, dans les étoiles,  que sont le U-JUMP et bien sûr, le tout aussi rare UPSIDE-DOWN.

Il convient de les décrire, d'en analyser la structure motrice et les fondements, et, de mettre en exergue leurs apports essentiels à la pratique du windsurf dans les vagues, leurs possibles évolutions et variantes,  - dans le  cadre d'un surcroît d'aisance gestuelle -, vers d'autres moves encore plus élaborés.

pour cet article et cette page, voici donc une réelle

TENTATIVE de U - JUMP

Tentative, parce que la board n'et pas assez déhanchée sur la gauche et le haut afin de réaliser un U parfait avec les jambes... Cela viendra, ce Move compte désormais dans le registre  vague de Waverider " CPP ", que vous devez désormais ignorer de connaître, "  Un tant soit si peut  " ! Il sévit souvent, dans la brafougne des temps modernes mondialement modifiés.

BRÈVE ANALYSE ET POINTS CLÉS DU MOVE

 

Le Jump se catactérise par un Lof accentué ! Attention, la Board seule est balancée au Lof et surtout pas le Corps qui restera suspendu au Matos.

La voile devant parvenir à plat, 100 % neutralisée, surtout pas directionnelle, à l'instar du Table Top légendaire de " Robot " Naish  !

Le point d'appui dynamique  crée par la forme de corps en " U " marque un temps d'arrêt, de fixation du move dans les airs,  ce qui donne un superbe effet de déhanché  latéral - haut...

Board  et voile à plat, la board placée à l'opposé d'un Table Top le plus haut et à plat possible, voilà pour le U-JUMP, excellent remède aux lombalgies

 

Sur ce photomontage, waverider " CPP " ne l'aura pas  suffisement accentué, à moins que le cliché ait été décalé, un instant trop tôt, qui le saura ? Le Move est reposé, sans désordre, décollage après une phase de Waterstart, ce qui vaut encouragements à poursuivre ; 09 / 20

!  


" TMA " LE CHALLENGE JUMP !...

 

CHALLENGE__TMA_EST_OUVERT_

 

Rider " CPP " ouvre le bal avec un TMA non identifié, sur  Chronophoto !  Et pourtant, le Jump est long ; sa vitesse  de translation et le secteur d'impulsion  largement  marqué vers l'Avant  lui confère cette distance  parcourue, ( un autre challenge ) ! 

A vos Boards Beach Boys

 

NO LIMITS

 

Le principe est très simple, radical, engageant à souhait 

INSCRIVEZ-VOUS  @  C  EN -DESSOUS  / VOIR  COMMENTAIRE + 1 clic

 

Photos à l'appui, de préférence une Vidéo, un chronophoto. La vidéo permet, au 1/10 ème de seconde près de quantifier le vol. Le Chronophoto fige l'ampleur du Jump, si du moins il reste trace de l'appel du saut, - gerbe d'écume, déformation de la vague, sillage, tout à la fois ) ! 

 

Le Waverider  mise sur un saut qui doit lui permettre de rester le plus longtemps en l'air, de l'instant  T où il décolle, le tail ne touchant plus l'eau, à celui où il retouche l'eau, - via le tail, toujours ou, la spatule.

Réception à plat, chute mais pieds toujours dans les Straps entrent dans le registre des Tentatives - Attempts.

Matos largué avant la réception ou boîte mémorable valent Crash Move TMA, déjà cotés, tout de même ; nous ne sanctionnons rien ni personne... Il s'agit de se situer dans l'ordre d'une progression favorable à l'optimisation des conduites et des moves extrêmes, pimenter le Jump, aussi simple et basique soit -il, sachant que l'on peut y rajouter des tâches et des coordinations des plus complexes.

LE " TMA " oscille entre le Jump classique aux  Jumps une main, un pied, les deux enchaînés, les grabs de la board, les arch jump, - tête renversée -.

