SINDIBAD COMMUNIQUE 

 

Un flux de SUD généralisé pourrait sévir dès le W-E et la semaine prochaine, intéresser le Bassin Méditerranéen et l'Europe de l'Ouest, plus particulièremet le S-E  de l'Hexagone. Des pics de chaleurs, associés à une situation de Canicule avancée, pour  au moins 3 jours consécutifs, vont changer la donne !  Nous pourrions dépasser des seuils sous - abris et en ressentis totalement anormaux ! 

Le système des Vigilances sera donc plus que sollicité sachant  ce qu'il en est de  la transversalité du principe sécuritaire et des éléments en présence sur le terrain et les fronts de l'extrême chaleur mondialisée.

Risques accrus de feux,  sécheresse amplifiée, complications orageuses ultérieures, marais barométrique susceptible de bloquer le contexte météorologique,  situation sanitaire critique exposant les publics particulièrement sensibles, risques   majeurs de pollutions : ozone - dioxyde de souffre, co2,  etc - ! 

Nous le voyons bien, tandis  que les ministres rugissent, les bâteaux de la Méditerranée polluent autant que le parc automobile européen. L'activité redouble d'intensité, les affairistes au pouvoir font du fric, la planète est en surchauffe aggravée, mais rien y fait ;

_ "  chez ces gens-là, Monsieur, on ne décélère pas, Monsieur, on fait du rentre dedans, on se gave, Monsieur, on compte, on palpe, Monsieur, jusqu'au point de rupture et de non retour ! Et il faut, Monsieur, obéir à ces gens-là, Monsieur ... " 

Attendons le mois d'Août, lorsque l'eau de mer sera  à 30 °, à 26 ° C  vers les 25 mètres de fonds. Dès la première  descente d'air froid sur le bassin  de la Grande Mer, soyez très vigilants, actionnez les niveaux de  Vigilances ; il y aura du Medicane dans l'air, préfigurant un automne  encore inédit

SINDIBAD LE MARIN 

INQUIET