Pollution_5223

L'Impunité, le Fric, l'Impudence,  l'Irrésponsabilité,  l'Impasse

 

MAIS BIEN PLUS GRAVE 

!

 

Pourquoi ne peut-on plus parler de CANICULE, de Vagues de Chaleurs, de Pics de Chaleurs ?

Une chaleur anormale s'est installée et sévit ... Elle s'étend sur des Territoires immenses de nos Régions dites tempérées. En Europe, ailleurs également, tuant des personnes fragilisées et ravageant au terme de longues semaines l'Environnement.

Si l'on peut évoquer une situation caniculaire, à l'instar de 2003 et d'autres épisodes, ceux - ci  auront été dit-on de plus courte durée, avec une intensité remarquable au début du mois d'Août pour 2003. Là, ça dure !

Au cours des décennies qui précèdent, nous en connûmes de bien plus courtes, à peine quelques jours ! Une renverse des vents au secteur Ouest, Nord-Ouest, Nord ou Nord-Est, ou une période d'orages bien marquée, et c'était le retour à des valeurs estivales qualifiées d'habituelles et de normales, avec des matinées et des soirées fraîches, marquant au fil de l'été une baisse sensible des températures au diapason de la durée moindre du  jour.

Or cette année,  alors que 2014 s'affiche comme année record de chaleur depuis les premiers relevés météorologiques de 1880 environ, 2015 est en passe de lui être supérieure non seulement par l'intensité des pics de chaleurs observés et disséminés mais plus encore par la durée des tranches caniculaires. Notons que malgré les changements de flux, de courants, de masses d'air, les températures restent quasiment inébranlables, persistent, ou reviennent aussitôt en certaines régions ; ce constat est frappant sur le pourtour méditerranéen, en Corse, où l'on relève d'ailleurs des données totalement disparates entre l'observé et les relevés, soit parfois 6 à 9 ° C ! ...

C'est ainsi, que par vent d'ouest et en bord de mer, on mesure 38 / 39 ° C  sous abri, en mi-journée, du jamais vu sur la Côte Occidentale, excepté lors de puissants Sirocco, qui ne duraient d'ailleures et auparavant que 36 / 48 h au maximum, avant de connaître une renverse.

Les nuits, les températures sont très élevées, en altitude également, il est impossible de trouver le sommeil dans une ambiance de touffeur et de malaise constant où le corps ne parvient pas à se refroidir ! Cela aussi est inédit. Une Chape inamovible recouvre des millions de KM2 !

Au petit matin, les thermomètres digitaux affichent dès 8 Heures locales 32 °C, avant de se caler  à 11 H à 38 ° voir 39 ° C, et cela, malgré les régimes de brises d'Ouest à Ouest - Sud - Ouest !

Nous devrions connaître un intermède marqué de  vents au secteur WSW à W ! Gageons que les Températures resteront hautes, malgré ce flux marin, du moins autour de la Corse.

Pour corroborer le propos, nous prendrons soin de relever les maximales, en bords de mer, là où nous avions coutumes, aux mêmes endroits de relever des températures bien plus fraîches, lors de conditions identiques.

Au-delà de la mesure à notre sens pléthorique et presque inutile devant les faits établis, il importe d'invoquer ces paramètres plus qu'importants sur le sujet de la CANICULE 

Si elle est " atmosphérique ", elle sera aussi terrestre, encore plus dans les villes qu'à la campagne ; précisons cette observation capitale ! 

La terre, dès le coucher du soleil, n'en peut plus de restituer les réchauffements colossaux emmaagasinés ... La mer est si chaude, que le phénomène des brises thermiques - Brise de Terre est quasiment nul.

Suivant les reliefs et le pouvoir de réfraction des éléments qui les compose, la restitution de chaleur est énorme. On peut imaginer la Ville et ses espaces immenses bétonnés, couverts d'asphalte, sans verdure dont la Photosynthèse humidifie l'air, sans bois ombrant le milieu urbain exposé aux rayonnements solaires insupportables.

Le constat est alarmant, vraiment consternant, lorsque l'on mesure l'incurie des Politiques face à ce fléau que devient la CANICULE, témoignant  d'un manque de mesures qui en réduirait très sensiblement les effets, - et il y en a, notamment à travers la réhabilitation d'espaces verts, jusqu'aux cahiers des charges de toutes entreprises - distribution ou autres - ayant l'obligation de boiser ces vastes  et infectes parking chauffés à blanc, devantures de vitrines, et bien autres lieux de la ville à repenser de fond en comble, ( points d'eau sous forme de jets ou de fontaine, avec effet de bruine, etc !... ) 

Bientôt sera à la panique, si rien est fait, car une fois installée, la CANICULE HYBRIDE, Atmosphérique et Terrienne, doublée des multiples effets thermiques de serres et de gaz émis auront des conséquences dévastatrices et mortelles inévitables, sans aucun espoir de retour en arrière ni de maîtrise 

CSC ... GO56

 

POLLUTION_MONTAGNE_

 Nuage de Pollution  / Hautes Alpes ; nous observons le même type de manteau de gaz, au large, à l'horizon, depuis la Côte, surtout le matin, le soir : Turpitudes ! Mais que les spécialistes nous parlent un peu du rayonnement solaire qui filtre à travers cette merde !