Corsica...Go56

" OPARA MARINA "

 

 

CAMACHO_ENVOIE_SUR_OPARA_MARINA_

 

 

Mais où, CAMACHO est-il allé dénicher ce Swell et par surcroît en 3.7, dans une Brafougne d'enfer, une mer blanche, laiteuse, tourmaline chamarrée de jade ?  Il suffit de le lui demander ... C'est  "  OPARA MARINA  ", une passe, un vaste dédale ou  l'oeuvre de la Mer, une scène Insulaire rare, un écrin ; les éléments ici continuent de parfaire la beauté, loin de  la suffisance, du  superfétatoire ... Un haut lieu pour un Corsica Storm Chase Aventure !

CAMACHO le Rider pour CORSICA...GO56

Posté par marin56 à 10:09:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


BONJOUR - BONSOIR

DSC02901

Posté par marin56 à 09:05:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

WINDSURF !...

 

100_%__INSULAIRE_

 

!

Posté par marin56 à 06:42:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 29 mai 2016

CONDUITE EXPLORATOIRE !...

SIDE___SIDE_OFF_SHORE_

Un Spot recèle toujours 2 à 3, voire plus de Variantes, en une même zone ! C'est à dire qu'elle génère des  Spots Secondaires où le Rider rencontre des conditions de vagues et de vents différentes, parfois supérieures en qualité. C'est incontournable. Il convient d'en appréhender toutes les facettes, comme ici,  - " Destination Insulaire oubliée "  - nous voyons, ci-dessus, une vague exploitable Side On, ( + haut ),  à Side Off Shore ( au premier plan ) : magie de la Diffraction qui scinde l'onde de houle en 2 vagues, toutes les deux très largement exploitables.

 

SELON  LES VISITEURS 

 

Viendra le temps, quand les Visiteurs qui passent par notre Catégorie,  poseront les Moves qui conviennent sur ces Destinations 100 % Insulaires méconnues ! 

Conduites Exploratoires, certes oui ! Dès lors qu'il s'agit de projeter et de concevoir des  Sessions ailleurs, en dehors des habitudes, là même où les conditions invitent et commandent aux exigences, aux souhaits des  boardriders dans les vagues en quête de progression significative.

Un seul, voire deux sites ne sauraient prétendre à l'exhaustivité des destinations insulaires, aux attentes de tous les Riders comme d'un seul  !  Il convient donc de mesurer, de circonscrire plus précisément l'offre Insulaire en Sites, en Terrains d'Aventures Extrêmes où peuvent se jouer de superbes temps forts...

La découverte aux fines adaptations se mêle, pour en retirer toujours la quintessence de l'endroit, d'un lieu ; et de revenir chargé de bonnes vibrations, d'énergie, de ces révélations que la Nature se charge de réveiller en chacun d'entre nous... C'est donc là tout le sens de notre démarche, de l'investissement de nos VISITEURS qui étoffent notre Catégorie : 

"  LES SESSIONS AVEC LES VISITEURS " 

" CAMACHO " pour CORSICA...GO56

Qui ci-dessous, à quelques dizaines de mètres peut charger le Back et Front  Surf sur des vagues puissantes, massives, qui peuvent tailler quadruple !!! 

CAMACHO_AU_BACK_SURF_

samedi 28 mai 2016

LA MER N'EXISTE PAS !...ART MENGO

COMBO_ESE__ENE_URIENTI_I_

Très beau Texte de ce Chanteur-Poète !  Il date, certes, mais il importe qu'il soit ici, recueilli. " La Mer n'existe pas  " ... Toute une énigme, un dédale de questions restées sans réponses ! C'est bien là le Silence de la Mer ! Nous sommes ce qu'elle fait de nous, avant que ne mûrisse quelque chose qui vainc le doute, parce que nous sommes la Mer.

