Corsica...Go56

ECOUTEZ VOTRE CŒUR ...!

 

EMISSIONS__GES__ALERTES__ET_DANGERS__2020__2030

  "... Je leur demande d’écouter la science et les scientifiques ... " 

Greta  THUNBERG

 

 

_________________________________________________

Posté par marin56 à 04:59:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


JEAN DIHARSCE / EXTRAITS !...

LA_REVELATA

Phare  de la Revellata

Gardien de phare

j'en ai tant subi
de ces tempêtes folles
de partout
tout ce temps
de celles qui vous laissent fracassé sur le sable
baie des trépassés
ou englouti à jamais
cité d'Ys

de ces vagues immenses qui vous arrachent tout

il restait mission
voir au loin
et prévenir les hommes
faire faisceau
alerter les oiseaux qu'ils viennent se blottir
remonter l'escalier
regarder bien plus loin
anticiper l'étale

gardien de phare
se relever

!

 

Jean  DIHARSCE 

__________________________________________

 

Posté par marin56 à 12:08:21 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

AU BOUT DU ROULEAU !

 

 

 

 

LOSING  MY RELIGION /  R.E.M

Parce que la Musique, le Chant, l'Instrument  et  tous les accords des mondes vont plus loin que les mots creux, soignent les maux  à la confluence de tous les sens.

Comme un " supplément d'âme " inextinguible que la Musique réveille, en chaque être, sur la voie de la paix.

Pareille à tous  les ruisseaux qui vont à la mer originelle, la Musique  n'est qu'énigmatique fluence gagnant un sublime point de rencontre...

Et ainsi de la fraternité, de l'égalité, pour  la 

LIBERTE 

 

 ZOMBIE /  THE CRAMBERRIES 

 

https://www.rtl.fr/culture/medias-people/mort-de-dolores-o-riordan-les-secrets-du-tube-zombie-des-cranberries-7791841753

________________________________________________________

LA GRÉVE / POUR RIEN !....

 

CONSEIL_CONSTITUTIONNEL_

Le grand silence des absents  est assourdissant ! La séparation des pouvoirs  sert le règne absolu, jupitérien. La Démocratie souffre du regain d'autorité qu'elle puise  dans ses institutions obsolètes, inadaptées, inefficaces, distancées. De légitimes  à inexistantes, l'écart se fait grand. Un  gouffre s'est creusé entre la rue et la représentativité nationale. Les ordonances, les raccourcis de circonstances ont le vent en poupe. Les patrons commandent au navire ; l'état, le gouvernement en second,  exécute  et frappe dur, quitte à blesser gravement. Le syndrome royaliste est tenace

!

 

LE LIEN

 

https://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/reforme-des-retraites/retraites-le-conseil-d-etat-rend-un-avis-severe-sur-le-projet-de-loi_3798819.html

 

Que répondent l'état, le gouvernement, les députés LREM  au gardien des Institutions françaises  / Le Conseil Constitutionnel ? Qu'en est-il de la constitutionnalité de la Loi portant Réforme  systémique  des Retraites ?

 

50 JOURS  DE GRÈVES  ET DE CONTESTATIONS  N'AURONT SERVI A 

 

RIEN

 

Ils ont brisé le rêve, l'imaginaire, le réalisme de nos  saines utopies creusant en marche  les sillons létaux  de ces   vérités nées de  l'arbitraire et du métal,  sur fonds d'agonies et de suffocations planétaires

***

Le lest lâché par le gouvernement constitue   la monnaie d'échange prévue de longue date. Rien qui ne soit en mesure de grimer  les actuelles prévisions et les sommes colossales que l'état volera à la population française pour atteindre un  âge d'équilibre pléthorique, infondé, faussé. Un  seuil qui confine à l'équilibre douteux. Quant aux chiffres arbitraires des 13 / 14  % du PIB, en valeur absolue du coût  annuel des retraites en France, permettez-nous d'en dénoncer les fondements et les calculs; question d'ajustement et de comptes publiques habilement redistribués à des fins de  réformes systémiques et surtout conjoncturelles ! 

