Le Table Top, on le prend comme il vient et ne vieillit jamais  !...

 

THOMAS_TABLE_TOP_

 THOMAS M. / PUNTA - Windsurfer - 

 

Lorsqu'on arrive face à un beau Move, cela marque ; on garde en mémoire ce que l'on appelle la " Forme de Corps " dans les airs  qui le caractérise et l'anime. Ce Table Top date déjà ! 2010 ou 2009, un vieux camescope, ce temps à grain bouché de Décembre, une visibilité opaque, et puis des images sur Séquence que nous avions  saisies, triées, pour l'article que voici... 

Nous avons numéroté les Images afin d'opérer, ce que nous appelions dans le vieux jargon des Staps : " une Démonstration Commentée " ! Il ne s'agira pas d'une description pure et simple, aussi aisée qu'inutile ; non , heureusement, nous tâcherons de livrer, toutes les fois des indications d'ordre didactique, pédagogique, physiologique, afin que ce Move fasse bientôt partie de votre panel de Moves d'Avant ! Il faut dire que THOMAS, ici présent ne fait pas dans l'à peu près ! Il envoie, se place, marque un temps d'arrêt insolent la tête en bas, et, pose !

Le Table Top ou comment se mettre debout la tête  en bas  et les pieds liés en volant ? 

Voilà l'équation, le Challenge 

Merci THOMAS, pour cette Séquence illustrant la contribution que voici, un Move qui fera, nous le pensons, école, car ce Table Top me rappelle beaucoup celui du " Robbot " NAISH ; il en aurait pâli ou qui sait souri ...

!

 

CHRONO_TABLE_TOP_THOMAS_M

 

VOYEZ COMMENT ET POURQUOI

 

- 1- 

Le Windsurfer arrive très vite -  La vague est certes modeste mais creuse, raide, c'est le plus important pour orienter  l'énergie du Rider vers le haut : secteur d'Impulsion vers le Haut oblige avec, et c'est très  important, un léger Lof, pour corriger ensuite l'Envol / Placement !  Le moins de translation possible ; à Donf vers le Ciel, ne pas écarter la Board d'un axe Vertical primordial ... Imaginons un perchiste  !

- 2 - 

C'est l'Envol, la Trajectoire est imprimée = Angle / Vent bloqué + Engagement de la Board à l'Abattée. Le Rider en profite pour commencer à neutraliser sa voile : à Plat et déjà bien  choquée ; cette action se poursuivra, dosée, au fil de l'ascension.

A ce stade, il faut préciser que la  vitesse du Rider en montant est telle qu'il y trouve un Point d'appui dynamique sur lequel : 

- 3 - 

Il engage son retournement énergiquement - et cela avec une pêche d'enfer proportionnelle à la position regroupée qu'il prend juste après l'envol ( il groupe dès l'appel du saut,  pour mieux se détendre ).

Puis c'est l'amorce de l'Extension, la phase la plus longue et technique, - qui simule le Perchiste, sur son temps de perche, jusqu'à la poussée des mains au point le plus haut du Jump  - , en guidant le positionnement de la Board par l'action conjuguée du Bassin et des pieds  conduisant et plaçant la  planche via le repère de la Spatule -  Repère visuel d'une part, et, informations Kinesthésiques que lui donne les mises en tension des Muscles rotateurs et Extenseurs  des Membres Inférieurs et du Bassin.

- 4 - 

La vrille est ainsi enclenchée, elle se poursuit  en insistant afin de réaliser l'extention complète des Jambes et cuisses / Tronc ; le Rider vise l'envers du décor !  A noter que la Board une fois placée se trouve perpendiculaire à la Vague qui vient de l'envoyer : Planche plus Vague = 90 ° 

- 5 - 

Il y parvient aussi grâce à une position de confort anatomique au niveau des Mains, tenant le Wishbone d'une façon particulière. En effet, la main avant garde le Wishbone assez près de l'épaule, Bloquant le Gréement,  tandis que l'arrière maintient la voile choquée, un peu plus avancée qu'à l'ordinaire, peut-être, ce qui favorise son ouverture.

A noter que le Rider est toujours suspendu par son inertie verticale, la poussée des membres Inférieurs vers le haut est Maximale, la Vrille est complète, et là 

- 6 - 

Il bloque, il verrouille le bassin, il marque un temps d'arrêt, c'est le Point Moro, l'apogée du Saut et la fixation de cette Image, de cette forme de corps aussi caractéristique qu'esthétique du Move, Waouh  ! Sur le Cliché, on verra que cette posture est maintenue longtemps, jusqu'à l'amorce de la descente ; chaud mais Maîtrise !

A savoir que, même à ce stade du déhanchement, les bras trouvent un appui non négligeable sur ce Gréement positionné au Cordeau dans le vent ; l'appui des mains se poursuit davantage sur les premières phalanges : conséquence de l'appui main avant surtout et indicateur de réussite d'une poussée complète des Membres Inférieurs ...

- 7 - 

Il convient à ce stade de reprendre le contrôle des charnières habituelles que les sauts imposent :  agir pour coordonner le haut et le bas,  soit ne pas s'étaler, ramener la planche à l'aplomb de soi, se positionner bien au-dessus de la Board, tout en veillant à maintenir un angle favorable Voile / vent.

- 8 - 

C'est lorsque les membres inférieurs repasseront sous la Board que le Rider reprendra le contrôle et la Sustentation de sa Voile, très progressivement, avec les alignements adéquats du Gréement / à l'équilibre général de l'ensemble !

- 9 - 

Pour cela, dans la descente, bien rester groupé avant de recouvrer la sustentation complète  de la voile ; sur cet appui fugace et difficile à trouver, en profiter pour abattre le Flotteur et poser plus  Travers, si possible

- 10 - 

On tâchera de poser par le Tail, par l'arrière, attitude fléchie, main arrière écartée pour plus de puissance et de contrôle, en ayant aussi et sûrement l'impression d'emmener avec soi le Matos, pour plus de sécurité et de confort pour la colonne Lombaire : pas de choc 

!

A EVITER DE POSER AU LOF, à L'ABATTE, plus rare, savoir aussi réchapper avant la casse

...  

Vous pouvez, bien évidemment, laisser un commentaire sur le Move, une remarque, une observation quant à l'analyse, une proposition d'exercice pour améliorer le Move, quelque soit votre Niveau de Pratique

MARIN