 

LA MER N'EXISTE PAS 

 

La mer n'existe pas 
Parfois nous la rêvons 
Mais elle n'existe pas 

Ce n'est qu'une illusion 

La mer n'existe pas
Parfois nous la croyons
Mais elle n'existe pas
Ce n'est qu'une illusion

La mer n'existe pas
Elle va sur nos croyances
De l'aube jusqu'à l'errance
Comme un vaisseau sans mât

La mer n'est plus ici
La mer n'est plus là-bas
On dit qu'elle est partie
Mais elle n'existait pas

Elle mène les pas du voyageur
Entre ici et ailleurs
Entre ciel et là-bas
Mais elle n'existe pas

La mer n'existe pas
Parfois nous la rêvons
Mais elle n'existe pas
Ce n'est qu'une intuition

La mer n'existe pas
Parfois elle nous attire
Dans cette certitude
Qu'elle mène comme elle respire

La mer n'existe pas
.
§
.
ART MENGO 
.
De la part de : " Le Temps Des Crayons ", Merci ! 

Posté par marin56 à 07:37:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]


LA MER BLEU DE CIEL ...

VENT_FORT_

 

Comme une allégeance, un pacte, indéfectible et souverain : la mer bleu de ciel ... Rien ne saurait en briser les liens, grimer de tels desseins, rompre au cours de leurs dives promesses !  Comment trouver les mots justes, enfanter d'un penser aussi clair que cette eau de roche qui ceint les Îles et ravit le large en s'élevant. Une ode à la liberté que la pureté exalte, pour l'être qui s'en éprend et verse dans l'illusion perse.

Oser, risquer  quelques images qui eussent dévoiler l'énigme des cieux.  Je veux dire le ciel et la mer ;  ces vastités qui revêtent l'ineffable superbe des dieux. La mer, ou peut-être, le Ciel sublimé, parfois lascive et fantasque. La mer qui terrifie ;  scène où se jouent les actes, au coeur même de nos suppliques votives, de vaines propitiations.

Comme si elle eût tout absout, effacé, jusqu'au bout de ce qui fût  égarements et folies, forfaits et destructions, conquêtes et ravages, espérant cacher ou vaincre l'engeance et la vilénie, les fatalités comme les nécessités d'un  mal inextirpable qui lui seraient étranger !

Assis au bord de la mer, je la regarde convoler vers l'infini azur, s'y fondre, parcourue de blancs frissons et de voiles d'embruns... Ivresses des profondeurs et des vents en ces noces vernales, là-bas, entre la Mer de Ligurie et de Toscane.

Quels écrins, quels joyaux déclinent sans fin le périple d'une goutte d'eau, d'un grain de sable, ralliant la terre à l'encens du ciel, lorsque le feu des forges abyssales s'invite  en figeant l'instant tonnant des rivages éternels.

Quels univers intelligents  président et commandent à la Création ! Est-il raisonnable d'invoquer le hasard, la probabilité, les inconnues d'une insoluble équation ? L'esprit embrasserait-il  les tenants d'une telle osmose si bien qu'il nous faille concevoir patiemment  le temps de nos limites à les appréhender... Encore eût-il importé de ne pas attenter à l'harmonie tutélaire.

Entre vertige et innocence, la raison en chemin m'abandonne, abdique ; je m'en remets à l'émoi, à l'âme du monde qui résonne depuis l'alliance des cieux. Une âme dont je suis, partie infinitésimale, toujours l'enfant...

Voici  le souffle azur et la palpitation de l'océan. Je vais par le chemin des étoiles et les lunaisons comprendre comme on embrasse déjà les horizons de la vie.  Je ne fais ici  que passer, avant que de renaître ailleurs. Puissent mots et pensées enfin mûrir et quitter  leur gangue. Ainsi de l'esprit des fleurs entés au printemps qui nous retient de les cueillir. Ainsi de la Rose des Vents qui n'aurait alors  plus jamais d'épines 

§ 

MARIN -  Océanique  - 

DSC02824__1_

vendredi 27 mai 2016

KAULI SEADI !...

