Corsica...Go56

LA MÉTÉO EN POÉSIE !...

 

BIROUTE__BI__RUT_

 

 

Les erreurs  en Météo Marine sont   telles et si fréquentes  que nous viennent ces quelques strophes ! Nous en abonderons le cours fertile, au fil de l'eau ...

Vers sans rimes   aux " Pétaflops", aux  " Tops-Modèles ", le tout entre deux masses d'air anthropiques tragiquement modifiées.

 

 

 

Devant les Top - Modèles
bandent les an-émomètres
Hélas l'érection ne dure pas
quand au zénith du soleil
l'aiguillon flanche et se couche

Biroute 
Ô  bi-rut
d'ordinaire gonflée et tendue
d'ouest en est
ne vois-tu rien venir
Oui
mon dauphin

Le souffle saccadé
la débandade des vents
cette débauche de gaz
ras et la poisse
humaine
de l'air frénétiquement
modifiée

Cela finit par excéder
alignant
canicule masquée
vents frais des fins de semaines
prolongés  pro-rogés
modélisations fantasques

§

SINDIBAD - le Marin - Pour 

CORSICA...GO56

 


BASTIA REQUIN MAKO !...

 

PHOTO_STEPHANE_LE_GALLAIS_

Splendides images de Stéphane LE GALLAIS... Un MAKOde belle facture  !

LIEN PRESSE 

 

http://www.corsenetinfos.corsica/Rencontre-inedite-avec-un-requin-mako-devant-Bastia_a28005.html

Ce ne sont pas  les Dents de la Mer, loin de là, mais la présence de ce requin MAKO, de belle facture, mérite le détour et  que l'on découvre les photos.

Il n'est pas le premier spécimen  à avoir  été aperçu autour des côtes Corses ; nous en vîmes un très bel exemplaire dans les Bouches de Bonifacio, il y a déjà quelques années, sans doute plus gros, à environ 150 m des falaises, évoluant en surface.

Cousin du Blanc, c'est un rude prédateur, un acrobate ultra  - rapide en séquence de chasse ! Il convient toujours d'être vigilant, du moins pour ce qui concerne nos pratiques de glisse tractées naturellement : ( Wind et  Kitesurf, Surf,  Bodyboard notamment, par effets de leurre, surtout par faible visibilité et en  eaux troubles).

Nous vous dirigeons vers l'Excellent Site - Web  et Vincent MAILIET, pour l'étude et la présentation des Requins de Méditerranée dont voici les LIENS

 http://corsica-requins-de-mediterranee.org/


https://www.facebook.com/corsica.msrg

REQUIN_MAKO_BASTIA__STHEPHANE_LA_GALLAIS

Posté par marin56 à 12:59:37 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

MÉTÉO LOCALE !...

Comme nous pouvons le constater, les Plantades Météo vont s'enchaîner, les relevés en temps réel et  à 10 mètres au-dessus du niveau de la mer  n'excèdent pas les force 3 de vent moyen ... 

Conditions de bordures anticycloniques + Dépression relative  excentrée = Vents faibles à  modérés avec évolution diurne mais plus soutenus sur Reliefs et vers zones Foehnnées, débouchés des vallées, sous le vent de l'Île et Pointes exposées , ( Venturi ),  ou encore, zones propices aux thermiques diurnes marqués ...!

Soyez donc vigilants et mobiles, Kitesurfers mais surtout, Windsurfers. Optez pour de gros volumes ou des ailes et des voiles qui poussent...

Vents ou brises renforcées de secteur SW à WSW, force 3 à 5 Beaufort, d'Ouest en Est, à la faveur d'un léger courant  d'Ouest Zone Large et Côtes Corses ; mer belle à peu agitée, pas  de vagues  significatives aux rivages  entre Senetosa et Bonifacio. 1 .00 m Maxi de houle dans la bande Côtière, vers le large, du Sud vers le Nord de l'Île.

Prévisions valables pour Vendredi - Samedi et, Dimanche sur SW ÎLE DE CORSE.

LES PORTS SERONT AINSI MIEUX ET BIEN REMPLIS

 

Au fait et à constater : 10 Modèles, 10 sources différentes =  10 Bulletins radicalement contradictoires : c'est bien là le principe de la science. Quant à la chaleur, difficile de se planter, c'est  le four à chaleur pulsée garanti

§ 

CSC...GO56

Posté par marin56 à 03:58:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

YANN ARTHUS-BERTRAND !...

