IL EST RECOMMANDE D 'OBSERVER  ATTENTIVEMENT VOTRE ESPACE D 'ÉVOLUTION DANS LES VAGUES AVANT D 'ALLER A L 'EAU .UNE FOIS LÂCHÉ DANS L 'ARÈNE LIQUIDE , APPROCHEZ-VOUS DES VAGUES ET OBSERVEZ LEUR COMPORTEMENT. DANS DES CONDITIONS HORS NORMES - FORT COUP DE VENT , AVIS DE FORTES VAGUES ET  CUMUL DE HOULES HIVERNALES , PUMPING GÉNÈRE PAR UNE RAPIDE CHUTE DES PRESSIONS ET DES GRAINS A  GROSSES CONVECTIONS , LE TOUT ASSOCIE AUX SPÉCIFICITÉS  "MORPHOLOGIQUES  "DU SPOT PRATIQUE - LES VAGUES  MUTENT ET PEUVENT TRAHIR DANGEREUSEMENT .

 HIVERS 2007 , DES TEMPÊTES  INTÉRESSENT TOUT LE BASSIN MÉDITERRANÉEN OCCIDENTAL OU LE VENT SOUFFLE SUR UN FETCH MAXI ( DISTANCE SUR LAQUELLE SOUFFLE LE VENT PENDANT UNE PÉRIODE DONNÉE). LES SETS SONT ÉLEVÉS ET MASSIFS.

 

SUR TESTARELLA LE PHÉNOMÈNE EST REDOUTABLE . LA  PROFONDEUR RESTE  MOYENNE AVEC UN PLATEAU ROCHEUX  QUI S'AVANCE VERS LE LARGE . LA VAGUE MASSIVE ACCÉLÈRE JUSQU'AU POINT DE DÉFERLEMENT EN RETIRANT L 'EAU  AU PIED DE L 'ONDE . A CE STADE , ELLE CREUSE ET JETTE TRÈS VITE SUR UNE DALLE ROCHEUSE VISIBLE ET PEU PROFONDE .  UN FORT  COURANT LATÉRAL AMPLIFIE LA DÉRIVE ET LA GLISSE DU RIDER AU BOTTOM . LA MARCHE PROVOQUÉE PAR LE COUPLE INERTIE ET ASPIRATION EST TELLE QUE LE RIDER NE PEUT FAIRE AUTREMENT QUE DE SAUTER DANS LE GALBE , JUSTE SOUS LA LÈVRE ET LA ÇA  PEUT FAIRE TRÈS MAL SUR DU GROS !!!  LA PUISSANCE DE LA VAGUE EST A SON MAX ...  SOYEZ VIGILANTS ,GO56, ET DE SÉVÈRES EXPÉRIENCES  QUI M 'AUTORISENT CE TÉMOIGNAGE

  !


swell2