ET NAVIGUER PRESQUE AU LARGE

!

 

DSC03913

 

Alors que le Site de TESTARELLA devient presque impraticable, sature, ferme, se présente On Shore ( C'est à dire, avec le vent venant du large et 1/4 par l'arrière des lames, voici  " a  PUNTA MAIORI ", vers TESTA, alignant un SWELL d'un autre Monde, placé Side Shore, un front de vagues d'une Longueur et d'une qualité hors-Normes, des tailles de vagues propres inégalées ; le Site décale un peu sous le vent, offrant des Surfs en toute sécurité, en cas de chute ... Les premières vagues, par plus de 20 /30 m de fonds, à plus de 400 m du rivage, entament un incessant déferlement. En remontant plus vers le NW, la mer grossit encore, déploie des déferlantes à près de 600 / 900 m du Rivage : 1/2 Mille !!! par 35 /40 m de Fonds ! Là, tout Wavesailing deviendrait hallucinant, l'équivalent des plus grosses sessions de niveau mondial, placé Side Shore 100 % !... Tous les Paramètres caractérisant la Genèse et la vie des vagues sont quintuplés ! Que s'exprime alors, ici, le Windsurf No Limit

...

 

SORTIE_PASSE__

60 Noeuds, qui deviennent de plus en plus fréquents, à la Côte, une mer démontée, furieuse ! Ne pas manquer la sortie, surtout, glaner le bon Tempo, entre les séries ! Inutile de se mettre au Harnais, le temps de quitter le rivage ! Plus loin, la mer fume, déjà blanche, les rafales hurlent ! Le Rider compose une sorte d'évasion, plein large ; l'espace et le temps, en ces instants : labyrinthiques !

!

En effet, comme si désormais le Large s'offrait aux navigateurs les jours de tempêtes et de forts coups de vent ... Les golfes sont radicalement envahis par des ondes et des lames  totalement inhabituelles, soudaines, imprévisibles ! Des gonflements brutaux, nous l'avons déjà dit, des tailles affichées étonnantes, mais plus encore, on le sait maintenant et on l'observe toutes les fois, des croisements et des juxtapositions de Houles, levant vers la côte et en rapport avec les isobathes, des vagues de plus en plus hautes et lointaines...  Il est fréquent d'observer deux mâts de Planche dans les grosses séries, en bas, dans le creux, et, il n'est pas dit que la nuit, en d'autres moments, ailleurs, elles ne passent pas les trois mâts !... 

Mais le phénomène le plus marquant demeure cette impression étrange de prendre la pleine mer, alors que la côte est là, non loin ! Par des fonds de 40 à 80 mètres, la mer enfle et devient énorme, chaotique ! par phénomènes de réflexion des vagues, surtout en face des pointes, on assiste à des retours de lames venant percuter les déferlantes en formation : le résultat est parfois effrayant par la taille, l'épaisseur, la violence des déferlements, le grondement qui en résulte. Ainsi, aux rivages, la mer pousse très haut des milliers de tonnes de bois flottés, des troncs d'une envergure immense, une foule de déchets que la mer finit de broyer, de concasser, de pulvériser.

Les conditions de la navigation de plaisance changent, requièrent plus qu'une connaissance théorique de ces indicateurs, une autre façon de naviguer et d'étaler le gros temps ... Croiser non loin des côtes devient un danger énorme, si d'aventure une unité type voilier se trouve là, rencontrant une avarie quelconque : il n'y aurait alors plus le temps de s'en retourner... Plusieurs milles au large, par zones, la mer déferle sur des fronts de plus en plus longs, épais, hauts et dévastateurs ! Ne l'oubliez pas, ne négligez pas ces données, elles sont fondées par des décennies d'Observations des plus justes et photographiées ...

MARIN 

 

CONDITIONS_DE_MER_

 

!