Corsica...Go56

2 TECHNIQUES WAVES BASTON ! ...

 

ETALER_UNE_FORTE_RAFALE_

Sur ce cliché, Rider " CPP64 " étale une forte Rafale, soit + 15 à 25 Noeuds au-dessus des valeurs du vent moyen ... !  Le Lof sera  encore une fois requis, recommandé, avec en prime un contrôle renforcé et dosé des appuis board, d'une part et, d'autre part, un régalage de l'angle Voile / Vent  au près, voir au près serré. On diminue ainsi la poussée vélique ; les vecteurs sont favorables et autorisent une Relance orientée Près - Bon - Plein...

Suivant la violence de la rafale, le Waverider joue du couple de rappel.

Réglages : dans la Baston, la Brafougne, ne jamais oublier d'avancer  légèrement votre embase sur le rail ; la board sera ainsi mieux maintenue à plat

 

*** 

A chaque session, on  parvient toujours à récolter un aspect très intéressant de nos pratiques extrêmes. En l'occurence, ce jour, dans le vent très fort et en 3.2 M2 Wavesails  / Tri-Wave 76 Litres 

 

1 -  Passer les mousses ; 

2 - Étaler une forte à violente Rafale ; 

Et / Où les 2 situations - problèmes cumulés

 

 

Surtout si  ces derniers sévissent en quittant le bord, en sortant d'une passe, en passant la barre :  Oui ! Il convient de suivre  ici  " CPP64 " à la manoeuvre. En Windsurf, il n' y aurait pas uniquement le registre des Moves au programme ; la Navigation entre pour une part dominante de la pratique et en surcroît par vents violents, soit  Supérieurs à 55 Noeuds ! 

Voici  donc deux images que nous commentons  succinctement, pour suite à donner  bien sûr dans la baston et la wave !  Notons enfin que ces pré-requis optimisent l'évolution dans les vagues et le vent fort

!

A SUIVRE 

Contribution STAPS pour le Windsurf dans les Vagues 

 

UN BON LIEN

 

http://www.meteofrance.fr/prevoir-le-temps/observer-le-temps/parametres-observes/vent

 

PASSER_LES_MOUSSES_ 

Peu d'élan, vitesse réduite ou planning, en sortant, une vague déferle ; le choc frontal est à éviter, surtout  dans le premier instant de la projection de la Wave furieuse ! Alors, Waverider,  Tu lofes au moment de remonter, de franchir la mousse en bordant raisonnablement : ne pas décrocher ni ralentir mais  soulager la board  comme à l'appel d'un saut, en recherchant absolument ce Lof qui donne de l'air et de l'inertie à l'ensemble Rider / Matos

!

 

 

PASSER_LES_MOUSSES_02_

 

__________________________________________________


TEMPÊTES CORSES EN RAFALES !...

 

 

DSCN3942__3_

 

L'une des grosses solitaires toisant le mât avec aplomb. De véritables  corridors que le vent fort et les rafales emprunte en  creusant le glacis  des vagues ; prudence Wipe Out  ...! LeRider toile alors 3.2 m2 et, surtoilé. Les relevés  flirtent plus au large avec  les 60 Kts.

A l'heure, à l'insant de cette évocation, le vent est tombé ; silence et calme avant un épisode de vents violents et de gros temps... La nuit porte conseils : il faudra  étaler et souquer Marins, mais vigilance : choisissez vite, choisissez bien votre Spot car Vendre di et Samedi peuvent  étonner

!

CPP64__SCHOULDER_REEDUCATION_

 

 

LUXATED SESSION  BY  RIDER

" CPP64 "

 

Rapide Flux  perturbé de secteur W à WNW sur le Grand Sud de l'Île de Corse ; En fait et,  en introduction de  flux zonal décidé à durer jusqu'à Samedi, entrecoupé de variantes en fonction de la succession des fronts pluvieux et froids, ( Traîns très actives ) ...!

Il se traduit ce jour par une mer forte, doublée d'une houle de secteur WSW  à WNW pour 2.50m à 3.00 m Zones Rivages , - même zone marine Rivage  -  Une  mer  croisée, difficile, hachée par de fortes rafales, sur fond de Coup de vent établi.