A VOUS DE JOUER  AVEC LE TEMPS

Laissez traîner en Longueur, en Hauteur, les 2 dimensions couplées et, tenez - nous au courant, nous vous publierons sur cet espace, une Catégorie à part et spécifique référencée.

 

- MARIN - 

Contribution 

WINDSURFING DANS LES VAGUES

BACKSIDE TABLE TOP ! ...

AERIAL_BACKSIDE__WAVE__TABLE_TOP___ATTEMPT_

Rider " BOUGRE CHENU "  tente  un Backside Air into Table Top Tribord ... Culoté mais bien réel et surtout, à finaliser dans la Wave. A vos Straps, Beach boys  !

!

Il y a le TABLE TOP que l'on réalise au Windsurf Frontside, Move d'excellence, très technique et difficile à réaliser ; le rentrer reste encore une autre affaire, du ressort du Haut-Niveau ! 

Et puis on trouve son homologue, le TABLE TOP  BACKSIDE , que voici, dans une  version, - TENTATIVE -, mais ...

Une Tentative  qui rouvre  toujours des horizons  pour le Windsurf  BACKSIDE dans les vagues ; la  voici, posée derrière la Vague, hélas ! affichant  évidemment  l'intention d'être renvoyée devant la section. Nous le savons, la qualité de la wave participe pour moitié, au moins,  à celle du Move  que l'on tente et réalise.

EN FAIT 

Une vague qui mollit  et mousse à l'appel  du saut ... Aucune excuse tolérée, mais le cas est avéré. La vague fut  moisie sur  son final... Dommage pour Rider " BOUGRE  CHENU  " qui demeure,   sur la faim, ( fin ) ... Mais parlons peu - parlons bien ! Qu'objectivait -il de sérieux 

CONDITIONS

Un vent FORT, ( 4.00 m2) et une approche du waverider sur la section qui la croise  un peu trop,  qui  appelle d'emblée le  saut : le Waverider capte le deal et s'adapte, opte pour ce Move radieux, sachant qu'il va monter, donc abattre pour espérer être renvoyé ! 

____________________________________________________

LES  OPPORTUNITÉS DU  " FRENCH SURF  " OU BACK SIDE ÉVOLUTION 

Un Aerial, au-dessus de la vague, quelqu'il soit, reste magique. Nous reviendrons encore et encore pour finaliser ce Move et tenter de le rentrer dans la pente ; question de renvoi de la vague et naturellement de TIMING. Le Chronophoto, issu de la séquence Vidéo, met en évidence l'exploitation  des paramètres  du Move

____________________________________________________

SOIT 

Un Move hyper dynamique dans sa quête de placement de la board, lors de la phase de renversement ; 

Une voile neutralisée  à plat et sous contrôle de la main arrière décalée ;

Un waverider qui doit se placer franco sous sa board, le plus possible ; 

Il peut  accentuer, juste avant  l'appel du Saut, l'appui voile, surtout en cas de belle lame creuse à offrir à la spatule ... Yes !

Ne jamais tarder à renvoyer le Move sous le vent au risque de partir au vent en sur-rotation ; attention  : bobo !...

Le Timing et le moment de la vague creuse qui jette sont  fondamentaux.

Transformer l'essai, voici  un très beau challenge à  relever, une épreuve pour le Waverider, une exigence technique de haut vol qui requiert des heures d'entraînement. A savoir  que des spots se prêtent mieux que d'autre à ce type d'engagement : en profiter 

A SUIVRE 

Nous remercions  Rider " BOUGRE CHENU "  pour sa contribution et ses explications 

***

 

AERIAL_BACKSIDE_INTO_TABLE_TOP__WAVE__ATTEMPT__10__001

 

 

" CPP " / ON THE ROCK AGAIN !...

 

CPP_ON_THE_ROCKS_AGAIN_

Rider  " CPP " envoie contre la roche, là où la vague creuse et offre  un bowl technique, orienté Side  On Shore. Il lui aura fallu de nombreuses  séquences d'approche pour saisir le tempo de cette occurrence plus qu'aléatoire ; mais le résultat finit  par payer  cash et franco de port 

!

