AVANCÉES MAJEURES 

 

En effet, et ce n'est pas récent, la Cité des Falaises se voit doteé d'une Structure de pointe, d'avant-garde, qui nous l'espérons constituera un Modèle et fera école tout autour de l'Île de Corse. C'est un Grand Projet mené à terme, le fruit d'un travail exemplaire.

Gestion de l'eau, récupération de l'eau traitée et biologiquement propre à des fins autres que la consommation directe, principes de fonctionnement peu coûteux en énergies ou du moins plus économiques, intégration aux Paysages et aux exigences du Piale, le Causse Bonifacien, voilà la donne et la mise souhaitable en matière d'Environnement. Mais reportez-vous à l'article de presse ci-dessous !

 

LE LIEN CORSENETINFOS

 

STATION_BONIFACIO_2014_CORSENETINFO

 

 

http://www.corsenetinfos.corsica/Bonifacio-Premiere-station-d-epuration-a-filtration-membranaire-de-Corse-_a16807.html

 

Ce Projet va  

EAU-DELA !

En effet, il consacre le respect que l'on doit à une Terre de beauté, d'authenticité et de diversité. Une Région, l'Extrême-Sud et ici, le Grand-Sud à la fois remarquable mais exceptionnels quant à leurs atouts et fards naturels. La qualité des eaux du Grand Parc Marin des Bouches de Bonifacio n'en sera que plus efficiente, pérenne et visible. N'oublions pas de considérer également toutes les retombées positives en matière de Biodiversité, de faune et de flore marines, aux différents niveau de la mer, entre surface et profondeur.

Nous connaissons la violence des tempêtes qui dans le Détroit remuent et chahutent les fonds, occasionnent des sur-cotes et des marées de coups de vents capables d'agir sur des profondeurs importantes. Ainsi, tous les anciens dépôts potentiels seront peu à peu dispersés, enfouis, érodés, enfin  " digérés " par le temps et toutes les interactions d'ordre naturel pour ainsi dire recouvrer l'excellence des zones littorales d'antan ! 

Gageons qu'à très court terme, élus et responsables se penchent aussi sur le vaste problème des déchets que la mer véhicule et rapporte aux rivages, entassant partout les produits et emballages que l'industrie et le trafic maritime rejettent impunément et de façon totalement illicite.

Nous observons avec  joie que les Notions cruciales de Nature, d'Environnement, de Développement durable, d'Esthétique, de gestion des Déchets prennent dans ce cadre magnifique et remarquable une telle  dimension ! Que l'élan soit porté d'une part à la hauteur du Trafic dans le Parc International des Bouches de Bonifacio, mais aussi à l'encontre de toutes sources de pollutions résiduelles présentes, récurrentes, cela sur les zones littorales mais également à travers les campagnes ; en effet, le Pays Bonifacien, comme partout et tout autour en Corse,  ne saurait tolérer bien des espaces, privés ou non, où s'entassent rebuts et constructions légères, engins et déchets, débris de constructions de toutes les sortes, enceintes agglomérées qui n'ont rien à voir  avec  la spécificité d'une terre, d'un particularisme aussi marqué  que ceux de l'exception  Bonifacienne et que de telles initiatives combattent au quotidien. Il y a là une part de civisme écologique, d'initiative individuelle à solliciter, voire parfois à invectiver !

UN PARI POUR L'AVENIR

Voici de belles cartes à jouer, sachant que de très nombreuses démarches positives auront déjà  été entre-prises, dont les résultats sont probants ; gageons que cela continue, que nous nous engagions vers un pacte insulaire de respect global  ou

Environnement et Urbanisme oeuvrent de Concert pour la Culture et  l'Exception

Terres de l'Île de CORSE

 

CORSICA...GO56