Corsica...Go56

CORSE WINDSURF SAUVAGE ! ...

 

 

LA_PASSE___

 

Chuter, seul, mais il y  a la Mer 

 

" ... Je rends grâce à l'enfance qui n'en finit pas d'attendre son heure et que nous aurons tous ou presque trahie  ... " 

Michel BAGLIN 

L'Alcool des Vents 

 

***

 

L' habitude, la routine  tuent l'aventure, appauvrissent le sens de la découverte et la curiosité.  Et pourtant, nos rivages ouverts au grand large,  que  la houle berce,    sont lumineux, si rares, intensément propices aux attentes de l'aventure extrême. On y joue quelques partitions de l'être au temps qui passe, inexorablement !

Écrins de beautés sauvages. Il importe d'en rapporter les précieux  témoignages  qui  combleront un jour  maintes jeunes navigations.

En ignorer les horizons ou feindre de ne les point voir  confine à quelques visions, hélas ! étriquées de notre Île et de la pratique de pleine nature qui nous meut vers tant d'harmonies.

Ondes azurées, vagues satinées parent chaque portion de baie, de rivage, chaque cap. Des pentes liquides  si longues et si pentues cèdent à la roche mordorée et à ses tombants. Les  rouleaux  d'écume transcendent l'anse des eaux  minérales après avoir puissamment déferlé. La moire joue avec les rais du soleil au zénith. Tels s'offrent ces  vastes domaines marins que des hommes auront sauvés de la défiguration et des foules agglutinées, du béton, de l'asphalte, des parcs à automobiles sis au ras de l'eau.

Ils demeurent, parties d'un tout, propriétés d'un partimoine qui se partage entre les origines, la vie  et le milieu naturel préservés, les marcheurs et  les amoureux de la Nature.

Depuis le Tournant, tant de vertiges et d'ivresses poétiques  ravissent  nos sens. L'âme rendue à la mer comme aux vents livrée, transcrit,  entre gestuelle et prose, le paraphe de  la beauté.

L'île de Corse  est si grande, généreuse  et sans aucun secret ! Plusieurs mers aux noms évocateurs jadis la bordaient, l'effrangeaient !

Comme une invite, un appel irrepressible, que  je ne laisse jamais plus de l'entendre, d'y répondre et de m'y rendre.

Puisse cette soif de grands espaces honorer le cadre de l'alliance et du pacte passés avec le  temps, quoi qu'il en coûte ! Le prix du Solo  demeure en tout cela inestimable, vrai, fidèle aux sublimités des terres épargnées, à toujours  intouchées.

Chacune de mes sorties engrange  un trésor de données et de saines révélations.  En voici l'illustration, humble, profondément rapprochée. Pour quelques instants fusionnels dont on eût tant regretté de les avoir  relégués dans les arcanes de la routine et des habitudes

L'amitié est un partage ; il m'attriste de n'être  assez crédible et convainquant. Que l'on passe  aux côtés de  telles aventures windsurf  me désole

 !

- MARIN - 

Aventure Windsurf 

 

LA_POINTE_DENOUE_L_ECHEVEAU_DES_VAGUES_

Arrivée, après de longs bords au près, vers la passe et voir naître et renaître les vagues qui s'y engouffrent au gré des vents et de la houle. Les jours de gros temps, le domaine métamorphosé subjugue toute attente. Les vagues toisent l'Îlot, les fonds fluorescents  fascinent et guide mes évolutions, je découvre les sublimité d'une montagne dans la mer

BEAUTE_MINERALE__

 La probabilité d'une Île  que les oiseaux et les Puffins Cendrés   esquissent, depuis le large et la solitude prodigue des grands espaces

_______________________________

 


RENDEZ-VOUS AVEC LA BEAUTÉ ! ...

