BEAUCOUP_D_ESPACE___RISQUE__ZERO

Un espace   infini, aucune promiscuité, les Pratiques de Pleine - Nature  s'adaptent et cadrent  avec toutes les mesures de distanciation et bien au-delà. En effet, 2 Kiteboarders qui se croisent  requièrent une distanciation minimale de 30 à 40 Mètres au moins, ( Sécurité - Aisance )  ; à méditer quand on trace  au sol des limites  portées à 1 mètre, en milieu confiné 

 

 

LIBRE - OPINION 

On lève les  interdictions signifiées  contre la consommation de l' alcool ! Le tabac, en vente libre,   continue ses ravages, ostensiblement,  - 70.000 décès par an des causes directes de la fumée -  Deux  poisons meurtriers, lourdement. OPA sur le libre-arbitre, le choix de mourir à petit feu, d'engorger de façons pérennes et récurrentes les hôpitaux... Le discours officiel  oublierait-il  de prendre les mesures qui s'imposent afin de ne plus  exposer le quotidien   de  100.000 personnes par an, en France,  atteints mortellement par les effets des addictions communes et légales ;  soit ! 

Le travail reprendra, pour une très grande partie de la population, après le 11 Mai ; on encourage le Télé-Travail, c'est heureux ! Cependant, quelles que soient les dispositions prises concernant l'organisation des transports en communs, les horaires aménagés par les entreprises, la population fluera   malgré elle dans les wagons, les  Tramways, les TER, les Métros, les TGV, les Inter-Cités, les Bus... Masques ou pas, la distanciation s'avèrera impossible, outre les contacts inévitables  à déplorer avec toutes les surfaces utiles au maintien de l'équilibre  dynamique ou aux déplacements, aux croisements  des personnes !

Quant aux écoles, collèges et lycées, il convient de ne pas se presser ;  on ne contrôle plus un virus comme le COVID-19  dans tout espace confiné,  entre quatre murs, malgré les mesures de distanciation  et les gestes barrières : trop de risques persistent et engagent le contexte... Repousser la rentrée à septembre nous semble la mesure prudente  à prendre, dès le 11 MAI 2020

!

 

LES ACTIVITÉS DE PLEINE - NATURE EN CORSE

 

Vers un Cadre  Général  / Propositions 

 

Venons - en aux pratiques sportives et de loisirs qui ont  été interrompues pour la majorité d'entre elles ou fortement limitées. Le corps médical, à l'unanimité s'accorde à défendre non seulement leur  bien - fondé physique -  hygiénique et sanitaire mais aussi et surtout les effets bénéfiques de ces  activités à part, sur les plans moral, intellectuel et affectif.

En interdire  durablement le déroulement, sans discernement  raisonnablement justifié et argumenté constitue  comme une atteinte à la liberté de se  porter mieux  mais également de se régénérer, de se détendre, de lutter contre les effets négatifs d'un long confinement.

Des lacunes  apparaissent quant à la formulation et à la précision du cadre des pratiques sportives et de loisirs " individuelles ". Si les sphères de la compétition ont été circonscrites, le flou règne du côté des pratiques de pleine - nature et "  individuelles ". 

Pour ce qui concerne le cadre et le  milieu, ils requièrent davantage de précisions. Quid du littoral ? Entre plages et littoral, la différence est vaste ...

Les sites naturels   et les possibilités  qui seraient en mesure  de  convenir n'auront, à ce jour, pas  été précisés, délimités ; ils demeurent  sujets à ambiguïtés. Gageons que l'opacité qui en découle  sera enfin levée afin de ne plus exposer les adeptes des activités de pleine-nature individuelles aux procès verbaux.

POUR EXEMPLE 

Si le canoë-kayak est autorisé, faudra - t -il  que le sportif, le randonneur se mette à l'eau loin des plages, qu'il appareille d'un point isolé du littoral ?  Même remarque pour  le Surfer, le Kite et Windsurfer, le Paddle - Boarder, le pêcheur à la ligne, le cycliste ( VTT ) ? Au regard des centaines de kilomètres de côtes et de rivages que totalise l'Île de Corse, au vu du  très faible taux d'occupation actuel des établissements de soins, ne peut-on raisonnablement entrevoir la possibilité de naviguer à partir du 12 Mai ?   sous réserves d'un décours avéré  et favorable de la maladie ... 

Naviguer, selon des directives et des orientations claires émanant de la Préfecture de Corse, des Préfets maritimes et des Maires. Serait - on en mesure d'établir et de mettre en évidence une Charte des Pratiques Sportives de Pleine Nature susceptible de garantir la sécurité sanitaire, la distanciation, l'étalement géographique, le taux de fréquentation des publics ? 

Définir enfin  les règles précises à respecter  pour toutes pratiques ayant pour support le Milieu Naturel Insulaire. Devoirs - Cadre -  Obligations -  Gestes Barrières - Temps imparti - Trajets lieux de pratique et domicile ... Etc, la liste n'étant  pas exhaustive ! 

Une autorisation dûment renseignée,  établie et remplie permettrait  alors tout contrôle. Responsabiliser et intéresser les pratiquants aux rigueurs d'un déconfinement progressif  qui soit à la fois prudent et prévoyant.

Enfin, des aménagements ou tout simplement  des lieux  de pratiques pourraient être définis  avec précautions  relatives à la capacité d'accueil et de différenciation des publics. Un tel dispositif, étendu à la sphère des Clubs et des Associations Sportives,  pouvant dès lors fonctionner au diapason de la pratique dite libre et responsable. Des milliers  de pratiquants et de dirigeants attendent que  soient enfin établi  un large plan de reprise, contrôlé et graduel, à partir du 12 Mai 2020 ( sous réserves ).

Il s'agit de pratiques  physiques propres, à forte valence  touristique et  culturelle, non sujettes à rapprochements et à occasions de proximité.

 

______________________________

INTERDIRE LA PLEINE NATURE  ET L'ACTIVITE INDIVIDUELLE QU' ELLE FAVORISE  

SANS  RISQUE ENGENDRE UNE SITUATION  PRÉCAIRE 

 

QUOI PENSER DES DIZAINES DE MILLIERS DE PERSONNES QUI SERONT CONFINÉES 

DANS LES TRANSPORTS EN COMMUNS  ET  DANS TOUS  LES  COMMERCES

_______________________________

 

Concernant  les pratiques de Pleine - Nature, tout un secteur  du commerce  se verra très fortement impacté, outre les conséquences connexes touchant à l'industrie  et aux infrastructures du Tourisme Insulaire 

Recevez nos considérations marines et   éco-reponsables

 

REQUÊTE AUX PREFETS  DE L'ÎLE DE CORSE 

 

CORSICA...GO56

 

 

 

ENVOL__VENT_FORT__CIARA_

 Toujours, loin des plages ... Les pratiques de Pleine - Nature se distinguent par leur discrétion et leur intégration à tous les milieux dits naturels

 

____________________________