11 Locales, le Pertusatu relève  37 Noeuds  &  Rafales  /  67 Noeuds

***

En effet et pour ces valeurs oscillant entre 40 et 55 Noeuds, une 3.2 M2 faisait parfaitement l'affaire ... Mais, il y a toujours  Un Mais ! Le vent très fort eut raison du glacis et des pentes de très hautes vagues : Cf Photo du rider,  Mât  et voile 3.50 m au total, en bas de la section ; le bottom se résume à une fulgurante accélération et une chute, un wipe out quasi inévitable par rebonds  de la board sur des marches inévitables et soudaines ! On traitera ce point la prochaine fois, as soon as possible, Men

C'est vers les 14 heures locales que le vent,  sur zone,  mollit et autorise une vraie Session en 3.7 M2 voire 4.00 m + Kiteboarder  " Pat Poker " qui la joue toujours Top Nivo ...

Nous devons quitter le spot, vers les 15 heures, un peu déçu tout de même. Mais, oui !  encore un "  Mais ",   cette fois-ci favorable, avec des images de vents forts, de très grosses vagues à descendre avec prudence en haut du Spot, des images d'ambiances  et de féerique lumières et contrastes.

Demain sera à la Tempête annoncée, établie ; très certainement un puissant coup de balais en après-midi, avec une rotation très probable à l'WNW.

Quant à la matinée, majoritairement WSW, elle peut réserver de  Vagues surprises sur Spot de repli, du moins si les valeurs de vents annoncées se vérifient sur le Grand Sud - Ouest de l'Île de Corse.

Décembre est le mois des forts coups de vents ! Janvier - Février affectionnent les fortes à violentes tempêtes ; y aurait-il désormais concurrence, sous-couvert du vaste dérèglement climatique ? Un point remarquable : les vents soufflent de plus en plus fort et  surtout en Rafales ...

A DEMAIN 

CORSICA...GO56

 

_____________________________________________

LE PAON ET LE PALAIS !...

 

LE_PAON_ET_LE_PALAIS_

 

 

Un jeune paon, imbu de son plumage
Fût pris dès son plus jeune âge
En mains par une vieille pintade
Qui laissa son vieux coq en rade.

Lors, notre jeune volatile
Qui se trouvait fort volubile
Ne fût plus satisfait de son habitat
Et se rêva en costume d’apparat.

Pourquoi, se disait-il, se contenter
D’un simple poulailler, fût-il doré,
Alors que, sans travailler,
Je puis demeurer au palais.

Il me suffit, si mes calculs sont bons,
De prendre mes congénères pour des pigeons
Et, pour les prochaines élections,
De bien jouer les trublions.

Ainsi fût fait, et contre toute attente,
Il prît la place laissée vacante
Par tous les vieux coqs déplumés
Dont tout le monde s’était lassé.

Pour constituer sa basse-cour
Il fit appel à des vautours
Aptes à tondre la laine,
A amasser toutes les graines.

Ses anciens congénères
Qu’il jugeait fort vulgaires
Virent enfin, mais un peu tard,
Qu’on les prenait pour des bâtards.

Fort de son plébiscite aux élections,
Notre dieu-paon, tel Pygmalion,
Favorisa un jeune sardouk
Dont il se servait comme bouc.

Grisé par ses nouvelles prérogatives,
Celui-ci, de manière fort hâtive,
Se crût par son maître autorisé
De jeunes oisons brutaliser.

Las, malgré la volonté manifeste
De celer ces faits funestes,
L’histoire vînt à transpirer
Hors de murs du Palais.

Devant ce gros scandale,
Notre apprenti Sardanapale
Dût rétropédaler
A son grand regret.

Il envoya ses janissaires
Désigner un bouc émissaire
Mais la sauce ne prît pas
Et l’oisillon resta sans voix.

 

MORALITE 


Même les rois de l’enfumage,
Ceux mêmes qui se voulaient rois mages,
Tombent un jour de leur piédestal
Et devront quitter leur habit royal.

§

 

Fable de
Jean De La FONTAINE (1621-1695)
revisitée par un auteur inconnu
que l'on félicite au passage pour son talent
et le régal de cette lecture d'actualité 

 

______________________________________________________

PLAIN-CIEL ! ...

