DSCN4921

Plus au large, la mer creuse en fuyant, sous le vent : le domaine des Puffins s'ouvre, sans limites : rencontre, dialogue sans paroles

Qu'importe le vent, les vagues, la chaleur torride des étés technologiques et commerciaux ? Les   coups de Ponant  se sont métamorphosés en fournaise ! 

Quand Il suffit de retrouver au large  un couple de Puffins Cendrés, familier, qui vient et  vous salue en tournoyant, en jouant ... Ainsi d'oublier la nouvelle grille des technocrates chauvins !

Ils suivent, survolent en dansant  le sillage du solitaire que la mer  aussitôt gomme, efface, d'un revers de lame. Qui  les reconnait à leur approche, tantôt aérienne, virevoltant au-dessus de la voile ou décrivant un cercle presque parfait, au ras de l'eau.

Les  oiseaux  se détachent sur l'azur  de la mer et du ciel en abattant, en remontant  au vent, sans jamais faillir à l'ellipse vertigineuse, à l'ovale d'un instant magicien.

Une apparition  qui vient ainsi  panser tous les mots blessés qui entraveraient   la navigation,   l'évasion, ce regain de solitudes éthérées. Dernier souffle.

 

 

DSCN4923__1_

 

Nous attendions la houle du large ; mais elle ne fut pas au rendez-vous ! Et  pourtant, la mer battait  les écueils, les pointes de rochers, écumait vers les hauts fonds. Chaque onde dévoilait des trésors de lumières, de clartés et de tons cristallins, précieux, chatoyants. Mille et une cascades marines !

Nous avons longtemps remonté le cours du vent, par paliers, par étapes, au près serré, décelant çà et là tant de terrains de jeux ou d'aventures.

De véritables petites destinations qui révèlent leur potentiel  toutes les fois que le coup de vent ou la tempête règne sur le vaste  domaine du Détroit, en amont, vers l'aval, lorsque la mer fuit et dévale comme un fleuve impétueux en crue.

J'ai nommé, il y a déjà lontemps, ces deux oiseaux marins tant  affectueux, tellement agiles ; nous fûmes du même vol, un hiver, emmenés  à bord de   " Eleanor  " et  " Carmen ", ces dernières tempêtes  qui ont balayé les rivages de l'Île avec une force inouïe

!

Tandis que nous survivions sur les flots déchainés, notre couple jouaient avec les violentes bourrasques, les plus hautes vagues  déferlantes, affichait  ainsi une prédisposition  hors paire à la navigation par gros temps  ...! Ultime présence au bord du gouffre.

 

-  MARIN -

Prose Marine / Ange-Puffin

 

TERRAIN__AVENTURE__WINDSURF_

 

_________________________________________________________________________