KAULI_SEADI_INSULAIRE__II_

 

Nous le regardons évoluer avec une maîtrise déconcertante, totale, parfaitement adaptée ; il sillonne, tantôt au vent de la grande plage, tantôt sous le vent, si près d'une imposante pointe de rochers et de blocs. Le vent très fort,  selon les reliefs et les lieux,  oscille, sensiblement. Kauli a tout saisi, dès le premier regard à terre, tout en gréant, avant que de s'élancer. Il sait également que vers la pointe minérale, les vagues prennent une dimension supérieure, fût-il aux dépens de l'orientation, juste moins Off ... Mais la maestria est là, qui opère, ouvrage, fascine jusqu'aux vagues et, avec lui, encore plus exaltées.

De grands moments sont à jamais gravés. Quelle plus belle fresque pourrait témoigner, avec force véracité,  de cette harmonie Nature-Homme ? sur le vivant, in situ, en temps réel, le temps d'une autre dimension.

Il le sait, le sent, le vit intensément chaque jour que l'azur compose, à travers le monde et tant de destinations qui  se  révèlent toujours plus belles. En souvenir de son passage très effacé sur l'Île de Corse, quelque part, vers ces Sites Nature fascinants, là où nous aurions choisi de ne pas fixer sur l'image une verrue de béton... KAULI, seul, face aux Mondes qu'il découvre, aime et partage.

CORSICA...GO56  - pour KAULI SEADI -

jeudi 26 mai 2016

" ULMETU " _ LE TOURNANT !... DOSSIER

ULMETU__LINE_UP_

Conditions petites, émergence d'une Houle modérée de Secteur W sur Ouest Corse, entrée de Grand Frais pour zones Larges ! Vent établi et moyen pour 25 / 30 Noeuds, voire plus au large : 35 Kts en Rafales

 

NOUVELLE CATEGORIE  :

 

 " ULMETU  "  LE TOURNANT 

 

LE DOSSIER D'INTRO RÉALISÉ PAR " BARNABE " / RIDER WIND ET KITE SURF  

 

Il vous faudra naviguer dans la Colonne de Gauche du Site pour trouver la Catégorie ! Mais dans l'encadré RECHERCHE , près du Compteur de Visites, toujours dans la Colonne de Gauche et plus bas, il suffit de taper le TAG 

ULMETU   TOURNANT 

pour accéder à cette Catégorie ou bien à tous les Articles que le TAG référence. : Du Line Up Insulaire au Spot, de la Session des Visiteurs au Solo ou au Raid Windsurf, voir un CORSICA STORM CHASE, vous disposerez de tous les éléments pour évaluer et bien comprendre qu'il s'agit bien là d'une DESTINATION FULL WAVESAILING EXTRÊME... Nous évoquons aussi et  souvent la notion de TERRAIN D'AVENTURE !

En entrée, voici un petit Photos_montage ; il ne donne pas grand chose, mais il  situe parfaitement le Potentiel. " Barnabé ", notre aventurier  Raider aura évolué sur Site pour trouver un solide Line Up, propice au Saut / Surf ! Houle de près de Trois Mètres pour des Vagues évaluées  à environ 1.50 / 2.00 mètres, suivant les Séries du jour.

Mais voici un ALBUM PHOTOS, en plus, pour affiner votre Raid, avec des Images qui laissent deviner le caractère Extrême et plus que sauvage des Lieux : Ci-Dessous, cliquer sur  

LE LIEN

 

http://marin56.canalblog.com/ albums/ulmetu___stremu_pumonti____/index.html

 

Orienté ce jour Side On Shore, le Spot se révéla être le mieux doté et loti en Vagues ; en effet, au même moment, parvenus sur Vintilegna, nous observions un petit mètre, sans section significative au Surf ; quant au vent, l'anémomètre passa sur  toute la Zone Vintilegna / Senetosa ; entre 25 et 35 Noeuds, à la surface de la mer. 