 

 

 

BARQUE_MAROC_

Chaque image est le Maroc !  Le cinéaste n'en serait que le révélateur,  de passage,  qui eût tenté de donner au plus grand nombre quelques reflets, parmi mille joyaux. Ce coup de coeur ainsi suscité serait alors un véritable tremplin vers des ciels  de lumière, de connaissance, afin d'appréhender tous les sujets inhérents à l'Entité, au Fait multi-culturel Marocain dans sa très grande diversité, son  inestimable  richesse qui ne peut initier et pérenniser  le stricte respect de la vie en société,  des libertés fondamentales à l'égard des  enfants, des femmes, des hommes et des personnes âgées 

 

 

LA FORCE  ET LA PROFONDEUR SPIRITUELLE DE L'IMAGE

 

LE DÉBAT

MAIS NON LA CRITIQUE SYSTÉMATIQUE 

 

Nous voyons fleurir un peu partout des commentaires  relatifs aux films _ reportages réalisés par Yann ARTHUS-BERTRAND, sur une musique d'Armand AMAR .  Ils ne font pas l'unanimité positive  parmi les nombeuses réactions du public ... D'aucuns lui reprochent  des vues par trop aériennes et distantes, techniques et froides, loin  des communautés,  de la vie quotidienne, à travers tout ce qu'elle pourrait receler de proximité, de chaleur, d'ouverture et  connaissance vis à  vis  de la société marocaine, algérienne. Certes, c'est un point de vue  qui se justifie, étayé, et  dont on peut encore et toujours  approfondir l'argumentaire.

Nous publions ce billet afin justement d'apporter davantage  d'eau au moulin du débat d'idées, de la prospective, de la critique constructive, éclairée.

MAIS 

N'omettons pas de relever le caractère  et le dessein de l'Artiste Visuel, du compositeur et du commentateur qui apportent une touche remarquable et sensible au produit et au rendu  cinématographique ; choix techniques ou quête d'élévation, dans tous les sens métaphoriques et réel du terme ?  ll y a là une noble voie de clarté.

Nous pensons que l'auteur, le concepteur  tient tout  particulièrement à livrer au public une vision à la fois d'ensemble et très précise des sujets étudiés. Nous  serions après tout  comme à bord d'un avion qui irait lentement survoler les grands espaces, pour notre plus grand plaisir,  dès lors que nous faisons partie d'un vol approprié ou exclusif ; ne l'oublions pas !

Rendons  au cinéaste les encouragements qu'il mérite lorsque d'un seul survol, l'image rend compte et témoigne de ce qui à terre ne serait peut-être plus visible, masqué. Cette vision d'ensemble vaut également  révélation d'un tout dont  procède chaque partie accessible.

 

REVELATIONS 

Les fabuleux panoramas défilent, sans soucis aucun de cliché, de cartes postales ; bien au contraire, ils mettent en exergue cette symbiose fabuleuse et insigne  qui préside et qui commande aux rapports des hommes dans un  environnement d'une diversité et d'une richesse stupéfiantes.

Observer de haut  ces territoires, ces domaines fusionnels entre  la Nature et l'homme, c'est mieux comprendre les rouages de l'évolution, de l'appropriation mesurée de l'espace par les peuplades qui occupent et voyagent sans fin au coeur de l'Atlas, du désert.

C'est mieux cerner  les principes sages de l'adaptation  et de l'intelligence dont elles font les preuves flagrantes face à la beauté prodigue de la Terre, à la prégnance des éléments originels.

Ainsi se dégage comme par enchantement les pans tutélaires d'une spécificité aux multiples visages à laquelle  les habitants du Maroc, de l'Algérie tiennent absolument et défendent.

 

LES OUVERTURES  ATTENDUES 

De tels documentaires, reportages, film-documentaire oscillent justement  entre deux pôles :  sociétal et environnemental.  

Ils se cantonnent à  juste titre et, dans un premier temps, aux données géographiques physiques et  humaines, voués aux habitants de multiples  horizons, tous soumis à la très forte valence de la Nature  qui les aura générés, faits tels qu'ils sont et deviennent, lorsqu'ils  demeurent ensemble malgré toute adversité.

Nous pensons  très sincèrement que le procès d'intention qui lui est  signifié quant aux lacunes et vides d'ordre politique et sociologique n'aurait pas ici toute leur place pour  circonscrire un problème, une réalité vaste et complexe.

Les sciences humaines, la géo-politique, le Droit International, l'éthnologie, les sciences économiques et sociales, l'histoire cohabitent aisément  lorsqu'elles constituent les champs scientifiques de l'investigation humaine  correspondant   aux situations de crises et de tensions évoluant  entre le peuple et  les régimes politiques qui les  gouvernent.

Sachons peut-être et un peu  arguer un tantinet  de discernement... Les vues splendides qui  confinent à l'émotion, au  sensible, au ressenti, semblent aussi  préparer un autre terrain :

celui de l'homme dans son contexte, son histoire, livré aux  facéties et aux  aléas de son évolution, des coutumes  et des  " habitus ",   subissant  hélas ! souvent les dérives dont sont victimes bien les enfants, les femmes, voire les opposants légitimes  issus du peuple tout entier.

Attendons Mr ARTHUS-BERTRAND sur ces sujets sensibles, si tant est que cela cadre avec ses terrains d'aventures artistiques et informationnels.

