LAME_ET_LINE_UP_PHIKARIA_CORSE_

 

J'ai dans le coeur
qui résonne     en canon
Stivell et son chant pacifique
un Eau-Delà des mots
qui s'écrit    à la harpe druidique

Que ne suis-je   encore et déjà       là-bas      J'élonge
le fil harmonique
d'une lame céruléenne
J'en vis l'envol appolonnien
l'élan dionysiaque

Que ne serais-je d'autre
Profond regret
des clartés océaniques
des errances  ossianiques
que les vents poétiques
dissèminent  en s'aimant

Au regret du Tout      dévasté
Loin de l'enfer moderne
fleurissent encore 
en boucles d'harmonies
varechs    goémons et posidonies

L'iode s'invite
Alcools de nous  maudits
Marin      à ton naufrage     je sais
que tu n'accuseras     ni l'amer orphelin
ni la mer et ses desseins d'ailes

!

- MARIN -

Délires