Avec les vents d'Est à Nord-Est, il convient de bien  gérer l'offre de sites  Windsurf ! Bien souvent, en cette saison, les algues encombrent le domaine des vagues et l'accès au Line Up... Préférer ou opter pour les vagues de roches, claires et lumineuses facilitent la donne. Mais bien souvent, ces petites houles  demeurent très aléatoires quant à leurs  vagues métamorphoses ... On l'aura compris, fréquence, longueur d'onde, célérité, type de vagues fluctue selon les rafales, les bascules, le flux  synoptique généralement dévié par le trait de côtes et les reliefs limitrophes.

Il convient alors de tout prendre en considération, de ne rien laisser passer et surtout de choisir sa destination en fonction de très nombreux paramètres de navigation. Quoiqu'il advienne, tenter d'optimiser les contenus, l'offre des lieux et des conditions, nous l'avons vu, dans l'optique de faire tout ce qui est possible pour progresser. Le registre des vagues  reste illimité. Mais il  est des principes et des fondamentaux  auxquels on ne peut déroger ; ils  sont indispensables

...

MARIN

 

 

 

 

VENTS MARINS ! ...

 

 

VENTS MARINS from MARIN 2A on Vimeo.

 

 

Le temps n'est-il pas empli et chargé de tout ce que les vents emportent
Eau-Delà  de nos vies, du rêve, de la poésie...
La mer recommencée, perpétuelle épiphanie, antidote
à  solastalgie que l'anthropocène inflige à l'ordre des mondes vrais  meurtris

Il semble, dit-on,  que les images vont,  toujours les mêmes,
répétitives. D'aucuns  diront " si longues " !...
Elles auront bien vieilli, arborant  une décennie  pour les plus anciennes 
et palpitent  au diapason des ailes éreintées, suivant le sens des mots
que rien  ne saurait rider, fussent-ils rivés au visage hâlé,  des maux burinés ...

Qu'importe, tant que la Nature y est noblement  révélée,
sans autres atours que les siens, les seuls que je reconnaisse
à la réalité véritable, allant contre les vaines illusions et l'éphémère ;
Elles  vont,  certainement par millions,
couvrant les petits écrans de solennité,
inondant le regard des larmes, de l'authenticité,
de la souveraineté de l'Etant qui précipitent
autour de la planète des milliers d'âmes éprises d'aventures.
De retour aux sources, voici  conter le  pèlerinage,  le temps immémorial,
 les saisons ; ô réminiscences, paradigmes perdus,
énigmes du socle commun à partager davantage, à élucider  !...

Il est aussi vrai que composer dans le tableau sibyllin
de la tempête, aux confins des caps, d'une Île,
être de la partition azurée comme du silence de la mer,
ne serait-ce qu'un instant : quelle plus belle offrande
nous eût donnée l'Eau-Delà, l'éternel comme se plaisait
à le clamer A. Rimbaud ; Illuminations perpétuelles,
cristal dense et fluide que les vents ouvragent,
ces vents, Marin, qui déclinent vers l'Île qui t'abrite et te réfugie 
tant de pensées vagues et lumineuses,
d'où jaillissent le poème, les sonnets d'une terre d'exceptions !

Songes incessants  où l'on prend le pouls de l'Ether et,
le sentant battre à l'unisson du sien, divaguer, exulter,
partir déjà  un peu ! Puis s'arrêter un instant, avant de tourner
autour des ciels, c'est l'oeillade vers un bout de Terre qui  réconcilie !
Se dire,  en une fraction de seconde, dans la violente rafale :
_ " bascule et emporte tout avec toi ! ", et à  ce retour quasi improbable,
quelques humbles révélations, le sentiment de ne plus
être la même personne, loin, si loin de soi,  pour avoir également
confié son âme, ailleurs, au temps, au vent, à l'onde,
à l'immensité d'un fulgurant éclair !

