INCENDIES___GIRONDE__ETE__2022___INCENDIES__EN_MARCHE_

 

https://www.huffingtonpost.fr/environnement/article/rechauffement-climatique-aux-poles-nord-et-sud-la-situation-est-pire-que-prevue_206494.html

https://www.huffingtonpost.fr/environnement/article/la-solastalgie-cette-deprime-climatique-qui-nous-ronge_206443.html

 https://www.huffingtonpost.fr/france/article/canicule-vendredi-sera-la-journee-la-plus-chaude-de-la-semaine-les-feux-continuent_206498.html

https://www.bfmtv.com/environnement/en-direct-gironde-aveyron-drome-la-france-face-a-huit-feux-majeurs_LN-202208110026.html

 

 

Une perte de nos repères insupportable,

le sentiment partagé et prégnant de participer

de  ce désastre et de cet écocide majeur 

 

***

Cinq heures  du matin. La lecture de ces  deux liens m'empêche de dormir. Longue et  difficile insomnie. Je suis pourtant  informé, j'écris sur les  sujets  du climat, de la Nature en périls,  je pratique  les grands  espaces depuis des décennies, parfois et souvent seul, je poursuis ma quête  d'informations en sélectionnant les parutions, les documents, les comptes rendus d'études et de propectives, j'observe et note les changement, je  compare les données, etc  !  

Ce que je vois confirme un ressenti bien plus ancien. Une sorte de malaise et de pressentiment angoissant ; l'impression  de perdre chaque saison, chaque année  quelque chose de vital et d'essentiel à l'équilibre de vie   qui fut le mien durant ma jeunesse africaine, mes jeunes années passées dans divers pays  et continents du Monde.

Ce qui était du domaine de l'appréhension, oscillant entre entre le doute et la réalité, aujourd'hui se confirme et vire  aux cauchemars ! La peur est  le terme qui ne convient pas. Mais de la tristesse, de la consternation, de la désepérance qui grandissent  à la vue de ce désastre, de ce gâchis, impuissant que je suis  et demeure face à de tels forfaits perpétrés aveuglement par une grille de civilisation et de  société  complètement  folle et suicidaire !  

Il m'est impossible d'occulter cette réalité, de me fermer à toutes sources d'informations. Il me faut savoir, connaître, apprendre ce qu'il se passe et tout ce que les politiques engendrent de  forfaitures et d'exactions au nom de l'argent gagné, constituant et accumulant ainsi des actes  qui relèvent de l'écocide majeur.

Il manque  quelque  chose de crucial à mes jours. La perception grandissante d'un quantum de souffrances grandissant, se répandant et s'exacerbant  sans cesse, partout. Un contexte où ma vie n'aurait plus de sens dès lors qu'à mes côtés,non loin, au bout de la terre on tue, dévaste, massacre, brûle, bouleverse à  jamais les joyaux de la Terre  pour des raisons  commerciales, économiques, industrielles, énergétiques et de marchés.

Un vide, un gouffre qui approche et dans lequel nous serons précipités, parce que les élites  auxquelles nous sommes  sensés faire confiance, parce que  nous les aurions élues, faillent à leurs missions et devoirs de respect de la vie, équitables, pérennes et raisonnés, de protection des hommes, des biens, du patrimoine naturel.

Oui, je souffre d'une profonde solastalgie et d'éco-anxiété, non par crainte ou par  peur  égocentrée mais pour le mal et les terribles souffrances que les modèles de sociétés, la mondialisation infligent  à l'étant, à la biodiversité, à la " Biogée " ! 

Oui, il me faut le dire et le crier très fort !  Guise de témoignage  d'un mal - être, d'un mal de Terre , d'un mal aux mondes en périls,  d'un mal - vivre une   existence  soumise  aux lois et diktat  des dominants - décideurs - affairistes  d'un système impitoyable, cupide, conquérant, dévastateur, pilleur de ressources, générateur de dette écologique  alors  qu'il crée de la richesse, l'opulence, le lucre, la demesure et ses profits.

Cette  gouvernance qui nous conduit inexorablement et cyniquement au chaos doit  se retirer, démissionner de ses fonctions et laisser les commandes du pays à un puissant collège de chercheurs, de scientifiques, de sages, d'administrateurs civils plaçant la rigueur, l'urgence, le contrôle écologique  aux premiers rangs des priorités de tous les ministères actuellement en  marche

!   

 

CORSICA...GO56

SOLASTALGIE