 

TRANSES__LUCIDES_

Comme un rendez-vous avec la beauté des Îles vierges, une promesse !
Qu'importe la gestuelle, l'éphémère paraître, l'artifice  quand l'eau de roche translucide fulgure l'instant, sublime ainsi le réel  et la solitude !
Au gré des vents hybrides, anormalement chauds, d'entre la griserie
de la voile libre  et l'attente lascive, prendre le temps d'évoquer à la source les harmoniques d'un jour qui vague et qui muse, allant  au diapason  de la longue traîne marine.
Laissons la rime et l'image ampoulées pour le poème de la Mer,  uniment !
Le Puffin Cendré croisa à plusieurs reprise ma route en effleurant les flots puis,  surgit au vent de mon aile et s'attarda comme pour me saluer, graver les traits d'un visage familier ...
Les vagues et la roche grondèrent, tonnèrent. Inflorescence des eaux  en camaïeux, constellées de moires pétillantes, cailloutées d'îlots et d'écueils ; puissants alcools !
J'ai remonté le lit azuré des vents. Je vis la Grande Mer changer de robes au fil des heures.
Je sus au premier regard que les conditions de navigations ne seraient guère optimales, trop capricieuses,  pour me livrer avec aisance à quelques vaines acrobaties de prime jeunesse  ! En aurais-je eu les forces, l'énergie ?  Les années passent, lourdement grevées  ...
Je décidai alors de voyager à bord d'un sublime convoi de houles croisées. Les pointes et  les caps exposés  ne les  destinent-ils  aux rivages,  aux jeux d'une perpétuelle enfance qui en révélerait innocemment les sublimités  ?
Ainsi de l'éternel printemps de la mer...
Il y eut foule de vagues ;  secrètes, soudaines, inattendues,  si différentes, plus ou moins dangereuses. Toute la difficulté résida en quelques  hypothétiques points de rencontre, hasardeuses relances
.
- MARIN - 
Pensées en Mer 
En guise  de brouillon dégueulasse 

ET___VA___NAISSANT_

_______________________________

VENTS ET HOULOGRAPHE !...

 

RELEVES  HOULE ET VENT  GOLFE DU LION

Marin et Wind-Surfers, Voici un Lien  très utile ! Il  permet d'affiner les prévisions HOULE depuis le Golfe du Lion  et en direction de l'Île de CORSE. Incontournable et,  pour une précision remarquable.

Nature du Fetch, données spécifqie de l'état de la mer et des  paramètres de la houle.

LE LIEN

 

https://www.allosurf.net/meteo/live/golfe-du-lion-bouee-int-61002.html

 

_____________________________

Posté par marin56 à 08:03:37 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

BMS CORSE VENTS FORTS ! ...

 

 

TOUR_DE_SURVEILLANCE_INCENDIES_

A noter en Corse, au regard des reliefs, le nombre incalculable de tours de surveillance naturelles  que nous possédons. Sachons les exploiter, elles sont partout présentes et très  bien exposées ; une ressource à explorer  et non coûteuses ; extrêmeent dissuasives

!

 

COMMUNIQUE  

 

 

Les vents de secteurs  Sud-Ouest et Ouest   seront forts en Altitude, -  ( spécificités de la masse d'air et positionnement de la Dépression  associée ) -, vers les  Caps et Pointes exposés, prévus se renforcer  en cours de journée  de Lundi en mer  et sur le littoral de l'Île de Corse.

Sur Côte Orientale, puissant effet de FOEHN ! Tensions maximales ... Vigilance totale  dès ce Jour et, plus particulièrement soirées et nuits à venir ... L'état des sols et du couvert végétal étant tel que TOUT doit être mis en oeuvre en Amont afin de prévenir   le pire. Mobiliser les personnels et les agents professionnels comme l'Armée à des fins de  surveillances rapprochées et hautement dissuasives.

Il n'est plus acceptable ni possible de  manquer ou de faillir   d'un point de vue sectoriel aux obligations de sécurité et de préservation des biens, des  populations et du patrimoine naturel, ajoutant dès lors et de façons catastrophiques aux effets et aux conséquences  de toutes les formes du dérèglement climatique  que nous vivons.

Nous sommes en mesure de connaître  et d'apprécier les termes d'une stratégie de lutte qui ne laisse aucun secteur, aspect,  domaine sensible sans les surveillances drastiques  requises. La lutte, hélas ! ne représente que le terme d'un drame que l'on s'efforce de  surmonter. Les dégâts sont considérables ; il est bien souvent trop tard.

