motivation

Oeuvre et Toile / Vladimir KUSH 

 

 

Runaway - MARILLION  -  

Pas de lecture possible sans ce Marillion ; un texte  " customisé ", sinon rien ! que serait la mer sans le témoignage  tonnant d'un naufrage !  Ô gesticulations, dérades insensées et fumeuses que l'embrum évapore, que l'encens d'un azur à nul autre pareil confond ou débride ... En serait-il autrement lorsque deux êtres en un s'affrontent et  se lient, au terme d'une traversée ?

 

NOÏA

C'est un joli nom  pour un délire  ne trouves-tu pas
Un fruit que tu cueilles   par-delà         Sophia
Des-illusions perses   recouvrant et pansant tes pensers
Comme une voile   lointainement   ivre  de  voguer
Pour toi  NOÏA   revêt le  PARIA

A quelle autre vasque désormais te fier
En ce bas monde si ce n'est au calice prosterné
Des ciels  en berne    En proie à l'engeance des Justes
Hèles-tu ainsi du prisme clair et sainement psychotique
Les tueurs de nos rêves souillés   Ton pari
Jouant obstinément les mises de l'adieu

Ô rameau  Pascal  que le flot irrévocable délie
Un roseau dans le moutonnement infini
De vagues collines bleues   jusqu'aux nues
Depuis la source et les limbes         éperdues
Ploie comme il s'élève du tréfonds noir   d'une lueur

Rassurant les paupières hagardes d'un mot
Blessé qui jamais ne laissera de te  chercher  solitaire 
D'effranger l'océan  pour un songe pérenne
N'aurais-tu espéré qu'en l'unique visage  une île
Semée d'insignes iris et de blanches pensées

Que te  revienne en boucle   l'aurore radieuse
Sur une mer en cheveux caressante    L' ombre
Là-bas par la nuit ondoyée toujours   s'enfuie
Peuplant ton chant d'épaves et de mânes
Ô ressouvenirs de vous immensurablement bercés

Tu es si petit Marin   Le profil bas du matelot   Hère
Que le grain blanc sur la crête gifle en cinglant
La mer et la tempête à tes ébats enfin consentent
Pour qui serait étai   hauban  et  safran à la Foi   Les voilà
Miséricordieuses et léthéennes   Ô philtres d'amour

Mon intarissable NORIA

 

§

MARIN 

Délires ou Para-Noïa - à Bord d'un Rêve- Océan  - 00.00.0000 ! Pas de date où l'on n'existerait pas ...

 

 

PARA_NO_A_