Une toute petite voile, une voile imposante et,
toujours,  la préoccupation majeure de ne point démériter,
de faillir aux rythmes, à la danse des éléments de l'Univers.
Alors, me diriez-vous, sont-ce toujours les mêmes images
qui vont autour d'une Île égayer ses  flots de solitudes,
l'antre de l'oubli  et de la  mémoire recouvrée ?

Je reviendrai encore, de temps en temps, avec une moisson
d'images qui je l'espère étonneront, donneront quelques frissons,
l'euphorie de l'extrême, de la création, de l'inhabituel,
hors des sentiers rabattus ! Il est en ces Chœurs d'Îles
tant de nefs à ciels ouverts à partager, à découvrir,
au gré des vents artistes et des ballets des houles  chorégraphes.
Viens, monte à bord, Marin, faisons ensemble le tour
de  l'univers des oiseaux, des saisons, des vents portant
les noms les plus fous ... Avec eux, nos pantomimes insensées,
presque impudiques, téméraires, suicidaires !...
Point de portrait ! il serait inconvenant ...
Je souhaiterai seulement associer ces images à une Voix dite :
" Off ", sans autre visage que celui de la vague !
Laisser aller çà et là quelques rimes, une pensée. 
la souvenance erre au pays des  songes. 
Témoignage tangible  d'une épreuve que la mer nomme,
indifférente et belle : " Fortune de Mer " !

A tous les rêves d'Enfants, pour une Idée de la Nature en fête,
pour l'homme surtout qui, de nos jours et depuis longtemps déjà,
saurait plus que jamais accompagner l'Idée de NATURE
afin qu'elle ne tombât plus jamais sous le joug  cruel et  le  verdict 
qu'elle entretient, hélas ! Toujours impassible, 
impitoyable parfois, par déterminisme, nécessité, au hasard ...

L'homme séjourne sur Terre
afin que lentement, peu à peu, le Loup recouvre les tendresses
de l'Agneau sous le regard apaisé et serein de l'humanité,
bercée entre Mer et Ciel, sur un splendide vaisseau : Planète Bleue !
A la Vie, à la Nature, pour l'Homme et à ses Compagnons d'aventures !...

- MARIN  - 

Pensées en Mer 

Texte revu et corrigé le 19.03.2076, le 20.03. 86,  depuis l'Eau-Delà, toujours encours d'écriture ...


A GO GO GO...56 !...

 

ETERNISULA_

 Clip  lourd en définition ; laisser charger, lire à partir de 720 P, mieux, à 1080 P HD... A  visionner  sur  grand écran PC de  préférence et, surtout, avec une bonne Sono, c'est du Tube qui date, mais quels Tube ...

Enjoy  Beach-Boys

WIND_SURF ISULA from MARIN 2A on Vimeo.

 

Nous tenterons de réaliser des CLIPS VIDÉO par thèmes 

Exemples /

Windsurf Back et Front Side - Sauts - Transitions - Aventures Windsurf _ Solo - Spots non connus ou non pratiqués - Vents Violents - Kitesurf - Surf - Crash Moves - Etc !...

Rendre au Windsurf dans les vagues, la reine des disciplines, tout ce qu'elle peut offrir d'intense, d'inhabituel, d'enivrant.

Des vues, également, d'une Île à part où vagues et nuages se partagent sans fin l'azur du ciel et de la mer, le soleil de rivages inconnus.

De la Musique, pour pimenter le tout, qui nous ramène aux jeunes années prometteuses du Windsurf, à ces sessions de folies embringuant nos lointains printemps...


Nous monterons très prochainement un Clip Kitesurf ; les images sont de plus en plus belles et le niveau grimpe, grimpe !...

Cela demande du temps et surtout de la disponibilité sur Spot. Dispositions rares, hélas ! Le temps s'enfuie, il va l'amble des vents qui fusent , si fluide, insaisissable, comme l'instant que l'on souhaite retenir, parvenu à la cime des lames qui chavirent l'âme...