L'état  spécule sur des quantités d'argent largement supérieures  aux besoins que  la réforme et le futur système à points requièrent, qui sont d'ores et déjà engagées, capitalisées. La CSG des retraités n'aura  été  elle aussi d'aucun  secours, et pourtant, elle est prélevée, massivement ! 

Il est en fait  plus lucratif de prélever  les masses, - à hauteurs de  taxes moyennement dosées et  régulières -, que de toucher  aux revenus aisés, somme toute moins nombreux. L'inverse, ( les enseignants, les fonctionnaires ), rebute l'état, moins disposé à des revalorisations sectorielles de plus haut niveau, au regard du nombre de sujets  à satisfaire, sur la base de salaires plus élevés  ;  question  de simple arithmétique qui n'échappe pas aux argentiers zélés de Bercy !

L'arnaque majeure, doublée  d'une ostentatoire  estimation  de l'accroissement moyen de l'espérance de vie, avec son corollaire  insupportable, la durée de cotisations,  flottant et fluctuant selon  de prétendues affirmations  de recul régulier et  constant  de la durée de vie ...

 

DES INCONNUES

 

Le point du système universel  ne serait donc jamais assuré, la durée du travail obligatoire également, les hausses de salaires annoncées, sectorielles ne sont ni actées, ni budgétisées. Des catégories socio-professionnelles du bas de l'échelle jusqu'aux classes moyennes, seront directement impactées, triplement touchées.

A noter que ce contexte  sociétal et ce modèle  programmé à très long terme souffriront d' une croissance de la pénibilité au travail, notamment au regard des conditions climatiques et sanitaires  dégradées que nous  rencontrerons sous peu,  en France et  dans le monde. Encore une fois, seules les classes aisées et les cadres pourront se défendre et mieux lutter contre ces aléas exogènes.

- L'âge de la retraite a reculé de 60 à 65 ans en moyenne ! Il peut encore  être repoussé ; l'argumentaire étant nos voisins, les référents européens qui travaillent jusqu'à 67 voire 70 ans, ( excepté l'Italie, mais à quels prix  ) ! 

- La durée de cotisations atteint quarante trois ans  et demi ! Elle est  appelée à suivre les hausses de la moyenne  de l'espérance de vie, selon  un  rythme farfelu, infondé  satisfaisant les argentiers de  Bercy comme les patrons sur lequel s'arqueboute le paradigme français réactionnaire ... Des réformes, oui mais à sens unique, exclusives.

-  Le système à points prend en compte  toutes les années de la carrière ! Un recul inacceptable des acquis sociaux.

 

https://reformedesretraites.fr/etude/?fbclid=IwAR24sjZnZGfbySIO0oGkENfbaGcPDpxutGFtwPlwBrOPdjgHvadIS4NvQHY

 

MAIS 

 

Les politiques en marche  valident toujours   plus de 3 Millions de chômeurs, sans comptabiliser les emplois précaires et les CDD très courts ; une manne financière  dont l'état se passe  bien trop vite, préférant laisser sur la touche une grande partie de la jeune  population active. C'est inacceptable ! L'état-serviteur  devient ainsi le fusible du Patronat qui mène  et guide le vaisseau, sans  faire de bruit, selon des données et un cap fixés à l'avance.

Les dividendes colossaux des entreprises du CAC40 valent pertes sèches pour  l'économie nationale.

 Quant à l'évasion fiscale,  on en parle plus ! Des sommes annuelles énormes  échappent aisément aux contrôles de l'état français pourtant autoritaire et impitoyable à l'encontre des petits revenus.

Enfin, les craintes et les incertitudes que font peser l'actuelle réforme et son nouveau  mode de calcul des pensions   pousseront les français à partir en retraite  aux alentours de 62 ans ou  peu de temps après ;  nouvelle manne pour l'état via le régime inacceptable des décotes après 62 ans ! 

Quant aux surcotes, gageons qu'elles seront exceptionnelles, surtout sur fond de climat et de qualité de vie très affectés...

