_LOTS_DE_CHALEUR_URBAINS_

 

https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/06/24/paris-est-la-capitale-europeenne-ou-la-pollution-de-l-air-a-le-plus-rebondi-avec-le-deconfinement_6043946_3244.html

 

ON SORT DU CADRE   ET DE LA NOMENCLATURE

 

On remarque très clairement les interférences aggravantes qui sévissent de façons de plus en plus sévères entre le milieu urbain et les causes, les effets du réchauffement, du dérèglement climatique global ! La situation devient préoccupante. Paris, ville la plus polluée d'Europe, affiche  des écarts de températures diurnes  qui atteignent + 12 ° C / à la périphérie, les banlieues, les zones péri-urbaines ! Un signe, une évidence, des données  très inquiétantes qui posent le problème de la viabilité du milieu urbain actuel, obsolète, générateur de désordres  nuisant à la santé des populations. 

Ce constat devrait gagner en intensité, au fil des jours et des semaines de l'été. Dès lors et, pour des millions de personnes, cela signifie qu'il ne sont et seront pas égaux face aux accès de chaleur, aux agressions aiguës qu'elle génère, notamment en milieux urbains confinés, exigus, non végétalisés. 

Il est grand temps  que politiques et technocrates réagissent en vue  de créer de réelles conditions d'un mieux vivre et mieux être en ville. 

Parler de pic, de vague de chaleur, de canicule devient  illusoire, enclave et déplace les problèmes afférents. La souffrance et le mal-être sont là et priment, règnent, s'imposent. 

Les politiques  doivent organiser un

GRENELLE DE L'URBANISME  TRANSITIONNEL  FACE AUX MENACES QUE FONT PESER   LES  DIVERSES FORMES DU DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUES ET LES SOURCES DE POLLUTIONS EXPONENTIELLES. 

Les interactions promettent une acuitisation  des  effets infernale ! Pensons au Jour d' Après 

 

...

CORSICA...GO56

 

____________________________________