 

 

SUR_LA_MER_REFRINGENTE_

 

Sur la mer réfringente, Marin prend de l'altitude ; photo,  hélas ! unique, pour causes de réglages ; cliché saisi droit dans le soleil de 13 heures locales, alors que le fort coup de vent de secteur ouest soulevait  ses premières vagues. L'illusion m'est une ombre portée sur le miroir éblouissant de la mer. Instant, envol, aventure, solo : être au rendez-vous,   élément de la symphonie hyémale, ailleurs et déjà : nulle part ailleurs

 

_______________________________________________

Posté par marin56 à 09:55:34 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

PRÉMICES ! ...

 

 

LE_CIRQUE_MINERAL_

"  C’est une sphère infinie dont le centre est partoutla circonférence nulle part " 

Blaise PASCAL 

Les Pensées

Le regard n'eût jamais suffi à circonscrire les longs bras de la terre ouverts au large, à la mer  du vent fort, à l'hiver qui s'engouffre en  saupoudrant d'étoiles les Îles  et les golfes  de la Grande Bleue. 

Vaste cirque minéral où  mouvements et figements déclinent, un à un, les scènes d'un théâtre antique à ciels ouverts.

J'évolue, porté  sur un  tapis  de mousse et d'écume.  Guises satinées  de souvenirs, à l'instantané d'une vague qui passe, d'une rencontre et de son voile d'embruns féerique.

Les bourrasques s'emparent de la baie. Je suis aussitôt dépassé ; le corps ne suit plus, ahane. Aurais-je recours à quelques sursauts ou rappels de jeunesse qui me permettraient alors d'étaler les fort coup de vent à venir, impitoyables  ? Le temps passe, le temps presse et n'attend plus ! Le terme de la route approche. La chute se profile à l'horizon d'un penser visionnaire...

Mais je garde, j'entretiens précieusement l'opportunité, la possibilité de croiser encore, Eau-Delà des côtes. Allants solitaires qui vont  à vau l'eau des ruisseaux, des torrents et des graux enfin  libérés.

De tous mes sens, en esprit, j'embrasse  ce que la nature compose et recrée quand elle demeure  et s'exprime loin  des artifices, des clichés, des cartes postales, de l'insane occupation ! 

Tout éclot, comme l'harmonie. Tout résonne tel l'harmonique au  coeur de  la partition ;  saines alliances dont je partage ici le mystère, l'étrange et fascinante alchimie d'un récit silencieux.

Au vent des bourrasques, à l'entour   des écueils,  fait-il toujours aussi froid ? Que je demeure, la tête  dans  les étoiles, où qu'elles fussent. La pluie des Géminides s'annonce en essaims, si loin de nous et, pourtant  déjà,  si proches ...

Je ne saurai les manquer !  Qu'elles réchauffent la nuit, la longue veille, l'attente et le quart  du solitaire que les flots prennent et rendent on ne sait pourquoi ni où.

Avant qu'il ne parte et ne s'élance à toujours vers  le point de non retour, le point de rencontre,  le Point Omega, tous les points chauds de la vie, il relate, évoque comme une hypothèse, une illusion dont le Choeur est partout 

- MARIN - 

Le Bout de la Route

 

MANTEAU__D_ECUME_

 

_______________________________________________________

 


CORSE WINDSURF REPORT ! ...

 

 

 

 

45_NOEUDS__EN_BAIE__AU_LIEU_DES_6_A_7_BEAUFORT_ANNONCES_

 

Vent de secteur Ouest fraîchissant rapidement 7 à 8 Beaufort, +++ fortes Rafales, pour 50 / 55 Kts localement et à l'Ouest des Bouches de Bonifacio, en baies.

Les Relevés  Sémaphores 

 

Pertusatu / 57 Noeuds à 14 Heures ; 

Cap ' Corsu  / 65 Noeuds à 11 Heures ; 

Isula Rossa / 61 Noeuds à 17 Heures ; 

La Parata  / 62 Noeuds à 17 Heures ; 

 ***

Encore une fois les Modèles se plantent pour le Grand Sud et les zones marines littorales ; des valeurs minorées par ces derniers, non seulement  sur Zones mais  sur des distances et des étendues  conséquentes, à savoir du Tournant du Grand Sud aux Bouches de Bonifacio ! Non, Messieurs, dans les golfes  et les baies; nous avons pointé des rafales en Mer, à plus de 50 Noeuds ! ... Vous annonciez 6 /  7 +  Rafales. Il y eut  7 / 8 +++ fortes rafales; ce n'est pas la même chose, surtout pour la zone marine Rivages ! 