La Surveillance doit  constituer  un temps fort vital, primordial,  empli de promesses et de  précautions destinées à éviter le pire des scénarios et le chaos.

Nous avons tous les moyens en personnels et les ressources  matérielles pour venir à bout du fléau incendie qui dévaste notre planète.

A l'échelle de l'Île de Corse, tout dérapage peut prendre des proportions incalculables et tragiques, surtout lorsque  les paramètres sont à ce point de tensions extrêmes,  réunis,  mesurés, quantifiés, géo - localisés.

Nous appelons au civisme, aux comportements éco-responsables, à la plus grande prudence. Les phénomènes actuels virent aux extrêmes climatiques que le contexte global  parfois exacerbe sans limites.

En toute humilité et pour l'amour de notre Terre de Corse

CORSICA...GO56

 

________________________

LE FOSSOYEUR DE L'OMBRE ! ...

 

300_JOURS_PAR_AN_ET_600_CABAS_COMME_CEUX_CI_RAPPORTES__A__LA_DECHETTERIE_

LES FOSSOYEURS PLASTIQUES DE L'OMBRE
ÎLE DE CORSE
Ce n'est certes pas CorSeaCare, l'aventure estivale qui bat son plein mais bel et bien le QUOTIDIEN de cet homme, qui chaque jour, été comme hiver, revient les bras chargés de déchets plastiques.
Muni de 2 à 4 cabas, ou d'un gros sac d'une capacité de 130 Litres, il nous confia ramener, extraire du littoral Corse Occidental et Oriental des quantités de déchets plastiques phénoménales.
Cet homme agit dans l'ombre, sans publicité, seul, à l'instar de dizaines de personnes laissées ainsi par les médias dans l’anonymat et, pourtant
!
Ils auront en une année rapporté bien plus de déchets que quiconque, fût-il organisé et rassemblé en Associations !
Imaginez un peu, entre 3 et 5 fois la semaine, durant 52 semaines, un sacerdoce pour Mère - Nature, humble, modeste, sans autres moyens que ces cabas, seul, toujours motivé, âgé en surcroît !
Des dizaines, des centaines de kms parcourus par an !!!
Il nous dit la réalité des choses, l'indifférence des politiques le laissant faire et agir ainsi, réalisant à " leurs places " le sale boulot, ramenant les ignobles témoins de notre civilisation sophistiquée et sur - productrice de déchets de tous ordres !
Que nous lui disions : Chapeau, Respect ! Que les Médias Corses se penchent sur ses actes. Nous pensions que l'Ecologie Politique et non les politiques écologiques étaient l'occasion inespérée de voir se créer des emplois verts, durables, éco-responsables, éco-citoyens ! Où sont - ils ? Nous ne sommes pas au temps de l'écologie saisonnière mais bel et bien au coeur de l'hiver... Le déchet n'attend pas pour étouffer la tortue, emprisonner le dauphin, souiller le Puffin Cendré !
Alors, qu'attendez - vous, Journalistes, pour poser vos objectifs sur les militants de l'ombre qui œuvrent toute l'année, sur le terrain, par tous les temps
?
QU'ATTENDEZ - VOUS DONC AFIN QU'ILS PÈSENT AUSSI DANS LA BALANCE DE TOUS LES ACTEURS DE LA DÉCONTAMINATION PLASTIQUE INSULAIRE
???
Ainsi, certainement, la cause serait bien mieux servie et surtout popularisée, divulguée, partagée avec ampleur et pèserait dans les décisions d'agir au plus vite et de façon pérenne, à tous les niveaux des causes de pollutions majeures en mer et sur terre !
Si cet homme versait le contenu de ses collectes sur le sol, il lèverait une colline de déchets plastiques et ferait très certainement le " Buzz " !
Faut-il en arriver là ?
CORSICA...GO56 ÎLE DE CORSE
____________________________

Posté par marin56 à 04:40:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


LA VIE DE L’ATMOSPHÈRE !