L'épargne Retraite  connaîtra un regain de capitalisation forcée,  forcennée. Elle engendre déjà  un contexte favorable pour l'économie, certes, mais préjudiciable au pouvoir d'achat des français, alors  davantage prévoyants et moins actifs ou entreprenants vis à vis de la consommation, ( classes populaires et moyennes ) ! 

 

Nous observons que le premier ministre est bien plus enclin  et disposé à reculer sur les 90 Km/h  concernant  la vitesse sur les  routes de France. Une vitesse, nous le savons, tueuse, meurtrière, plus polluante...  Il délègue, ( à l'instar des accords de branches caractéristiques de la loi travail récemment votée),  aux départements, régions, le soin  de  statuer sur les vitesses réglementaires à  instituer,  sachant et connaissant les luttes d'influences  néfastes qui  valideront  des adaptations plus que douteuses,  certaines criminelles... C'est  là un scandale, un recul de sa part qui pourrait coûter  de nombreuses vies sur les routes ! A titres d'exemples.

AVANT DE CONCLURE 

Tristes constats ! Tant de gaspillages de temps et d'énergies à imputer à ce climat délétère. Tant de manques à gagner occasionnés par une situation durable et généralisée  de désordres en marche. L'espoir déchu, la contestation méprisée par l'état, un retour amer au travail sachant ce qu'il en coûtera de temps  et de privations aux jeunes générations engluées dans les incertitudes  du dérèglement climatique et d'un moèle social à géométries variables...

L'arbitraire  s'accapare de la destinée de tout un chacun, sans discernement quant à la vie et ses aléas, l'existence et ses imprévus que la société et ses obligations   infligent à l'individu, parfois  aux familles entières...

Terribles et tragiques sentiments d'injustice et d'inégalité lorsqu'est évoqué la grille des salaires en France, ces revenus révoltants, ces augmentations  si durement arrachées valant aumônes, ces 1000 euro mensuels dont se targuent celles et ceux qui en palpent 20 fois plus.

Dans une société de consommation outrancière, comment vivre avec 1000 euro, un smic  mensuels ? C'est indécent, notamment  en France, lorsqu'il faut  considérer le poids des charges incompressibles, la TVA ( Autre vol et rapt organisés ) ! Le malaise, le mal-être  perdureront. Il n'est plus possible d'exister au coeur d'un monde, d'un modèle social fondés sur l'inégalité, l'injuste répartition de toutes les richesses générées  en premier lieu  par le Peuple au travail. Une situation intenable. Le peuple français  peut craindre les  50 prochaines années de déséquilibres sociétaux, malgré les garanties de  la sacro-sainte démocratie  que le diktat du chiffre et de l'argent dévoie,  bafoue  chaque jour 

STOP

!

Des lendemains de grèves  certainement très difficiles, de plus en plus durs, depuis l'arrivée des Gilets Jaunes dans le paysage politique français ! Un échec en  marche qui entache une mandature condamnée à péricliter et à laisser de lourdes traces, de pénibles  souvenirs.

L'état ne touche pas aux salaires ! Il s'en sort avec brio... Les indices boursiers caracolent, le chômage pointe à 3 Millions. Le patronat  exulte en silence mais n'en pense pas moins : 

 

"  CIRCULEZ,   Y A  RIEN A VOIR   "

 

Telle est et va la réalité, au jour le jour, au coeur du métier et de l'esclavage  insupportable des " Temps Modernes  "

 

________________________________________________________

 

CORSE / ZONES HUMIDES !...

 

ZONE_HUMIDE___MUNACCIA_D__AUDDE__CORSE_

 

LE LIEN

 

https://www.rando-patrimoine.corsica/Etang-de-Tanchiccia_a255.html

 

Nous relayons ce lien magnifique, pour l'intérêt et l'importance majeurs que constitue ce type d'écosystème et d'habitat méditerranéen.

A titres d'exemples,  et, à l'attention des élus des zones  urbaines et péri-urbaines qui abritent encore des zones humides en passe d'être dévastées ou rayées de la carte, souillées, laissées à l'abandon et à l'incivisme ! 