 

LE TOUT ARTISTIQUE REJOINT LE COEUR  

N'oublions surtout pas de préciser que la Musique, la solennité  et la splendeurs des vues, les  chemins de vérités que constituent l'Entité géographique et  humaine de ces Pays sont déjà un grand pas fait  vers la connaissance, la compréhension, une invite  à combler le " vide, l'éloignement  humain " dont pourraient souffrir  ces deux reportages.

Pour  notre part, il s'agit d'une incontestable réussite dont l'essai se doit d'être  transformé par une investigation sur les plans sociétal et de géo-politique régionale

 

CORSICA...GO56

MAROC__

 

Posté par marin56 à 01:15:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

LE TABLE TOP DE ZORBA !...

 

TABLE_ZORBA_ONE_HANDED_

" ONE HANDED " 

 

 

Ce jour-là, " ZORBA " était déchaîné ! Il  souhaitait en découdre avec l'adversité et le chancre malin  des cloaques  infectés... Il choisit un Mistral d'hiver pour nous lâcher  dans les airs ce One Handed Table Top magik et libre.

Comme inspiré, il le rentra in extremis, sans jamais démériter face à ce Move très  exigent, notamment à ces hauteurs.

Le vent s'était levé et  le bougre de " ZORBA " ne daigna point  changer sa 5.00 M2 Wavesail Gun  ... Action, ambiance, folies au pays de  " ZORBA " et de ses projets insensés.

Folles gestuelles qui enfantent l'ivresse saine, l'adrénaline sans pour autant  partir en fumées maudites ! L'harmonie se cueille  comme un fruit mûr que rien n'entâche et n'entrave... Ainsi de l'absinthe des mers lointaines, de l'aura de la folie !

" ZORBA " nous promet d'autres printemps, fût-il Octogénaire, il  a déjà pris rendez-vous avec l'éternité ; advienne que pourra, seul compte et importe le langage vrai de l'acte et des gestes  délivrés droit dans le soleil, à son étoile.

Et s'il se déprend, se défausse, tourne le dos à l'espoir, il nous aura alors déjà quittés ; ainsi de l'unique raison, ici-bas qui élève

!

" ZORBA " nous revient  des Îles Antiques et sera bientôt  parmi nous  afin de réitérer quelques "  extra-vag(u)ances " non dénuées d'intérêt et d'altitude ; retenez ce nom ! 

Pour 

CORSICA...GO56


ANOMALIES METEO /

 

DSC07413

Incendie Sud de CORSE - A la chaleur d'une météo anormale s'ajoutent les sévices  acres, étouffants de la terre brûlée ! La terre souffre et, avec elle, ses occupants. Deviendrions-nous ainsi  les détestables locataires ? L'état des lieux confirme cette engeance fondée sur l'accaparement,  tous les excès ; l'addition promet  d'être salée ...

 

On évoque déjà le terme, l'expression 

ANOMALIE MÉTÉO ESTIVALE

dans les hautes sphères de l'atmosphère  que les météorologues  étudient et scrutent ! Une pléthore, une débauche, un ras-de-marée d'abaques et de chiffres, de courbes et de tableaux comparatifs, de statistiques et d'écarts aux moyennes connues et référencées, par régions, saisons, cycles influencés au niveau du climat  mondial  par  des phénomènes récurrents tels le  NINO !

 L'an 1900 pour seule référence et des " Pétaflops  " de mémoires vive virtuelle  pour traiter  l'Anomalie qui, en définitive,  précède l'Accident  Climatique Majeur, le fameux " ACM " , dont on parlera bientôt !

D'aucuns se refuseront jusqu'au bout à l'admettre, mordant la poussière, suffocant jusqu'à la dernière alvéole pulmonaire ... Mais soyez-en sûr, l'homme et les systèmes qui désormais l'asservissent, comme un  infime rouage, ne survivra pas à ses forfaits perpétrés contre l'état de Nature, l'Environnement, et, plus encore, l'atmosphère et l'air  qu'il respire.

C'est une évidence, un fait établi, le seuil du déclin.Toutes ces gesticulations auxquelles nous assistons sont non seulement dérisoires mais pathétiques. Plus on étudie le changement climatique, plus le Climat se détraque et  moins les dirigeants se mobilisent, jouant le Lobbying International Intégré, le redoutable

" L I I

A titre d'exemple, anodin,certes, mais édifiant : Nos maisons traditionnelles Corses, aux larges murs de pierres de taille ne jugulent plus les fortes  chaleurs et atteignent les 30 / 31 ° C à l'intérieur : jamais vu  

!...

