Corsica...Go56

CARTE POLLUTIONS ATMOSPHERIQUES MONDIALES !

RECORDS_TEMP_EUROPE_2019

 

Des émissions des GES aux records de températures : canicules : même front, vers des extrêmes inédits  ! Après l'Alaska, la Taïga, les Canaries, la Californie, la forêt Amazonniène aujourd'hui s'embrase 

? ? ?

L'air, l'eau, les glaces, virent au Rouge

 

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/pollution-de-l-eau-l-alerte-de-la-banque-mondiale-20190820

 

https://www.cnews.fr/monde/2019-08-22/une-carte-mondiale-de-la-pollution-atmospherique-publiee-par-greenpeace-871583 

 

Posté par marin56 à 01:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


DIVORCE TERRE / SOLEIL !...

 

DE L'ÎLE DE CORSE

 

Il est  d'ores et déjà nettement consommé, validé, officialisé en marche vers le chaos !  Avec des températures  qui s'affolent le jour, un Indice  Humidex  caracolant sans fin dans la zone et la limite  Orange ; la Terre  confirme : elle suffoque et  n'est pas  prête de connaître de répit, de cesser de délirer, de déclencher  d'amples convulsions...

Bordure anticyclonique, hautes pressions, marais barométriques sans  relief atmosphérique susceptible de brasser la mélasse aérienne et au sol, blocage Météo, indice NOA nul et désormais  non-avenu  nous distancent  pour un temps de l'automne, - qu'il fût météorologique -.

L'Europe s'installe dans la durée d'un été plus que Indien : voici donc   la cinquième saison, une sorte de période hybride où tous  les gaz  à effets de serres de l'été, des migrations saisonnières, des  incendies, des  croisières  et des rejets gigantesques effectués dans l'atmosphère infectent la chape d'air que nous avons au-dessus de nos têtes de gaulois ravis. Une chape qui tournicote et s'ente aux cellules orageuses des fronts poussifs et disséminés, auto-effondrés des catastrophes locales... Semonces  ! 

Une fin de mois  d'Août plus que  polluée, de plus en plus chaude et moite, des températures caniculaires le jour mais suffisamment amoindries pour que le parfaitement   éduqué et con-formé  confine aux pics de chaleur, uniquement ! Nuances satisfaisant aux objectifs et aux exigences des con-servateurs  de service et bien en marche aux commandes  de la dérive civilisationnelle planifiée !

_ " On maintient le cap " , entend-on de loin, depuis les hémicycles réfrigérés.

Une période d'orages conséquents risquant de minimiser les effets d'un sur-ensoleillement diurne  tragique et brûlant, sur zones concernées, sans généralisations escomptées de la baisse globale des températures. Dans les maisons, la température persiste et ne signe pas moins de 30 ° C, nuit comprise, une aberration. 

En comparaison avec les décennies d'avant la bascule dans le 3 ème millénaire, nous sommes à +  5 / 6 ° de moyennes  de températures au-dessus des normales, avec des pics fréquents  à + 7 / 8, voire 10 ° C ! Ainsi de nos observations régulières et systématiques  sur triple thermomètres, aux mêmes lieux et heures placés et lus dans la durée, depuis bientôt 3 mois ... N'en déplaise aux référents géodésiques reconnus.

Terminé le temps lorsqu'à l'approche de septembre, malgré quelques îlots de chaleurs, le thermomètre,  enfin, se détachait  des morsures aoûtiennes occasionnelles. Quant aux villes, leurs conceptions plus qu'obsolètes exacerbent le mercure et baignent dans les moiteurs aggravées. Les villages de l'intérieur de-meurent perplexes, sidérés de chaleurs paradoxales, anachroniques.

Ainsi va la modernité, divorçant d'avec la Terre et le Soleil ; le bilan est lourd et humide ... Le dieu HUMIDEX  brandit le jour un redoutable courroux  et se rappelle à la nuit surchauffée des pierres de taille !

Car il fait aussi chaud en bord de mer qu'en montagne, vers 1500 mètres et, au-delà, très certainement ; horizons opaques et bouchés, dès l'aube, s'aggravant au couchant : merci à la modernité ! 

 

CORSICA...GO56

AUTOUR DU SOLEIL ! ...