 

 

INCENDIE_ANGLET_2020_

 

Des images que l'on ne devrait plus jamais voir, en surcroît aux abords de grandes villes ! Si l'état mobilisait  personnels et agents  à l'instar des forces de l'ordre dressées contre les manifestants, cela ne se produirait certes plus !

Comme une intuition, je sens monter en puissance les températures... En 50 années de Corse, je n'aurai jamais connu pareil potentiel et  réserves de  chaleurs qui des  terres aux ciels sourdent et s'abattent. La situation devient  désespérée ; ( Sécheresses et risques d'incendies) !

 

 

"  Toute la planète est concernée par les températures extrêmes ", a indiqué le spécialiste. "Dans la région du golfe Persique, c'est probablement là où les températures sont les plus fortes et seront les plus fortes dans le futur. On attend des températures dépassant 55 ou 60 degrés vers la fin du siècle dans ces régions-là, donc avec des températures tout à fait inhabitables ", a alerté

Robert VAUTARD

 

_  "  Ce sont des phénomènes qui peuvent se produire n'importe où, y compris dans l'Arctique ! " 

Robert VAUTARD  pour  FRANCE - INFO

 

 

 

L' AVENIR IMMÉDIAT   DEVIENT CRITIQUE 

CHEFS D'ETAT  OU  DE L'  IRRESPONSABILITE 

 

Les incendies recommencent et promettent de frapper fort ! Les pluies engrangées l'hiver, aussi  nourries fussent-elles,  ne solutionneraient  guère  le vaste problème de  SURCHAUFFE  PLANETAIRE  auquel nous sommes confrontés partout, de la Sibérie  au Sud de l'Europe et, à fortiori, au Maghreb ...

Nous avons perdu la totalité de nos échanges océaniques tempérés,  courants et habituels.  Des situations de blocages atmosphériques et  ANTICYCLONIQUES d'ALTITUDE   exacerbent la montée durable des températures. L'air devient si sec  que l'indice hygrométrique et le gradient adiabatique sec    sont prégnants. Le couvert végétal souffre et s'assèche, les sols  surchauffent à un  point tel que la moindre occasion propice  au départ de feu  suffit à embraser le brin de  végétation. Des vents suffocants ajoutent aux risques  désormais  majeurs d'incendies, en tout milieux. Enfin, les apports en GAZ  à EFFETS de SERRES sont tels que  nous nous trouvons au coeur d'une spirale irréversible d'une ampleur catastrophique.

Que la préfecture et la sécurité civile, que tous les acteurs en capacités d'anticiper et de lutter contre les feux se mobilisent  afin de ne rien laisser au hasard. Toutes les mesures doivent être prises afin de fermer  TOUS les massifs  et domaines exposés, indépendamment du risque  de vent. A noter que cvertaines brises marines peuvent fraîchir de façon imprévue et très fort suivant les zones et les flux thermiques.

Le moindre courant ou flux établi, les phénomènes de brises marines et de terre dont on constate de plus en plus le caractère soudain et intense doivent être appréhendés  telles de redoutables menaces.

Sachant et connaissant les moyens de prévention à notre portée, il serait impensable d'assister  à de nouvelles mises à feu, si tant est que la prévention commence réellement et efficacement au niveau de chaque commune comme et du  civisme éco-resposable de tout un chacun !

Nous allons connaître des vagues de chaleurs et des canicules de plus en plus intenses et durables, répétées, doublées de régimes de vents aggravants. Nous redoutons sérieusement   le caractère occasionnel et aléatoire des  dépressions thermiques en Méditerranée, soit la portion congrue de la vie de l'atmosphère et de nos climats dits tempérés, de véritables pompes à chaleur décuplant le vortex infernal.

NOUS DEVRONS SUBIR DES VALEURS  ET DES HAUSSES DE TEMPÉRATURES MOYENNES DE TYPE SAHARIEN

QUE LES POLITIQUES EN TIRENT TOUTES LES  CONSÉQUENCES

EN AMONT  POUR UN INDICE DE PRÉVENTION   D'ANTICIPATION  DE PRÉPARATION  MAXIMAL SUR TOUS LES FRONTS

 

CORSICA...GO56

 

__________________________________

VIOLENTES TEMPÊTES !...