FACTEURS  ANTHROPIQUES  AGGRAVANT LA CHALEUR NATURELLE ESTIVALE 

 

-  Émissions tout azimuts  de gaz à effets de serres  répondant  à toute l'activité industrielle et économique; 

- Exacerbation  des propriétés de l'Ozone sous l'effet du très fort  rayonnement  solaire ; 

- Absence de vents en situation anticyclonique  et dans un  contexte continental ;

-  L'absence  progressive de nuages  et de rosée dans une masse d'air  au gradient adiabatique sec très préoccupant  ; 

Encombrement  et stagnation des poches de chaleur, de masses d'air entières au-dessus d'un sol  surchauffé ; 

- Bien sûr, l'invasion de masses d'air chaudes  en provenance de l'Afrique, plus humides en provenance de  la Méditerranée ou de la Péninsule Ibérique ; 

- Le réchauffement  progressifs des sols  asséchés,  la déforestation,  les immensses surfaces ayant été vouées aux cultures intensives et aux gigantesques labours qui manquent cruellement  d'eau amplifient la hausse des températures moyennes  et  les pics.

-  L'augmentation de  toutes les formes de trafics : routier, aérien, maritime, chemin de fer ; à l'échelle de l'Europe, les conséquences sont incalculables

-  Et, pour arrêtre une liste non exhaustive, des Incendies régionalisés d'une ampleur  sans précédent, dont le nombre et les dévastations s'accroissent ! 

 

LE MILIEU  URBAIN 

 

- L'excroissance des milieux urbains aux profils de plus en plus inquiétants et inadaptés à l'évolution du climat ; 

- Accroissement  tentaculaire des zones de parking asphaltés ; 

- Réflexion de la chaleur par  toutes surfaces construites et élevées  destinées à la repousser ; 

- Disparition majoritaire de nombreux espaces verts ou leur isolement suite  à l'expansion anarchique et inadaptée   du milieu urbain en périphérie ; 

- La circulation intensive dont les débits heure ne faiblissent  quasiment jamais ; 

- L'absence  quasi répandue du manque de points d'eau, de sources d'aspersion et d'humidification de  l'air par pulvérisation ; 

- Le surcroît  d'énergies brûlé lié à tous les systèmes de réfrigération, en tout types de milieux, industriel et commercial, habitat individuel et transports ; un ensemble qui produit de la chaleur ; 

- N'oublions pas ce que l'on ne dit point : des millions de véhicules voient leur moteur grimper au-delà des 90 ° C, une masse de fonte  jouant en définitive les chauffages centraux des villes,  ce qui va   à l'encontre de toute possibilité de refroidissement graduel  diurne ! 

C'est le monde à l'envers, la grand-messe destructrice des plus simples choses qui garantissent la vie ! Nous préparons notre mort, c'est une prospective  plus que certaine et les délais ne sauraient  tarder à l'échelle de la vie et de l'existence  du plus grand prédateur que la terre aura enfanté 

Et surtout, il faut bien se dire et admettre  que tous ces faits, ces observables, ces indicateurs  et  facteurs aggravants n'agissent pas seuls mais s'étendent,  se multiplient, s'interpénètrent vers des conjonctions, des juxtapositions, des résultats toujours plus terrifiants, imprévisibles, soudains, inattendus,  ( Feed-Back ). Les conséquences négatives vont exponentielles, soulevant d'autres effets, en boucles désormais irréversibles, avec  fortes inerties et généralisation dans le temps et l'espace.

Nous le répétons : l'Atmosphère de la Terre n'a pas de soupape, d'évent, crachant vers l'espace ses déchets  et le surcroît de chaleurs produites artificiellement ...

C'est à méditer 

CORSICA...GO56

Contribution pour  l'Avenir  de l'Homme

 

 

CORSE @ PUBLICITÉ INFERNALE !...

 

PUBLICITES_INVASIVES__CORSE__

 Nous avons rendus flous les clichés afin de préserver l'anonymat mais nous distinguons en agrandissant  des amas de panneaux géants : 8 à 10 Panneaux, des vieilles maisons traditionnelles placardées de Pubs, des enseignes émerger des massifs de lauriers ; et nous sommes en campagne, loin des agglomérations ... Cette invasion sévit partout, de plus en plus virulente...

 

CORSICA...GO56

 

 

RELAIE   LE LIEN  ET CES INFORMATIONS

 

DE TOUT PREMIER PLAN    D'ORDRE  ENVIRONNEMENTAL 

 

http://www.corsenetinfos.corsica/LE LIEN Paysages-de-France-denonce-l-incroyable-proposition-du-PNR-de-Corse_a27947.html

 

 

CONTEXTE ET CONSTAT INACCEPTABLES 

 

Nous avons crée, sur  ce Site / Blog, une Catégorie  INSULARITE ET URBANISME, justement pour dénoncer, relever, refuser tout ce qui pollue  l'âme  et les visages  de l'Île de Corse en matière d'Urbanisme, de sources de Pollutions, - et elles sont nombreuses, majeures et préoccupantes -, nous y reviendrons. 