 

 

LE_PETIT_PRINCE_

 Dessin : A de St-Exupery

 

 

Les jours déclinent. La lumière peu à peu nous quitte. Notre vaisseau
s'incline en se rapprochant de l'étoile vitale ; révérence au dieu cosmique !
Tu portes à la fin de l'été ce fardeau de durer que
le temps dépose sur tes épaules, en toi, un peu plus lourd et si léger à la fois.
La rive s'esseule, s'ouvre au large. On dira qu'elle souffle dans le balancement
apaisant des brises de mer et de terre. Une année s'en va. De quoi
la suivante sera-t-elle faite, pris que nous sommes  dans le tourbillon des modernités fracassantes ?
Révolution que chaque jour et Planète Bleue offrent pourtant au soleil.
Ainsi de l'horloge mystique, de la mécanique céleste
dont tu nais et demeure, de passage, au diapason des saisons, des lunaisons...
Équinoxes et solstices défilent en soulignant profondément les révélations de l'azur
les ors du couchant et du levant.
Tu auras été comme le fruit à l'arbre du verger ; guises de promesses inextinguibles ;
Puisses-tu en emporter les sucs spirituels, ces éclats de co-naissance
aux mondes multiples que tu auras sans fin tenté d'épargner, de chérir ?
Il est des accords que la diversité et la différence composent,
tels les mystères de la musique, de l'esquisse, d'une prière,
à l'intime et à l'instantanée de l'émotion ; douce ivreté !
Retranscris-en les rivages, le langage et le penser intarissables
qui fluent vers la mer de la tranquillité.
Depuis ces vires de hautes lices,  d'une île jadis si belle,  tourné vers l'horizon
sans frontières des mers et des océans, sois et deviens ! 
Tu sais lire encore dans les ciels les signes ancestraux, les oracles antiques.
Ils te sont repères sur la voie saine des grands migrateurs.
N'auras -tu jamais vu ou imaginé ici-bas les quarante trois couchers de soleil
qui tant émerveillèrent un jour, une éternité, le petit Prince

?

- MARIN -

Posté par marin56 à 08:06:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

WINDSURF PEDA ! ...

 

 

ENCHA_NEMENT_VAGUES__01_

 

Il nous manque le Final, à savoir, après l'empannage de la voile, le Bottom et le Roller Back Surf  Bâbord ; nous  ferons tout pour l'obtenir... Stay Tuned Beach Boys, sur le même Spot, dans la Baston. Rider "  Old Wave Attitude "  ou " CPP "

!

 

UNE SITUATION  TYPE  OU DE RÉFÉRENCE VAGUES

 

Vous ne trouverez certainement pas ce type de Programme Spécifique Vague dans les revues, les mensuels ! Et pour causes ... Les situations de référence VAGUES se conçoivent avec les années, une solide base  didactique et un sens Pédagogique  aiguisé ... Rendons à César ce qui lui  appartient ! Des décennies de formations Staps ne s'oublient pas mais mûrissent. Soit

NOS 

OBJECTIFS 

 

Gagner en aisance dans les vagues par le jeu  de la Lecture, du Timing, de l'Enchaînement d'Actions Complexes, de l'opportunité  des Réponses du Waverider face aux exigences du milieu et des conditions...

HYPOTHÈSES

De là, sur les deux amures, miser dans le travail de ces gammes gestuelles, tout en glisse, afin de se familiariser avec les vagues, monter en puissance : fluidité, - Grosses Conditions - et, d'autre part, tenter de reproduire  de telles  situations quelles que soient le type de mer :  houle, eau plate, petites et moyennes  conditions ! 

MATOS

VAGUES EXCLUSIVEMENT 

S'adapter si vents light, avec un flotteur + volumineux et une voile  puissante.

ÉVOLUTION 

Même si le vent est light, il convient de miser sur les apports  d'énergie de la vague, de l'onde de houle, la vitesse initiale, soit : rester à l'intime de la pente.

CONDITIONS 

Vents modérés à assez fort, Side à Side Shore, vagues si possible, à minima, avec pentes bien dessinées. On montera le niveau ultérieurement.