Ce lien et ce dossier riche d'informations ; il y a  et il reste tant à faire, à l'orée d'un réchauffement climatique alarmant, qui touchera  de plein fouet, des régions comme la Nôtre, particulièrement  exposées, à la confluence de zones  d'influences dont nous ne connaissons pas encore les amplitudes d'impacts  qu'elles engendreront

La NATURE est sage et si bonne conseillère ; c'est bien à elle qu'il convient d'obéir, au-delà de tout calcul cupide et irresponsable 

 

A SUIVRE 

Nous y reviendrons après visite du Site 

 

 

 

_________________________________________________


LA LIMITE ! ...

 

 

LA_LIMITE_

 

Le geste vire à la limite des ans in-sensés, avant que  l'âme ne l'emporte,  ici et nulle part-ailleurs... Illusion, quête d'envol prémonitoires que frange  l'entour vague du récif aux cernes  bleu-nuit ... On y décèle les balbutiements infrangibles de toute pensée inchoactive. Prémices de légèretés ; l'âge croule  et ploit à chaque  vague de  spleen. Ainsi du portefaix des  pesanteurs basses et temporairement  souillées  !   Que l'azur me soit  palimpseste de l'oubli,  mot qui s'ente aux  ailes de l'utopie et des rêves non raisonnables, à l'orée de la folie et de la résurrection des dieux. Tout redevient possible, plausible, tangible, solennellement vierge

Adieu-Vat

Sur la Mer comme  dans les yeux du Ciel

!

-  MARIN - 

Le Bout de la Route

Comme un  Fragment

2 ème Ecriture le 24.01.2020

 

______________________________________________________

Posté par marin56 à 06:43:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

EN RETARD SUR L’ÉPAULE ...

 

 

LA_BOUCLE_

Remontée  carrément face à la vague ; virage et relance vaudront un 180 °,  un angle plat !  Taper le

TAG " CARVING SURF "

dans l'encart de recherche du Site / Blog, colonne de Gauche, en bas  ...

 

EN RETARD SUR  L'EPAULE  DE LA VAGUE  EN WINDSURF 

=

  CARVING WINDSURF 

 

C'est là une option très  payante, pourquoi

Lorsque le Windsurfer affecte un retard, un placement aléatoire  le long de la vague qui  se trouve sur le point de déferler... 

Alors que celui-ci  n'a plus le temps de corriger sa trajectoire vers l'envol tangent  et l'aerial, il  convient dès lors de remonter franco au plus près  du bowl afin d'engager un gros virage  au sommet, bien contre la mousse. Profiter ainsi de la poussée de l'onde écumeuse, pour un renvoi dans le galbe.

Dans certains cas de vagues très creuses, l'envol survient, quasi  accidentel et à ce stade, il importe de faire  très attention à ne pas enfourner.

En effet, la vague étant davantage subie, moins "  dominée ", le Waverider  fait avec et,  ne dispose plus. L'utilisation de l'énergie de la vague se rapproche  de celle du vrai Surfer, devient fine et redoutable

MODE D'EMPLOI

 

-  Le Bottom étant le plus souvent trop bas, remonter  et donner de la carre pour faire quasiment face à la section ou presque, avec de la main arrière, ( gérer en bordure de fausse  panne ) ; 

- Viser le Bowl, légèrement dessous, tout en se laissant emmener et penser très fort à rapprocher la main arrière en entamant le virage  dans le dernier tiers de la wave ; 

- Balancer tout, en partant du regard, ce qui amène à engager le corps dans la pente et la trajectoire. Le Windsurfer revient très vite au-dessus de  son flotteur pour un meilleur contrôle de la glisse.

CARVING SURF 

La Board donne tout ce qu'elle recèle  d'aptitudes  aux virages serrés, sans perdre  trop de vitesse. L'angle de remontée sur la vague est franc, net, précis, sans concessions. Courbe très appuyée, virage à 180 ° probable : envoyer 

!

 

RÉCHAPPE  /  KICK  OUT / SORTIE DE VAGUE / VARIANTE

 

En cas de problèmes ( Retard, aléas, dangers, choix opportun, etc  ), poursuivre pour tenter le Kick Out, la sortie de vague  coûte que coûte ou, au meilleur des cas, si vous êtes bien engagés, poursuivre vers un 360 ° Air, - type Guscrew ou Aerial 360 ° Inside - 

Peut se réaliser en Switch Fausse  Panne, après avoir empanné, dans des conditions On Shore ou Side On Shore.