Quant à vos 3 mètres de houle et de vagues à la côte, pour la même zone Grand SW Corse, nous relevâmes 50 Cm en lieu et place de vos 3 Mètres annoncés ! Revoyez la lecture et l'interprétation de vos modèles.

Nous savions que nous ne trouverions point vos prévisions sur Zones ; aussi, avons-nous choisi  le site  capteur de la mer du vent et pour causes ... Mais sachez  que plus on vous suit et vous écoute, plus nous nous trompons sur  tous les aspects d'une session à venir  radicale. Nos pratiques extrêmes s'en trouvent régulièrement perturbées. Nous ne pouvons plus  vous faire confiance. La tendance, uniquement, irait  dans le bon sens mais vos prévisions sont aléatoires, totalement décalées, ( Pluies annoncées, il n'en fut rien ! ), etc, la liste serait trop longue.

Toujours est-il que faire selon Arôme et consort, nous amène  à manquer le rendez-vous des vagues et du vent. Mettez - vous à la page svp, il y a des stages sur Hawaï excellents pour ce qui concerne la Météo des Îles mondialement modifiée ou perturbée ...

Nous observons que vos prévisions sous-estiment de plus en plus souvent le temps qu'il fait, la force et la violence des vents en rafales, suivant les zones exposées bien connues autour de notre Île de Corse ; c'est désormais une constante,  observation réalisée à partir de faits récurrents.

- MARIN - 

Windsurf Report Corse 

 

 

SESSION_SUR___TOILE___VENT_FORT_

 

 

Quant aux conditions, lors de ce Solo, celles-ci  furent implacables et sans  concessions. De suite Sur-toilé, - ayant fait confiance  au Bulletin M-F réactualisé de 14 Heures Locales, nous gréons 4.10 m2 sur petit Flotteur Tri-Wave. 

Mais le vent monte, s'établit en fort CdV établi  avec de très fortes rafales :  plus de 50 Noeuds, à terre. Il fallut composer, étaler, faire preuve de prudence. Dans la baie, la mer fume et les embruns volent  en  recouvrant la  mousse et l'écume des vagues arasées...!

Matériels et ressources humaines furent très vite dépassées. Merci, la Météo, que l'on se doit en toute humilité d'observer... Mais les écarts aux prévisions, les décalages sont tels qu'il reste impossible de s'adapter au plus près des conditions, des prévisions  annoncées

 

________________________________________________

LE PAIN ET LE VIN !...

 

ARBRE_NO_L_DURABLE_EXTERIEUR_

 

Une humble création, comme un sapin de Noël  en bois flottés qui arrive à point nommé, en ce mois de l'Avent. Décembre en eut ainsi décidé, un jour,  jadis, afin que le rêve attise à toujours les foyers de l'enfance que nous portons en nous ! Rien n'aurait donc changé ! 

Parents, à vos outils, étonnez vos enfants. Il est des bois qui  sommeillent et qui s'entent aux berges des souvenirs. Allons, ensemble, "  à la Recherche  du Temps Perdu ", remontons les torrents d'altitude, regagnons les hautes futaies.

!

 

 Vers la Musique converge  le film d'une vie ! Quelle Voix ... 

L'allégorie sera de circonstance, un peu plus près du ciel, de l'étoile qu'un sapin caresse la Nuit de Noël sans le sang

!

La magie de Noël opère,  à un an comme  à 100 ! Qui traverse les siècles, enjambe allégrement  le gué des saisons, des années ; providentielle  remembrance, perpétuelle alchimie où le mystère et le sacré se donnent  la main à l'horizon ! 

D'entre les  plus beaux marchés de Noël que nos terroirs abondent et les  artisans  inventifs qui restent à l'écoute des fêtes, Père-Noël  adornera encore sa hotte de cadeaux indéfiniment magiciens.

Que  ne ravissaient-ils jamais assez, antan,  nos aînés, nos parents  et aïeux qui se perdent dans le dédale multiséculaire de tout ce qui fut et qui engendre,  à tout jamais ! 

