DSC04415__2_

 

Ouvre les portes du ciel

Nos  percées s'accordent

Aux vents étoilés des pèlerins

Ta miséricorde est si profonde

Qu'en toi  inlassablement

Je trouve un temple

Le silence

Azuré

 

La sérénité  une voix  le verbe

Le chant du serin

Vont comme les inséparables

Et il n'eût point fallu te perdre

Pour t'aimer sur la mer

Si loin

Si longtemps

Les vagues nous lient

Depuis toujours

Mon grand Pote

Toi qui m'accompagnes

Au-delà de Tout

 

1 Ecriture le 26.05.2012

2 ème Ecriture le 22.10.2012

3 ème Ecriture le 07.05.2013

* ______________________________________________ *

 

RETROLIEN

 

http://www.canalblog.com/cf/fe/tb/?bid=330388&pid=24330761

 

§