DALI___2_

Oeuvre / Salvador DALI

 

 

«  D’une nuit à une autre nuit, d’un continent à l’autre, de ville en ville,
l’état mouvant des choses et des gens, un voyage incertain, la vie comme elle va,
comme elle vient…  »

Geoffrey ORYEMA

 

 

 

 

Naître
D'être
ce que l'on traite
Aurions-nous  été mûrs
en vain    peut-être   un instant 

Parvenir aux côtés de l'aître
Puis   ne plus être
ou  disparaître
las de paraître      là
ici-bas
en guise de re-traite

Le fruit   m'est cet accord 
tombé sur le sol
Ne garde-t-il point
à jamais
l'essence    le goût vrai 
de l'unique
arbre de vie     en pensée
qui le définit 
à travers chant

Alors de l'hécatombe
de l'un - connu
outre-tombe
du  sommeil
au long cours de la nuit
sur l'onde vernissée de lune 
qui se couche
et regagne la mer de la tranquilité

Ainsi des mondes vagues
des foules en sursis
intervalle ou passage
qu'importe
Que cela fût
pourvu que l'amour
une seule  fois s'y  promenât
sans détour
comme un absolu 

Un an a déjà passé
qui ne reviendra plus
tant d'ahans
Qu'en reste-t-il
si ce n'est l'ombre portée
des choses éphémères
que l'on traîne
juste décomptées

Décomposées 

 

!

 

MARIN 

" ALPHA LYRAE  ",  en cours de rédaction ...

 

___________________________________________________________________________