Mais il y a déjà longtemps que le phénomène-mode- infernal de la Publicité à grande échelle sévit et s'amplifie, détériore notre milieu environnant. Du réseau routier aux campagnes, des grandes villes aux villages de notre Terre, voire même au  coeur de nos agglomérations, la publicité mal gérée et implantée ne témoignent d'aucune responsabilité en amont et  du Lobbying prégnant  des publicitaires...

C'est là, dans ces proportions et  cet état d'envahissement sans limites une agression inégalée qui défigure l'environnement, les paysages, le cachet de nos routes, les abords de nos communes  si tant  est  que ces faits sont le plus souvent associés à d'autres types de verrues et de nuisances visuelles inqualifiables, soit  : 

Locaux infâmes à ordures en agglomérés, murs en parpaings horribles,  transformateurs et  locaux techniques tagués, plaqués de publicités  déchirées, au béton laid et  difforme, des milliers de super panneaux se dressent  partout, sans aucune logique. Un état des lieux  qui n'invite pas et plus à poursuivre le chemin ou le voyage de la découverte.

C'est une donnée  qui mérite attention et sévère réglementation, si ce n'est une totale disparition dans les formes actuelles de la diffusion de ces moyens et outils publicitaires fondamentalement  nuisibles à notre environnement .

 

EN PRÉALABLE DE SÉCURITÉ 

 

A noter, avec sérieux et force témoignages que la publicité, dans ces formes actuelles de propagations anarchiques, par son ampleur nuit à la SÉCURITÉ  ROUTIÈRE  dans son ensemble ; Exemples ...

- Elle noie dans un paysage devenu anarchique la signalisation routière ;

- Elle Peut cacher des éléments d'informations utiles à la visibilité ; 

- Elle peut distraire et détourner l'attention à un moment  vital, crucial, notamment  en présence des enfants qui s'exclament et déconcentrent le conducteur ; 

La liste serait encore trop longue ! allons plutôt au fond de cette réalité tentaculaire, cette hydre  qui défigure notre Île.

 

DSC07744

 

 Pour agrémenter les abords de nos villages,  les horribles  abris en agglomérés, Transfos EDF,  placardés de Pubs qui s'entassent. Idem sur les murs de certains immeubles en ville ou entrepôts. Sur le sol, les pubs  déchiquetées par les débroussailleuses concurrencent les déchets jetés par automobilistes ...

 

DSC07742

 

Les communes groupent la laideur ! On voit de la Pub à gogo, ces tranfos infectes, des ordures et des poubelles non encadrées, le tout  entouré de clotures  de palettes cassées ; super, comme accueil !  Il  faut le dire

 

PUBLICITÉ ET URBANISME  ACTUEL

 

L'état du réseau électrique ne permet pas de lui substituer  une option souterraine ; coût, faisabilité aléatoire, défi technologique, constituent des obstacles majeurs.

Mais il importe de noter et de relever ce que la Publicité, le réseau électrique et téléphonique  aériens, les verrues urbaines, ( locaux et  à poubelles et transformateurs, notamment servant de placards publicitaires ),  infligent  aux paysages, communes, zones remarquables et rurales de sévères prurits. Tout  se juxtapose pour engendrer la laideur, répandre l'infestation !

La Publicité  par panneaux géants et galopants, sur les façades des hangars ou les murs des immeubles devient insupportable et  figure dans le TOP 3 des atteintes  à l'environnement naturel et urbain.

A l'approche des villages, ruraux et de montagnes, la publicité en transforme de façon  inacceptable l'accueil, l'entrée, les entours plutôt typiques et avenants.

Cette prolifération anarchique incite encore  à plus de débordements. Pourquoi, comment ? 

Elle n'est absolument pas intégrée, proportionnée à  son objet, et dans ce domaine, le plus riche s'octroie  toutes les autorisations, les passe-droits et s'étend, partout, de l'entrée à la sortie des villes, tout le long des routes. Un scandale, une  démesure, des excès qui en définitive métamorphosent nos richesses naturelles en  faubourgs et banlieues  de plus en plus étendus ! 

Est-ce la grand-messe consumériste qui doit dicter et imposer son  visage à notre TERRE ? 

Est-ce la démesure et les profits  extérieurs qui commandent aux spécificités de notre TERRITOIRE INSULAIRE UNIQUE ? 

A qui profitent en définitive ces défigurations et ces outrages à l'Environnement,  aux Paysages, à la Ruralité, à la Montagne, à toutes les zones protégées marines et terrestres, aux Parcs  divers ? 

 

EN GUISE DE CONCLUSION

 

Ce fléau visuel, ces agressions contre les paysages, cette exploitation irrespectueuse de l'homme à l'égard de son cadre de vie et de son environnement  doivent cesser. Tout cela impacte notre quotidien, menace pour les années à venir, laisse augurer des pires menées  dont l'argent serait  le principal vecteur, sans scrupule.

