ESPACE__NATUREL_ET__DECONFINEMENT_

Des centaines de kilomètres de rivages et de côtes exhortant à la dissémination ! Un esprit, une vue de la Pleine Nature Dynamique, honorant le Fait Naturel Insulaire

 

***

 

A la Collectivité de Corse

A  Mrs les Préfets de la Corse

Aux Maires 

 

Voici un concept, une réalité de terrain, une recommandation sécuritaire et  sanitaire qui sied  amplement aux offres de Nature, de Pleine Nature que notre Île met à la disposition de ses visiteurs et de ses habitants. Si la situation requiert une forte vigilance, de la prudence, gageons que ces atouts y participent amplement.

Une population de 300.000 habitants, une Île  de près de 9.000 kilomètres carrés, plus de 1000 Kms de littoraux et de plages, un massif montagneux immense, étagé, divers, accessible, parfaitement découpé par Pieve ( Anciennes subdivisions géographiques ), et vallées,  en guises de barrières géographiques et de centre d'intérêts multiples, ce patrimoine  offre à la Terre de Corse un ensemble de richesses mais aussi de précautions naturelles hors du commun à faire valoir contre la propagation du virus.

Gageons que les autorités considéreront ce Fait Naturel Majeur et, que le 12 Mai ouvrira  enfin l'accés aux plages de notre Île, tout au moins aux pratiques que la Pleine Nature Littorale permet.

Mais conscients de ces atouts indéniables, nous nous devons de proposer, de nous montrer collectivement prêts  et responsables, afin de réussir non un pari mais une relative conversion de nos habitudes et de nos comportements.

Nous savons toutes et tous combien le manque de Pleine Nature peut affecter le moral, l'immunité, l'allant de tout un  chacun, confiné, sans emploi, livré à l'inaction inhabituelle, à l'ennui, à l'exiguité, etc ! ...

C'est la raison pour laquelle nous mettons en exergue le concept  récent, évolutif, adapté, circonstanciel 

 

ESPACES NATURELS DYNAMIQUES

 

Entendons par là tout milieu naturel que nous sommes en mesure de pratiquer sur l'Île ; 

En y respectant les mesures  sécuritaires et environnementales habituellement en vigueur  ; 

A la seule différence que ces derniers soient  empruntés, traversés, visités  sans stationnement regroupé  ni  longue pause  in situ ;  

Des plages aux torrents, du littoral aux sommets, de la moyenne montagne aux chemins littoraux, nous ne ferions que passer, le temps d'une échappée, à l'individuel ou en couple, entre amis ( nombre restreint à préciser ), 

le public est donc en transit, pratique et se retire sans se regouper ni  s'attarder

 

SPÉCIFICITÉS INSULAIRES

 

Ces dispositions ne devraient  aucunement exclure associations et clubs sportifs, les professionnels du tourisme rattachés à tout lieux jouxtant les centres d'intérêts naturels.

En effet, il existe mille façons de recevoir et d'accueillir la clientèle en respectant règles et dispositions hautement sécuritaires et prudentes, prévenantes ! C'est là un véritable défi que les acteurs sauront relever.

Mrs les Préfets sauront  également entendre l'appel des Maires, des Communes, des élus  de la CDC. Sachons ensemble honorer l'offre d'une Pleine Nature généreuse, apaisante, sécurisante, variée, étendue à souhait, accessible.

L'interdire pourrait engendrer alors des effets désastreux, à tous les niveaux d'une existence ayant basculé dans l'insoutenable et durable  privation, la crise  économique, d'inévitables tensions, à maints niveaux  et degrés d'acuitisation.

Nous ne saurions être exposés à la hauteur des moyens de transports bondés, des commerces, de  la grande distribution, des écoles, etc ! Le contraire serait au plus près de la réalité.

Considérations Insulaires

 

CORSICA...GO56

 

____________________________________