CAVALLO_CORSE__

 

Leçons d'expériences  : ne pas reproduire laxisme et erreurs passées  ! Plus qu'un domaine, un joyau de la Nature ! L'interface Mer / Rivage ne veut pas de constructions dans les rochers et sur le rivage, pas plus que ces enrochements modifiant à terme la géologie de l'Île et les phénomènes érosifs. Les rivages de Cavallo doivent recouvrer leurs anciens visages !

 

LE LIEN   DOSSIER 

 

https://www.corsenetinfos.corsica/Foncier-La-Collectivite-de-Corse-achete-un-terrain-sur-Cavallo-et-reprend-ses-droits-sur-l-ile-interdite_a36177.html

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_de_Cavallo

 

VERS UN AVENIR  MEILLEUR ET PLUS PRÉSERVÉ

 

3.2 Hectares récemment  acquis par la CDC,  sur une petite Île qui en compte 120 ha :   c'est déjà beaucoup ! Une victoire incontestable mais plus encore, une réhabilitation attendue sur un domaine légitimement et  historiquement CORSE

!  

Hors statut Réserve mais  relevant de la commune de Bonifacio, l'île aux milliardaires se voit désormais hôte malgré elle d'une enclave échoyant enfin à la Collectivité de corse. Au large toutes sources ou causes de divergences ! Mais un Collège de spécialistes et de techniciens capables de formaliser un projet novateur ayant valeur d'exemple ...

Espérons que ce petit Territoire exceptionnel constituera un exemple fondamental en Méditerranée quant à la préservation, réhabilitation et protection   du site, dans le cadre  du développement durable susceptible d'intégrer  parfaitement à la terre de Corse de demain  tout nouveau projet.

Gageons  avec espoirs que  la fréquentation saisonnière et l'habitat pérenne  des lieux seront rigoureusement  contrôlés, encadrés, accompagnés dans des proportions mesurées  plus que durables, eux aussi ! 

Cette aubaine et cet acquis devraient, si  toutefois l'expérience devient concluante, porter les habitants de l'île et la commune gestionnaire de  convoler  vers une redéfinition, une réévaluation  des cartes environnementales.

Constructions - Rénovation - Adaptation de l'acquis, interface mer / rivages à recouvrer et à renforcer via des moyens totalement naturels, sans digues ni enrochements, surtout pas !  - ( risques avérés de rehausse du niveau de la mer en cours ) - 

Gestion des déchets, totale intégration au cadre, Reboisement  endémique Corse,  Énergie  durable et autonomie insulaire en la matière propre et durable, Capacité à revoir  pour les bateaux à quai et en transit, débarcadère intégré, nombre de touristes  autorisés par jour si  ce créneau est validé, - A ce titre, la plus grande prudence est de mise et d'actualité )

!

 

VERRUES_A_L_ABANDON_