Ce très vaste Site, ouvert sur le Large, plus favorable lors des vents établis à l'W, l'WNW, voir NW et par houle de SW à WSW, voire W, constitue une Destination prisée mais plus que sélective ! Programme essentiellement Vagues ou Freestyle - Vagues ; Jumps et Surfs seront à l'honneur, des plus radicaux.

Un très très gros Potentiel Vent et Taille de Houle ! Les Vagues peuvent caracoler très très haut, sur des longueurs impressionnantes, offrir plusieurs Bowls sur la même section de la série.

Imposante Période, Supérieure aux Spots connus, grande Célérité des vagues en eau profonde et devant une large pointe rocheuse et découpée. Distance entre deux crêtes : hors norme Méditerranée. C'est la Mer du Large qui déboule, qui oblique, qui diffracte sur des fonds conséquents !

 

ULMETU_

Surfs interminables sur la robe et le glacis de pentes magnifiques ! Ce sont les Ecrins d'ULMETU 

 

PHÉNOMÈNES DANGEREUX 

 

Tourbillons violents de vents lors des forts coups de tabac à Tempêtes de NW, surtout. On observe, à l'instar des grands Caps des sortes de révolins dus au profil des côtes avoisinantes, aux " Dépressions aérologiques " se créant sous le vent des reliefs et des hauts tombants.

Forts courants latéraux et mise à l'eau /  retour  des plus délicats les jours de gros ; à tester et à s'approprier ; nous ne faisons pas dans la recette cuisine...

Grosses Vagues, extrêmement massives, déferlement du Type " Surging Breaker ", rouleau énorme, mais possibilité de s'échapper par esquives  Droite / Gauche ... Ne pas se louper, cela ne pardonnera pas !

En cas de casse, c'est la dérive sous le vent et le repli, après 1h30 de nage sous le vent, vers une autre baie ! Ne pas lâcher sa board.

Enfin, zone opérationnelle qui se trouve très loin du bord ! Rare occasion de regagner le point de départ, il faut le savoir !

 

SPOT OPÉRATIONNEL 

?

 

Par IN & OUTS et Entrée de Surf sur le Bord sortant, par Reprise de vague conseillée  ; en effet, si le Rider négocie à partir du Large, il aura tendance à charger par trop l'Inside ( Bâbord ) et de là, se retrouver vite devant la pointe : pas bien ! - Configuration par vent d'W )  D'autre part, en sortie de Surf, sur le Bord sortant, le Rider peut opter pour le Saut. 

 

STREMU_PUMONTI_

 

PRÉCAUTIONS ELEMENTAIRES / VITALES 

 

S'être bien hydraté et nourri en amont de la Session ; 

Solo, Raid, Session  à minima avec une personne au sol + Lien Mobile ; 

Se vêtir chaudement, même en été ; 

Gréer du Matos Béton plutôt que d'alléger : c'est un conseil d'ami !

Board de Vagues et +++ encore :  Multifins - Quads / Thrusters - ne pas descendre sur Twinzer ou Single.

Jacket et Casque, à notre sens, obligatoire ; tant pis pour le " Look Coco "

Maîtriser parfaitement les lieux au vent et sous le vent, les réchappes possibles, avoir ses repères à la côte ;  bien distinguer les zones interdites au large et aux rivages.

En cas de casse de gréement, on  se focalise sur sa board ; mais amener un long tendeur pour plier son matos et tenter de le ramener ; c'est juste une possibilité.

Ne pas se tromper de zone d'attérissage, surtout par gros temps, enfouissement  possible dans les algues  ou incrustation durable dans les failles et le roc ! 