ACQUIS / MAÎTRISE 

Jibe Into - Planning, - Minimum -,  mais Duck Jibe Into Planning  souhaité pour la vitesse et le rythme d'exécution, l'entrée  dans le Move, l'Enchaînement ...

Naviguer Switch Stance sur les 2 amures Bâbord et Tribord.

 

TÂCHES OU MODALITÉS D'ACTIONS

 

Au Take Off, dès la descente dans la pente, jiber ou balancer votre Duck Jibe ; 

Rester dans la pente, ne pas se livrer à une grande courbe,  trop loin de la section ; 

Venir frapper la lèvre en fausse panne et switch stance ; 

RELANCER  FAUSSE PANNE 

Remonter sur la vague et 

De là, si la relance passe, parfaitement renvoyée, repartir  en enpannant à nouveau la voile ; 

Et aller rechercher, dans un nouveau Bottom Turn  Back Side,  l'épaule ou le bowl  afin d'y caler un Back Surf, - aerial ou  pas  - !  

RÉPÉTER

SUR LES 2 AMURES 

 

A OBSERVER ET SOIGNER 

Fluidité des Moves dans l' enchaînement ; 

Bien lire l'évolution de la vague, temporiser si nécessaire ou accélérer ; 

Tenter d'exploiter toujours la partie propulsive de l'onde, de la vague ou, entretenir sa vitesse iniale si eau plate ...

 

- MARIN - 

CORSICA...GO56

 

 

 

 

TIWAYO MUSIK !...

 

 

the_gypsy_soul_of_tiwayo_0602567548799_0

 

Le langage de l'émotion ne connaît point de frontières ; ainsi de la Musqiue

 https://www.weculte.com/portraitdujour/musique-tiwayo-la-soul-music-dans-la-peau/

 

!

Posté par marin56 à 12:29:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


LA ROUE TOURNE !...

 

RESTAURATION_BOBINE_

Sois de ce bar à vin. Partages-y  le pain quotidien ... Qu'en cet instant naufragent les maux des mauvais alcools. Entends-tu  l'appel de la Mer

***

 

 

 

TOURNE LA ROUE


Sur la terre   tourne la roue
Ne t'en retourne pas
En mer  garde pour unique reflet
ces nouveaux horizons
que  les vents t'ouvrent
au firmament viride des origines


Cingle     marin
abreuve ta folie
appareille et que l'infini te retienne
comme une promesse
l'espoir
ton Eau-Delà
allégorique


Point de marée humaine
qui heurte l'étant
mais le vacillement équinoxial des eaux
que la triade Séléné Artémis Hécate
commandent
aux guises sidérales
depuis la nuit du temps


Il est des songes Höelderlin
qui ne trompent guère
Novalis en  était  déjà
à l'aube de la céleste romance
Sois de leurs embruns
participe du tout
au prix de la vacuité
que tu nommes
Sagesse

!

- MARIN - 

Eau-Delà 

 

PAIN_ET_VIN__

 Restauration d'une vieille bobine industrielle ; elle servit de plan de découpe des trophées de chasse, abandonnée dans le maquis. Des heures sans compter à extraire du bois, au soleil mordant des canicules, le sang versé des abbats et des pauvres bêtes ! Ôter l'odeur de la mort que le bois, malgré lui, retint durant de années. On aura tenté de lui redonner les couleurs du miellat du maquis, les ors du miel et de l'automne, la blondeur orangée  des bois Laricciu. On y déguste désormais le pain artisanal, le vin vendangé à la main, le fromage de brebis. A cette table, tu t'assoies et  tu oublies toutes venaisons, hautes et basses,  pour toujours

!

LE_BAR_A_VIN_

CORSE OUTSIDE WINDSURF SPOTS !...

 

 

LES_FONDS__FONT_LE_SPOT_

 

 

GO-PRO COLLECTOR

Hero  1

 

vous livre l'intimité d'une vaste zone de vagues ; ce jour,  de petites conditions Side On Shore, ( 1.50 m ) de vagues dans les meilleurs sets du Line Up ! Nous reviendrons sur le sujet, avec Hauteur de Mât et GO-PRO +++  CAMERA du bord...

