Corsica...Go56

23.09.14

100 % RENOUVELABLES @ CLIMAT.PLANET !...

 

Rio-Tinto-mars-2012-015

Fonte des glaciers inexorable, fonte des  Pôles irréversible, des modélisations catastrophiques d'ici à 2050, en Afrique, plusieurs étés à + 50 °c  et  sous abi, en certains lieux ! Un retard et un décalage de la lutte contre le réchauffement climatique que l'ampleur actuelle des facteurs aggrave de jour en jour ... Toutes les Priorités vont au Climat, nous devons orienter l'avenir de la Planète autour d 'un pôle majeur et central : l'Environnement et les Villes 

***

 

LE LIEN

 

( https://secure.avaaz.org/fr/climate LE LIEN _march_reportback/?bcpzuab&v=46389 )

 

LE LIEN II

 ( http://lyonmun.org/ LE LIEN IIlutter-contre-le-rechauffement-climatique-terrain-daction-privilegie-pour-les-acteurs-transnationaux/ )

 

 

350.org

 

 

Le Mouvement Citoyen en ligne et d'autres organisations se sont de par le Monde mobilisés en faveur de la Défense et de la Protection  du Climat. Outre le fait que cette démonstration ait été une réussite, - nombre de participants, étendue de la manifestation, diversité des projets initiés, rencontres avec les Chefs d'États, nous évoluons désormais au-delà de la prise de conscience, des constats et des bilans, des prospectives climatiques.

IL Y A URGENCES, LA SITUATION EST TRÈS GRAVE

 

La Communauté Internationale et les États qui la composent, les Pays en Voie de Développement aidés et soutenus par leurs aînés se doivent d'agir vite, de frapper fort, d'étendre toutes les Stratégies visant à préserver nos Biens les plus précieux : à savoir 

L' ATMOSPHÈRE ET LES OCÉANS

Sans un changement radical et sans appel de cap, la Civilisation court à sa perte, c'est le déclin et la catastrophe qui se profilent à court terme, progressif, exponentiel et irréversible.

IL EST ENCORE TEMPS

 

 __ De procéder au dépassement de l'Energie Fossile par substitution progressive  avec des Énergies propres et renouvelables ;

 _ De changer les formes et les pratiques actuelles de l'exploitation des Mers et des Océans en revenant à des sphères artisanales et contrôlées de prélèvemment et de pêche ;

_ D'évincer les programmes tentaculaires et infectieux  qui entretiennent la mono-culture et toute forme d'exploitation agricole utilisant en masse les Engrais Chimiques ;

_ De dessiner les contours d'une Société où le Temps ne soit plus assujetti aux impératifs draconiens et dévastateurs de la Surproduction : pour cela, les échanges seraient revus à l'aune des procédés de transports écologiques, notamment propres et regroupés ; en quelque sorte, ralentir les cadences de cet algorytme infernal qu'incarne  Production / Consommation intronisant la démesure et le rejet des principes de sobriété qui concordent avec le phénomène démographique majeur ...

_ De pousser les Gouvernants à accorder aux traitements diversifiés de tous les déchets une part grandissante et proportionnelle du PIB, axée notamment sur le recyclage et l'amoindrissement de l'incinération ou tout autres procédés du type enfouissement !

SUR LE PLAN INDIVIDUEL 

 

Bien sûr, il y a toute une batterie de gestes simples et de comportements citoyens qui feront de chacun et chacune d'entre nous les acteurs principaux du changement ; tout est possible dès lors que nous nourrissons l'espoir de redonner à la Planète Bleue, à notre vaisseau splendide les ailes de la beauté et de la souveraineté !

En voici quelques-uns, parmi tant d'autres 

Ne pas rouler vite, faire des concours de consommation au 100 Kms, maintenir l'hiver  18 ° C dans les habitations ; l'été, éviter la Clim, il existe tant de procédés gratuits pour maintenir une habitation plus fraîche.

Gérer vos déchets en ne  brûlant aucune substance toxiques ; aux aérosols, préférer le produit classique n'interférant pas avec l'air ; ne rien rejeter dans la nature, en mer ; nettoyer autant que faire se peut, en chemin, la nature !

N'utilisez aucun engrais chimiques, car tout retourne dans les eaux, à la mer ! Enfin, il vaut mieux partir avant, rouler doucement pour la vie, d'une part, et, d'autre part la qualité de l'air, regrouper les raisons de ses déplacements, tout faire  afin de consommer le moins possible de sources d'énergies polluantes.

