MONADE_

POUR UNE ANAGRAMME 

 

L'harmonie, ici, préside à la volonté. Participer en silence, solitaire,  aux invites de la beauté et de la complétude  des mondes vrais. Sentiment incommensurable, immémorial qui nous rappelle à la quiddité, au questionnement philosophal. Et de regagner ces espaces   ces arpents de liberté que  l'amour destine indéfiniment à l'azur primordial !  

Il est tant de fenêtres que l'hiver, les vents, les grands espaces, la souveraine forêt, les cours d'eau impétueux,  les cimes voilées  ouvrent  sur le Ciel  pur. Le penser des émotions y trace  un profond   sillage que l'âme recouvre et survole, sur la Voie.

En guise d'appétition, aucune illusion, mais  la clarté, au-delà de la raison, la représentation intuitive,  essentielle et vitale accordant  à l'instant l'empreinte durable de l'unicité. In-signe vérité ! 

Ainsi de l'être aux mondes,  substantiel, de  la monade  originaire dont la connaissance et le mouvement   parfont les  rapports symbiotiques à l'étant.

Que l'activité primaire en régénère la complexion, en dévoile  les sublimités ; gages de volonté et de liberté  inextinguibles. 

Qu'il me soit une seule fois donné d'honorer, de revigorer, à l'intime de la conscience aux mondes, le cercle immanent  des renaissances

!

- MARIN - 

 

 

ATOMES_DE_VOLONTE_

 

_________________________________________________________