VENTS_VIOLENTS__TEMP_TE_HERVE_CORSE__FEV_2020

 Photo et texte réactualisés le 15.02.2020

 

 

Le  cliché semble  banal ! Mais il raconte le large, une Île balayée par un fort coup de vent, un violent Mistral ; l'horizon se déforme, enfle, se soulève. Nous sommes au mois des tempêtes, des violentes tempêtes d'hiver.

Les golfes et les baies,   peuplés de crêtes blanches et  resserrées, fument. Les  embruns volent ;  la moindre courbe, un seul virage de l'esquif vélivole  que je mène soulève un panache d'écume odorante.


Les bras de l'homme font office de  haubans, assurent  la tenue du mât. Ces jambes guident  un  gouvernail invisible...

Il capte et exploite à son avantage  toutes les sources d'énergies en présence. Navigateur Côtier, il  se fraie  un chemin audacieux entre les nombreuses vagues qui balaient le rivage, cernent les brisants, contournent les pointes exposées.

La vitesse grise. Mais  où aller ainsi  ? Sur la mer immense, le temps compose et commande à  la noria des jours, des heures, de ces instants féeriques.

Au coeur de la mer moutonneuse, bruissante, pétillante, je renoue  avec l'existence. Participant au chœur de l'azur, je m'élance, de passage, sans voix, sur la Voie.

Je tiens comme je ressens   dans la voile cette étrange poussée, la certitude d'un vague bonheur, d'aller de l'avant et de faire comme l'oiseau, de vivre un peu, humblement, loin  du tumulte et du chaos des foules

- MARIN -

ÎLES

_______________________________