MARIN

A SUIVRE  ET DIFFUSER TOUS LES MESSAGES AUX TECHNOCRATES

 

antarticque

 

 

 

 


21.09.14

" MEDICANE " !...

 

europe3022012255terra50 (1)

 

ÉMERGENCE DE DÉPRESSION SUBTROPICALE

 

Une Dépression à " Coeur Chaud  " , ROLF, pourrait encore se creuser en Méditerranée, à l'Ouest du Bassin et générer ce que l'on dénomme désormais des Vents Hurricane en Méditerranée, d'où la contraction du terme. Ce phénomène s'apparentrait à une Dépression Tropicale, pouvant lever une tempête avec des vents violents, brutaux et inattendus. Associées à cela, de grosses vagues, une mer forte et souvent imprévisible, et, vers les côtes exposées au Flux, des vagues de submersion peuvent se produire ; extrême vigilance, donc, en cours de semaine, avec un avis probable de Coup de Vent de secteur Est pour les zones Large.

Il reste à savoir, dans quelles proportions l'Île de Corse sera touchée par cet épisode qui n'a rien à voir avec son homologue Cévennol. L'Île pourrait demeurer en marge, à la périphérie ; il est fort à craindre que les rives  de la Provence et de la Côte d'Azur seront certainement exposées.

Les Renverses et les Bascules de vent seront intenses et de courte durée, probablement ; paramètres qui rendent périlleuse la Navigation de Plaisance !

On peut, à ce sujet se remémorer ce qu'il s'est passé dans le nord de la Sardaigne, il y a un an, en 2005 ! Une sorte de " Cyclone  Méditerranéen ", tant les pressions, au centre du Foyer dépressionnaire  se sont creusées... 

Le mer reste encore très chaude ; une goutte froide suffit à déclencher un cisaillement, un conflit entre masses d'air ; les contrastes thermiques vont s'intensifier avec la descente de masses d'air de plus en plus froides, il y a donc dangers de Phénomènes Hors-Normes... Nous entrons dans une période de plus en plus délicate dont les paramètres trouvent leur origine dans l'acuité des changements d'ordre climatique qui nous affectent, surtout depuis les 50 dernières années 

MARIN 

 

 

last_im

 

Toutes les Explications, sur le SITE de la CHAÎNE METEO dont voici ci-dessous  :

 

LE LIEN

 

http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/LE LIEN 2011-11-09-09h08/depression-quasi-tropicale-rolf-en-mediterranee-14390.php

§

Posté par marin56 à 09:35:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20.09.14

EMBLÉMATIQUE CHARDON BLEU ! ...

DSC06119

 

 

Rebelle et plus soyeux
En l'apothéose vernale
Du Tout      Bleusissant
Le chardon des sables
A l'horizon pers se fond
Consent à la dune prodigue
Que les saisons complices
Apprêtent et louangent
Entre solitude et chaos

Étrange étoile     De retour  
L'immensité engendre un miracle
Qu'un souffle unitif  abreuve
D'embrun  et de diaphane rosée
Telle la fleur des sables
Fige et cristallise dans un pétale de rose
L'éclosion de l'aube hiémale

Ô galbe lunaire   fantasque 
Des-illusions perdues
Philtres envoûtants
Aux lignes d'une main
Qui me délient
Destinez-moi à l'Ether

§ 

MARIN et les Fleurs 

DSC06139_1__001

 

 

CORSICA...GO56 !...

 

DSC06148

 

 

CORSICA - PETRU GUELFUCCI -

 

L'âme de la terre que la mer fige dans la pierre grenée
La pierre immortalise le regard d'une Île
Posé sur la mer comme le chef qui s'incline
Concédant enfin à l'allégeance suprême
Et séraphique des vents  d'écume et de sels
La généalogie immémoriale  du temps de l'espace
Brasille aux frontispices des  rivages fauves
Un plain chant aux linéaments des cimes  et des  grèves
Dolentes  accorde à ce regard l'unicité d'une pensée
L'Eternel sous nos yeux métamorphose et transcende

Comme il fascine le dessein des dieux 

CORSICA

§ 

LAMPE BOIS FLOTTES !....

Nous vous renvoyons à cette page, vers le Site  Milema_Arte, orienté vers les Créations en Bois Flottés, entre autres voyages culturels autour de la Mer !

Des petites Lampes, trois, sans prétention, très modestes, mais qui peuvent toujours donner des idées, loin des certitudes ... 1 Clic sur 

LE LIEN

 

 ( http://milema.canalblog.com/archives LE LIEN /2014/09/20/30619848.html

 et, de là, vous aurez accès à la Catégorie des Lampes en Bois Flottés, avec des pièces plus imposantes, très Nature

...

