Résultat de recherche d'images pour "SNEKKAR"

Toiles  /

  http://www.artcommesvivien.com/#!toiles

...

 

Mari  BOINE, du Grand Nord, saura parfaitement illustrer cette page initiatique  !

Sublime Voix  qui nous rapproche des desseins de l'étant 

!

 

L'ALLEE DE LA BALEINE 

 

Le snekkar passe devant l'autre berge. Le marin et les vingt rameurs découvrent un immense monument funéraire  fait d'os de baleines. Plus de mille cranes de baleines grises renversées, la tête dans la terre gelée, l'arrière de la tête  vers le ciel. Pointées vers le ciel, les mâchoires inférieures sont  alignées verticalement comme des poteaux d'est en ouest. Le froid et le gel, le soleil et la lune ont blanchi les os. Verticalement, le monument va vers le cosmos, horizontalement il suit la course du soleil de son lever à son coucher. Une centaine de colonnes sont alignées sur cent fois la longueur du snekkar. Trois paires font une arche. Une centaines de fosses à viandes ont été creusées.

Plus loin, des hommes mangent de la baleine dans un  immense banquet. Ils mangent ses nageoires, ses lèvres, sa peau, sa graisse, sa chair crue. Leurs bouches sont rouges du sang frais de l'animal.

Le marin ne mange pas  la chair de la  baleine car il lui demande son aide pour voyager. Comme lui, elle aime la mer. Il parle sa langue. Elle lui répond. Elle lui sert de pierre solaire.

La baleine fait un mouvement  puissant avec sa queue. Elle sculpte une grosse vague dans la mer. Le snekkar prend de la vitesse. Il entre dans le creux de  la vague et se retrouve propulsé au sommet de la suivante. Le snekkar glisse alors hors du ventre de la baleine. Dans une lumière aveuglante, porté sur le dos de la mer, le snekkar retrouve la pleine mer.

 

DECOUVERTE DE L'AMERIQUE 

 

Le marin reprend la mer. Le Snekkar vogue, puissant. Les hommes rament en cadence. Ils naviguent des jours et des jours. Nuit couverte et ciel bas, nuages épais et lune cachée, nuit claire et ciel dégagé, nuages absents et ciel limpide. Jours de mer calme et de tempête, jours de furie et jours de mer d'huile, jours de vagues scélérates.

Pendant des semaines, les baleines accompagnent sa route. Elles aussi naviguent en  regardant les étoiles, le soleil et la lune. Il leur suffit de juste un peu de  lumière pour tracer leur route dans la nuit. Sous l'eau noire, elles voient le moindre rai de lumière blanche.

Le corps obéit au cosmos, voilà pourquoi elles vont vraiment libres

...

Michel ONFRAY 

Conte Philosophique 

 L'Etoile Polaire

ED / GRASSET

 

 

__________________________________________________________________________________________________________