30_MINUTES_DE_COLLECTE_PLAGE_PARC_MARIN_INTERNATIONAL_DES_BOUCHES_DE_BONIFACIO_

 

On trouve et on relève des actions légitimes et tellement efficaces sur le terrain  en faveur de la défense de l'énvironnement ! Les Médias relaient et se font plaisir ! Mais pour  quels résultats ? Si  ce n'est le travail obstiné des associations, des individus, qui opèrent de façons ponctuelles et très - trop localisées

 

LISEZ NOTRE COUP DE GUEULE 

EN ESPÉRANT QUE  ÉLUS DE LA CORSE   ET ÉDILES   Y  SERONT SENSIBLES 

LA SITUATION DEVIENT CRITIQUE

 

 

PLASTIQUES / EN LUTTE / TOUS SOLIDAIRES 
Il est des, femmes, des hommes qui honorent, qui embellissent l'état de Nature, qui le révèlent par leurs actes évoluant en conformité et selon un vrai Pacte Naturel !
Ainsi et, entre autres, Associations, Fondations, Ecoles et Clubs enseignant les activités de Pleine Nature, se mobilisent, régulièrement comme ils alertent le " Politique " ! ... Soit.
Il est des femmes, des hommes, à l'individuel ou en couples qui s'engagent également et concourent au projet commun de lutte contre le fléau PLASTIQUE polluant les côtes de l'Île de CORSE et du monde entier, de tous les mondes qui courent de graves périls !
Alors, pour la circonstance, que je pose ici quelques images qui nous ont été transmises par Georges NEMO.
Un baroudeur parti à la recherche du déchet pourtant légalement patenté, officialisé, autorisé, non taxé, là où vus d'avion, les plages et les rivages resplendissent de beauté, de clarté, de propreté, se vendent bien ...
Si les macro-déchets auront été enlevés lors des toutes récentes campagnes de nettoyages, en certains lieux, il reste la partie insidieuse, majeure, polluante à souhait, ces micro-déchets qui impactent directement la BIODIVERSITÉ, les éco-systèmes, les biotopes marins comme ceux des zones humides si nombreuses tout autour de notre Île !
Il est impérieux d'alerter les autorités et de les mettre aux parfums nauséabonds de ces souillures qui ne laissent plus de détruire et de condamner la vie de l' interface Mer / Terre Insulaire sublime.
Les conséquences sont et seront dramatiques, à très court terme. La vie sous-marine nous quitte !
Nous évoluons vers le grand Parc Marin International, ailleurs, partout où la modernité aura pourtant été tenue à l'écart ; rien n'y fait ! Le constat est accablant. La mer et les eaux ne connaissent ni limites, ni frontières ...
Les dunes, l'espace arrière de celles-ci, les longs Lido, les cordons lagunaires, la lisière Sables / Maquis recèle et révèle des couches, des strates où se mêlent depuis des années, des décennies déchets plastiques et substrats marins, ( algues, bois flottés, galets, coquillages, racines, etc ). Le résultat est inquiétant.
Il faudrait, à l'identique de cette plage - 80 Mètres X 15 Mètres - une personne par bande de 5 Mètres, râteau à la main, pour déloger plusieurs centaines de Kilos de matières plastiques broyées, concassées... Un désastre, un élément palpable de l'écocide en Marche.
En d'autres lieux-dits civilisés, les plages travesties, détruites, dépourvues de leurs défenses face aux coups de mer, resplendissent, rayonnent dans un climat de zone morte marine évident.
Paradoxes sociétaux : elles sont et restent propres, les 3 mois d'été ! Comment accepter pareil diktat infligé à la beauté, aux origines de la vie, aux éléments et aux souveraines métamorphoses de notre Île ?
Georges NEMO
SOLIDAIRES @ A PARTAGER

 

https://www.facebook.com/CorsicaGo56

 

COLLECTE_PLAGE_ET_ZONE_ARRIERE_DUNES_LITTORALES_PARC_MARIN__INTERNATIONAL_

 

http://marin56.canalblog.com/albums/aux_elus__de_corse__et__ctc__/index.html

 

LA_DUNE_INFESTEE__LA_BIODIVERSITE_MENACEE_LA_CHA_NE_ALIMENTAIRE_SOUILLEE_

 

 

C'est triste ! Quel intérêt aura suscité cet ARTICLE éloquent !!! Écoeuré ... Notre Île voit ses plages et ses littoraux lentement s'infecter et perdre leur potentiel de vies ... Sans doute parce nous sommes en été et que ce genre de parutions valent épouvantails !!! Et bien non , c'est tout le contraire ! Prenez avec vous un sac, remplissez - le de ces miasmes qui nous infestent et adressez -en les photos aux élus, afin que ces derniers prennent et traitent le sujet avec toute la gravité et le sérieux qui s'imposent. En attendant,, des milliers d'animaux marins et terrestres meurent, s'étouffent pour avoir ingéré cette pourriture légalisée ! Mais où va le Monde de la Finance, que nous impose-t-il ? Allons - nous devoir supporter la mort lente et latente, le diktat du désordre établi ? Oui, c'est un COUP DE GUEULE CORSE !!!! Et si vous aimer la MER, l’océan, la Diversité de la Vie, alors @ PARTAGER massivement

!!!

 

_____________________________