uLMunuEOcoSYmtRzKDUDe7zeIeqANvwIvUD

FRONTOLOGIE METEO CONSULT 

Une ALERTE ORANGE aura été émise hier,  pour  les deux Départements de l'Île de Corse,  suite aux prévisions météorologiques en cours. La dégradation et l'acuité  du phénomène se sont de suite  révélées très sévères. Vents, Précipitations, Chutes de neige passées,  Orages, Marées de Tempêtes sur la Côte Orientale, tous les ingrédients se trouvent réunis pour engendrer DES  situations critiques et en tout points,  exceptionnelles...

D'un point de vue de l'Analyse Météorologique  et de la Frontologie, en amont de l'étude des cartes,  tout, absolument tout devait générer l'ALERTE ROUGE !  Cela n'a pas été fait ! POURQUOI  ?

Informations totalement incomplètes de FR3 CORSE, des Médias nationaux rivés sur Hamon. Le sujet des intempéries est quasiment éludé, reportage pauvre, Météo nationale qui évoque de petits nuages ...

!!!! ???? 

Par Ghjorghju d'OTA 

Pour CORSICA...GO56

 

LES CARTES MÉTÉO PARLAIENT CLAIREMENT 

 

Des Hautes Pressions  établies plus au Nord et sur l'Est de la France, un air froid en basse couche, une zone de bordure anticyclonique et sa dorsale très étendue ; quant au Sud du Bassin Méditerranéen Occidental, une vaste zone dépressionnaire  s'est installée entre l'Île de Sardaigne et la  Tunisie - Est Algérie, occasionnant de brutales remontées d'air humide et plus doux. Les jeux sont faits. Les Contrastes étaient prévisibles et au regard des conflits de masses d'air très marqués, de l'amplitude des centres d'actions météorologiques, nous pouvions craindre le pire. C'est le B-a Ba de la Météo ! 

Rappelons encore une fois que les conditions de mer et de vent s'opposent  à l'écoulement des eaux, en  provenance du Massif Corse  ! Cela, Mrs de la Météo et des Préfectures, cela se lit sur les Cartes et,  prévoir, décréter de suite l'ALERTE ROUGE reste un strict minimum, le bon sens, une attitude sage et réfléchie !  Que sont 2 jours de fermetures  générales destinés à prévenir le pire  ?  A- t-on mesuré les conséquences d'un  possible drame collectif, en route,  ou l'éventualité d'une seule victime se déplaçant sur son lieu de  travail ? Nous pouvons témoigner : une femme a failli perdre la vie, ce jour, près de nos domiciles. Toutes les images circulent sur les réseaux,  là où les cars de ramassages scolaires sont passés !  Bravo ...

ON NE JOUE PAS AVEC LES ALERTES  MÉTÉO

LE  DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE  

 

 

Et pourtant, la situation, - du moins pour la Corse du Sud -,  relève de  l'ALERTE ROUGE, voire davantage. Elle  rend compte de la vraie catastrophe naturelle à imputer, - sans aucun risque  de se tromper -, aux effets d'un Accident Climatique Majeur -, probabilités dont nous vous parlons ici si souvent !  La juxtaposition des récentes chutes de neige et des trombes d'eau qui suivent confère à la catastrophe naturelle.

Évoquons, outre l'épisode dit Méditerranéen, un vrai MEDICANE, avec ses vents violents et des pluies torrentielles ininterrompues. Phénomènes qui vont devenir de plus en plus puissants, nous ne laissons plus de le dire, de prévenir, de proposer des solutions préventives quant à l'Aménagement du Territoire. Ce sont les " gens ", l'environnement  qui au final paient un lourd tribut à l'incurie ! 

La Corse du Sud, pour le moins, sera sinistrée ! N'oublions pas les effets rétroactifs qui vont impacter très fortement le milieu naturel, les eaux, les rivages, les biotopes, la salubrité publique !

Nous avons pu déjà observer sur tous  les rivages  insulaires des quantités phénoménales de déchets, de détritus, d'ordures, de plastiques, d'emballages, de mousses expansées ; c'est un désastre, la mer achève d'enfouir sous les algues ces imondices, pour un temps, avant que de  les rendre à nouveaux à l'errance, aux surplus à venir, dès le prochain coup de temps. L'immense  déchêterie à ciel ouvert est à son comble ! Allez-y, faites un tour, regardez et marchez, voyez nos côtes. En ville, c'est ignoble et répugnant ! 

Mais la suffisance, la raison, les réseaux du pouvoir n'en ont cure et passent outre... On envoie les enfants à l'école, ce qui est non seulement un vrai scandale mais aussi la preuve d'une incompétence notoire. Il est vrai que le culte du rendement sévit  et fait aussi très mal !...

Mais jusqu'où iront les irresponsables aux commandes  qui délivrent pareilles autorisations de véhiculer transports en communs et travailleurs  en  pareilles tourmentes ? C'est une honte et inacceptable. De partout,  les dangers surgissent, planent, se font de plus en plus menaçants.  L'Île de  Corse, de par ses dénivelés, son relief, ses cours d'eau, l'exposition de son réseau routier de moyenne montagne et  rural, l'état actuel de ses campagnes plus encombrées que  jamais, les risques d'éboulements et de glissements de terrains, les fortes  probalités d'aquaplaning, rehaussent l'intensité des menaces et du péril !...

La semaine passée, on émit une Alerte Rouge à la neige et au verglas  pour la Corse du Sud : aucun flocon n'aura touché le sol en plaine et la  limite pluie - neige se cantonna aux 400 m : rien d'exceptionnel ! On ne savait pas, au bénéfice du doute, peut-être,  et ce fut,  nonobstant,  une sage mesure. 

Se dire que le Climat nous réserve des surprises  aux débordements tragiques, d'une ampleur allant   exponentielle ! Vents, Inondations, Vagues de Submersion, Canicules et Sécheresses, Incendies, etc ! La Planète ne cessera d'envoyer des signes, en vain, jusqu'à l'Accident, le tout sacré par le règne des TRUMP et Con-Sort...

Pour ce coup - ci, c'est non seulement foiré mais absolument désolant ! Car  qui peut se permettre de dire et d'affirmer : " nous gérons " !

Mais qui  gère quoi ?  La marche d'un Climat  qui part en  vrilles, sans entrevoir le moindre des effets induits inhabituels et accidentels