 

DSCN2904

Violente Tempête - Grand Sud de l'Île de CORSE - Janvier 2019  

!

« Confrontés à l’immensité du monde, nous mesurons la petitesse de notre être, ce que nous voyons n’est pas beau, mais sublime […] Devant ces spectacles, nous éprouvons un sentiment de jubilation mêlé d’effroi. »

Emmanuel KANT / (in Critique de la faculté de juger, 1790)

 

La confiance c'est la conscience de ce que l'on peut faire  " 

Justine DUPONT 

 

***

Que je fasse miennes ces deux pensées fondamentales.  Distantes de plusieurs siècles, issues d'univers diamétralement opposés, elles se rejoignent  aisément. Puissent-elles  évoquer, côtoyer   fidèlement le monde de la mer  qui parfois tempête au-delà de tout comme il irradie l'étant  de souveraines  beautés.

Les pratiques extrêmes ont révélé les domaines des plus hautes vagues à l'instar des coups de vents   portés à leur paroxysme. Le contexte qui  les génèrent connaît une évolution alarmante. Il n'y aurait donc aucune limite qui circonscrive un éventail, une graduation de valeurs  réelles telle l'échelle de Beaufort.

On eut par le passé et  déjà élevé la puissance tangible  des vents à la Force 17, soit plus de 103 Noeuds  / 191 Km / h. Des  sommets et des crêtes largement atteints et dépassés  depuis quelques années au Sémaphore situé à  l'extrême pointe du Cap Corse, voir du Cap Sagru, sous le vent, sachant que des pointes de vent  auraient dépassé 240 Km / h 

!

Je ne saurai jamais,  si la nuit,  les vents soufflent encore plus fort ! Voilà une énigme que je ne peux  résoudre sans l'éprouver  en mer ; du moins emmené que je suis  à bord  de ce petit  esquif vélivole, si léger et vulnérable. L'infime créature censée le manier  par tous les temps  évite l'aube et le couchant des jours de coups de vents. Laissons à la nuit profonde et aux navigateurs hauturiers, aux Solitaires   la plénitude, l'exclusive  de leurs secrets ...

Mais que je vous dise l'intense  féerie des éléments déchaînés  qui s'éploie aux parages des côtes, des écueils, des îlots. Qu'une aile et une planche courbe en captent  et conjuguent sans fin les sources d'une énergie magnifique. La voile est  libre et  s'exprime  telle l'épure du vol migrateur dans les ciels automnaux.

De ce contact permanent et si intime, si proche et fusionné  avec toute l'eau de la mer et le souffle tempétueux,  naît un puissant sentiment d'osmose, de symbiose. Si les sens  demeurent aux premières loges de ce spectacle, l'esprit en commue, en sublime  les afférences que seul le poète interprète et transcrit en pensée, en croisant, en arpentant un fabuleux  labyrinthe.

Se donner un cap, évaluer les possibles d'une destination offrant l'excellence des vagues, du paysage, de ces rivages irradiés de blanches beautés et tout autant impitoyables.

La vitesse et la fluidité pour uniques réchappes. L'envol et la légèreté  ou  guises d'intenses griseries. De folles ellipses venant parfaire les contours de l'ivresse, que  ne vous dis-je  jamais assez  et  qui n'eût démérité  aux attentes  des grands espaces ? 

De longues traînées d'écume, le bruissement  envoûtant et continué de l'embrun en  volées, l'empreinte  d'un sillage qui creuse profondément la distance et la solitude, la rencontre avec le Puffin Cendré qui plus au large s'approprie la mer du vent chaotique en rasant les lames, tant de subreptices nuages qui naissent dans le silence des lointains, des brisants et des îles...

Naviguer par très gros temps, d'un cap  à l'autre, par la route  directe, livré aux éléments restera pour moi, à chaque fois, une expérience unique, fascinante. Tel un appel qui me hante et qui s'ente au vaste chant de  la mer en beauté. Je  demeure comme je meurs lentement,  à l'écoute du relief invisible des airs où fluent les prémices de la délivrance ! 