Ailleurs, sur les Spots bondés, encombrés, lacérés de lignes et de big fins, les vagues ne rentrent pas ou viennent seulement achever une course poussive, déformée, livrée aux turbulences de toutes les boards décidées à en découdre avec le voisin de bordées : clapot  incessant ! 

Questions de choix ! " Encore et encore, d'accord,  d'accord " 

Des secs, certes, dont on finit, avec une rigoureuse  assiduité, par intégrer en gardant les positions, la localisation  profondément ancrées dans la mémoire du rivage.

Une sorte de lecture qui vire au décryptage de la forme d'un swell épais, puissant, très rapide, parfois parfaitement placé. Sauts et Surf se déclinent à l'envi, sur des tremplins qui peuvent satelliser ...

 

TREMPLIN_SAUT__

 

Bien prendre ses horaires de marées et les hauteurs d'eau ; observer la pression atmosphérique, l'état de la mer qui en découle, le ressac du bord et ce que les vagues retirent d'eau afin d'évaluer d'emblée ce qu'il vous attend une fois vers l'OUTSIDE REEF  ! 

O  ' OOKKKK     

?

GO_PRO_PIERREAU_01_5

AGRANDIR 

Enfin, Windsurfers insulaires, à vous de choisir entre le périphérique et le Windsurf sauvage  à pratiquer  sur des dizaines de terrains d'aventures comme celui-ci.

A son vent, un autre spot majeur, placé : " I SCODI NERI " ; 

Plus vers l'Ouest, encore un dédale de vagues : point break fabuleux ! 

Sous le vent, une Pointe,  " Punta MAIORI " qui lèvent les plus grosses vagues  du Grand Sud les jours de BASTON et de houles croisées ( COMBO SW / NW )

Des spots secondaires de repli, le cas échéant, lorsque la houle ne passe pas bien, on y trouve de petites perles à travailler, à enrouler, seul  avec elles

A SUIVRE

 

RIDER "   SOLOFOU  "

Pour 

CORSICA...GO56

CONDITION ANIMALE / STOP SOUFFRANCES ...

 

orang_outang_5

 

Matthieu RICARD 

" La souffrance d'un animal est plus importante que le goût d'un aliment " ...

En rester là : comme un euphémisme

 

 

C'est dans un contexte délétère, attardé,  dépourvu de LOI CADRE en matière de CONDITION ANIMALE que les animaux  vivent et traversent  une véritable souffrance, des atrocités commises par les humains. Le temps, les modes  qui vont et  qui passent exacerbant les mentalités et des  comportements d'une cruauté inimaginable

Une situation quotidienne qui  témoigne sans fin  d'une justice à  " géométrie variable " ; rendue selon, avec les circonstances atténuantes de circonstances, les lenteurs, les peines dérisoires...! 

Notons le déficit de structures publiques capables d'intégrer et de penser la souffrance animale. Quant aux fourrières : elles fleurissent et excellent dans l'euthanasie ...

En outre, relevons  un déficit patent  d'éducation  et d'information relatives à la  condition animale, dès le plus jeune âge. Aucune campagne, si ce n'est celles que mènent le milieu associatif qui tente de réparer les  carences d'un état indifférent  aux sorts  que la société réservent sciemment aux  animaux, en les exploitant sans freins.

Pour ce qui  concerne les commerces des viandes et la souffrance animale, les  rituels confessionnels liés  à l'abattage, on observe une détestable complaisance  doublée d'un laisser-faire révoltant.

Des Ministres, des hauts fonctionnarisés  en charge de la condition animale, aficionados en surcroît, adoubent à l'envi, - selon les temps forts de l'année et la tradition atavique -,  la Tauromachie, les écoles de jeunes Toreros qui,  sur le sol français, s'exerçant à tuer, en maltraitant, en transperçant  des vaux  ! Entre jeux et paris sur les animaux, les occasions se multiplient, pourvu que l'animal souffre...

Mais au-delà, les abandons, les crimes perpétrés contre les chiens, les chats, les renards, les oiseaux dont on autorise les massacres à grandes échelles via des  remises financières  sur le permis de tuer,  N'oublions pas les  conditions ignobles de  transport de la viande bovine-ovine- vers l'étranger, -  au nom du réchauffement climatique -, les tueries violentes et  incontrôlées menées par les grands abatteurs dans les abattoirs sordides, indignes de l'homme et de son époque.

