DSC02766

 

Quelques mots esquissent l'automne ; un vrai temps d'automne, celui  que nous connaissions, antan.

Des rivages aux sommets d'une Île devenue soudain immense, perdue dans les nuages, à nouveau disposée à rêver de voiles, en partance, Nature et éléments composent au fil des heures, avant la longue nuit  ! 

Et de  suivre du regard l'arc d'alliance qui eût rapproché  enfin ciel et terre, mer et ciel, dans les clartés et les bleuités  du vent d'Ouest, du Ponant !

Il aura abondamment plu ... Est-ce encore   possible après tant de mois ?

Ainsi,  espérer après chaque grain qu'il en revienne un autre, qui abreuve et étanche la soif des sols damés, des sols damnés de la sécheresse et des canicules hallucinantes

!

MARIN