LES_ECUEILS__SUR_ZONE_PAR__TEMP_TE__DE_NORD__EST_

Hauts-Fonds  sur zone  par Tempête de secteur NNE ! Images de l'auteur

NAUFRAGE__01

 

90 Mètres d'acier, des soutes certainement pleines de fuel  lourd  ou de mazout ! Il aurait longé les écueils acérés des Gavetti, ces hauts-fonds redoutables qu'ils nous arrivent de parcourir les jours de gros temps

 

 

MER_GROSSE_GAVETTI__LARGE_CALA_LONGA_

Si le navire avait éperonné les écueils des GAVETTI que voici, - Agrandir le Fichier -,  par gros temps, ( cf les amplitudes de houle au dernier plan ), il se serait éventré, aurait vomi le poison noir et visqueux, polluant toutes les côtes et les Îles du Détroit : ce n'est donc plus permis

 

https://www.corsenetinfos.corsica/%E2%80%8BJean-Charles-Orsucci-le-risque-maritime-va-aller-croissant-dans-les-bouches-de-Bonifacio_a44896.html

 

NOUS SOMMES BIEN AU COEUR

DE LA RÉSERVE INTERNATIONALE DES BOUCHES ET DU DÉTROIT DE BONIFACIO 

 

 

Voilà déjà plus de dix années que nous alertons, sensibilisons l'opinion sur le délicat sujet de la sécurité et du trafic maritime dans les Bouches de Bonifacio. D'aucuns, depuis des décennies, - Mouvements politiques et associatifs -,   auront manifesté leur désapprobation face à  l'exploitation grandissante et critique d'un rail maritime extrêmement dangereux.

La nuit fut pourtant calme, éclairée, une nuit de pleine lune. Nous marins, savons combien les îles, les îlots du dédale et les passes du détroit se détachent dans l'obscurité ; ombres imposantes barrant l'horizon, tranchant  sur les vastes plaines marines qui s'illunent.

Une puissante Tramontane, un Grecale bien de saison auraient changé la donne et viré à la tragédie environnementale, à l'écocide majeur, irréversible. 

 

ECHOUAGE_01_

Comment  changer de route et obliquer à près de 90 ° pour venir ainsi percuter la côte de plein  fouet

 

LE DROIT MARITIME  INTERNATIONAL  DOIT STATUER

LE VIDE JURIDIQUE  N'EST PLUS TOLÉRABLE

 

Comment autoriser les navires  à croiser de nuit dans le Détroit, le Parc Marin  ?  Les facteurs et les paramètres à hauts risques sont légions. Rien n'est acquis une fois engagé dans le détroit, selon les conditions de vents et de mer.  L'entre-deux Îles est parsemé d'embûches.

Quelque soit le tonnage, tout navire peut être à la merci d'une défaillance, d'une avarie, d'un contexte météorologique inédit ou virulent, d'une erreur humaine de pilotage ou de quart. Nous sommes bien placés pour confirmer que les conditions de mer s'avèrent de plus  en plus dangereuses et imposantes, depuis les années 2000, su zones marines littorales exposées à la furie des vents.

Nous avons été les  témoins de lames et de déferlantes hors normes au large de la passe de Piantarella, des écueils des Gavetti,  -  des hauts - fonds  redoutables par gros temps - !  Tout navire à la dérive s'échouerait avec son lot de catastrophes inévitables...

Comment laisser croiser des unités  immenses, peu manoeuvrantes, de plus en plus nombreuses, de nuit comme de jour, alors que nous  partageons avec l'Île de Sardaigne  les rivages  et les domaines de l'une des plus grande et prestigieuse Réserve de la Mer Méditerranée ? 

 

IMPÉRATIFS ÉCONOMIQUES OU SALUT ENVIRONNEMENTAL / UN ENJEU MAJEUR 

 

Devrions - nous accepter, - au nom de l'argent - roi et tout puissant -, le risque majeur de subir un jour une marée noire meurtrière affectant, impactant  durement toute la zone marine et les biotopes.

Un désastre aux conséquences  incalculables et irréversibles  sur l'économie et le vaste biotope  insulaire demeure hélas ! envisagable, quelque soit le niveau de veille

?  

 

FLOTAISON_INDICES_

L'inclinaison de la ligne de flottaison en dit long sur l'erre  du navire 

!

 

UN CONTEXTE NATUREL EXPOSE QUI EN IMPOSE

 

Sommes -  nous assujettis à pareilles menaces, les jours de forts coups de vent ou de tempêtes d'Ouest en Est ?  

L'informatique et les nouveaux dispositifs de navigation sont-ils infaillibles au point de se passer de l'homme, des quarts nocturnes et diurnes ?  Certainement pas ! 

L'erreur est certes humaine mais il est des contextes, des situations radicales  qui ne pardonnent pas ...

Sans charte drastique et scrupuleusement  respectée, nous courons tôt ou tard à la catastrophe.

Une Charte éditée à l'international comme  au niveau national, évolutive, sans appel, s'impose immédiatement.

On ne peut arguer du fait que l'on dispose de moyens d'intervention et de surveillance  conséquents validant ainsi et à tort tous les scénarios qui ménagent  les intérêts des armateurs et des industriels. Cet accident le démontre d'un bout à l'autre des causes et des effets potentiels de l'échouage

_____________________________________________________________________________

INTERDIRE  LA NAVIGATION    DE NUIT    DANS LE DÉTROIT DE BONIFACIO

RÉGLEMENTER LE TRAFIC EN SITUATION DE COUP DE VENT DE SECTEUR EST ET / OU OUEST   SELON 

LES VENTS DOMINANTS.

LES BATEAUX DEVANT FAIRE ROUTE ET  EMPRUNTER LES BOUCHES DE BONIFACIO DEVRONT LORS DE LA DERNIÈRE ESCALE SUBIR 

" UN CONTRÔLE TECHNIQUE " ET  DISPOSER D'UNE HABILITATION A JOUR 

 

LA SÉCURITÉ  PASSE PAR  LE RESPECT DE L'ENVIRONNEMENT, LA PRÉVENTION ACCIDENT  ET ABORDAGE EN MER.

LA CORSE, DIRECTEMENT CONCERNÉE   A DROIT  AU CHAPITRE ET DOIT  PESER POUR IMPOSER  DES MESURES FORTES SUSCEPTIBLES  DE PARVENIR PROCHE DU  RISQUE ZÉRO.

IL EN SERA DE MÊME POUR CE QUI CONCERNE LA NAVIGATION AUTOUR DU CAP CORSE

______________________________________________________________________________

 

SURRELEVATION__DE_LA_COQUE_

 

Sur fonds d'Îles du prestigieux détroit, l'échouage d'un navire vient parfaire un  sombre tableau. L'endroit affecte une longue histoire mouvementée

CORSICA...GO56