MISERE_SOCIALE_

 Les Gilets Jaunes ou l'appel d'urgence, le cri d'alarme d'une société aveuglée, les sentinelles  veillant sur un monde  en passe de vaciller dans le gouffre  de  l'innomable, des discours  officiels pléthoriques et non avenus, aux fausses mines contrites ! Paradoxes et anachronismes parvenus à l'acmé d'une souffrance intolérable, d'où qu'elle vienne,  que  les réalités du nombre exponentiel exacerbent à outrance, sans frein ni garde-fou.

Pendant  tout ce temps, on n'entend pas ou plus le patronat ! Le silence est d'or ... Il observe, engrange et marque  des points, sans lever  le petit  doigt et palpe épais, lourd, sûrement, sans  se  soucier   des fins de mois, quelque soit le régime en  place, nous n'aurions jamais vu les patrons descendre dans les rues et manifester pour leur pouvoir d'achat, d'exploiter, de dominer. L'Etat le fait pour eux 

***

 

 

Alors que les Retraités  sont torchés financièrement à la source, selon  les règles de l'art affairiste, nous avons une pensée  pour les Gilets Jaunes, au lendemain des fêtes ; nous l'aurons également eue, surtout pendant les fêtes de Noël,  le Réveillon et le  Jour de l'An, en se demandant comment ces hommes et ces femmes, aux abois, payés au lance-pierre, pouvaient assumer, dépenser à l'aune d'un minimum de décence, sans que l'aide associative ne soit déclenchée, sans les maraudes et le soutien des restos du coeur pour les plus  impactés de notre modèle de société rompu à la suffisance,  l'impudence et le mépris des hautes sphères instituées ! 

Comment  tant de citoyens en France peuvent vivre avec  les salaires de merde  que leur octroient le Patronat et l'Etat, soucieux dit-on de justice sociale, d'équité, de loyauté  ? 

Mais bon sang ! Voyous en Cols Blancs, attribuez-vous pendant un  an, 12 longs mois,  le Smic,  les minima sociaux, ces salaires indignes d'une Démocratie et tenez le cap de la rigueur  et des privations au quotidien.  Faites - donc pénitence !  Qui plus  est, avec des enfants ! Une Honte d'Etat, l'inacceptable révoltant  qui  témoigne et rend compte de l'obstination désespérée des Gilets Jaunes. Ils ne lâcheront pas le combat et resteront mobilisés sur tous les fronts, quoiqu'il advienne. Cette situation explosive, insurrectionnelle n'est pas prête de disparaître, d'abonder  et de louer le sens des mesurettes ridicules et infamantes d'un état pingre et ultra libéral ...

Paroles et Paroles aurait  crié Dalida, à juste titre et à s'en étouffer, l'arnaque, quand les Retraités  subissent les premiers le Prélèvement à la source, véritable  tour de passe-passe financier destiné à  grappiller le moindre centime à l'encontre de situations que l'on peut évaluer de désespérées ! 

Mais dites - nous, comment vivre avec moins de 1100 Euro par mois, locataires en surcroît ? Voyage au bout de la nuit ...   Mettons-nous à leurs places,  à toutes et tous et,   tentons de comprendre la supercherie de l'Etat - Patron, son outrecuidance inacceptable ...

A l'heure  où nous écrivons cette diatribe, sachons que les chômeurs se voient violemment frappés de mesures coercitives et de jugements de valeurs indignes d'une société fraternelle et solidaire ! C'est la Politique d 'un Président, d'une équipe  sans âme ni compassion, d'un Ultra - Banquier d'Affaires dont les sbires, les valets, les séides et les affidés  se gavent au sommet du lucre, de l'abondance, des prébendes, des avantages  d'un perpétuel  pouvoir.

En ce début d'année, nous gardons dans le coeur une pensée pour le sens, la légitimité, l'urgence du combat des Gilets Jaunes ! Qu'ils puissent abolir   l'actuel désordre établi, la métrique du chiffre et des profits, des bénéfices, des plus valus  réalisés sur le dos d'un odieux esclavage des temps modernes 

IMPORTANT 

 

!

 

NOUS PUBLIONS L' INTERVENTION ET LE COMMENTAIRE DE 

DENIS

COMMENTAIRE JUSTE A PROPOS ET  PLUS QUE  CLAIRVOYANT. NOUS LE REMERCIONS

 

Bonjour. 


Je supporte et soutiens ces "Gilets jaunes" à ... 200% 

!!! 
Le prélèvement à la source, (et qui a déjà commencé en tout début d'année et sur les salaires de décembre écoulé...), ne va rien arranger dans ce sens, bien au contraire... 
Le Grand débat souhaité et voulu, par le gouvernement, et qui, à mon sens, n'aura rien à voir avec le "R.I.C." ou Référendum d'Initiative Citoyenne", sera détourné de l'essentiel... De plus, avec cette soit-disant lettre adressée à toutes les Françaises et Français, par Macron, le seul but de cette démarche étant de pouvoir mieux cerner les questions et ou attentes, mais également d'imposer les discussions et thèmes principaux et non plus souhaités..autrement dit..du dirigisme aigu, une fois de plus.. 
Bonne fin de journée à vous, et meilleurs voeux, pour cette nouvelle année 2019...

Denis.