Ce domaine est  le mien ! Nul n'y entre, ne saurait en capter le numineux  des  messages qui sourdent du Ciel, l'envers de tous les mots que la course de Frère Soleil  initie sur la voie, la Longue Route, l'Alliance.

Point de strapontin, de vitrine, de leviers artificiels qui eussent  forcé l'entrée en lice sur les scènes du paraître. Je m'en voudrais de travestir le poème de l'azur,  l'horizon, la clarté du récit qui se vit plus qu'il ne s'énonce aisément à l'aune de la destinée choyée, heureuse. 

Je ne le vendrai ni aux chiffres ni à la confrontation qui propulse haut et fort par respect pour l'humilité et la mer prodigue.

Et que je vomisse sur  les paparazzis de l'image facile  vendant à l'encan les pans d'ne souveraine allégeance au Tout que l'homme souille et trahit sans fin par cupidité et arrogance

!

- MARIN - 

Récits et Ouvrages Marins 

Pensées en Mer 

 

_______________________________

 

DE TOUTE ÉTERNITÉ ! ...

 

DELIVRANCE_

" ... Mais il est une porte simple, sans verrou, ni loquet
Tout au fond du couloir tout à l’opposé du cadran
La porte qui conduit hors de toi
Personne ne la pousse jamais. "
YVAN GOLL (1891~1950)
Les Portes / Extraits 
(Les Cercles Magiques ; Éditions Falaize, Paris 1951)

 

 

 

 

 

Vieillir jeune 

Que je fasse mien ce  fabuleux  oxymore

Me tenir    enfin      en un profond recès 

où  les vagues vert-de-grisées

d'un commun accord   battent  la chamade

droit dans le soleil solsticial 

des îles et des rêves

 

J'y comblerais l'onde insensée  des sens

que le frisson de la découverte 

génère en chemin

Aux vantaux des sentiments      des jeunes idées  

ô  années -lumières 

je me pencherais 

pour  contempler le dénuement 

de la vérité 

et renaître  humble     aux Mondes délivrés 

 

A ces battements d'ailes pacifiques

dont on eût décelé 

quelque allégorie au départ

au pérennel  retour des choses

en toute métamorphose

que je me livre

sans frein

 

Hors de moi les liens  de la durée

quand il n'est plus aucun point d'appui  

ni de cap  porteur 

Entre la fuite et la hauteur

 veille la chute

l'absurde - finalité 

du métal  jauni

 

Mais de reprendre l'amble 

du vol migratoire

du  pouls de l'Océan 

Vibrer au souffle de l'évent 

encensant sans faim  

l'Azur

dont je suis et procède 

de toute éternité

 

!

-  MARIN - 

Poème de l'Intranquillité 

1 ère Écriture  le 29 Juillet 2020 

 

___________________________________

 

Posté par marin56 à 03:27:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

L'EVENT DU MONDE !...

 

 

 

 
L'EVENT DU MONDE
CÉTACÉ - BALEINE - RESPECT DE LA VIE
Merveille de la Nature ! Comment harponner, massacrer pareilles créatures issues des ciels de la mer et des océans ! Émotion, frisson, sentiment d'appartenir au Tout dont nous procédons, infime partie, certes, mais ô combien indispensable au reste du Monde. Une exception sidérale, un vaisseau douée d'une mémoire et d'une intelligence abyssale.
Enfin, comment les gouvernants, les décideurs, les législateurs autorisent la pêche à la baleine et ripaillent à la table des bourreaux de Mer-Océan ?
Un fabuleux évent qui relie le Ciel et la Mer, souffle de pureté partagé
!
  • Il m'est arrivé de croiser les jeux de grands dauphins, au coeur d'un coup de vent et loin de la côte, en planche à voile ! Quelle sensation de vérité, de plénitude, d'absolu ... Les larmes nous en viennent aussitôt, tant l'instant fulgure et sidère l'appartenance au grand Tout... Que je le nomme Dieu ou vérité de l'étant aux mondes ; chaque pan de vie en Christ-Amour convergerait vers " Omega " Ce Point d'Ultime Rencontre " ( Pierre Teilhard de Chardin )
    !
    - MARIN - 
    Splendeur de la Mer
    _______________________________________

FREESTYLE SUTTANACCIU CORSE ! ...