Les pétitions nous arrivent par milliers, relatant des faits inconcevables qui n'interpellent nullement les députés aux affaires en marche juteuses ... La France, dernier élève, justement, du traitement de la condition animale en Europe.

Des cirques animaliers toujours en vogue aux delphinariums, de l'expérimentation animale aux traitements  infligés aux êtres de laboratoires, lors des travaux  de recherche non encadrés et barbares, des fermes industrielles entassant  des milliers d'animaux  stressés, gavés dans leurs boxes immondes, le cou rivé, pour faire de la barbaque : 

oui, la FRANCE se fourvoie dans ces rapports ignominieux à la nature et à la vie, à découvert, dans l'irrespect de la Vie. Et pour preuve, la Trahison  des Gens-En-Marche

 

https://www.europe1.fr/societe/chasse-pourquoi-les-demandes-de-permis-explosent-en-france-3914417

Le commerce des animaux, les grandes surfaces animalières, les ventes en lignes caracolent  au zénith des chiffres d'affaires, à la vie, à la mort, le compte n'y est plus ; la nature se meurt, orpheline de ses animaux que l'on massacre selon la force et la pugnacité ataviques des traditions, un appétit vorace de venaisons.

Il n'existe aucune structure gouvernementale propre et spécifique susceptible de se pencher  sur le bien-être animal. Les communes s'en accommodent. Si les associations venaient à manquer, à fermer, nous vivrions alors un véritable désastre animalier, un enfer de douleurs.

Quand cette situation cessera-t-elle ? Pourrions-nous voir enfin l'état  se réveiller et  accorder  au règne animal, aux milieux qui l'abritent, toute l'attention et les contrôles qui s'imposent, justement via les communes, dans un grand projet de société animalière et humaine ? 

Est-on en droit d'exiger que la Condition Animale ne  pèse plus sur les  consciences en termes d'affliction et de mal-être permanent. Devons-nous  subir le  tragique spectacle de l'abandon des animaux par milliers le long des  routes des vacances comme on jette des déchets par la portière de la voiture ? 

Est-il sain de traverser pareils sorts dans l'indifférence et le mépris de l'animal ? 

Il est impérieux de mûrir, de méditer ces pensers qui habitent et hantent des milliers de personnes outrées, concernées de près, investies et engagées au niveau du secteur associatif.

Il est de grandes lignes à tracer, en présence des vétérinaires, des élus locaux, des responsables politiques régionaux et, bien  entendu, de l'exécutif, des représentants du monde associatif, des biologistes, des éthologues.

L'état devant  être à la fois incitateur et garant des moyens à mobiliser, des objectifs à atteindre le plus rapidement possible. Chaque commune, groupement de communes se doit de refléter des faits et des actes  concertés, interdépendants, complémentaires visant à redonner à la condition animale toute la place qu'elle mérite et qui est la sienne ! 

L'éducation, en parallèle, doit jouer un très grand rôle à ce sujet. Le législateur  est sommé de proposer une vaste loi cadre sur le sujet  de la condition animale et, l'état, de se doter d'un secrétariat d'Etat à la condition animale

Dans le cas contraire, nous desservons l'intérêt collectif détruisant peu à peu un cadre de vie essentiel que les rigueurs du temps menacent grandement.

Un monde sans animaux, c'est un peu comme un monde sans racines, le ciel enténébré, dépourvu d'horizons

!

IL FAUT FAIRE  QUELQUE CHOSE DE GRAND POUR LES ANIMAUX ET ARRÊTER CES MASSACRES

CETTE SOUFFRANCE  INSUPPORTABLE DE TOUS LES INSTANTS 

QUI LES FRAPPE DE PLEIN FOUET

 

- CORSICA...GO56 - 

IL EST LIBRE ! ...

 

Johnny_Clegg_en_1990_J_appartiens_a_l_Afrique_entierement

 

" J'appartiens à l'Afrique entièrement  "  

 

1990  / Johnny CLEGG / Le Zoulou Blanc

 

https://www.parismatch.com/Culture/Musique/Johnny-Clegg-Interview-1990-1637713 

 

TEXTE SIBYLLIN POUR UN ÊTRE HABITE 

 

 

Il nous a quittés, laissant ici bas  ce fardeau de durer, si lourd à porter, à emmener. Mais du chant, de la voix, du Message Retrouvé, des mots passant entre les étoiles, les Géménides, les Pléiades, les cieux  hiémaux d'Orion,   qui perdurent, qui manqueraient à  l'appel de la paix ?... 

