LE_PASSAGE___ARRIDAVU_

 Vue d'une  maison de pierres taillées  d'un village abandonné dont les 5 F font propitiation

 

EN ROUTE 

 

 

Je décline  une  suite  familière   

une poignée de nombres  entiers à  deux chiffres

Décompte     solde  sans appel

C'est selon la moyenne 

Dégressif  ou négatif

inversement proportionnel à la durée qui s'écoule

quand  le   bout de la  route

point au réveil 

au détour d'une porte béant sur l'infini 

au-delà d'un  vantail disjoint

 

Je me retourne     et déjà      le dernier ancrage 

touche au  siècle

comme il ne serait certainement plus  de ce monde 

Le  bateau  de papier  évite sur son corps - mort  

Sentence ou tribut  

le sablier  égrène 

le boulier scande    en cadence  les derniers  bords

d'une galère 

quoiqu'il advienne 

sachant que l'heure du départ  est depuis longtemps actée 

Dès le jour de l'arrivée

Telle une évidence

 

J'ai toujours  pensé que l'antre du sommeil  

paradoxal

 

apprend  à mourir 

obstinément  

avec patience et longueur de temps 

Equanime  magnanime  

 la chance et le hasard 

vont parfois l'amble 

d'un convoi par essence  contremandé

dont je suis      inexorablement

  l'un - probable 

passager 

 

Soit 

     Parions  

peu  me coûte  la mise     sur le tapis roulant

des jours  et des nuits  artificiels 

Mais que la mer  les vagues m'offrent le soyeux

le friselis mélodieux  de l'azur 

en guise de pente  ou de rampe 

Qu'importe le  sens

La chute n'en est  que moins rude

et le naufrage  certainement

bercé d'illusions 

 

Et s'il était  quelqu'un   quelque part

qui assure au forçat que je fus 

le soin palliatif

qui assiste à l'envol  de mon âme 

Puis-je avant   l'exonérer des servitudes 

de la tâche et du tribut 

de la faim ( fin ) 

 

- MARIN  - 

Le Bout de la Route 

1 ère Ecriture en route le 02 Juin 2021 

 

_______________________________