Laissons - y ensemble une trace, une empreinte, comme une intaille que le regard et l'ocelle moirés des vagues gardent précieusement dans la mémoire de l'infiniment bleu !

La Mer, l'Océan, ces autres cieux chargés d'alcools poétiques et régénérants. Sillages de nous, de passage, qui venons d'Elle.

La Mer, toujours recommencée, en allée, de retour, impermanente et perpétuelle, immanente dans ses créatures avec lesquelles elle joue, elle tue, elle irradie de beautés, elle fascine et fulgure le réel comme le temps des rêves à portée de la main ...


- MARIN  - 

Je dédie ce Clip VIDEO  à mon Frère Michel qui  adorait  ces 2 Tubes géants... A Toi, Michel !

CORSICA...GO56 WINDSURF !...

L__AMI_DE_PAT__YEESSSSSSS

CPP__FUNAMBULIK_

 

§

Posté par marin56 à 09:03:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

ISULA SOLA SI FRAGILE ! ...

 

ISOLA_SOLA__EST_FRAGILE_

 

 On ne compte plus, on ne répertorie pas les sites natures grandioses et sauvages  qui  font des Îles de la Grande Bleue une destination prisée.

Ils se vivent comme ces îles qui méritent que l'on apprenne sans fin  à les découvrir, à les aimer, à les défendre contre l'adversité argentée.

Il en sera  alors selon les saisons, le temps, la durée du jour  et de la nuit, la noria des vagues  et des nuages chargés de neige que les lunaisons orchestrent avec les solstices et les équinoxes...

Ainsi rejoindrons-nous à toujours l'âme ancestrale  dont nous nous devons d' être les protecteurs e les dépositaires. Combien de  joyaux aura-t-elle ouvragés et  légués dans un parfait état d'authenticité et d'harmonie, entre chemins de  pierres et d'eaux, par le choeur des montagnes de vérités.

Elles arborent toutes ces teintes et ces nuances chatoyantes qui se perdent en profonds camaïeux,  parcourus de  frissons.

La mer s'élance, gagne le grand  large, semble fuir, saluer  les côtes en leur envoyant, guises de perpétuité,  de longs charrois de vagues aux couleurs féeriques du Libecciu, du Meltem, de la Bora.

Le roc  et la roche mordorés encadrent un tout immuable que l'on souhaiterait  intouché, inviolable, jamais conquis  ni travesti...!

Ainsi de l'écrin sur le ciel

ISULA_SOLA___III__LARGE_

 

Si le regard embrasse aisément ce qui pourrait  paraître  limité, circonscrit par un trait de côte et des anses très découpés, sitôt engagé sur l'azur, l'impression de petitesse  et d'immensité domine, confine au respect et à l'humilité que l'on observe face  aux éléments.

La mer gronde, le rouleau au rivage  se fait redoutable. Une vague  translucide et belle de la  taille d'un homme  suffit à tout briser, sur le coup ! ...

Et la dune demeure et rayonne, tutélaire dans la multitude des  grains qui égrènent les millions d'années, comme un inestimable trésor à choyer, à protéger.

Autant de domaines et de territoires  à encadrer, à peupler  d'essences d'arbres endémiques, à cerner comme le contour d'un regard, dont il faut honorer la douceur et le galbe.

Voler,  évoluer en plein ciel, fût-il liquide, participer de la longue symphonie minérale et cristalline relève de la quête onirique, de l'une des  voies que l'on recherche absolument  sur le sentier de l'existence, celle qui viendrait à manquer cruellement avant que de partir Eau-Delà.

Y accéder en y pensant, en l'ébauchant, en l'esquissant   à la seule source des mots  mélodieux suffit. Le geste, l'engagement, le rapport à ces mondes consacrent dès lors le pacte d'alliances que nous aurions  perdu, que la modernité sans freins nous aurait arraché ! 