Pour se Toiler ;  là est toute la difficulté ! Nous avons opté pour 0.3 à 0.5 M2 en plus pour les tendances majoritaires aux Conditions Side On Shore ! Si le Vent passe bien Side, on renégocie la taille à la baisse, ou alors on choisit un type de mât - plus nerveux -, l'option de la voile avec +++ de Power, enfin, c'est vous qui voyez.

§

A SUIVRE  

" BARNABE " pour CORSICA...GO56

 

 

 

mercredi 25 mai 2016

MAGIE DU TOURNANT ! ...

 

DE_L_AMBIANCE_VERS_ECUEIL__1__001

 

La mer est au fort coup de vent, qui  s'offre et se rend. L'immensité convoie les imposants charrois  du large, tant de dômes liquides qui croisent leur route, à l'infini ; la magie du Tournant opère et compose ! Alchimies des éléments, inconnues d'une Île à part.

Près des écueils, tout n'est que rayonnantes diaprures, longues écharpes marines, eaux révulsées, incessantes mouvances, insaisissables luminances et  fugaces radiances qui vont au gré des nues et du soleil composer une fresque céleste. Une onde redoutable déferle. Son écho roule et gronde, qui s'étire et délire ; ocelles et moires animent le chant de la solitude en bruissant.

Le téléobjectif,  laissé sur le rivage,  puise dans ses ressources numériques. Mais rien ne saurait outrepasser les féeries que la vue délivre, humblement, au nom de celui qui sait et qui voit, droit dans l'astre de vie  irradiant, au zénith de midi ... Trois dimensions ne suffisent plus à circonscrire les fabuleux antres des vents du bout de la terre.

Sur l'horizon : des murs, des remparts d'eau flottent, vacillent puis, s'écroulent ; mirages, ivresses des profondeurs ! Mes appuis de terrien s'en étonnent encore ; si loin de la côte, les fonds, les courants, la hauteur des lames surprennent ! tout va et change si vite. Il me faut décrypter un langage sans paroles, au-delà des signes. C'est le domaine  de la perception intuitive, de l'information codée qui commande et préside aux gestes justes, que l'on ose, ne sachant que faire d'autre. Cest comme le jeu du Je à Soi, qui doute, hésite, avant que de subir la sentence, l'immédiate sanction. Il n'y a pas d'autre alternative, c'est ainsi ...

Monologue, obsession, pensée, révolte ! Mais pourquoi suis-je ici, en suis-je là, si ce n'est pour relater ? Le Silence est d'encre, qui absorbe et s'imprègne de tout, jusqu'aux tréfonds du cri que l'on vide de son sens,  dès la chute, jusqu'au bout de son sang ... et cet accroc à l'harmonie qui m'étreint, qui fabule la mort, parvenu au terme du rouleau miséricordieux ... Encore une autre petite mort, vaine et  solitaire !  

De temps à autre survient le vol d'un oiseau ; sa trille lointaine rassure comme elle distance de soi, de rien ; curiosité ou vague rencontre que les violentes bourrasques hasardent au coeur d'un univers de dunes égarées dans leur moutonnement perpétuel, que parfait le grand dénuement  des étoiles !

Mais où es-tu, petit Prince ? Reviens, rassure-moi, " dessine - moi un mouton  " !   Qu'importe, ici, il convient d'oublier pour tisser d'autres liens. Les cinq sens  s'en chargent et ne négligent rien. Dans ce monde empreint d'incertitude, où l'inhabituel et l'austérité ouvragent ensemble un dédale, un labyrinthe unique à ciels ouverts, je vais, comme toutes les fois, depuis toujours, un peu plus loin dans la mer, un peu plus près du ciel, méditer sur le cours tangent  des-illusions, si loin des ombres de " bonne volonté " qui par trop ne savent que raisonner, jusqu'à la déraison de la froidure, des extrêmes chaleurs de la béatitude

MARIN - Pensée en Mer  -

2 ème Ecriture le 78-58-6052 

3 ème Ecriture et en cours, pour les mots et les maux 

DE_L_AMBIANCE_VERS_ECUEIL__2_

DUCK JIBE DANS LA VAGUE !...