 

DSC06165

 

§

 

Posté par marin56 à 06:15:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,



19.09.14

AMSTERDAM - JACQUES BREL !...

Lire Jacques BREL ne suffirait pas ! il y manquerait non l'essentiel mais la quintessence du Message ... Immense Poète Chanteur qui nous manque, sur le parvis de l'éternel, à écouter en boucles, des Marquises à Amsterdam, en évoquant Boris ou en regardant les Tournesols s'embraser de folie, ; oui, pourquoi ont-ils tué Jaurés, Jojo, Jacky, J'arrive, Chez ces Gens-Là, la Vlle s'endormait, Vesoul, etc ! ... "  Et cette pluie, battant de grains en grains,  quelques vieux chevaux blancs qui fredonnent Gauguin !  " Il aurait souhaité et voulu que l'Amour parlât aux canons, à s'offrir en partage ; Ainsi, de ne point se quitter !  immense personalité, Marin aussi, un peu malchanceux ! En souvenir du grand Jacques, de l'acteur de l' Aventure c'est l'Aventure, l'Emmerdeur,  Mon Oncle Benjamin ; en mémoire d'un poète empli de rêve et d'amitié, ce Direct magistral et authentique, un grand moment de Culture, de Poésie, de Vérité, de Passion, d'Absolu. 
Ah, l'Univers des Marins, vers le Plat Pays
...
AMSTERDAM 

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui chantent
Les rêves qui les hantent
Au large d'Amsterdam
Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui dorment
Comme des oriflammes
Le long des berges mornes

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui meurent
Pleins de bière et de drames
Aux premières lueurs
Mais dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui naissent
Dans la chaleur épaisse
Des langueurs océanes

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui mangent
Sur des nappes trop blanches
Des poissons ruisselants
Ils vous montrent des dents
A croquer la fortune
A décroisser la Lune
A bouffer des haubans
Et ça sent la morue
Jusque dans le coeur des frites
Que leurs grosses mains invitent
A revenir en plus
Puis se lèvent en riant
Dans un bruit de tempête
Referment leur braguette
Et sortent en rotant

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui dansent
En se frottant la panse
Sur la panse des femmes
Et ils tournent et ils dansent
Comme des soleils crachés
Dans le son déchiré
D'un accordéon rance
Ils se tordent le cou
Pour mieux s'entendre rire
Jusqu'à ce que tout à coup
L'accordéon expire
Alors le geste grave
Alors le regard fière
Ils ramènent leur batave
Jusqu'en pleine lumière

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui boivent
Et qui boivent et reboivent
Et qui reboivent encore
Ils boivent à la santé
Des putains d'Amsterdam
De Hambourg et d'ailleurs
Enfin ils boivent aux dames
Qui leur donnent leur joli corps
Qui leur donnent leur vertu
Pour une pièce en or
Et quand ils ont bien bu
Se plantent le nez au ciel
Se mouchent dans les étoiles
Et ils pissent comme je pleure
Sur les femmes infidèles

Dans le port d'Amsterdam
Dans le port d'Amsterdam.

 

Jacques BREL 

Posté par marin56 à 07:50:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

LA MER EN CHANSON !...

 

Un incontournable, sur le Site de la Mer, Alain BARRIERRE, un texte court et si dense, comme dansent et fascinent les flot de la Mer ! Nostalgie des années mortes, éternel recommencement des vagues, litanie du ressac, il a toujours, non une raison pour demeurer des heures à regarder la mer, mais l'attachement à l'Eternité ivre de vents et de voiles

... 

 

A REGARDER LA MER

 

 

Et je reste des heures à regarder la mer
Le coeur abasourdi les pensées de travers
Et je ne comprends rien à ce triste univers
Tout est couleur de pluie tout est couleur d’hiver
Je suis ce fier bateau qu’on vit un jour partir
Et qui n’en finit plus de ne plus revenir
La mer a ses amants qui s’enivrent de vent
La mer a ses amants qui se grisent à ses fêtes
Qui ne me comprend pas ne comprend pas la mer
Je n’aurai donc été en ce grand univers
Qu’un de ces marins-là qui vont en solitaire
Et l’inutile cri d’une inutile fête
Et je reste des heures
Et je reste des heures
À regarder la mer

 

ALAIN BARRIERE 

!