De la terre aux ciels que les vents métamorphosent, des horizons  en parfaite symbiose que les Îles  soulignent et délinéent tel un songe aux doigts du peintre inspiré,

Que la pensée  voyage à l'intime des Îles souveraines, intarissables, sources de beautés

- MARIN - 

Prose Marine

Île

Eau-Delà

ISULA_SOLA_SI_FRAGILE_II_

 

 

 

 

WAVES SAILS @ 4.00 / 3.7 / 3.2 M 2 !...

 

PAUL____N__AERIAL_FRONTSIDE_3

 

Splendide Aerial Off The Lip Frontside  - Waverider " Paul-No

3.2 M2 Wave Sail & 68 Litres  Quad Board // 50 noeuds de vent, ( Fifty Knots ), sous rafale, ici ! La preuve par quatre

 

 

4

 

4.00 m2 et non 4.20 m, voile déjà plus puissante ; une tenue dans le Baston éprouvée sans oublier  une plage d'utilisation  optimale , ( la Voile  incontournable ) ! 

 

LE DOSSIER / BILAN   PETITES VOILES 

 

 

Décliner l'usage  des petites voiles et surfaces, sachant que le Waverider aurait encore opté pour un intermédiaire, entre 3.7 et 3.2 , supporté  très aisément et par moment 3.00 M2 tant les vents étaient  violents .

Nous avons souvent évoqué le sujet, entre Windsurfers ; d'aucuns, pour ne pas évoquer une grande majorité avouent et nous auront confiés,  nous citons dans les termes  : 

_ " Nous ne naviguons pas avec des mouchoirs de poches " !    Soit ...

 

 

NAVIGATION_50_NOEUDS_PETITES_VOILES_

 

3.20 M2, le vent tape les 55 Noeuds en Rafales, tenter de tout passer, tenter ! ... "    Du boulot sur la planche " , rien ne sera vraiment acquis

 

 

C'est là  bien peu connaître la mer, ses mystères, ses beautés cachées que brumes et embruns féeriques  voilent et cachent  à l'intime des forts coups de vent, des tempêtes, des forces ouragans de plus en plus fréquentes que nous connaissons, tout autour de notre Île. 

Nous avons réalisé en Images et pour  nos "   Planches Pédagogiques Vagues "  une petite rétrospective mettant en lumière et en exergue les avantages de ces surfaces de voiles que l'on associe, bien sûr aux flotteurs  vagues adéquats, dont les volumes surtout  ne doivent absolument pas dépasser un certain seuil, suivant le gabarit du Waverider. D'autre part, éviter les ratio défavorables  où l'on remarque, à la conduite du flotteur un déséquilibre gênant  entre l'excès de volume et une trop petite surface de voile ; exemple une 3.2 m2 sur une 80 Litres !...

Enfin, les réglages sont à soigner, tout particulièrement; soient tous les réglages  sur lesquels on  peut intervenir concernant le Gréement et le Flotteur. Nous sommes  en mesure d'affirmer  que les petites surfaces citées, de nos  jours, les concepts,  les coupes, les mâts recommandés, tout, absolument tout de ces voiles les placent sur un même niveau de maniabilité, d'aisance, de tenue, de puissance  et de volumes parfaitement répartis. Nous naviguons, nous évoluons   avec autant d'assurance, de fluidité, de précision que  le permettent des surfaces telles que  4.5 - 4.7 - 5.00 M2 ! 

Alors et surtout, ne jamais  se priver de ces navigations qui constituent  une occasion de totales progressions dans les vagues mais également de fabuleuses opportunités de vivre un tout autre monde, tant de facettes enivrantes de l'activité et de la pratique du Windsurf dans les vagues et les vents  violents.

La rédaction vous recommande, les yeux  fermés, l'acquisition d'un "  super Quiver Vents Forts  à vents violents ", soit de 45 Noeuds et Plus à  6o Noeuds de vents moyens + Rafales à gérer selon le niveau et le potentiel de chacun, visitant tous les registres de la disciplines :  Wind-Surf et Sauts + Moves. Tout est donc possible.