Le jouet en bois fascine. Sobre et si attachant  à la fois, il suscite curiosité, émerveillement. Une révélation de l'au-delà de la mémoire commune qui veille, qui brasille,  à l'intime de soi. Une attention partagée et  si chaleureuse  comble  l'arbre symbolique et onirique  que l'on conçoit, auquel on croit  

Dépouillé, la ligne pure,  noble par les essences qu'il réunit, le voici, pensé par Geppetto, le menuisier,  pour le petit être de nos contes :  Pinocchio.

Fabuleuses histoires,  lointains Noëls que nous connûmes dès les plus jeunes âges, empilant, emboîtant aux  gré des  jeux de constructions tant de pièces chaudes et colorées qui  menaient aux châteaux, aux chalets  enchantés ... Petits trains et camions de bois à tirer  dans le jardin prenaient le relais des ans, en route vers un imaginaire tellement  fécond.

A cette occasion, je reviens. Je partage un arbre à part, une présence  dont on ne se passerait plus.  La solitude, le manque ne l'évinceraient point ! Qui  veillera dehors, au froid,  sur la nuit de Noël, sans cadeaux à offrir aux petits Enfants.

Il a été conçu  à l'épreuve du vent et de la pluie. Des passereaux certainement le visiteront  au petit  jour, aiguisant leur petit bec en signe  de joie et d'alliance, lorsque le soleil de midi exaltera les ocres  du bois flottés et les azurs crus du solstice d'hiver insulaire, voyageant du zénith  vers le nadir !

Afin de rehausser l'inclination très nature et marine de ce sapin, ajoutons quelques perles de cristal océaniques et perses. Réchauffons-le un peu.

Nous y avons suspendu de petites guirlandes, des fleurs de verre aux pétales  dépolis ramassés  en bord de mer. Ainsi   de nos émaux, de nos vitraux, de ces richesses qui ne se monnaient guère ; plain-ciel !  

Les petits accessoires rapportés, - De la pomme de pin maritime aux noeuds de pin  laricciu, les ronds de chêne liège, l'étoile de fers rouillés,  les  guirlandes en  chanvre et  en bois de racines torses, etc -,  Tous ces  motifs  ont été trouvés en musant  le long du rivage, des berges de nos  cours d'eau ; offrandes  que  la mer et les torrents charrient et déposent sur le sable en guises de présents inestimables.

Enfin,  épargner des centaines de milliers de sapins qui termineront Noël à la poubelle, brûlés, jetés par terre dans les rues ou abandonnés après avoir participé à la liesse  des enfants et des adultes assouvis  de  cadeaux. 

Les forêts brûlent tout autour des Mondes asséchés ! Autant de Sapins de Noël que l'on doit épargner et  replanter partout  où le déficit d'arbres sévit. Certains valent préciosités végétales rares !  Pourquoi les couper et les jeter, parvenus qu'ils sont devenus à l'acmé  de leur superbe  ? ...

Je l'ai souhaité  ainsi,  à titre d'exemple, avec ses douze branches de pins et de bois des torrents d'altitude. Des essences très corsées, musquées. Une treizième  ramure vient clore le récit de Noël, que l'on attribuera au 13 ème Apôtre ... ! 

Quant à l'étoile du berger, les fers  auront bercé quelques  petites âmes sommeillant de longs hivers sur ces lits métalliques qui meublaient il y a bien longtemps nos masures et nos maisons de pierres !  

Une pensée, également, à la Pastorale des Santons de Provence ... On n'y  saigne ni l'agneau ni le cabri ! Le meunier se donne corps et âme et le miracle ressuscite son chien tant aimé, l'âne et le boeuf  bordent le " Petit ",  le réchauffent de leur  souffle chaud  ! Et le berger des hommes trace la voie pour demain. Les Santons  de Provence se découvrent, habités de l'esprit sain ...

Dieu que nous sommes  loin de la crèche, quel fossé  avons - nous creusé ? fonts  de larmes  ! 

Noël sera ici et  encore une fois frugal, végétal, sucré, éthéré mais ô grand jamais  rouge sang ! Il est  des myriades de petits arbres, de petites vies  qui saignent de toute leur sève, sitôt décapitéesn déracinées. 

Un Noël silencieux, que l'absence recueille, réfugie. Noël,  de pain et de vin,  comme un songe Novalis, une étoile, un poème Hölderlin, Aragon, une  chanson Jean  Ferrat !  