 

- MARIN - 

Contribution STAPS pour le Windsurf dans les vagues

 

RELANCE__CARVING_SURF_

______________________________________________

NOTRE ENVIRONNEMENT ! ...

 

DECHARGE_

Décharge  sauvage, en zones rurales et humides protégées ! A côté, un cours d'eau... Les eaux de pluies et fluviales drainent ces miasmes vers la mer, les répandent à l'interieur des plaines et des champs.  De  telles sources de pollutions se nombrent par centaines autour  de l'Île. Le niveau Communal constitue le premier  rempart, le point de départ d'une lutte sans merci à mener sur tous les fronts contre ce fléau. Répondre  ainsi au projet insulaire  assurant tous  les  moyens destinés à le réaliser au quotidien.

 

 

Nous avons déjà ouvert une nouvelle CATÉGORIE dans cet espace, nommée :  LE

 

PNC  - C  

 

LE PACTE NATUREL  CORSE   ET COMMUNAL 

 

 

DECHARGE_SAUVAGE_

 

 Zones urbaines et péri-urbaines Corse du Sud  /  St-Cyprien 

http://marin56.canalblog.com/albums/forfaitures___/index.html

 

***

 

Deux niveaux du traitement des déchets sont  à considérer : 

- Le secteur des  ordures ménagères et du tri sélectif ; vaste chantier et pari que la CDC souhaite remporter et solutionner en s'y attelant au quotidien, au regard d'une actualité préoccupante ... A l'individuel, nous pouvons y participer via le Tri-Sélectif évolutif.

- Le secteur, la nébuleuse des déchets jetés, abandonnés, déversés sauvagement par incivisme notoire et récurrent, -  Encombrants, monstres, généralement presistants -, et,  ceux qui arrivent  sur nos côtes, qui s'entassent dans  et le long  de tous les cours d'eau, - quelle que soit leur importance, leur provenance -,  au gré des évènements météorogico-climatiques humainement modifiés, bouleversés. A ce niveau, l'individu porte une très lourde responsabilité : cela devient intolérable !

A l'orée de bouleversements climatiques majeurs, sur une Île exposée à la prolifération des déchets, dans une zone géographique sujette aux extrêmes climatiques, décideurs et politiques doivent tout mettre en oeuvre, - De l'étage communal  à celui de la CDC -, pour lutter et prévenir toutes les sources de pollutions

!

 

Cet  article et ce coup de projecteur,   que le  quotidien insulaire nous inspire,  n'est pas sans rappeler l'urgence d'une obligation et d'un devoir collectifs : le respect de l'environnement, sa préservation, sa protection et sa surveillance à l'interne et à proximité de chaque commune, 

Une stratégie totale, une dynamique qui du  sommet de la pyramide  - , De la Collectivité de CORSE ( CDC ) à la Commune, en passant par le Citoyen éco-responsable -,   témoignent des mêmes préoccupations  et  objectifs de salubrité, d'intégrité, de propreté  grantissant la viabilité de notre environnement naturel et urbain.

Se reposer sur l'initiative citoyenne, individuelle, associative ne suffit guère !  Les élus ne peuvent se contenter de la manne généreuse et bénévole ; climat malsain et durable en  mesure de  pérenniser toutes sortes d'exactions à l'encontre de notre cadre et milieu de vie.

Le problème et la réalité des décharges sauvages récurrentes persistent : il existe une raison à cela mais évitons toute  polémique inutile ! 

Il existe surtout  des dizaines de réponses adaptées, spécifiques, destinées à solutionner et traiter les tristes réalités d'une pollution massive aux diverses causes et dont les effets prennent de l'ampleur. Questions de budget ? On ne recule pas devant un fléau ! 