Il est certainement parti. Volée de signes palpitants, qui résonnent et  qui se font  l'écho de l'éternité. On ne  rompt pas à l'histoire de l'être  participant ainsi  sur Terre aux nobles  desseins de l'Univers, pour enclore  ce voyage, à jamais, six pieds sous terre !

Il est d'autres lendemains :   ailleurs, au-delà. Probables et  tangibles retours  que  soufflent les vents porteurs de la délivrance ! Perpétuelle migration que le chant et la musique interpellent, hèlent  au-delà des maux, de la forfaiture, de l'arbitraire, de l'obscurantisme.

Il demeure comme  il s'ente,  insaisissable,  au champ des  étoiles  sans nombre. Voix que le geste élance comme une gerbe d'accords multicolores, en   fleurissant sur les rives des mondes vrais...

Il emplit d'espérances les océans du vide,  fédère la peine et la tristesse en les lançant au visage de la fin, sans décours possible,  oui, de la faim des temps...

  Mais dès ce soir, sitôt en allé,  qu'il  entonne dans la nuit des rêves de coeur, le plus beau des choeurs ;  libre, comme affranchi de l'innomable Traite.

Qu'il s'en  retourne du long chemin de la liberté et, témoigne, encore et encore, comme vagues  et l'amer 

!

 

- MARIN - 

Posté par marin56 à 09:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

SURF LA VIDEO DE L'ANNEE 2019 ...!

NATHAN FLORENCE AU SOMMET

 

 

NATHAN_FLORENCE_TEAHUPOO_

 

Nous plaçons cette Vidéo  au hit-parade des clips consacrés aux Pratiques Extrêmes de l'année 2019, pour la discipline SURF

NB 

Nous aurions enlevé deux séquences, totalement inopportunes : 

Le bovin partant à abattoir d'une part et, un peu plus loin, le congre ou la grosse anguille capturée en bord de plage dans un sachet plastique, provoquant l'hilarité générale !

MAIS 

Accordons à ce court - métrage tous les satisfecit qu'il mérite, au regard de la qualité et du choix des images, du montage, des apports de vues autres que le Surf, les ralentis  et la définition remarquable de l'image

4 K UHD

 

NATHAN_FLORENCE_BIG_SURF_

Des séquences  choisies sur le volet : 

Late Take Off 

Grab Surf

Big Surf

Barrel

Roller

Engagement, cran, technique, style, prise de risque,  maîtrise sont de mise et  transparaissent amplement.

Pour couronner le tout, voici le témoignage parfaitement rendu d'une glisse éthérée, où l'eau de la mer  à la fois douce et si rude, porte le Surfer aux portes du rêve, au coeur de l'antre cristallin  abritant le chant général de l'Océan qui palpite et qui souffle.

Merveilleuses images servant  à n'en point douter le devenir de la planète, tant par la beauté des paysages marins  que le Surf et les pratiques extrêmes véhiculent, - s'il évolue dans le stricte respect de la Nature  et des hommes-,mais aussi l'infinie pureté  que les sculptures  fluides  et éphémères de l'eau révèlent à nos yeux.

Nathan FLORENCE  se place au plus profond de la vague puis émerge, semble revenir  d'un autre monde, des mers parallèles, des océans elliptyques, de la vie, tout simplement !

Une vie oscillant  sur le fil ténu du hasard, de la chance, de quelque révélation qu'il  eût valu ne point manquer, ici-bas, sur Terre.

Que le retour  sur le plancher des vaches doit être  difficile... On ne revient pas tout à fait le même après avoir vécu  de telles aventures, pareils échanges et dialogues avec  " l'éternité en allée "  

!

CORSICA...GO56

Elle est retrouvée.
Quoi ? – L’Eternité.
C’est la mer allée
Avec le soleil.

Arthur RIMBAUD

Derniers Vers

 

 

Posté par marin56 à 01:22:56 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,