rio_de_janeiro_pollution

 

 

LE LIEN J.O

 

https://reporterre.net/La-baie-de-Rio-qui-accueillera-les-J-O-est-une-poubelle-a-ciel-ouvert

 

 

Édifiant ! Nous découvrons les arcanes des apparences,
les travers et les menées du mensonge et de la dissimulation
portés au niveau de la raison d'États !
Pas un État, organisateur des J.O 2016,
mais Tous les États de COP21, par surcroît participant à la
Grand Messe des " Conquérants de l'Inutile "...
Tout cela aura un coût, à terme ...
Mais on lit, on se documente, on découvre,
on trie les informations ;
Plus rien n'y fait, le constat et les révélations tombent
comme le couperet. Sport et Politique : le dilemne !
Les Athlètes évolueront entre miasmes marins et
au coeur d'un air fétide dangereusement pollué ...
C'est ainsi ! Mais où sont passés les millions d'Euro
alloués au Pays afin qu'il mette en branle les mesures
adéquates qui eussent éradiqué
les sources de pollutions majeures et les déchets
des anciens dépôts immondes souillant baies et cours d'eau ?
On évoque la corruption, le manque de temps ...
Fadaises que tout cela, tandis que l'Unesco
inscrit le visage affriolé de la plus belle des baies du Monde
au rang du patrimoine mondial ! ... Bravo le label.
Soit, l'argent n'a pas d'odeur, sauf peut-être
celle de funestes fumets, de ces 14 corps qui chaque jour
périssent et témoignent dans ce pays
de l'extrême virulence de la Pollution tout azimut.
Non seulement le pays évince la Forêt Amazonienne,
mais il excelle dans la production des agents polluants,
sur fond de fête de l'humanité heureuse, béate.

Ah oui, les J.O ! Quels pays manquent aussi à l'appel,
quel pays dont c'est le peuple qui est martyrisé et envoie
tout de même une délégation pour montrer
au reste du Monde
sa foi en la vie, l'espérance, la reconnaissance ?  
nous voulons désigner ici :
Palestine ! Palestine outragée, saignée, vidée de sa substance,
délocalisée, soumise, blessée. Et tant d'autres contrées
sous le joug de la détresse et de l'extrême pauvreté, entre exils et exodes...

Spectacle désormais superfétatoire pour les idéaux
aux cinq anneaux maculés de sang ; La nature, 
l'odieuse ingratitude dont elle est l'objet
sont là les reflets de ces J.O ! On désinfectera les records,
les athlètes qui se produiront
aux côtés des eaux suries, qui récupéreront
de leurs gros efforts en des lieux stériles et hautement filtrés !

J.O aseptisés au pays de la démesure, de l'opacité politique
et financière, sur le dos brisé d'une immense pauvreté
que le reste du Monde feint d'ignorer,
le temps de la vanité, des hymnes, des médailles, des honneurs
et des courbettes, d'une réalité fantasque, implacable
qui achève de mépriser le climat et le cadre de vie.

Qu'importe l'image du substrat, de l'essence dégradée,
dévoyée, recluse ?
La pub, le trophée, les victimes, le sexe, l'affront
de l'extrême richesse à la pauvreté
oeuvrent aux fonds d'écran du Web et du planar
à cristaux liquides numérisé,éminemment cristallin et pur ...
L'époque insolente a déplacé, transmué, commué
les dives clartés du ciel, de la mer, de la foi.
Cette termitière est un fourre-tout où l'unique se perd
dans les tourbillons turpides et glauques de la technocratie

 

§

 

 

 

CORSICA...GO56