DSC05446_001

 

Caps, Pointes restent favorables à l'émergence d'une mer formée,  - voir plus loin, sur l'image - Là, le Rider peut enchaîner tout son répertoire basique :  Amorce BackSide, Bottom, Jibe, remontée Switch et Relancer Fausse Panne @ Roller // Relance et passer sous l'autre Amure ; ainsi, enchaîner, à l'infini ! A la côte, d'autres se battent dans 10 cm de vagues... Question de choix ! Cette Contribution revêt une grande importance pour les perfectionnistes en Vagues.Beauoup de Riders passent sur cet aspect de la Navigation dans les vagues, c'est dommage !  

***

Vous aimez SEABOUND ?

 

Lorsque les Prévisions Météorologiques sont plus que Nulles, lorsque les Modèles déjantent et se fourvoient dans les " Avis de Brises Méchamment  Polluées ", lorsque l'on vous passe des 75 Km/h de Vent en Temps réel et que sur Site, IN SITU, comme on dit, le Zef n'excède pas les 10 Noeuds sur l'Eau ; alors il y a de quoi se poser les vraies questions ! Pourquoi l'artifice et le simulacre quand l'Observation des Signes du Ciel suffit à dire le temps qu'il fera au plus juste, ce que les adages et les dictons confirment toujours, malgré les assauts des miasmes très scientifiquement propulsés !...  

Trève d'animation, allons de plus près quêter la quintessence de la Glisse sauvage, là où les vents passent, aux contours des Pointes ou des Caps qui toujours creusent la mer, attisent les vents, affectionnent aussi les rafales et, laissons-nous emporter par la mer qui se forme au bénéfice du Fetch .

C'est vrai, le Fetch est une donnée importante en Météo, du moins en Météo de Marin qui vit une vie de Marin, en Haute mer !

Et quand les vagues sont absentes et bien, à la faveur des creux, d'un cocktail de mer du vent et de houle lointaine qui naît, loin des vraies vagues qui ne peuvent entreprendre leur périple vers les Isobathes éloignés de la Côte, ( Diffraction tant attendue et espérée qui nous placerait Front Side ), et bien, allons et sillonnons  le Large.

AU SURF TOUT SERA QUESTION DE TRAJECTOIRE

En effet, il faudra au Rider se placer et évoluer sur la Mer du Vent, en travaillant ses Allures, ses Amures, transférer en quelque sorte ce que nous avons vu dans les Post précédents.

A TITRE D'EXEMPLE 

Dans la Houle, sur la Mer du Vent, il est tout à fait possible d'envisager et d'appronfondir à grande Vitesse le Bottom Turn, le Virage Front Side et la Relance, sous les deux AMURES ! 

COMMENT FAIRE 

 

Tout simplement, choisir une Zone où les fonds remonteraient un peu, qui lèvent et creusent la surface de la mer, de telle sorte à ce que les ondes soient très amplement marquées, soulignées pour plus de repères dans l'Espace...

Ensuite, à la Faveur de la Vitesse, s'engager dan la Courbe, maintenir une longue Trajectoire en Dévalant la Pente ; le Vent, on le sait reste 100 % ON SHORE, il vient donc de l'arrière.

A ce stade, empannez la Voile, vous devez sortir IMPERATIVEMENT AU PLANNING 100 %

Remonter EN SWITCH sur  l'Onde ou la Crête pour aller taper et Relancer ! 

LA 

Deux Options, suivre en Fausse Panne et travailler encore l'Onde ou  tout simplement Re-Empanner à Nouveau. Le tout, sous les deux Amures, en Aller et Retour ;  vous verrez que vous resterez au Large une Session durant, engrangeant une Marge de Progression étonnante, à Transférer le Jour S de la Session.

En effet, le Rider aura transposé sa Vision dans les Vagues, - Situation de Wavesailing Front Side -,  en Navigation SWITCH STANCE +++  passer par des séquences, des  temps forts obligés en FAUSSE PANNE ? d'où ses gains en Aisance, Style, Radicalité

 

ALOHA DE MARIN 

 

BOTTOM_ET_TRAJECTOIRES_LIMITES_