Nous verrons dans une Deuxième Partie  qu'il existe de multiples  solutions originales de promotions publicitaires, à vocations insulaires, intelligemment    distribuées,  des choix aussi à faire et à imposer vis à vis des enseignes contrevenantes.

Le domaine de la publicité, déjà très largement relayé sur les ondes et le petit écran, se doit d'être  encadré, limité, défini selon un cahier drastique des charges et sous conditions précises.

Nous invitons les élus à réfléchir sur  la création d'un Pôle de Coordination  Environnemental qui devrait statuer et légiférer  justement  sur la notion, le fait, les réalités d'un véritable enjeu culturel et touristique mettant en valeur  et en exergue l' Île de CORSE : 

POUR UN URBANISME INSULAIRE INTÉGRÉ ET DURABLE

 

Nous recusons la banalisation de nos  Communes, routes, villes et zones protégée,  plages, par l'entremise d'une publicité - fléau envahissant et dégradant les atouts, les atours naturels et culturels de notre TERRITOIRE

 

 

A SUIVRE 

Contribution  par Ghjorghju  D'OTA 

Pour 

CORSICA...GO56

 

INFLUENCES ET DROITS DU MILIEU NATUREL !...

DSC07740

 

MARIN 

 

Voici une illustration supplémentaire qui  viendra corroborer les maints propos et études présents  dans ce Site et à découvrir à travers les Catégories qui le composent.

Cette image révèle comme elle contient la marche à suivre, les ingrédients d'un milieu naturel marin sain qui aura recouvré en partie toutes ses spécificités  et dimensions originelles, dans le sens d'occupation et  de complétude.

Il s'agit bien évidemment d'une configuration de dune renforcée, reconstituée, à partir d'une plage, avec végétation littorale de type maquis mais également petits sous-bois de résineux, arbres à baies, myrtes,  arbousiers, lentisques et tout autre buissons très florifères.

De là découle notre étude et notre analyse posant les principes imprescriptibles qu'il convient de respecter et de faire respecter, 

SOIT 

 

Les éléments tels le vent, la pluie, les eaux de ruissellements, la nature du terrain et des environs, étangs et lagunes proches et la végétation particulière constituent justement  ce qu'il faut entendre par milieu Naturel Marin à préserver, à réhabiliter, préserver et protéger.

Végétal, animal, nature des terrains, éléments interfèrent  positivement en créant toutes les conditions évolutives de la vie durable et harmonieuse.

Toute entreprise de développent, d'investissement, de réalisations de structures à visées commerciales  et touristiques ou  autres, -  hors des zones et territoires actuellement protégés -, naturellement, 

 doit s'intégrer au plus près des obligations de la Nature, du Terrain, du  Paysage Identitaire, de son état, sans rien altérer ni  fragiliser  d'un  patrimoine devenu très exposé, menacé de disparition.

*** Quant  à l'existant, il devrait faire l'objet de mesures drastiques de RÉHABILITATION, selon un 

CAHIER DES CHARGES    stricte . Combien de Baies et de Golfes sont  à reconsidérer 

 

 

RIEN NE SAURAIT ALTÉRER CETTE BANDE  LITTORALE

SOUS PEINE D'EN DÉNATURER LES RICHESSES

LE POTENTIEL DE VIE ET  DE CARACTÉRISTIQUES

LES DÉFENSES NATURELLES D'UN LITTORAL QUI SERA  

DE PLUS EN PLUS MENACE PAR LA MONTÉE DES EAUX

OU L'URBANISME TENTACULAIRE

 

Au contraire, il convient  de prendre toutes les dispositions utiles et salutaires avant que ne disparaissent ces espaces riches, complexes, divers, étonnants et tout autant attrayants, uniques.

C'est  aussi  veiller durablement sur la quintessence même de nos rivages, de toutes nos plages,  qu'ils soient  éloignés des villes ou en zones urbaines, péri-urbaines,  à fortiori !

Ce pari sur l'avenir sera le plus sûr garant  d'une destination insulaire  prisée et de très haute qualité environnementale, sans rupture décevante  au niveau des paysages marins actuallement très mal  colonisés dans leur ensemble.

De façon concomitante, nous devrions réfléchir sur la Notion  d' URBANISME INSULAIRE. Un développement  foncier en grand danger de standardisation, uniformisation, Baléarisation, Côte-d'Azurisation lorsqu'ils s'affiche ostensiblement à travers  les pans les plus laids du tout béton-crépis-agglomérés, ferrailles, tôles ...

C'est un autre chantier, nous y reviendrons, soyez-en sûrs, avec photos à l'appui rendant compte du laisser croître et faire totalement anarchique ou complaisant.

Ghjorghju d'OTA 

Pour 

CORSICA...GO56

 

BOUCHES DE BONIFACIO ! ...