En leur vérité de passeurs,  entre Terre et Ciel,  au nom des  liens qui relient  les hommes de bonnes volonté à leurs points chauds, laissons  croître, se multiplier les sapins, les arbres " Terrapeutiques " qui ramènent l'eau tel un songe Jean Giono ...

Qu'ils  mûrissent et grandissent très haut vers les cimes et nous protègent de la sécheresse des coeurs, avant  qu'elle ne frappe le quotidien d'un commerce implacable et gigantesque voué aux ordures, aux rejets aux aveugles profits 

- MARIN -

La Mer et le Bois Flotté 

 

__________________________________________________________

BI-CENTENAIRE ! ...

 

LIBERTE_EGALITE_FRATERNITE_

 

https://www.hyperactivity.rocks/portfolio/liberte-egalite-fraternite/

 

 

FRATERNITÉ

 

ÉGALITÉ

 

LIBERTÉ

 

Voici une NOUVELLE CATÉGORIE  affectée au Site / Blog Insulaire CORSICA...GO56. C'est là, notre contribution au grand débat national hors cadre sur l'évolution de la société, du système, de la grille de civilisation qui nous destine et nous condamne ...

_____________________________________________________

CRITIQUE DE LA RAISON IN - HUMAINE 

Sur le terrain de l'emploi, loin  du chiffre,  de la métrique, de la statistique mensongère manipulée sciemment, au coeur  des métiers et du milieu associatif débordé, depuis la souffrance  humaine et animale insupportable, cette CATEGORIE sera à elle seule un Site, un Blog dans le Site / Blog ; nous lui associerons un  ALBUM  FOTOS nommé : EXACTIONS et FORFAITURES ou de l'EXEMPLE au QUOTIDIEN

!

____________________________________________________

 

 

 

 

***

Réflexions et Pensées. Toute une vie passée à l'épreuve d'un réel  éprouvant, chaotique, aléatoire. Des manquements comme des dysfonctionnements d'ordres sociétaux qui auront tant impacté et fragilisé  l'existence, la santé morale et physique de  tant de citoyens.

Mais nous nous attacherons à rendre compte de faits établis, d'observations, de données et de relevés captés sur le terrain des opérations, en toute objectivité. Droits et  devoirs civiques sont  mis à mal par un système, un modèle de société laissés à la merci des mandatures tronquées, pris sous la férule partisane des grands groupes  d'intérêts et des dominants évoluant et gouvernant si loin du Peuple.

Nous pointerons les dirigeants, à la fois  élites  technocrates politiques et grand patronat dont on mesure aujourd'hui l'irréfragable collusion, les accointances et les occurrences politico-financières  qui aveuglent et emballent les rouages impitoyables de la monnaie, de la bours, de la spéculations, des stratégies pérennisant l'ordre établi et figé, jalousement gardé.

Lorsque  le régime présidentiel  pilote les destinées de toute une nation, sachant que les leviers démocratiques ploient sous le joug d'un dispositif électoral voué à fracturer immanquablement le tissus social, les catégories socio professionnelles, la population souvent prise en otage par manque de dialogue, de négociation, d'entente avec la base, les fondements de la nation productive et laborieuse sur-exploitée, sous-payée, alors la société, dans son ensemble,  se porte  mal, réagit. Les semonces auront été légions, non entendues : le Peuple est dans les rues ! 

Nous  traiterons d'un exemple, à chaque fois, en tentant de mettre en exergue ces écarts insoutenables à l'égalité des femmes et des hommes entre eux,  confrontés inégalement  à la vie qu'ils mènent, souvent au péril de leur quotidien, livrés aux crocs de la concurrence et de la hiérarchie inflexible. Quand le peuple  ploie...! 

Aucune polémique mais, des interrogations légitimes,  des questions, des réflexions et  amorces d'analyses, au tout venant, dont il importe de relier les éléments entre eux qui tissent et chargent le secteur professionnel dans son ensemble comme les répercussions néfastes  que l'on peut observer  au niveau de la structure sociale par  excellence : la famille ! 

La situation, la conjecture, les constats atteignent des sommets de tensions urbaines, rurales, politiques, systémiques, institutionnelles !  La population ne peut plus exercer  ainsi ses droits, respecter et assumer ses  devoirs tant les  ferments insurrectionnels latents et de précarité  pèsent sur elle.

Le contexte mondial  démontre qu'il nous faudra quitter  un modèle de société obsolète, dépassé, dangereux, sources d'iminentes catastrophes environnementales mais également sociales, sur fond de désordres mondiaux  incalculables ...

