CORSICA...GO56 COMMUNIQUE 

 

TF1  & A2  = ZÉRO

 

Allez, on y va  avec les arbres de Noël décorés, ces cartes de France bardées de flèches et d'oriflammes qui nous prévoient des vents  inexistants et fous .

Quels modèles président à de telles âneries sur les grandes chaînes, pour l'île de Corse ? 

Il faut sortir dehors et regarder les ciels...

Pour les zones concernées on trouve 2 chaînes aux prévisions  qui  fluctuent, se contredisent, on ne sait pourquoi ! 

Des écarts de 90 à 60 Kms / h, des erreurs de lectures de cartes, de secteur de vent et de force, de paliers  atmosphériques ; c'est assez ! 

Il faut attendre Carmen, Bruno, Eleanor, Fionn, Felix,  pour  trouver de justes prévisions et, encore ! Qui ne les verrait pas venir, avec pareilles logistiques  ? 

On confond les masses d'air, les vents donnent en altitude, les relevés se font à plus de cent mètres de hauteur, les écarts sont énormes et passent du simple au double entre les 10 mètres au-dessus de la mer  et les " relevés qui font foi " perchés très haut...

Sans doute, la Météo Marine s'établit  au milieu des chèvres, sur les plateaux et en moyenne montagne  ! 

Pertusatu n'existe pas ou alors délire plein tube ! des relevés irréguliers, on a l'habitude et, pour causes ...

OBSERVE 15 NOEUDS MOYEN RAFALES 20 

RELEVÉ PLUS 35 NOEUDS RAFALES

Vraiment, du n'importe quoi, des erreurs systématiques observées sur Sites, balayant  toute la Côte SW de l'Île. Le vent doit fraîchir en après-midi, il tombe, brutalement !

On ne fera jamais le distingo entre les côtes Est et Ouest, Nord et Sud, balançant ça et là des flèches au petit bonheur la chance,  depuis Toulouse ... Quelle impudence pour quelle plantade !

A l'époque du numérique, de l'outil informatique capable de traiter des millions d'infos / Seconde, c'est réconfortant !... 

La météo, c'est aussi autre chose que des maths, des stats et de l'informatique ! Elle s'établit bien au-delà des Modèles et les deux écoles devraient encore et toujours cohabiter, plus que jamais.

L'époque impose de reconsidérer les approches et la prospective, tant de données qui fluctuent  en fonction de nouveaux paramètres ! 

Le nez collé sur un ordinateur, on ne fait pas de Météo, on se conforme aux équations ... Les Marins, les Hauturiers, les Circumnavigateurs s'en passaient et auraient certainement fait naufrage en  regardant les bulletins actuels fantasques et pléthoriques. A moins de payer fort cher les services sophistiqués auxquels s'abonnent les Skippers ... No Comment ! 

Revoyez vos copies

SINDIBAD LE MARIN 

Pour

CORSICA...GO56