PARC_MARIN_INTERNATIONAL_DES_BOUCHES_DE_BONIFACIO_

 

 

Nous ne pouvons, en pareilles circonstances  polémiquer ! Nous ne l'oserions pas ; quels intérêts poursuivre sur  le registre de la polémique sinon le chaos et la discorde ...

Mais l'urgence désormais prévaut ;  nous ne pensons pas que reléguer les contributions de l'opinion  soit le bon credo. Bien au contraire, il est  des  apports et des réflexions libres qui valent articles de presse. La presse ne saurait avoir le monopole de l'Enquête  et de l'Information dès lors que l'investissement  citoyen respectueux, argumenté, loyal et objectif  s'exerce là où le danger est imminent.

Soyons ensemble Eco-Responsables, notre Île, notre Terre, nos Territoires et Littoraux le valent bien ! Toutes et tous concernés.

Les BOUCHES DE BONIFACIO, le DETROIT, ce vaste  couloir maritime où s'opère un important  trafic commercial et de plaisance est en sursis. Nous avons déjà évoqué les  risques et les pollutions aux  plastiques envahissants, récurrents, qui  sévissent sans relâche sur nos côtes et tout autour du pourtour Méditerranéen.

POLLUTION__ASPHYXIE__AU_BRUT_

 

Mais au niveau des eaux internationales que représente le Détroit de  Bonifacio,  pour ce qui concerne la grande réserve et le Parc Marin International, nous ne  pouvons accepter une pollution pernicieuse, pénétrant à chaque vague notre littoral et ses côtes rocheuses sublimes et protégées.

L'ïle de Corse ne peut plus supporter  cet horrible DEAL qui en définitive laisse croiser tous les navires entre deux Îles soeurs, tout en réalisant des bénéfices  et des profits énormes  sur les coûts de transports des matières dangereuses et autres transits, 

le tout, sans s'acquitter des devoirs qui sont ceux des grandes compagnies maritimes, des armateurs, des commandants de bord peu scrupuleux ! Car, comment envisager d'autres origines  que ce trafic d'envergure qui génère ainsi  autant de brut rejeté à la côte et de déchets ? 

Les doses ne se voient pas en surface mais à la longue, jour après jours, pendant des décennies,  les dégâts s'avèrent  considérables et impacteront de  manière irréversible et totale notre littoral,  faune et  flore marines.

Les photos que nous vous proposons sont  actuelles, témoignent  de ces pointes et  des  anses envahies de rejets dont la fraîcheur pointent directement  les navires passés dans les dernières 48 Heures.

Qu'allez-vous faire, ÉLUS, laissez les Pollueurs sévirent et ainsi  souiller ce qui doit devenir une Réserve mondiale, un territoire  reconnu par l'Unesco en matière d'espaces remarquables et d'environnements  uniques ? 

Consternation,  tristesse, révolte : est-ce à ce prix que l'on doit  accepter de surcroît  ce rail maritime saturé et les dégazages ou rejets qui en résultent !

Les acteurs de ces forfaits doivent-ils s'en tirer aux  bons comptes de leurs  marges et profits, de leurs économies en réitérant des  infractions inacceptables ?  Pollueurs  payeurs ?  Cela ne suffit plus, il convient de réparer et de faire le grand détour par le  Sud...

Sachons que  ce qui est ici visible sur nos images cachent un désastre sous-marin. Certes, ce ne sont pas les Boues Rouges d'Altéo mais la poisse, le Brut de Fuel  lourd, ce conglomérat infecte de pétrole dense et de matières chimiques, synthétiques qui empoisonnent et  asphyxient toute la chaîne alimentaire, s'incrustent dans les moindres failles rocheuses, pour toujours ! 

 

ÉLUS, IL EST GRAND TEMPS DE RÉAGIR AVEC FERMETE

 

 LE DÉTROIT   LES BOUCHES DE BONIFACIO

 

NE SONT PAS UNE   GIGANTESQUE POUBELLE MAIS 

 

UNE RÉSERVE ET UN PARC DE PRÉTENTION MONDIALE

 

QU'IL CONVIENT DE SAUVER

 

GEORGES NEMO 

pour

CORSICA...GO56

 

INFILTRATS_DE_PETROLE_BRUT_

NOUS DISONS CENSURES !...

CORSE_THOMAS_PESQUET_

 

 CORSICA...GO56   COMMUNIQUE 

 

" Agrégateurs  " de Liens Web, Moteurs de Recherches,  Index  des Sites " dérangeants ", libres, inclassables dit-on,   Compteurs de  Visites contrôlés et plafonnés, Nuages de Tags inefficaces malgré les sujets sensibles :

 les Politiques savent user  de tous les moyens  pour mener à bien les modalités des censures qui s'imposent envers des articles et des sujets, des productions hors suivi susceptibles d'intéresser tous les  publics, de soulever des débats d'ampleur dont notre Île aurait bien besoin ...  

