FICHE VAGUES

BMS COUP DE VENT = BRISE RENFORCEE CÔTE  / PREVIS = 50 Noeuds // Observé  = 30 Noeuds ( Valeurs Rafales ) 

 

SUR LE FRONT DES ERREURS

 

BOUEES LARGE LION ET CÔTE D'AZUR  RELEVES  A 13 H TU 

23 / 21 Noeuds de Vent en Rafales !!! 

BOUEE LION 

05 Aout 15TU 320 24   23.0 22.0 62 1018.1 7.0 2.9 5.0   0.00 703.9 346.1

 

CONSTATS FRÉQUENTS 

Il faudra que les accros du Modèle Météo se rendent sur l'Archipel Hawaïen ! Sans aucun doute, pour y découvrir et côtoyer ce que  l'on nomme le Mana ! Cette connaissance du monde qui n'aurait pas d'âge, profondément chamanique et en harmonie totale avec les sources d'énergies naturelles qui le meuvent.

Tous les sites météo affichent des erreurs répétées en matière de prévision de l'état de la mer. Confusion égarée entre  Houle et Vagues, d'une part, mais plus encore, entre mer du vent et mer de la houle qui en résulte. Le problème, c'est que l'opérateur Météo exécute ce que lui demande l'échelle et l'abaque. Il ne rend que les conclusions du Modèle, à 1000 Kms et plus ...! Le résultat est clair et net : il se plante grave.

Hier, 05.08.2016, pour toute la zone SW de l'Île de Corse : Vagues à la Côte : ZERO mètre pointé ! Bravo, annoncé aux Prévis de 6h30 : 3 Mètres en fin de journée, grossissant...

Bien évidement, à la faveur d'un grand frais Zone Large, la houle finit bien par arriver, avec fort décalage, plus particulièrement entre Tizzanu et le Nord de l'Île. L'ennui étant que tous les modèles, excepté le Sweel Line, posaient des valeurs de vagues fantasques. Nous aurions vu 5/6 m parfois pour des valeurs nulles !!! 

DES OUVERTURES 

Un Stage à Hawaï, voilà ce qui esr recommandé pour être,  en Méditerranée, opérationnels ! Lorsque les bulletins sont tels qu'aucun doute ne subsiste sur l'éminnence d'une tempête, les prévis et AFVS, ( Avis de fortes vagues et submersion ), les écarts à la moyenne prévus sont les plus faibles ; heureusement ! sinon, bonjour les dégâts ...

Nous conseillons à Météo France l'établissement d'un Graphe à double valeur qui ne laissera plus de doute sur les erreurs Météo - Marine qui sont quasi journalières et totalement ignorantes des faits insulaires susceptibles de les engendrer, pour une certaine part. Ou alors, établissez un rétrolien vers les données des Bouées Large !

LES CHAÎNES NATIONALES 

Tout d'abord, arrêtez les délires de Météo- France sur la Une et A2, ces arbres de Noël fléchés !

80 / 90 Km/h de vent / Rafales ... Observé en mer pour les rafales // 58 Km/h et 40 au vent moyen, -  zone SW de l'Île. A 110 m d'altitude, les valeurs sont exacerbées  -  moins sur l'eau à la faveur des renverses de brises additionnelles et locales...

Pour ce qui concerne l'état de la Mer : peu agitée à agitée, houle = ZERO mètre : Bravo ! des creux de vents, uniquement pour une valeur d'un Mètre en eau très profonde ! 

 

DE BONS OUTILS 

Alors, déjà et, pour une première optimisation de vos services, usez d'un outils qui rendent compte heure par heure des Prévisions et des Ecarts : 

_ Première courbe en linéaire et ensuite, une deuxième courbe, sur le même  graphe - chronologique, qui rend compte du vent observé, à 10 mètres d'altitude au max ! 

POUR LA HOULE / IDEM 

 

VOYEZ CE LIEN 

 

http://www.winds-up.com/spot-la-franqui-post-coussoules-windsurf-kitesurf-64-observations-releves-vent.html

Le seul site qui affiche ses écarts en direct ! c'est un Indicateur majeur des tout établissement des Prévisions mais également pour corriger et appréhender ce qui doit l'être en fonction des paramètres

Alors, nous aurions à la fois des Prévisions réactualisées, mais également reconsidérées en direct. On ne peut avoir la prétention de considérer le Prévisionnel comme vérité intangible des choses réelles et du temps qu'il va faire. L'observation garde sa part d'essentiel et il n'est pas certain que vos mises en équations par millions soient le reflet de ce qu'il va se passer.

 

EVOLUER OPTIMISER INFORMER

Alors, ingénieurs, redescendez sur mer et acceptez le fait d'erreurs monumentales quant aux masses d'air en présence, les diverses poches de pollutions atmosphériques parfaitement discenarables et plus ou moins vastes, les positions de nos Dépressions relatives générant un vent synoptique. Considérez davantage  les reliefs de l'Île.

Concluons enfin que de tels configurations, il y a quelques décennies, généraient un coup de vent à plusieurs titres bien plus franc, régulier, frais, ennuagé, durable qu'aujourd'hui ! 

Prennez-en de la graine pour ne pas vous laisser abuser par le virtuel ! Le Modèle va prévoir, certes, mais n'est pas voyant. Enfin, notons des erreurs phénoménales de vos relevés Sémaphore, du moins dans le SUD !...

Si l'on considère les relevés d'hier, par vent d'OUEST, vers 15h TU, on note un écart entre les données  instruments et l'observation sur l'eau : minimes ! 

L'Anémomètre est JUSTE !!! 

Lorsque le Flux est au SW, en période diurne, les Ecarts sont énormes, soit parfois, plus de 25 Noeuds !  pour les rafales et le vent moyen ; alors, corrigez le tir, SVP, ça le fait pas du tout. 65 Km/h aux Sémaphores, 18 Noeuds sur l'eau et en rafales... C'est indécent

!

SINDIBAD LE MARIN 

pour CORSICA...GO56