TEMP_TE_D_HIVER__3_POINT_2_M2

 

« Je tire de l'absurde trois conséquences qui sont ma révolte, ma liberté, ma passion. Par le seul jeu de ma conscience, je transforme en règle de vie ce qui était invitation à la mort - et je refuse le suicide ». 

Albert  CAMUS 

 

Il s'élance, à bord de la Tempête  " CARMEN " !  Solitaire,  comme à l'accoutumée mais, cette fois-ci et sans doute,  accompagné   de violentes rafales. Du Golfe de Ventilegna, dans le Grand Sud de l'Île de Corse, . un Visiteur- Aventurier  des vents violents relate, avant que l'hiver 2019 ne s'annonce  avec gravité, convoque d'autres tempêtes  redoutées et nommées 

***

 

FULL_ROLLER__TEMP_TE__CARMEN_

 

 

"...  Un puissant Ponnant me contraint à gréer une petite voile, - 3.2 M2 -, ce qui  correspond  au tourmentin du voilier en haute mer, pris dans les forts coups de vent, souvent en fuite.

Le temps est gris et la surface de la mer monochrome ne rend guère compte  de l'amplitude  des bourrasques. Malgré un tout petit flotteur, marin d'un jour,  je tiens le flot, tente de le  contenir en lâchant la main droite malgré  la soudaineté, l'acuité des rafales. Je suis profondément seul, un peu plus léger ! 

La mer fume, écume, s'envole, se jette à  la côte austère, recouvre  les rivages pétrés et dénudés  qui marquent l'entrée du détroit de Bonifacio.

Au coeur de l'hiver, une présence ;  infime brin de conscience qui s'isole, s'esseule et découvre un tout autre visage de son Île partie à la dérive.

La distance, les brumes de l'embrun, la lumière des cieux confondus, les brisants  en restituent  une infinité de fresques, de tableaux éminemment naturels.

Beautés sauvages sans aucuns artifices ni clichés rapportés, galvaudés, vendus à l'encan ; vous me suivez ?

Beauté sauvage,  dont le qualificatif, l'adjectif ne confinent guère à la simplicité et au commun saisonniers des étés lucratifs.

Que je vous dise : intouchée, vierge, immaculée, rebelle ! Ce  sont là quelques unes des acceptions qui valent le détour. Depuis les hautes sphères des vents  envoûtants,  leurs échevaux  translucides et vagues.

Un univers  que je crains plus que tout. Il engage  quelque part, nulle part destine,  l'être aux mondes vrais, être et temps à l'orée du néant, guises d'absurde ... "

!

- MARIN - 

Tempêtes  et grosses vagues 

Pensées en Mer

Le 06.12.2019

 

IMMINENCE_TEMP_TE_CORSE_

____________________________________________________