FEU__VINTILEGNA_ZONE_DE_PROTECTION_RENFORCEE_

Des milliers  d'hectares rayés de la carte ! Elus, Politiques, Etat, Ediles ... Agir en  amont des feux, après les feux, hélas ! mais réparer, reboiser. Quant à l'imminence de l'incendie, mobiliser

TOUS LES MOYENS  ET LES COORDONNER

pour extirper l'engeance  criminelle, pour localiser au plus vite toutes sources et causes probables et potentielles de mises à feu, criminelle - naturelle - incivisme - propreté des abordes des communes et des proriétés ( nombreux déchets dont, verres cassés, bouteilles jetées et brisées, etc ! ) 

 

 https://www.ladepeche.fr/2021/08/17/incendie-dans-le-var-le-panache-de-fumee-atteint-la-corse-les-habitants-saffolent-9737078.php

 

ISRAËL - TURQUIE - GRECE - SARDAIGNE - SICILE - CALABRE - TUNISIE - ALGERIE / KABYLIE - MAROC 

OCCITANIE  -   AUDE -    VAR  -  VAUCLUSE  - 

! ........ !  

Quand la liste  va-t-elle s'arrêter pour 2021, sachant et connaissant la physionomie de l'année la  plus chaude  jamais enregistrée depuis les premiers relevés de températures en 1800 ?

 

LE_CHAOS_CALCINE__CORSE_

Le chaos calciné, la vie s'en est allée  

 

Jadis, les Barbares, les Huns, les envahisseurs  rasaient tout sur leur passage et le feu constituait entre toutes les  autres horreurs, l'arme redoutable semant  la terreur et la mort

 

LE FEU EST PAR DEFINITION ET DANS LE SENS DE L'HISTOIRE  

UNE ARME DE GUERRE

 

Les Incendies  criminels ( ce qui ne fait aucun doute ) vont  se poursuivre par manque de moyens évidents en personnels dévolus  à la TRAQUE à la  SURVEILLANCE et à la VEILLE constante en matière de PREVENTION. Ils auront le champ libre. Les menaces qui pèsent à leur encontre ne les effraient ni  ne les dissuadent ! Il faut frapper fort ...

Ce qu'il se passe dans le Sud-Est Méditerranéen de la France comme partout  sur l'Arc et le pourtour de la Grande Bleue  semble ne plus s'arrêter ! Les Incendiares ont les vents et les chaleurs extrêmes en poupe, attisent  leurs menées criminelles. Et cela marche, persiste, se reproduit chaque année ! Or il n'y a pas là fatalité ...

Tragédies, désastres, catastrophes, accumulations tragiques de traumatismes, mort, dévastation de la biodiversité, morts  massives d'animaux indispensables  aux grands équilibres de la chaîne alimentaire, gigantesques pollutions atmosphériques et visuelles, profondes meurtissures dans le coeur de tous les riverains et habitants des territoires, départements, régions, les économies locales bouleversées...

LE FEU EST UN FLEAU  

 

BORDS_DE_MER__CLACINES_PINEDES__CORSE_

Pinèdes et maquis maritimes, littoraux dévastées  à jamais,   non reboisées,  désolation, révolte et colère 

 

OUI MR  MACRON 

MRS LES PREFETS  EN MARCHE

 

Nous sommes en GUERRE,   mais aussi et surtout en  été,  contre les FEUX de Forêts, le crime organisé ou désorganisé, ce fléau  qui ne laisse plus de sévir avec  de plus en plus d'envergure et d'acuité, de virulence, d'amplitude.

Nous perdons, une à une, tous nos plus beaux espaces de pleine nature dont certains, classés, reconnus et  prestigieux, précieux, où il fait  encore  bon vivre et aller, loin de vos cloaques saturés.