Des causes environnementales, humaines, liées aux éléments naturels  souvent déchaînés que l'Île de Corse connaît de plus en plus souvent et régulièrement,

aux  déchets " volants et itinérants ", ( plastiques, macro-déchets, mousses synthétiques, éléments  d'emballages de l'industrie du bâtiment et de l'automobile, de l'alimentation, de  l'agriculture ), viennent se surajouter les quantités phénoménales de rebuts, de gravats, de câbles gainés, de placoplâtre, de matériaux synthétiques, de résines des pollueurs rompus à  de telles pratiques dégradantes pour notre Île. 

ÇA SUFFIT 

 

Nous demandons à ce que chaque conseil  communal se penche sur un projet de " COMMUNE PROPRE ", à tous les niveaux de faisabilité possibles, à savoir : 

GÉOGRAPHIQUES 

 

Rendre le milieu naturel susceptible de ne plus abriter, stocker de déchets. Un nettoyage  complet et régulier   devra être maintenu, du cours d'eau et de ses berges aux terrains dits vagues et non nettoyés limitrophes  ; assez des passe-droits qui  autorisent le maintien des espaces immenses  et sales, recouverts de ronciers, encombrés  de déchets de toute nature, ainsi exposés aux départs intempestifs  de feux ! 

Toutes les plages, les abords de villages  relevant de la Commune restent sous la surveillance des services des collectivités.

HUMAINS

 

Assurer une collecte, une traque programmée des déchets de tous ordres vers les déchetteries proches. Recenser les zones dépôts et chutes de ces déchets  de la sphère communale afin d'établir  un circuit de ramassage et de veille.

Faire preuves de civisme, d'éco-responsabilité, s'investir chez soi mais  ailleurs, ( participation  aux campagnes de dé-pollutions locales ) ...

 

CIRCONSTANCIELS 

 

Tempêtes, Inondations, Incendies, Zones  et Circuits Touristiques, Fréquentations estivales ou saisonnières constituent autant  d'occasions d'arrivages  de déchets et de pollutions... Tous les cours d'eau, les rus urbains et les exutoires  valent pour un pourcentage considérable de pollutions

CONCLUSION TRÈS PARTIELLE

 

Notons que des zones  et des lieux  restent sales, souillés de déchets résultant de l'incivisme, notamment aux abords, à l'entrée de nos communes, outre le terrible fléau de la pollution visuelle que nous aborderons dans un prochain article

!

LE LIEN

 

https://www.corsematin.com/article/lecci/lecci-laffront-fait-a-la-nature-et-aux-eco-citoyens

PARC MARIN / COLLECTE  A  L'INDIVIDUEL =  100 kgs  de plastiques 

!

 

PARC_MARIN_

 

_________________________________________________

 

 

 

 

PRÉDATIONS TOUT AZIMUT !...

 

oursins2

La pêche intensive et anarchique des Oursins participe à la modification et à l'appauvrissement  des éco-systèmes marins littoraux.  Un nombre croissant de zones marines sont en permanence infestées de méduses. Les algues mortes étouffent les fonds, colonisent des baies entières. La surchauffe des eaux amplifie le manque d'oxygénation via la prolifération d'algues  indésirables. Le poisson migre. Crustacés  et bivalves ne peuplent plus  " l'estran " et les fonds proches des rivages de Méditerranée.  Il existe désormais de multiples formes de zones marines mortes, désertées, vouées aux concentrations de  micro-plastiques, de macro-déchets, de nuages d'algues tenaces. L'utilisation  exacerbée du fusil harpon achève un triste tableau sous-marin. Laisser-aller et / ou  laisser-faire inacceptables  ? A  quand des mesures locales   fortes et un contrôle drastique des usagers de la mer et des  terres chassées ? L'aménagement  des espaces préservés  doit être étendu tout autour de l'Île de Corse. Des zones marines peuvent être sanctuarisées avec forces  périmètres tampons de protection absolue de telle sorte à  éloigner la pêche  artisanale et de loisir de la limite de chaque  réserve. Le quantum de prélèvement étant soumis à des quotas très stricts et spécifiques à chaque micro-région et zone marine côtière

 

LE LIEN 

https://www.20minutes.fr/planete/2700247-20200122-mediterranee-braconnage-rechauffement-climatique-oursins-font-rares-annee