Nous ne versons jamais dans la polémique politicienne, n'étant pas " politisés "  en pareilles circonstances d'agression du Milieu Environnemental et d'urgences ! Mais l'acuité des constats mis en avant  inquiète !

Nous ne prendrons pas ombrages mais force est de constater  que des centaines de visiteurs quotidiennement,  des dizaines de milliers annuels,  parcourent ces pages dont  le flux ne cessera pas de croître, quoiqu'il advienne. 

Il est des situations où il  importe de faire entendre la voix citoyenne, individuelle et collective, totalement affranchie de toute tutelle, du clan, de l'aréopage muselé.

Ici, entre ces pages et ces lignes, on ne négocie rien d'autre que la transparence, la clarté, le bon sens et l'objectivité !

La protection de notre environnement, le devenir  du patrimoine naturel et humain d'antan et  actuel ! Point de vitrines médiatiques, de Com, d'effets annonces circonstanciés, intéressés ! L'écriture pour seul témoignage, les photos parlent d'elles-mêmes, en HD Svp, nous allons en  chemins relever, dénoncer ce qui semble ne plus se voir  !

Ces photos oscillent  entre beautés naturelles  de nos terres  et rivages  insulaires et agressions  humaines perpétrées au nom de l'argent-roi, contre un patrimoine imprescriptible et souverain, avant toute considération d'ordre politique ou sociale !

Il existe en effet  un décalage insupportable entre les moyens dont la modernité dispose et les menées des décideurs aux affaires, quel que soit le niveau de l'organisation sociale

!

Nous constatons en définitive que les travaux de la Recherche, les conclusions d'enquêtes et d'études scientifiques, les statistiques, les études d'impact et les mesures  prises  en définitive demeurent sous la férule de la finance, des conflits d'intérêts, des puissants Lobbies, des logiques de stratégies politiques minimisant  la sphère écologique.

 

SPECTRE_BETONISATION_

Au spectre de la bétonisation littorale et ses souillures qui reviennent en force,

à l'industrialisation tentaculaire  et anarchique des zones péri-urbaines,

à l'implantation sauvage de la grande distribution défigurant  cités et banlieues sans aucun cahier des charges d'ordre environnemental et d'intégration au paysages,

au commerce et à la publicité  par voies d'immenses et d'innombrables panneaux disséminés sur le réseau routier,

par les chantiers à ciels ouverts et leurs  gigantesques dépotoirs à rebuts livrés à la vue qui se répandent,  

par les zones industrielles ou rurales de stockages et de gardiennages divers recouvrant des étendues immenses et nombreuses, 

au mitage de nos terres incontrôlé et galopant,

à l'accaparement  continuel du milieu littoral sans frein,

Les visages de notre Terre se voient peu à peu défigurés, métamorphosés, travestis,  communautarisés, perdant tout espoir de réhabilitations, de mises en valeurs diverses et de protections salutaires. C'est là un choix politique avant tout ; laisser faire, c'est cautionner. Nous ne pouvons passer sous silence cette très brève synthèse des faits qui  ne laissent  plus d'impacter et de gangrener  notre Territoire Insulaire.

 

C'est triste et regrettable ! Quel que soit le niveau de la participation, tout importe et interfère  de nos jours, alors que nos cadres, modes et  genres de vie se fragilisent à outrance, malgré une pléthore de progrès et d'évolutions technologiques, -  qui ne sont pas la panacée pour Demain-, notre mode de vie constitue une irréversible agression contre nl'état de Nature dont les effets dévastateurs se feront très tôt sentir. 

Nous ne sommes pas là pour  attiser la critique, ne pas voir l'acquis, ce qui se réalise souvent de positif ! Mais il y a urgences, alarmes, préoccupations, dépassements et démesures, pillages de nos ressources  que nos politiques ne peuvent plus contenir, endiguer,  prévoir quant  aux proportions que prennent tous les évènements et faits  de la vie industrielle, économique, commerciale, sociale et culturelle, à  travers tous les aspects.

L'Ecologie est  le parent pauvre de la Politique, hélas ! alors que tout devrait commencer pas ce biais vital, le pari sur l'avenir et les jeunes générations !

C'est en cela que censurer une production, une contribution, une réflexion  devient un acte contradictoire, préjudiciable. Car en démocratie, la voix, la parole, l'expression écrite compte  par-dessus tout et sert l'intérêt général dès lors qu'elle est argumentée, respectueuse, fondée sur les observables généralisés  !

C'est là notre démarche, notre objectif, le sens de nos réflexions, de nos cris d'alarmes : participer de cet élan réaliste, pointer du doit les menaces sociétales qui pèsent gravement sur notre cadre de vie de plus en plus défiguré, atypique, imposé, standardisé, saturé, fragilisé, impacté, devient un impératif citoyen, relève du civismele plus élémentaire et participatif.

 

CORSICA...GO56

Ghjorghju D'OTA

Les VISITEURS

Posté par marin56 à 01:24:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,