 

 

 

FRED_POVO__SWITCH__KONO__

 FRED @ SWITCH  KONO 

FREESTYLE SUTTANACCIU 2020 from MARIN 2A on Vimeo.

 

 

FREESTYLE @ VIDÉO GRAND SUD CORSE

 

Paramètres 1080 X 1920 P - Bon casque Hifi +++ PC Gd Écran pour le confort
...

 

 

 

Il se passe toujours quelque chose vers le Grand Sud de l'Île de Corse. Les vents semblent se cacher ou se lever, à la dérobée, subrepticement, ne durant que quelques moments, avant de mollir puis, à nouveau, de forcir en toute fin de journée. Je ne dis jamais plus que ces  derniers fraîchissent tant les températures caracolent vers des sommets mercuriels inédits. 

C'est acté, sur le terrain, sous le parasol,  nous ne sommes plus à la merci de ces flux et courants FRAIS de secteur Ouest qui balayaient notre île au mois de Juillet mais bel et bien sous l'emprise de vents thermiques torrides. Un souffle, une haleine bouillante que les Bouches de Bonifacio  génèrent de concert, avec la haute chaîne de Cagna, montagne toute proche de la mer, orientée de telle sorte qu'elle canalise  et  affole les courants d'air locaux. Les Bulletins météo en perdent  le cheminement  des équations virtuelles, des probabilités mat - et - mathiques. Les modèles vacillent et c'est ainsi, que la journée d'hier fut témoin de plusieurs accès de touffeurs aggravées, non décelés par les lointains Mrs Météo, des excès d'Arômes bien réels, avec , tenez - vous  bien, des pointes de vents sur le Golfe de Ventigna qui auront dépassé les 31 Noeuds, pour un vent moyen de 28 Noeuds, de secteur WSW. ( Annoncés à  4 Beaufort en Rafales ! ) 

PASSONS AU FREESTYLE ET AU SUJET QUI NOUS INTÉRESSE SUR CE POST 

 

Un Clip et un Article que j'adresse  aux sujets en action, à ceux qui souhaitent en découdre avec leur voile, leur board, leur corps et,   surtout,  un mental d'acier. Assiduité, opiniâtreté, volonté, goût de l'effort, répétition, aisance, fluidité, tout y passe et rien n'est laissé au hasard... On ne parvient pas  à  de tels résultats au terme de quelques  séances décousues. La recette, le plan, le préconçu ne sont plus de mise.

A vos boards et en avant pour d'interminables séances où règnent  les chutes, l'abnégation, la répétition. Au prix de longues heures  d'étude et d'analyse des moves que l'on s'est fixé d'acquérir. Quelle épreuve, avec soi-même, sur le long parcours de la créativité, de l'inventivité, de la logique ! Il s'agit de ne plus démériter... Sortir,  relancer ces figures,   pleine balle, avec style et esthétique, la dernière étape qui eût parfait le projet, l'intention, dans les faits et les gestes.

Chapeau bas, Mrs, et, à bientôt sur l'eau, pour de nouvelles  folies, de nouveaux délires, de quoi animer  en toile de fond les  merveilleux rivages  encore préservés de notre Île. Point de bruit, la glisse demeure encore feutrée, harmonieuse. Un sentiment de liberté, un contexte de jeux et d'émotions  consacre les richesses du Windsurf. Magnifique  creuset de liberté, de créativité où prime la gestion des déséquilibres et l'exaltation de l'énergie magnifique

LE VENT  ET  LA VAGUE

CRIS

CORSICA...GO56

Aux Potes Windsurfer  de l'Île de CORSE

FREESTYLE  NEW SCHOOL 

__________________________________

Posté par marin56 à 02:04:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,