Un projet politique et de société ne peut s'arc-bouter à ce point sur des acquis inadaptés, inadaptables,  au cours désuet   et au rythme  effréné où vont les choses ! 

Inadéquations, distances prégnantes face  aux réalités et aux évolutions majeures qui surviennent, disparités croissantes et accablantes quant aux mesures, aux traitements, aux stratégies forcenées  mises en oeuvre et destinées  à les  contenir.

L'époque est  grave ; les niveaux d'alertes inquiétants, l'évidence  d'un nouveau type d'esclavage des temps modernes n'aura jamais été aussi prégnante. C. Chaplin revient, plus que actuel  que jamais ; ses films visionnaires lui donnent entièrement raison, les artifices et les gadgets en moins  plongeant encore plus profondément les consciences dans une situation d'aveuglement  et d'asservissement sans précédent.

L'homme engage  son libre - arbitre, perd son autonomie, les acquis des luttes sociales fondamentales systématiquement retirés pour des raisons de rendements  exclusifs. Quête du profit, allégeance aux appareils politico-financiers d'une société bloquée et  quasi féodale de très grande ampleur prévalent dans un monde sans mesure ni ménagement, sans discernement .

Ne plus   se laisser  leurrer, bercer d'illusions. Les finalités  que les politiques actuelles visent ne sont pas de bons augures pour la population dont la fracture entre catégories socio-professionnelle grandit chaque jour, dans un contexte de précarité, de pauvreté, d'injustices notoires, révoltantes.

Non, changeons l'ordre de ce triptyque républicain et posons en tout premier lieu la Fraternité ; elle commande et pilote la mise en oeuvre de l'Egalité entre les hommes, dans un climat social et naturel apaisé, conditions d'une vraie Liberté, respectueuse de celle d'autrui, du dessein pacifique d'une toute nouvelle société, se dévellopant en harmonie et selon un nouveau pacte naturel.

Le coeur - Fraternité et non velléités  -  menant le grand projet de Civilisation et de sociétés plurielles qui serait le nôtre. Celui des jeunes allant au-delà des voies toutes tracées par les  dominants technocrates décideurs  engagés à faire du chiffre, à spéculer, à générer  des dividendes colossaux, de la concurrence, de la compétitivité. La  croissance ne saurait constituer  credo exclusif  et totalitaire, fût-il en surcroît  sur le dos courbé  des travailleurs malmenés et  mal rétribué de ce grand pays : la France !

A cette occasion, nous réfléchirons lors  du prochain article sur la notion d'interdépendance et de complémentarité qui fonde très justement, au sein de l'ensemble  du  tissus productif  la notion de l' indispensable maillon,  inhérent à tous les éléments et niveau  de la chaîne de production  et de distribution,   pour qui se voue au travail avec foi et passion.

Rien ne saurait déroger à ce constat, au principe moteur  et directeur de l'interdisciplinarité. Si  la division du travail est  inévitable, cruciale,  fonde le projet professionnel, à tous les niveaux de l'organisation des hommes, il importe que la dynamique égalitaire apparaisse sans faille, lors du partage des richesses générées par le secteur professionnel dans sa totalité agissante, structurante, évolutive.

Or, nous constatons de nos jours que la grille des salaires en France montre ostensiblement des écarts  gigantesques et totalement scandaleux, injustifiés, plus que révoltants. Le Travailleur, l'Ouvrier, l'Agent quelqu'il  soit fait partie intégrante d'un dispositif, dont l'entreprise ne peut se passer. Tous et toutes doivent bénéficier du fruit légitime du travail, de la plus-valu,  dans un cadre, un échelonnement des rémunération connu,  décent, concerté,  du sommet vers la base

!

Ne jamais oublier que nous sommes héritiers de 89 ! Pour le meilleur comme pour le pire eut égard au sort de nombreux peuples et nations, dont l'Île de CORSE, depuis laquelle nous écrivons. On ne balaie pas l'histoire d'un revers de main sur la table de traités ignominieux, sur le champ de batailles des pactes sociaux et naturels maculés de sang. La crise  actuelle tire sa force de décennies de souffrances et d'inégalités flagrantes en France, en dépit de la démocratie et des régimes républicains successifs qui la caractérisent ; on peut  d'ores et déjà évoquer la possibilité, le potentiel  d'une démocratie totalitaire dont  le Peuple de France ne veut pas

!

