COMME_UNE_ESCALE___DE_PASSAGE_

 

 

 

De passage      à toujours 

Comme une escale         sur la longue route du temps

dont  rien ne saurait suspendre le vol lent

Tu es   à  demeure      l'éphémère  d'un jour 

 

Mais qu'ils te soient  saine  épiphanie

Île à toujours  éclose

poème de la mer blanchie  

que les vents promènent      antiques métamorphoses

 

Que ne te vaudrait le numineux  de cet aparté 

sans l'éveil    ni  la révélation 

du Tout  ici-bas     profusion 

guidant les maux  de tes pensées

 

Il est une âme qui sommeille  

déjà en partance  et      veille 

quand de n'être jamais  plus à l'ancre

du  douloir  et du chancre

 

Aurais-tu rêvé   plus d'amour 

et de liens       sans détour 

Que la vie penche

au déclin  de nous et       s'épanche

 

Ne t'en retourne plus 

Voyage    prends le chemin de la source 

A son chant inextinguible  tu fus 

hôte imaginaire     probable ressource 

 

MARIN 

A Terre 

 

_________________________________