JUSTINE_DUPONT_NAZARE_2017

NAZARE  / SESSION 2017  / JUSTINE DUPONT 

Charge des lames de 15 Mètres,  soit un immeuble de 5 étages, carrément  Inside   ! ... Ralentis et vues à vitesse réelle : vraiment très très impressionnant, terrifiant 

A VOIR

 

Outre le BIG WAVERIDING, une Athlète complète qui excelle en bien des secteurs des Pratiques Extrêmes, notamment en SURF de Compétition, au plus haut niveau

Les eaux sont froides et les courants d'air chaud passent sur le site de Nazaré en y laissant un  dais de brume. Il est tôt, le jour se lève. De la falaise et des abrupts rocheux, l'Océan s'entend, n'est qu'un lointain grondement qui emplit, qui envahit le sens d'une existence vouée au Surf, au Surf des plus grosses vagues du monde. La mise n'a désormais plus de valeur. Elle atteint des sommets d'écume bouillonnantes. Quelles limites ? Appréhender  la chute en la transmuant en descente comme Justine le fait relève de quelque chose de plus élevé que l'exploit, le défi, l'épreuve : la dimension mystique de l'engagement, du dépassement de soi, au-delà de l'être et du temps.

 

justine_Dupont_Belharra

Justine DUPONT  survole BELHARRA à la rame 

!

L'EMOTION   L'ESPACE   LA VIOLENCE DES ÉLÉMENTS SUBLIMES 

 

Les vagues sont si hautes et si massives que leur déferlement vaut gigantesques avalanches, chutes d'eau interminables. La vitesse de propagation est proportionnelle à la hauteur de la lame, sa masse. La surfeuse le sait, s'y sera très certainement et progressivement mesurée. Le style est parfait, le surf totalement maîtrisé et stylé. Quant à l'attitude, le placement et le timing, ils n'auront rien à envier à la gente masculine, aux surfers de renommée mondiale.

Justine nous offre là des images exceptionnelles. Deux chaînes Publiques lui ont rendu un vibrant hommage en nous délivrant tour à tour, sur Tf1 et A2, un long reportage, des images  d'une très grande intensité, qui situent le niveau d'engagement de Justine DUPONT.

Il émerge de cette quête un sentiment d'accomplissement, d'harmonie avec l'énergie magnifique de l'Océan.  Justine la capte, jusqu'au tréfonds de ses ressources, de son amour pour la Mer.

Sans doute, est-ce là sa façon de le lui dire, de l'exprimer, autour d'une  gestuelle commuée en aura, l'aura des plus hautes vagues,  de celles qui destinent une trajectoire noble.

Nous pouvons d'ores et déjà évoquer, aux côtés des dieux, l'aura des déesses !... Dompter l'Océan ne serait pas le terme approprié, mais de le rencontrer, certes, à l'apogée de sa majestueuse immensité. L'Océan vivant, parce que l'apothéose est son chant. Un chant sublime, des vibrations cosmiques que Justine entend et interprète, comme un ballet, une pantomime rare, à toujours recommencée, fidèle aux 365 jours de printemps qu'il nous délivre en fleurissant vaguement l'azur

!

Il faut enfin préciser que ces lames gigantesques dont certaines auront caracolé avec les 30 mètres de hauteur résultent d'une configuration, d'un contexte géo-physique particulier ...

Les longues houles de l'Atlantique Nord balaient le Site de NAZARE au Nord de Lisbonne. Un canyon sous-marin relève des profondeurs  qui vont drainé et convoyer cette houle hauturière, que rien n'arrête. Puis c'est la rencontre soudaine, face à une pointe, avec le haut-fond, l'assise du continent. De là résulte le vacillement titanesque de ces remparts, ces murs d'eau, dont la cime semble  culminer, toiser le spectateur subjugué. De petits points minuscules abandonnent à la pente, au vertige,  le soin de décliner au présent, en quelques instants un rêve-éternité

- MARIN - 

Pour JUSTINE DUPONT & LE TEAM

CORSICA...GO56

 La lame, l'immense déferlante est une chose ! Mais le rouleau, l'avalanche d'une épaisseur effroyable, balayant tout, une autre dimension ôtant aux sens  et à la raison tous les repères du terrien, les notions fondamentales de l'espace, de l'orientation sous-marine ! Insurmontable labyrinthe 

...

maxresdefault__52_

NAZARE JUSTINE  DUPONT

____________________________________________________________