 

L'ARMEE   EN AIDE 

SOUS L'AUTORITE   DES HAUTS GRADES DU CORPS DES SAPEURS _ POMPIERS

 L'armée engagée dans la lutte contre les incendies n'est pas une vue de l'esprit ! Elle constitue un élément majeur de dissuasion. L'information ne laisse personne indifférent. Les suites réservées aux incendiaires également. Mobiliser ce potentiel sur les fronts du risque, de l'agression, de l'acte de guerre relève de l'évidence lorsque la fin de l' été, voir l'automne dévoileront le bilan du désastre 2021 porté à l'actif des politiques de sécurités civiles et environnementales. En pareils contexte, on ne peut se passer de moyens adéquats 

Voilà près de 10 années, avec la recrudescence des incendies et les hausses croissantes  des températures,  que nous disons haut et fort que le recours  aux personnels de l'armée constitue une arme redoutable  contre les incendiaires. Performer toutes  les situations et occasions  de traque, de veille, de surveillance, de contrôle 24h  /24 h des territoires  exposés aux risques majeurs incendies.

L'armée disposant de moyens sophistiqués de surveillance, d'investigation, de communication et de contrôle du maillage du terrain exposé aux risques  incendies.

Les corps de la Sécurité Civile  actuellement mobilisés ne suffisent plus. De  la phase  de veille aux combats sur tous les fronts du feu, les moyens sont dépassés, d'où ces surfaces considérables de plus en plus  impactées, avant  de parvenir à la maîtise des sinistres. Le Var brûle toujours ! NON...

Les jours de vents  présentent des risques extrêmes tant  pour ce qui concerne l'acte de guerre en lui-même que les conditions propices  pour le déclencher, avec  exacerbation des paramètres actuels  et décuplés   de propagation.

Il est inacceptable de constater qu'en amont de toute période de BMS / AVIS DE COUPS DE VENT - doublée d'un état de sécheresse des sols et du couvert végétal aggravé

les opérations de contrôles, de traques mobiles et aéroportées, de veilles, de  surveillances tout azimut  de nuit  comme de jour manquent de moyens ... Le recours à l'armée aurait non seulement  un effet dissusasif mais permettrait également une redistribution des éléments de la stratégie de prévention et  lutte contres les incendies.

Le Mistral et la Tramontane liés  constituent  et couvrent un arc immense, parsemé de forêts de résineux. Nous ne pouvons plus nous permettre les faiblesses  et les carences en personnels - équipements actuelles  en matière de prévenance et de sécurité amont  contre tous les types de mises à feu.

URGENCES 

Les territoires à gérer sont immenses. Les feux  sont d'autant plus rapides que les vents dominants et locaux sont forts et cela a été  le cas dans le VAR, avec +++ de  7000 hectares  ravagés ! Insupportable constat, un cinglant  aveu d'échec de la part de la tutelle politique  départementale et régionale, soit de l'état déconcentré.

On ne fait  pas la guerre  avec des arrosoirs, Mrs les prefets ! Car  que signifient  quelques bombardiers  d'eau  face à la rage et à l'ampleur d'un front d'incendies attisés et soufflés  par des vents de ++ 100 Km/ h qui soufflent et qui persistent durant des jours. 

Votre travail et vos  responsabilités étant de porter un sérieux coup à l'engeance incendiaire, en amont, en générant un véritable réseau de traque et de surveillance, concertée avec les Professionnels du feu, les maires  et les élus, outre les moyens du génie militaire approprié qui sommeillent  dans les  hangars, disponibles, les avions  ou les drones de reconnaissance.

C'est à ce prix que l'effort concerté, doté de puissants moyens de préventions coordonnés, conduira à la maîtrise de la situation sur les fronts des risques, des vigilances incendies majeurs. Anticipation, de  l'avance sur le fléau du feu, sur tous les fronts. Prévenir  vaut mieux que lutter. On ne  lutte jamais à armes égales  avec  le feu, la canicule, la sécheresse et, pour couronner le sombre tableau, les vents  violents

 

LE MANQUE DE MOYENS MOBILISES    MENENT A CES CATASTROPHES 

!

CORSICA...GO56

POTENTIELLES_MISES_A_FEU_RESTES_CHASSE_CORSE

PAYSAGE_LUNAIRE_CORSE_

 

Aux Elus -  Aux maires de toutes les communes -  Aux Préfets

 

___________________________