Intemperies_dans_les_Alpes_Maritimes_Vive_inquietude_sur_le_bilan_definitif

HORS NORME / DEREGLEMENT / NO MIMITS / POLITIQUES @  ATTENTION _ AGISSEZ 

 

 

LE CONSTAT 

 

Nous avions  déjà alerté les  politiques, -    lors de la parution de nombreux articles sur le sujet du dérèglement   climatique -,  concernant la  décennie 2020 / 2030, notamment  pour ce qui concerne l'évolution des extrêmes climatiques qui frapperaient nos régions et plus particulièrement la Corse, le Pourtour Méditerranéen, la Mer Méditerranée.

 Le dernier  MEDICANE  qui balaya  la Grèce aura été  annoncé  sur Site, ici - même ! 

Nous ne laissons plus   de prévenir et d'informer le public, internautes et visiteurs, sur le cours  de l'évolution qui laisse présager  de terribles épisodes Méditerranéens . Oui, la Mer Méditerranée est le foyer de futurs accidents climatiques d'une extrême violence.

 

LE  FOYER  L 'ARC  MEDITERRANEEN 

Un véritable réservoir de chaleur  marine alimentera la turbine thermodynamique et affolera les flux en présence, les conflits de masses d'air  dès lors que la circulation océanique Nord et Proche  Atlantique reprendra de la vigueur et son cours  saisonnier, associée à  de nombreuses descentes de masses d'air  froid, ( Pôle et Groenland ) .

NOS ALERTES REPETEES 

Dès le début de l'été, nous avons posé la quasi certitude de Medicanes et d'épisodes Cevennols, méditerranéens hors-normes, de coups de mer puissants et de précipitations  diluviennes, encore inconnues et dévastatrices.

Nous affirmions que  nous n'étions qu'au  début d'un cycle  infernal,  irreversible, incontournable   vue l'inertie  considérable que nos politiques affectent  et aggravent en matière de transition énergétique, de prévention, de sécurité, et , surtout d'anticipation.

Comme si les scientifiques et les chercheurs avaient été absents de tout débat, le désordre s'installant dès lors que  la folie meurtrière et suicidaire de l'algorythme Production  / Consommation, précipite la vie de l'atmosphère vers le chaos et des  extrêmes de plus en plus  virulents, récurrents.

Nous répétons et insistons fermement 

ATTENTION  POLITIQUES 

Prenez bien la mesure  des évènements récents, de ces extrêmes climatiques inédits, absolument  anormaux et  dévastateurs. Il ne s'agit là encore que de semonces. Le plat de résistance suivra et nous déplorons fortement, douloureusement le nombre de victimes, les personnes portées disparues, le chagrin et le grand désarroi des proches et des familles.

A cela, réagir, anticiper, quitter le lit des vallées et reconstruire ailleurs, à l'instar des littoraux en sursis qui menacent de  s'effondrer.

On ne lutte pas contre les éléments ! On s'intègre dans le cadre naturel tout en ne  bridant pas le cours des choses, du temps, ou en dépit des phénomènes érosifs et  évolutifs normaux, connus.

On ne bâtit plus en zone innondable là même où la circulation des eaux devraient se faire naturellement, proprement ! Tout reste à revoir, à étudier, à déplacer, à inventer...

LE DEREGLEMENT CLIMATIQUE  EST BIEN EN MARCHE 

 

Il est des zones, des territoires, des pays, des  contrées qui seront davantage impactées dès lors que les réactions en chaînes du dérèglement climatique acuitisent et exacerbent des manifestations saisonnières déjà connues ( Episodes Cevennols et   assimilés ) ! 

De l'échelon communal à la ville, tout  doit être immédiatement repensé afin d'éviter le pire, en été, ( Canicules, pics de chaleurs, vagues de chaleurs, sécheresse, incendies ), comme en  automne - hiver - printemps , ( Innondations, crues, catastrophes hydologiques  ) ... 

Plus rien ne suit son  cours comme par le passé. Nous sommes en présence de forces colossales, de quantités d'énergies effroyables. Le pire est à craindre et à venir ; se préparer, opter pour une véritable politique économique environnementale et durable, intégrée, prévoyante et  propre.

 

SURVIE 

-  CORSICA...GO56 - 

ANTHROPOCENE 

 

___________________________________