Antonu - Pasquinu  d' OTA 

CORSICA...GO56

A   SUIVRE 

ACTE II 

________________________________________________

 

LES TEMPÊTES REVIENNENT ! ...

 

TEMP_TE_D_HIVER__3_POINT_2_M2

 

« Je tire de l'absurde trois conséquences qui sont ma révolte, ma liberté, ma passion. Par le seul jeu de ma conscience, je transforme en règle de vie ce qui était invitation à la mort - et je refuse le suicide ». 

Albert  CAMUS 

 

Il s'élance, à bord de la Tempête  " CARMEN " !  Solitaire,  comme à l'accoutumée mais, cette fois-ci et sans doute,  accompagné   de violentes rafales. Du Golfe de Ventilegna, dans le Grand Sud de l'Île de Corse, . un Visiteur- Aventurier  des vents violents relate, avant que l'hiver 2019 ne s'annonce  avec gravité, convoque d'autres tempêtes  redoutées et nommées 

***

 

FULL_ROLLER__TEMP_TE__CARMEN_

 

 

"...  Un puissant Ponnant me contraint à gréer une petite voile, - 3.2 M2 -, ce qui  correspond  au tourmentin du voilier en haute mer, pris dans les forts coups de vent, souvent en fuite.

Le temps est gris et la surface de la mer monochrome ne rend guère compte  de l'amplitude  des bourrasques. Malgré un tout petit flotteur, marin d'un jour,  je tiens le flot, tente de le  contenir en lâchant la main droite malgré  la soudaineté, l'acuité des rafales. Je suis profondément seul, un peu plus léger ! 

La mer fume, écume, s'envole, se jette à  la côte austère, recouvre  les rivages pétrés et dénudés  qui marquent l'entrée du détroit de Bonifacio.

Au coeur de l'hiver, une présence ;  infime brin de conscience qui s'isole, s'esseule et découvre un tout autre visage de son Île partie à la dérive.

La distance, les brumes de l'embrun, la lumière des cieux confondus, les brisants  en restituent  une infinité de fresques, de tableaux éminemment naturels.

Beautés sauvages sans aucuns artifices ni clichés rapportés, galvaudés, vendus à l'encan ; vous me suivez ?

Beauté sauvage,  dont le qualificatif, l'adjectif ne confinent guère à la simplicité et au commun saisonniers des étés lucratifs.

Que je vous dise : intouchée, vierge, immaculée, rebelle ! Ce  sont là quelques unes des acceptions qui valent le détour. Depuis les hautes sphères des vents  envoûtants,  leurs échevaux  translucides et vagues.

Un univers  que je crains plus que tout. Il engage  quelque part, nulle part destine,  l'être aux mondes vrais, être et temps à l'orée du néant, guises d'absurde ... "

!

- MARIN - 

Tempêtes  et grosses vagues 

Pensées en Mer

Le 06.12.2019

 

IMMINENCE_TEMP_TE_CORSE_

____________________________________________________

A LA COP25 !...

 

MAR_MENOR_POLLUTION_ESPAGNE_

 

"   C'est un désastre écologique !  " :   dans le sud de l'Espagne, la MAR MENOR et ses poissons meurent sous les yeux des habitants

Alors que la COP25 s'ouvre en grande pompe à Madrid, la plus grande lagune d'eau salée d'Europe voit disparaître sa biodiversité.

 

LE LIEN EDIFIANT 

 

 

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/cop24/c-est-un-desastre-ecologique-dans-le-sud-de-l-espagne-la-mar-menor-et-ses-poissons-meurent-sous-les-yeux-des-habitants_3720803.html

 

!

Alors que les économistes et les financiers tendancieux brandissent le spectre d'une fantasque décroissance mondiale, le quotidien révèle la forfaiture ! Quel est l'enjeu  ? Croître ou périr  ...

S'arc-bouter sur les privillèges  revient à fuire en avant, sans autres issues que la décadence, la déchéance,  le déclin, assortis de tragédies sociales et humanitaires  inconcevables aujourd'hui mais en état de gestation majeure

!

 

CORSICA...GO56

 

____________________________________________________________________

Posté par marin56 à 06:29:05 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,