dimanche 15 avril 2018

ABSENCES !...

    Toile  /  Ingrid LEDDET  _ -  La Maison du Phare -  Le bout d'un môle au pied du phare, Orly le dimanche ou Quai des Brumes, une  gare l'hiver  sous l'épais brouillard vers le plateau de Langres, la fenêtre arrière  embuée d'une voiture qui s'éloigne...! l'absence décline un à un les pans d'une histoire sans fin    ABSENCE   Tu transcendes les sphères idéaleset me ramene aux horizons platoniques de la beautéTon domaine demeuresans limiteschaque jour encore... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:56:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

vendredi 5 janvier 2018

CIELS GARANCE !...

Je sais l'incendie fatal, les mises à feu multiples, simultanées ou presque, donc volontairement, délibérément  assassines. Mes pensées, à chaque ligne, que la souffrance et le coeur me dictent, tentent de louer le don du Ciel dont notre Île témoigne, en tout instant, partout ; d'où le sens de ces écrits appelant à discerner l'origine, l'essence des choses, le patrimoine naturel imprescriptible qu'il nous revient de défendre, coûte que coûte, au prix même de la vie du criminel-incendiaire. A terme, il ne restera ici que... [Lire la suite]
lundi 12 avril 2021

COMME UNE ENIGME ! ...

  Il ne  peut y avoir d'image, d'illustration, une photo    A  l'inaccessible quête  ici-bas  le rêve pourvoit Unique est la voie  qui de chemins d'eau et de pierre  y mène   Ainsi de te retrouver   à  double  insu  au-delà  de la  vaine durée si loin de tout Instant fragile      Comme un - possible  la promesse   d'une île que  je revois  dans  ce  regard  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:21:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 7 avril 2021

A EMMILA GITANA / BERNARD PERROY ! ...

  A E. Gitana, Ne pars pas sans avoir cherché, sans avoir donné prise à ta faim du monde en sa terre d’ocre et ses...                                                                                                   Publiée par Cristian-georges Campagnac sur Mercredi 7 avril... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:07:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 31 mars 2021

U CELU DI BALAGNA !...

Comme si la Mer de  Balagna  avait dilué  les ciels profonds de l'hiver, une mer  d'encres marines que les vents froncent en relevant les ors de la Terre  ! En guise d'illustrations, la Mer de Balagna, les Flots d'une Tramuntana soutenue, cet azur unique au zénith  qui inonde  la Mer de Ligurie. De fortes vagues  s'emparent des baies et des golfes ouverts au large, soulignent   ces croissants de dunes que la cupidité hélas occupe et tente  de s'en accaparer ... Que la Terre de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:30:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 24 décembre 2020

SEUL UN JOUR ! ...

    Un jour, aux 364 autres pareils ! Un jour de l'année calendaire, à l'orée de la Lumière, au sortir des ténèbres... Rien qui vaille artifices, agapes et beuveries, viles agitations, immodérations. Un jour de recueillement, de réclusion, de pensée, en silence, dans le vent, tourné vers les étoiles sans nombre qui meurent et qui chutent dans les Grands Cimetières sous la Lune. Un jour où liturgie et sermon projettent sans fin sur le pavé de la désespérance, le parvis de l'iniquité et les tables de la loi plus... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:05:39 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

dimanche 20 décembre 2020

EUPHONIA ! ...

  Tout autour de l'Île de Corse, caps et pointes acérés  tendent leurs bras pétrés vers le large, enroulent  avec les vents  leurs lots de vagues infiniment lumineuses et recomposées ; inextinguible déclinaison, plain-chant unique     ***    Puissant  unisson Kallistê     de vagues et  de vents  Solennelles harmonies Eléments transcendés  qui portez       si loin et si haut  Polyphonies  _   Aux ballets des... [Lire la suite]
samedi 29 août 2020

EMPREINTES ! ...

  Voiliers auriques et Marconi en course - CORSICA CLASSIC  2020  -        " Notre idéal ne devrait pas être le calme plat qui peut transformer  la mer en marécage, ni l'ouragan, mais le  grand et puissant alizé, plein de vie, de joie, de force et de santé, balayant le monde de son souffle perpétuel. "   Harry MARTINSON - Cap FARVÄL      ***     Empreintes      de silences  convenus   au-delà des ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:50:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 29 juillet 2020

L'EVENT DU MONDE !...

        L'EVENT DU MONDE CÉTACÉ - BALEINE - RESPECT DE LA VIE Merveille de la Nature ! Comment harponner, massacrer pareilles créatures issues des ciels de la mer et des océans ! Émotion, frisson, sentiment d'appartenir au Tout dont nous procédons, infime partie, certes, mais ô combien indispensable au reste du Monde. Une exception sidérale, un vaisseau douée d'une mémoire et d'une intelligence abyssale. Enfin, comment les gouvernants,... [Lire la suite]
lundi 6 juillet 2020

CONTINGENCES ? ...

    " Carpe diem, quam minimum credula postero ". " cueille le jour sans te soucier du lendemain, et sois moins crédule pour le jour suivant ". HORACE    Naître là   et puis    passer  ici-bas  N'être plus  que tumulus  défait  porte -  croix Le vieil  aître abandonné en aura perdu  la trace   Par-delà le souvenir       la liturgie  des vivants que les  ifs dolents  balaient  dans le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:13:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,