JIBE_REPRISE_DE_VAGUE_II_

Bord Départ, Reprise sur Vague pour un Jibe  / _ Planning et poursuite du Surf en Switch Stance pour " LA BARRIGA " 

 

POURQUOI 

?

 

Dans les vagues, afin d'amorcer son Surf, le rider doit maîtriser JIBE mais surtout DUCK JIBE, sans jamais quitter le Planning et, plus encore, en gardant les pieds dans les Straps. C'est un impératif, car à très grande vitesse, la surface de l'eau ne garantit pas un glacis irréprochable, d'une part _  responsable de fréquent Wipe Out ( Chute par décrochage ou déséquilibre )  _ et, d'autre part, cela permet une prise de carres sans concession aucune, des appuis d'une redoutable efficacité.

Mais allons encore plus loin dans l'étude et l'analyse de cette mise en action, dans le vaste domaine du Wave Sailing, de la conduite dans les vagues...

Nous avons à plusieurs reprises évoqué ces fameux et très anciens IN & OUTS, ces aller et retour dans les vagues, explorant et exploitant à fond le Line Up,  - le Domaine qu'occupent toutes les vagues -

C'est là que JIBE ET DUCK  JIBE au Planning vont prendre toute leur vraie mesure, leur efficacité redoutable, surtout le DUCK

COMMENT 

Exemple du Rider, Tribord Amure, qui sort face au Line Up, - Vent Side On Shore / Vagues  - 

 

Considérons le bord sortant, vers le large, alors que se dessinent devant vous les lignes de vagues de la série. Le rider peut sur l'onde amorcer sa Transition et ainsi renter dans le Surf, en Switch mais voile déjà Duckée, sous la bonne Amure Bâbord.

De là, il remonte vers la Section qui se lève ou offre déjà un Bowl ! C'est donc à  Contre-Bowl qu'il réalise son virage en envoyant, puis en relançant, parvenant à la Fausse - Panne, le temps de Jiber et de reprendre le cours de son Bord sortant.

Suivant les conditions, il peut ainsi réaliser l'enchaînement 2 voir trois fois et s'il décide de replacer ses pieds de l'autre côté, c'est le Surf Front Side qui s'offre alors à lui ... Tout va dépendre des spécifiâtes du Line Up et surtout du projet, de l'intention du Rider.

Notons qu'à ce Niveau, les Freestylers en Switch, saurons comment exploiter avec plus de virtuosité le contexte, sur la base de ces deux entrées en matière.

CONDITIONS 

Vent Side On Shore voir On Shore ! Plus coulé, fluide et progressif que par Conditions Side pur ! 

Matos de Vague, Volume ou alors un bon 6 / 7 Beaufort établi ; 

Vagues progressivement formées et de + en + hautes, suivant l'aisance  / Maîtrise. La Sortie du Move est au Planning, sans perte de Vitesse, avec possibilité de repositionner ses pieds dans les Straps, sous la nouvelle amure ou alors de Surfer à Contre - Bowl

!

 

DUCK_DANS_LA_VAGUE__II__1_

 

NB / 

Nous verrons aussi les Principes qui régissent Duck et Jibe dans la vague, afin de garder le Planning, voir même d'accélerer, rendant les Transitions et le Style magnifiques, afin de sortir du lot. Sur ce Cliché, Rider Bâbord Amure, Duck, parvient en Switch, rejoint une Section 100 % On Shore, ( c'est le But ), et, Relance au Surf en tapant la lèvre ! Enchaînement du plus bel effet, d'une très grande fluidité ... C'est donc : 

 

 A SUIVRE 

Sur le Bord du Surf, du Retour vers le Rivage, dans les Vagues, Bâbord Amure en Exemple