Mais Vigilance, tout de même, ces voiles requièrent un volant de précaustions à  observer quant à l'évolution de la Météo en ces temps soudaine, imprévisible. Tout envisager : Renforcement comme amoilissement des vents, d'où  conséquences  sur les capacités d'autonomie du Windsurfer.

!

 

4

 

4.00 m2

La voile que l'on peut encore passer d'une Board à l'autre ! L'objectif étant, quelle que soit la force du vent, dans les vagues, d'envoyer le même panel de Moves, selon niveau respectif 

...

 

 

 

PASSE LA BARRE ! ...

PASSER__LA_BARRE__

 Si tu veux avancer, aller au-delà du calcul, te familiariser avec l'univers des vagues, élances-toi, franchis la barre comme  elle vient, ne crains plus la rencontre et sois encore plus  fin que la  force des eaux ; tu trouveras toujours le passage dans le labyrinthe des ondes  cosmiques

 

Un petit flotteur, de  grosses conditions de vents, une mer formée, des mousses, des rouleaux, du courant, des  sautes brutales et soudaines de vent !

La navigation devient  aléatoire, hasardeuse ... Les pentes de la houle se hérissent sous l'effet des fortes rafales, elles en perdent leur glacis habituel ... Tenter de gérer, d'étaler ces  bourrasques et ces  adonnantes  qui  viennent par le travers et  aveuglent  ;  la palnche dévale, ricoche, saute malgré soi.

Il fait également froid, l'onglée n'est plus très loin et le ressenti  se fait mordant, étreint, frissonne sitôt le pied posé sur le sable.

L'hiver n'a pas dit son dernier mot. Au continent, on   vit et  on profite de chaleurs  inégalées, installées dans la durée.

Les extrêmes sont bien là, depuis des années, des décennies déjà, ponctués d'épisodes çà et là disséminés et  tout autant imprévisibles.

Le lendemain, des bancs de méduses font leur apparition et comblent les bancs de sable, poussés par les courants de la marée de coup de vent. Vigilance ! Et même si le casque est porté, personne  n'est à l'abri de violentes brûlures et d'un choc  frontal dangereux.

Passer les mousses, parfois lancé, à pleine vitesse, profitant d'un tapis d'écume réfringent. S'élancer  à l'assaut d'une lame, d'un autre rouleau qu'il conviendra de sauter ou  de négocier  selon un Lof placé et dans le parfait timing ! ...

Passer la barre, ralenti, freiné, en attendant le choc, le direct de la lèvre qui soulève et qui rejette le tout par l'arrière, comme une vulgaire planche,  subir le déferlement, cette mixture salée d'eau, de sable, d'algues  mélangées, dans la crainte bien souvent d'heurter un  bois , un tronc  gisant au fond de l'eau trouble ...

Oui ! Il est des pratiques extrêmes  qui engagent, exposent, sanctionnent, souvent... Il est  important de garder  toujours cet aspect des choses à l'esprit ! Humilité, proximité, voir intimité  à bord des vents, des vagues, des fonds, des lointains. Nous sommes si petits, insignifiants, juste de passage quand la mer, l'instant, referme le grand livre et  le sillage de miliers de pages à lire, à écrire, à  partager.

Le Windsurf  dans les  vagues reste une fabuleuse  discipline de vie, de rigueurs. Les éléments qui constituent et métamorphosent le réel, les sources de l'énergie que l'adepte   canalise et tente de faire  siennes ouvrent des horizons insoupçonnés, nouveaux, toujours, et sans aucunes limites.

Les matériaux, les concepts ont fait de tels progrès qu'il est désormais possible de soutenir des vents violents, appréhendant ainsi  toujours un peu plus le vrai poids des mots, des concepts, des témoignages.

C'est à suivre

!

CORSICA...GO56

 

Franchissement_au_Lof_et_plus_a_rien__de_la_barre_