 

UN  AUTRE SUJET  PREOCCUPANT

 

https://www.numerama.com/sciences/600908-ce-gaz-a-effet-de-serre-plus-nefaste-que-le-co2-augmente-alors-quil-devrait-disparaitre.html

 

En mer,  toutes les espèces pélagiques souffrent de la sur-pêche industrielle aveugle !  Quant aux zones littorales, elles subissent une  tragique OPA sur la biodiversité, sans aucune disposition  et aménagement  de  domaines et de territoires conséquents destinés à se régénérer durablement. Tant de pratiques et de prélèvements sauvages persistent et  s'étendent ! 

Dans les terres, la chasse anarchique, incontrôlée et désorganisée finit de massacrer  grives, merles,  autres gibiers de plume et d'eau. Les techniques  employées méprisent le respect de la vie, d'un bout à l'autre de l'odieuse chaîne de la prédation et de l'écocide programmé.

A court terme, nous vivrons la disparition totale de très  nombreuses espèces ! Aucun soucis pour les élus et leurs affidés politiques de haut-vol ; la loi donne carte blanche et les avantages, les privilèges que la chasse et la pêche cumulent valent blanc - seing, permis de tuer, de massacrer, de détruire ...

Nous relevons et connaissons nombre  de zones mortes marines et terrestres ? Elles se multiplient et s'étendent aux profits d'une espèce invasive, parasite, destructrice qui rend compte  d'un véritable désordre écologique, d'un état de crise écologique prégnante. Nous trouvons bien entendu le premier prédateur : l'homme et, gravitant  autour, un cortège de créatures dont les exigences  pour leur survie deviennent également dévastatrices.

Quant aux campagnes, dénombrons les espèces qui auront ainsi disparues, toutes sur-chassées. Il ne reste plus rien 

!

Nous alertons les élus, les pouvoirs publics quant à l'acuité et à l'ampleur des nuisances qui affectent  et dégradent les éco-systèmes naturels, péri-urbains,  marins, outre les apports  de la chimie organique modifiée qu'ils autorisent , (  Pesticides - insecticides - engrais chimiques - etc  ).

L'acception  " Zones Mortes " s'étend à tout complexe naturel dépossédé de ses équilibres originaires et régénérant la biodiversité pérenne, au rythme des saisons, des cycles climatiques.

Tout est  en fait orchestré sans le moindre souci ni étude d'impact qui eût réellement pensé et évalué les désordres encourus évidents au niveau  de la géographie physique, de la biodiversité, des mesures à prendre dès le niveau local communal satisfaisant  ensemble  aux objectifs du Parc Naturel.

Elus, politiques, acteurs décisionnels  des secteurs économiques et bancaires, indidividus-citoyens restent  dans l'obligation d'avoir et de jouer un rôle éminemment proactif à l'attention de l'Environnement, de la Biodiversité, du Développement durable, de l'intégration  totale au Milieu  Naturel, de la préservation du milieu de vie dans son entière intégrité

!

CORSICA...GO56

- OBSERVATIONS - 

 

________________________________________________

Posté par marin56 à 01:38:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

SARDEGNA / DESTINATION !...

 

SARDEGNA

 

Une Gauche Sarde  fascinante

 

LE LIEN

 

https://www.surfsession.com/videos-surf/free-surf/la-sardaigne-comme-on-aime-121202897.html

 

Rien à envier aux destinations lointaines ! La magie des Îles de la Grande Bleue opère dans un style rageur, sauvage, rebelle, indompté, inégalé !... Les qualificatifs  ne manquent  pas. Le Cilp Vidéo est remarquable et mérite  le détour, vers ces grabs surf et tubes de toute beauté, sur des sections, - il convient de le dire -, de rêve.

 

A REGARDER EN BOUCLES ET  A  PARTAGER

 

ANYWHERE__CORSICA_ISLAND_01_

Du côté de l'Île voisine, lendemain de Grecale 

!

 

ANYWHERE__ON_CORSICA_ISLAND_

 

________________________________________________

 

Posté par marin56 à 07:53:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,