 

DSC00471

Posté par marin56 à 05:32:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

LA MER EN POESIE SUITE !...

 

 

EQUILIBRE FUYANT 

J’avance lentement
Sous un soleil écrasant
Mes pieds, plus lourds à chaque pas,
S’enfoncent inlassablement
Dans le sable liquide.

Et je ne vois que des champs couverts de neige
Que des dimanches matins heureux
Dans mes montagnes fraiches et splendides.

La vielle dame m’avait dit un jour
Que le bonheur est dans le mouvement
Dans la fluidité entre deux étapes, deux états
Et nulle part ailleurs.

Devant moi, toujours, mon enfance
L’air chargé de sel, porté par le vent
Ces milliers d’étincelles dans l’eau
Ces milliers de pensées insaisissables
Et le son des galets brassés par les vagues
Qui me bercera jusqu’à l’infini.

§

Jules DELAVIGNE  - Conclusions / 2008 - 

DSC00887

 

Posté par marin56 à 05:02:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

FREEDOM - L'ENVOL D'UN AIGLE !...

 

853968__bald_eagle_fishing_p

L'Aigle Pygargue ferait bon ménage avec le Gypaète Barbu, en Corse depuis qu' il aurait été ré-introduit 

Un lancement de Film Documentaire à voir, un Projet immense, des Images magnifiques mais aussi le sens d'une démarche, celle de 

L'HOMME-NATURE 

 ! 

  

 

 

 

L' homme qui ne juge pas l'Animal et qui le comprend. L'Oiseau évoluant  à travers des sommets d'intelligences réciproques avec le Monde ; ce Monde de Beautés et d'équilibres, de métamorphoses que les animaux, -  qui nous ont précédés - , nous auront aussi légué, avec ses splendeurs et ses vérités irréfragables  à ne pas détruire, à perpétuer.

Il n'y a pas de frontières entre la Mer, l'Air, les Vents, les vastes Déserts, les hauts Sommets, l'Azur, si ce n'est cette barrière sidérale où l'Atmosphère cesse pour le Vide de l'Espace.

Des images émouvantes, dans un milieu encore préservé, dont on perçoit la magnificence, la touche divine qui l'eût parfait. Moments intenses d'évasion, de liberté partagées !

J'énoncerais une réserve quant au devenir de ces grands oiseaux, habitués qu'ils sont à la présence, à la compagnie, à l'affection de l'homme ? Que deviennent-ils? recouvrent-ils la vie  " authentique " de leurs aînés  ? 

Sont-ils par la suite ré-introduits dans leurs espaces naturels de toujours, comment se passent-ils d'une pareille amitié, d'une telle osmose ?

L'Univers des oiseaux, des insectes, des animaux, comme l'affirme Remy Chauvin, ne cessera de nous émerveiller, de nous étonner, de confiner à ce qu'il dénomme des prodiges d'intelligences ; ainsi du règne animal, dans son intégralité, suivant scrupuleusement les desseins de l'Univers, de l'Univers Intelligent convergeant vers " OMEGA ", une possible et tangible  " NOOSPHERE  " ( P. Teilhard de Chardin )

!...

MARIN 

 

header

 

Le Gypaète Barbu, Réserve de Scandola - Île de Corse  -

!

 

L'ETERNITE - ARTHUR RIMBAUD !...

 

L'ETERNITE 

 

Elle est retrouvée.
Quoi ? - L'Eternité.
C'est la mer allée
Avec le soleil.

Âme sentinelle,
Murmurons l'aveu
De la nuit si nulle
Et du jour en feu.

Des humains suffrages,
Des communs élans
Là tu te dégages
Et voles selon.

Puisque de vous seules,
Braises de satin,
Le Devoir s'exhale
Sans qu'on dise : enfin.

Là pas d'espérance,
Nul orietur.
Science avec patience,
Le supplice est sûr.

Elle est retrouvée.
Quoi ? - L'Eternité.
C'est la mer allée
Avec le soleil.

§

Arthur RIMBAUD 

 

DSC06015

 

 

 

MARINE 

Les chars d’argent et de cuivre -
Les proues d’acier et d’argent -
Battent l’écume, -
Soulèvent les souches des ronces.
Les courants de la lande,
Et les ornières immenses du reflux,
Filent circulairement vers l’est,
Vers les piliers de la forêt, -
Vers les fûts de la jetée,
Dont l’angle est heurté par des tourbillons de lumière.

 

Arthur RIMBAUD 

Les Illuminations

 

343888__ghost-wreck_p

Posté par marin56 à 12:55:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Fin »